14/03/2016

L’Inde commande deux Il-76 AEW !

8765.jpg

New Delhi, le gouvernement indien a approuvé le budget pour l'achat de deux plates-formes supplémentaires d’avions d'alerte rapide aéroportée (AEW) Il-76 doté de l’électronique d’Israël Aerospace Industries (IAI).

L'approbation, par le Comité du Cabinet sur la sécurité (CCS), prévoit un budget spécial d'environ 1,2 milliard de dollars pour l'achat de deux Ilyushin Il-76 de qui emporteront le système de détection aéroporté Phalcon d’IAI. L'Inde a acquis trois Il-76s en 2004 qui ont été livrés entre 2009 et 2011.

Il-76 Phalcon :

L’Inde dispose du système de surveillance aérien tout temps air-air et air-surface basé sur une cellule d’Il-76.  Similaire au « Mainstay » russe, la version indienne est dotée d’une électronique entièrement israélienne. Le système IAI Phalcon Airborne Warning and Control System permet de détecter des menaces aériennes et terrestres et de les suivre en temps réel sur une portée de 400km. Le système permet de suivre jusqu’à 60 cibles indépendamment de leur altitude ou de la vitesse. Les quatre moteurs ont subi diverses modifications permettant notamment d’accroître leur fiabilité et puissance.

 

Photo : Il-76 AEW Phalcon @ IAF

 

La gamme Falcon leader en Inde !

unnamed.jpg

Le 16 mars prochain, se sera l’ouverture de l’édition 2016 du salon India Aviation Exhibition and Conference qui se tiendra sur l’aéroport d’Hyderabad Begumpet. L’occasion pour la division des jets d’affaires de Dassault de présenter sa nouvelle gamme.

Rester le leader :

Pour Dassault Aviation cet événement aéronautique est l’occasion maintenir sa position de leader du marché indien pour les aéronefs à grande cabine et à longue portée. Avec 22 avions actuellement en service et plusieurs autres en commande, l’avionneur français tient en Inde une position qui le place devant ses concurrents Gulfstream et Bombardier.

Réseau de soutien renforcé :

Pour maintenir sa position Dassault a également continué à renforcer sa présence sur le soutien régional. L'année dernière, la société a ouvert un nouveau bureau à Bangalore et a autorisé la société Ligare Engineering, une division de Ligare Voyages, à fournir le service AOG Level Maintenance pour le Falcon 7X à son centre de service Delhi.

L’avionneur français avait déjà des accords avec la société Service Center pour le Falcon 2000, et Air Works India, pour le Falcon 900EX / LX. Ces deux opérations sont situés à Mumbai et soutenu par des installations satellites à travers le pays.

Les 7X et 8X :

La majorité des nouvelles commandes de Falcon en Inde sont obtenues avec les modèles Falcon 7X et le Falcon 8X. Il faudra également compter avec le tout nouveau Flacon 5X, bien que la certification des moteurs SNECMA Silvercrest n’est pas attendue avant 2018 et ne permettra pas de livraison avant 2020.

unnamed-1.jpg

 

Photos : le Falcon 8X @ Dassault Aviation

13/03/2016

Les EAU commandent le drone P.1HH HammerHead !

Piaggio-PHH.jpg

Les Emirats arabes unis (EAU) ont signé un contrat de 346 millions de dollars pour l'acquisition de 8 drones Piaggio P.1HH « HammerHead ». Le pays devient ainsi, le premier client à l’exportation de ce drone.

Le Piaggio P.1HH « HammerHead » :

Le « HammerHead » est un dérivé sans pilote de l’avion d’affaires P.180 « Avanti » bi-turbopropulseur. De part sa taille, ce drone fait partie de la catégorie MALE (moyenne altitude, longue endurance - moyenne altitude, longue portée). Le système est capable d'atteindre une altitude de 13.700 mètres avec une permanence en vol de plus de 16 heures. Tout comme son grand frère, le P180, le P.1HH se caractérise par la configuration de sa propulsion avec des hélices de poussée qui donnent à l’avion une signature sonore particulière avec un son extérieur particulièrement «aiguë». En outre, le P.1HH, grâce à cette «descendance», parvient à atteindre des vitesses particulièrement élevées. La plate-forme P.180 Avanti a été redessinée avec une nouvelle configuration aérodynamique, offrant une capacité de charge plus élevée. La partie extérieure de l'aile est amovible pour permettre le transport.

La mission est gérée par une station terrienne reliée par différents systèmes de contrôle, y compris les systèmes de satellites, qui permettent le contrôle à distance des systèmes de navigation du drone et de la mission.

La P.1 HH est conçu pour effectuer des missions de patrouille, ISR (Intelligence Surveillance Reconnaissance), et de répondre aux diverses menaces qui vont de l'immigration clandestine, les attaques terroristes, la protection des zones économiques exclusives et des sites critiques. L'équipement monté sur le dispositif le rende approprié pour la surveillance des frontières et des grands espaces, mais aussi pour l'identification de cibles spécifiques, pour la surveillance des zones sinistrées par les catastrophes et la surveillance environnementale. Le P.1HH peut emporter le radar Selex ES Seaspray 7300E Active Electronically Scanned Array, des communications sécurisées, une liaison de données, et le système d'imagerie FLIR Systems Star SAFIRE® 380-HD EO.

