06/03/2015

Singapour veut remplacer ses Super Puma/Cougar !

as332m1.jpg

 

 

Singapour, le gouvernement a annoncé le lancement d’un programme destiné au remplacement des 32 hélicoptères  AS332/532 Super Puma / Cougar d’ici une dizaine d’années.

 

«Nos hélicoptères Super Puma ont été en service pendant près de 30 ans," a déclaré le ministre de la défense Ng Eng Hen dans un discours devant le parlement du pays. "Ils auront besoin d’être remplacés et cela se produira au cours de la prochaine décennie."

 

Les Super Puma et Cougar de Singapouriens sont très bien entretenus, mais les responsables de la maintenance évoquent le vieillissement des fuselages qui demandent un entretien toujours plus lourd et donc coûteux . Il faut en effet, tenir compte des conditions particulières du pays avec un climat chaud et humide.

 

Les hélicoptéristes en ordre de bataille : 

 

Les principaux fabricants d’hélicoptères se préparent déjà à répondre à la demande de Singapour. Airbus Helicopter, AgustaWestland, Bell Helicopter et Sikorsky sont dans l’attente du cahier des charges pour pouvoir répondre à la demande du pays. Si la demande devient aujourd’hui officielle pour le remplacement des Super Puma/ Cougar, lors du dernier Salon aérien de Singapour de 2014, certains de ces industriels avaient discrètement revu leur présence à la hausse.


a11.jpg


 

Photos : Super Puma de la RSAF @ Kimi Wong

 

 

Le Do 228 NG en tournée !

 

393052747.jpg

RUAG Aviation en partenariat avec le Groupe AFLAG organise une tournée avec le Dornier 228 «  Next Generation »  à Oman. L’avion a été présenté aux membres supérieurs de la police royale d'Oman (ROP), la Royal Air Force d'Oman (RAFO) au ministère du Tourisme ainsi que des représentants du secteur privé.

RUAG Maître d’œuvre du Do228 NG :

Les Do228 NG sont produits à Oberpfaffenhofen en Allemagne, mais la modernisation est installée sur le site de RUAG Aerospace à Emmen (LU). Le Do228 modernisé comprend un cockpit numérique couplé à une avionique EFI890 Universal Avionics System, les moteurs Garrets TPE 331-10 sont dotés d’une nouvelle hélice à 5 pales en composite produit par MT-Propellers. La structure a été considérablement renforcée. Le Do228 peut aujourd’hui pratiquer des décollages et atterrissages court sur piste non préparée, de plus l’appareil permet une permet en œuvre facilitée en zone de brousse. L’appareil peut dorénavant rester 10 heures en vol avec des variations de vitesse et d’altitude.Au total, RUAG Aerospace a effectué près de 300 modifications qui rendent aujourd’hui, le Do228 plus efficace.

 

05/03/2015

L’Allemagne commande le NH90 pour sa marine !

vPrivIx.jpg

 

Berlin, la commande était en gestation depuis plusieurs mois, mais ’Allemagne a finalement confirmé un accord pour l’achat de 18 nouveaux hélicoptères NH90 NFH destinés à sa marine de guerre. Le contrat est estimé à environ 1,4 milliards d’euros. 

 

Le Lion des mers :

 

Surnommé le « Lion des mers »  au sein de la marine allemande, le NH90 NFH va remplacer les actuels Westland Sea King Mk41 à partir de 2018. 


050625-Kiel-x06-600.jpg


 

 

Réductions en prime : 

 

Cette commande ne réjouit pas pour autant les militaires allemands, en effet, l’armée allemande ne recevra au final plus que 80 NH90 au lieu des 122 initialement prévus. Il faut également ajouter que cette commande se fait au détriment du Tigre d'Airbus Hélicoptères. Initialement la Bundeswehr devait être dotée de 80 Tigre, mais au final, se seront 68 hélicoptères d’attaques qui seront opérationnels. Mais en coulisse, on parle déjà d’une réduction de ce nombre. Inutile de dire qu’au sein de l’armée allemande la grogne est au rendez-vous ! Une source militaire en Allemagne, qui a voulu garder l’anonymat, s’exprimait à ce sujet en début de semaine : « nos politiques ont dix ans de retard sur les réalités du terrain et sont incapables de comprendre le déséquilibre des forces qui se met en place en Europe, ni les graves conséquences qui en résulteront (..) ».

 

 

Le NH90 NFH : 

 

La variante NH-90 NFH est principalement conçu pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer.Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

 

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

Le NH-90 est le programme  d’hélicoptère européens le plus performants jamais lancé. Les commandes fermes établies pour 14 pays dont la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, Portugal, Suède, Finlande, Norvège, Grèce, Espagne et Belgique en Europe, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Zélande et le Sultanat d’Oman. 

