14/06/2016

Airbus vend 100 hélicoptères H135 en Chine !

EXPH-0466-16rr.jpg

Un consortium chinois composé de China Aviation Supplies Holding Company (CAS), Qingdao United General Aviation Company pour le développement industriel (Qingdao United) et Citic Offshore Helicopter Co. Ltd (COHC) ont commandés un total de 100 hélicoptères H135 biturbines légers auprès d’Airbus Helicopters.

Les H135 seront assemblés au cours des 10 prochaines années dans une nouvelle ligne d'assemblage final (FAL) à Qingdao, dans la province de Shandong. Cette signature marque "une étape importante dans le développement de l'industrie aéronautique dans la région avec un contrat de 700 millions d'euros et un partenariat industriel pour une chaîne d'assemblage final à Qingdao", a précisé le communiqué. Selon Les Echos, cet accord porte sur un montant d'environ 1 milliard d'euros, dont 700 millions pour les appareils et le reste pour la construction de l'usine qui sera détenue à 51% par Airbus Helicopters et le reste par ses partenaires locaux chinois.

Le H135 :

Le H135 offre une large cabine parfaitement dégagée pour les opérations sanitaires, combinée à des performances, à une autonomie et à des capacités d’emport d’un excellent niveau, outre un faible niveau de bruit. Les portes coulissantes latérales surdimensionnées et de grandes portes cargos à l’arrière, permettent l’embarquement et le débarquement rapides des patients. L’appareil bénéficie également de caractéristiques de sécurité supplémentaires pendant les opérations au sol, grâce à son rotor de queue caréné de type fenestron®.

 

Photo : H135 @ Airbus Helicopters

 

 

 

 

 

13/06/2016

Le Kazakhstan modernise ses Su-25 !

342.jpg

Le Kazakhstan a débuté la modernisation de sa flotte d’avions de combat de type Sukhoi Su-25 « Frogfoot ». Ce programme vise à améliorer l'efficacité au combat de l'avion et de prolonger la durée de vie opérationnelle.

Les 14 Sukhoi Su-25 « Frogfoot » kazakh seront modernisés en Biélorussie au sein de l'usine de réparation d'aéronefs 558e (558.ARZ) de Baranovicsi en collaboration le Kazakhstan Aviation Industry (KAI) LLP basé à Astana. Le premier avion modernisé devrait être livré à la KADF pour les essais de vol à la mi-2017.

Le programme de modernisation :

Les améliorations de la flotte de Su-25 comprennent la refonte de l’avionique avec un cockpit en verre centrée sur le système d'affichage de l'information SOI-25. Le système comprend un nouvel afficheur tête-haute ILS-31M, une unité d'affichage IRP-5 de sauvegarde, un nouveau panneau de commande des systèmes d’armes, l’installation d’une caméra de télévision SVR-12. Deux écrans géants multifonction remplacent l’instrumentation analogique. Le premier permet l’affichage du vol et de la navigation, tandis que le second fournit des informations de ciblage et le statut des systèmes de l’avion et le flux visuel de la caméra de télévision.

Les Sukhoi Su-25 seront dotés du système de ciblage PS-25 qui permettra d'élargir la gamme de munitions. Les nouvelles capacités de transport d'armes comprennent les missiles air-air R-73, le missile air-sol Kh-29T et la bombe KAB-500KR guidée.

La survie sera améliorée grâce à l'intégration d’un nouveau système de brouillage par satellite logé dans les gousses d'extrémités d’ailes. De nouvelles radios Sistema Radiosvyazi-25 (SR-25) et Radio Prima-DMV seront installées. Un nouveau système numérique de diagnostique des systèmes viendra compléter l’ensemble.

2229775.jpg

Photos :1 Su-25 kazakh @ Dmitriy Pichugin 2 Su-25 kazakh @ Andréas Zeitler

 

 

 

Ankara produira le Sikorsky S-70 !

5500286194_8934eed3df_o.jpg

Turkish Aerospace Industries (TAI) a finalement signé un très attendu contrat pour la production de 109 hélicoptères de type Sikorsky S-70i. Le contrat est évalué à près de 3,5 milliards de dollars. Ces appareils viendront équiper les forces armées du pays et les organismes gouvernementaux.

Les livraisons à l'armée turque, l'armée de l'air, la gendarmerie, la police et le ministère des forêts débuteront en 2021 pour se terminer en 2026.

Le Sikorsky S-70 :

Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le HAWK «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed-Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

 

Photo : Sikorsky S-70I autrichien @ FAA

12/06/2016

Le Qatar commande des AH-64 E « Apache » !

ah_64_gallery_lrg_04_960.jpg

Boeing et le gouvernement des États-Unis ont signé un contrat pour la fourniture de 24 hélicoptères de combat AH-64E BlockIII « Apache » au Qatar. La Defense Security Cooperation Agency a accordé l'autorisation sur la base d’un contrat de 667 millions de dollars.

Le contrat comprend également l'équipement de soutien au sol et des radios produites par Thales. Les livraisons commenceront en 2019.

L’AH-64 E Apache :

L’AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

ah_64_gallery_lrg_02_960.jpg

Photos : Boeing AH-64 E BlockIII Apache @ Boeing

CSeries, les premières qualifications de pilotes !

064-160524-firstswissexitpaintshop-5-edit_fr.jpg

Montréal, dix des pilotes qui seront aux commandes de l’avion CSeries à son entrée en service auprès de Swiss International Air Lines (SWISS) en juillet ont chacun obtenu une autorisation de type d’avion CSeries. Cette autorisation a été octroyée après que les pilotes aient satisfait aux exigences de la formation de type initiale de pilote prévues par l’Office fédéral de l’aviation civile de la Suisse. 

Ces dix pilotes forment le premier de trois groupes qui suivent une formation au Centre de formation de Bombardier à Montréal (Québec).

La certification des pilotes fait suite à l’évaluation opérationnelle des avions CSeries par Transports Canada et par l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA), le mois dernier. Au cours de cette évaluation, des représentants de Transports Canada et de l’EASA ont volé à bord de l’avion pour s’assurer qu’il était adapté sur le plan opérationnel et que la formation préparait adéquatement les pilotes à piloter l’avion de ligne de façon sûre et efficace.

CkoHugTUUAAgN25.jpg-large.jpeg

« L’évaluation opérationnelle de l’avion CSeries par Transports Canada et par EASA, et l’obtention de la certification de type par les pilotes sont des étapes clés à l’approche de la livraison du premier avion à SWISS à la fin de juin », a déclaré Todd Young, vice-président et directeur général des Services à la clientèle de Bombardier Avions commerciaux. « Je suis ravi de féliciter les pilotes qui, mis à part les propres pilotes de Bombardier, sont les premiers au monde à être qualifiés pour piloter les avions CSeries. »

Les pilotes aux commandes des avions CSeries profiteront de l’importance accordée par Bombardier à la conception du poste de pilotage. Tous les instruments et commandes en fait, tout ce qui se trouve dans le poste de pilotage a été remis en question et ré-imaginé pour être intuitif et simple afin de réduire la charge de travail des pilotes. De plus, la conception du poste de pilotage favorise une meilleure conscience situationnelle en réduisant le nombre de fois où les pilotes doivent détourner les yeux du ciel. Par conséquent, en plus de travailler pendant qu’ils sont aux commandes.

DSC0108-675x435.jpg

 

Photos : 1 CSeries CS100 aux couleurs de SWISS 2 Formation en simulateur 3 Intérieur CSeries @ Bombardier