L’armée italienne a passé commande de trois unités du « HammerHead ».

 

Piaggio_P.1HH_Hammerhead_mock-up_PAS_2013_02.jpg

Photos : le Piaggio P.1HH « HammerHead »@ Piaggio

 

12/03/2016

Les Forces aériennes russes en pleine modernisation !

1026214272.jpg

Moscou, dans le cadre du rapport des opérations et du constat des capacités des Forces aérospatiales russes, le sous-ministre de la Défense Iouri Borisov a présenté l’état du travail en cours en vue de la modernisation du matériel.

La pleine modernisation :

Le sous-ministre de la Défense Iouri Borisov a expliqué que durant l’année 2015 plus de 230 appareils ont rejoint la force aérienne. Ces appareils sont, soit entièrement neufs ou ont été modernisés, de plus, se sont 158 hélicoptères qui ont été livrés aux Forces aérospatiales russes l'an dernier. En parallèle les unités ont reçu 191 stations radar, quatre de bataillon de missiles sol-air S-400 et neuf lanceurs d'engins spatiaux. Au cours de l’année 2015, il y a eu sept lancements de fusées porteuses qui ont permis de placer huit satellites militaires en orbite. En comparaison, en 2014, les Forces aériennes russes ont reçu 142 nouveaux avions ou modernisés et 135 hélicoptères et 179 drones (UAV).

2307806.jpg

70% de l’armée doit être moderne en 2020 :

L’objectif de l’armée russe, toutes forces comprises, devra comporter 70% de systèmes modernes en 2020. En ce qui concerne les Forces aérospatiales russes, elles opèrent une incontestable remontée en puissance. Avec l’arrivée en service ces dernières années des appareils de types Su-35, Su-34, Su-30SM, en attendant celle du T-50 PAK FA prévu en 2017, ces nouveaux aéronefs ont redonner un tonus indéniable aux escadrons de chasse. Les pilotes, qui bénéficient pour leur formation de l'entrée en service d'un nouveau jet école le Yak-130, retrouvent par ailleurs des taux horaires d'entraînement proches, voire supérieurs dans certains cas, à ceux de l'OTAN. Avec la modernisation d'une partie des MiG-31, Su-24, Su-27, les Forces aériennes russes se dirigent indéniablement à l'horizon 2020-2025 vers une capacité accrue et particulièrement moderne. Le repositionnement de près de 260 avions de combat en Crimée, en plus, de ceux déjà présents, le long de la frontière avec les pays nouvellement membres de l’Otan lui donne une capacité très supérieure à celle que peut lui opposer aujourd’hui l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord.

Deux points faibles :

A ce jour, il reste encore deux points faibles qui devront être comblés au sein des Forces aérospatiales russes, il s’agit d’une part de combler le manque d’avions ravitailleurs. L’autre point concerne les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) et HALE (Haute Altitude Longue Endurance) dont elles sont dépourvues à ce jour. Mais ces deux points faibles vont être progressivement comblés d’ici 2020.

 

786.jpg

Photos : 1 Su-34, T-50 et Su-35 2 Su-30 SM @Fyodor Borisov 3 Tu-160 @VVS

IndiGo a reçu son premier A320neo !

A320neo_Indigo_take_off.jpg

La compagnie aérienne indienne IndiGo a réceptionné son tout premier A320neo. Cette livraison fait d'IndiGo le premier opérateur de l'A320neo en Inde et en Asie. 

“Grâce aux A320neo, nous pourrons continuer à offrir à nos clients un transport aérien à des coûts abordables et une toute nouvelle expérience de vol. Ces appareils, économes en carburant, feront partie intégrante de notre nouvelle phase de croissance, et nous permettront de proposer au meilleur prix un plus grand choix de destinations régionales et internationales", a déclaré Aditya Ghosh, Président d'IndiGo. 

IndiGo, l'un des principaux clients de la famille A320 d'Airbus, a commandé au total 530 appareils, dont 430 en 2015 (250 A320neo) et 2011 (180 A320neo). En 2005, IndiGo a également passé commande de 100 A320 qui ont tous été livrés. 

L'A320neo (New Engine Option) comprend de nombreuses innovations, dont des réacteurs de nouvelle génération et des "Sharklets",  grands dispositifs d'extrémité de voilure,  qui ensemble assurent une économie de carburant de 15% actuellement, et de 20% d'ici à 2020. Cela correspond à une réduction des émissions de CO2 de 5’000 tonnes par an et par appareil. 

Avec près de 12’500 appareils commandés à ce jour et plus de 6’900 livrés à 300 clients et opérateurs, la famille A320 constitue la famille de monocouloirs best-seller dans le monde. Grâce à la largeur de leur cabine, tous les appareils de la famille A320 offrent un haut niveau de confort de l'industrie, toutes classes comprises, et sont dotés de sièges d'une largeur standard de 18 pouces en classe économique.

 

800x600_1457689610_A320neo_INDIGO_first_deli-Captain_Ashim_Mittra-_Kiran_Rao.jpg

Photos : 1 Le premier A320neo d’IndiGo 2 Cérémonie de remise @ Airbus /Gousse, Masclet