 

nh90_nfh_exph-0101-17_ca_pecchi.jpg

 

Photos : 1 & 3 NH90 NFH  de la marine française @ Marine nationale 2 Westland Sea King MK41 allemand @ Bundesmarine

Grosse commande pour le Bell 525 !

Bell-Helicopter-525.jpg

 

Orlando, Floride Bell Helicopter a reçu de la société de leasing Waypoint Leasing (Ireland) Limited une lettre d'intention (LOI) pour l’acquisition de 20 hélicoptères Bell 525. L’ordre comprend également des options pour des appareils supplémentaires.

Waypoint Leasing Limited  compte fournir le Bell 525 en plusieurs versions à divers opérateurs travaillant dans des secteurs comme les services médicaux d'urgence, la recherche et le sauvetage (SAR), la lutte contre les incendies et le soutien gouvernemental, sans oublier les opérateurs gaziers.

Le Bell 525 «Relentless» :

 

3684478621_2.jpg

Le Bell 525 «Relentless» ou «implacable» est un appareil de la classe 8 tonnes bimoteurs. Il est le point culminant du «Projet-X»  et des programmes  "Magellan" de recherche développés par le constructeur. Le Bell 525 est un hélicoptère susceptible d’offrir un excellent confort de cabine alliant et d’excellentes qualités de vol et de faible consommation de carburant.  Il est  alimenté par une paire de General-Electric GE CT7-2F1 de 1800shp. La cabine utilise des matériaux composites et aluminium anticorrosion facilitant l’entretien. Le Bell 525  intègre un triple système de contrôle de vol « Fly-by-Wire » avec un ordinateur de vol, qui emprunte les leçons apprises sur les aéronefs à rotors basculants de type  Bell/Boeing V-22 et AW609 (anciennement Bell / Agusta 609). L’avionique sest dotée du système Garmin G5000H à écran tactile avec fusion des données. Les pilotes disposent de  quatre écrans principaux et le système «Telligence», soit une commande vocale. Le poste de pilotage ergonomique offre des sièges de type «J-piste», pouvant se repousser et pivoter vers l'extérieur pour faciliter l'évacuation en cas de crash. Bell a inclut un système tactile de diagnostic des systèmes, permettant de connaitre en permanence l’état des instruments. Avec un rayon d’action fr  plus de 400 nm, une vitesse près de 150 noeuds et un plafond de 20.000 pieds. Capable de transporter jusqu'à 16 passagers, le Bell 525 «Relentless» est conçu pour faire du transport dans des configurations diverses y compris la recherche et le sauvetage, les services médicaux d'urgence en hélicoptère et VIP/corporate de transport. Le Bell 525 s’attaque au marché de l’EC175 d’Airbus Helicopter et AW189 d'AgustaWestland.

 

03032015-textron-bell.jpg

Photos : 1 Le Bell 525  2 Cockpit 3 Présentation à Orlando @ Bell Textron

04/03/2015

Royal Navy, L’AW159 « Wildcat » est opérationnel !

imgp7284-agustawestland-aw-159-lynx-wildcat-ah1-zz404-uk-army.jpg

 

 

La Royal Navy (RN) vient d’annoncer que les premiers équipages sont formés et  opérationnels sur l'hélicoptère AgustaWestland AW159 Lynx « Wildcat » HMA.2. Les onze premiers pilotes et sept membres d'équipage sont ainsi diplômé sur le nouvel hélicoptère.

 

Ces premiers pilotes et membre d’équipage font partie des escadrons n°847 du Naval Air Squadron (NAS) et du 652° Escadron de l'Army Air Corps basé à Royal Naval Air Station (ARN) de Yeovilton.  La qualification sur l’AW159 a été obtenue durant une formation de sept mois.

La Royal Navy annonce que les premiers AgustaWestland AW159 Lynx « Wildcat » HMA.2 vont prochainement participer aux prochains exercices de la Navy à bord du destroyer HMS Dauntless (Type45)

 

La Royal Navy a commandé un total de 28 hélicoptères « Wildcat » HMA.2 pour remplacer les anciens  Lynx HMA.8 qui vont progressivement partir à la retraite d’ici 2017. D’ici l’année prochaine, l'armée britannique va quant à elle commencer à  recevoir les premiers des 34 « Wildcat » de reconnaissance (désignés AH.1).

 

 

picture51.jpg

 

AW159 Lynx Wildcat :

 

L’AW159 Lynx « Wildcat » est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multi-rôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011.

Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface a guidage autonome (FASGW).


aw159-deck2.jpg


 

 

Photos : AW159 Lynx « Wildcat » HMA.2 @ AgustaWestland 2 & 3 En vol pour la formation @ Royal Navy