03/09/2015

L’Indonésie a choisi le Sukhoi Su-35 !

2030397890.jpg

 

 

 

Le ministère indonésien de la Défense (MoD) a choisi le Sukhoi Su-35 «Flanker-E » pour remplacer les actuels Northrop F-5E Tiger II de la Force aérienne. Ce programme représente la première commande à l'exportation du Su-35.

 

Les avions en concurrence étaient: le Rafale de Dassault Aviation, le Lockheed-Martin F-16 « Viper », l’Airbus Eurofighter T3 et le Saab Gripen E. Il semble que le prix a joué un rôle déterminant dans le choix, on parle ce soir d’un montant d’un milliard de dollars pour 16 appareils.

Cette réussite russe, montre qu'il va falloir une fois de plus compter sur le retour des avionneurs à "l'étoile rouge" sur le marché. Ceux-ci se montrent très agressifs et devraient à l'avenir être à nouveau capable de concurrencer les USA et compliquer le travail des européens.

 Les forces aériennes indonésiennes exploitent actuellement une flotte mixte d'appareils russes composée de Su-27SK, Su-27SKM, Su-30MK et de Su-30MK2, achetés par étapes depuis 2003.

Le Sukhoi Su.35 :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

2975181373.JPG

Photos : Sukhoi Su-35 @ Irkut 

Jet2.com passe commande pour 27 B737-800NG !

2012_B737_300_Jet2_1.jpg

 

 

LEEDS, Boeing et la compagnie aérienne Jet2.com UK Loisirs ont finalisé une commande pour 27 B737-800 « Next Generation », évaluée à environ 2,6 milliards de dollars aux prix aux prix catalogue de l’avionneur.

 

Jet2.com exploite actuellement une flotte tout Boeing de 60 aéronefs. Le nouvel avion sera utilisé les vols vers des destinations de loisirs dans la Méditerranée comme les îles Canaries et également en direction des villes d’Europe.

 

A propos du B737 NG :

 

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

 

20:28 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, b737-800ng, jet2.com, infos aivation |  Facebook | |

02/09/2015

Brésil, modernisation des lynx de la marine !

marine brésilienne,agustawestland,lynx mk21a,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 

Selex ES a reçu une commande pour fournir une suite d'équipements de guerre électronique pour les huit hélicoptères Lynx Mk21A utilisé par la marine brésilienne. La société fournira un système complet de guerre-électronique.

Le nouveau système de Selex EX nommé SAGE va permettre de donner l'alerte radar et de caler les contre-mesures pour une réaction adéquate à la menace De plus Selex Es fournira une nouvelle génération de contre-mesures actives. Cela permettra à la marine brésilienne d’identifier les nouvelles menaces dès leur arrivée dans le théâtre et d’y répondre.

En parallèle  à cette adaptation électronique, les AgustaWestland Lynx Mk21A de la marine recevront une nouvelle motorisation avec le LHTEC CTS800-4N. LHTEC est une joint venture entre Rolls-Royce et Honeywell. La version commerciale et d'exportation est le CTS800. Le moteur a été principalement développé pour RAH-66 Comanche de reconnaissance. Il est par contre particulièrement adapté pour la famille « Lynx ».

 

Photo : Lynx MK21A de la marine brésilienne @FMB

01/09/2015

L’IA-63 Pampa III a réussi son premier vol !

Pampa_III_184_800.jpg

 

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a confirmé avoir réussi le premier vol de la nouvelle version de son avion école. Le IA-63 Pampa III prit son envol avec un retard de près de 12 mois sur le calendrier initial.

La nouvelle version du Pampa est alimentée par un moteur plus puissant, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA a travaillé avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point de la nouvelle avionique qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm,  le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique.  L’avion dispose également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain, qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais,  les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.

Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et peut emporter une charge utile maximale de 1.500 kg, soit une nette amélioration, par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.

 

3446857930.jpg

Photos : 1 l’IA-63 Pampa III 2 le cockpit modernisé @ FADEA

 

 

Arrivée d’un nouveau MC-130J Commando II !

eMP15-1094MC-130J_5770Delivery_8-27-2015_006_DM.jpg

 

 

Marietta, Lockheed-Martin a livré un nouvel exemplaire d’un MC-130J « Commando II » destiné l’Air Force Special Operations Command. L’avion a rejoint la base de Cannon au Nouveau-Mexique.

 

Le Lockheed-Martin MC-130 tire ses origines d'une demande du Pentagone concernant un avion apte à opérer des infiltrations et exfiltrations de soldats et d'agents de renseignement loin derrière les lignes ennemies. Le C-130 étant alors en pleine maturité c'est cet avion qui fut choisi comme base de travail. Le chantier de développement fut naturellement confié aux membres des très secrets Skunk Works.  Le concept même d'utilisation de ces avions était alors très proche de celui des Lysander britanniques de la Seconde guerre Mondiale.

Le « Commando II »  effectue aussi des missions de ravitaillement clandestines pour les hélicoptères en missions d’opérations spéciales. Le MC-130J vole principalement de nuit pour réduire la probabilité d’être repéré et intercepté. Sa mission secondaire comprend aussi le largage de tracts. Il doit se déployer rapidement pour exécuter par tous les temps des missions de récupération sur des aérodromes rudimentaires ou en territoire hostile. L’appareil effectue également des opérations d’aide humanitaire, la réponse aux catastrophes, l’évacuation sanitaire aérienne et les opérations d’évacuation de non-combattants.

 

Photo : Lockheed-Martin MC130J Commando II@ Lockheed-Martin