03/12/2015

Les «Gunships» jordaniens dotés de roquettes guidées !

876.jpg

BAe Systems a livré un lot de roquettes à guidage laser APKWS (Advanced Precision Kill Weapon System) pour équiper les deux aéronefs Airbus AC235 (CN235) « Gunships » en service au sein de la Royal Jordanian Air Force.

Ceci marque la première vente internationale du système d'arme, seule l’Armée américaine avait effectué des tirs en 2014 avec ce système, afin de l’adapté sur les hélicoptères « Apache » et « Super Cobra ». D’autres pays ont marqués un intérêt pour ce type de roquette, l'Irak, les Pays-Bas et la Tunisie.

 

Les roquettes BAe APKWS :

 

yourfile.jpg

Les roquettes à guidage laser de BAE Systems APKWS (Advanced Precision Kill Weapon System) peuvent être utilisées sur des cibles fixes ou mobiles à des distances comprises entre 1'500 et 4'500 mètres. Le systèmes utilise un système de guidage semi actif laser qui permet une précision de l’ordre du mètre.

Le principe de l’APKWS consiste en un module de guidage laser semi-actif, équipé du système de guidage DASALS (Distributed Aperture Semi-Active Laser Seeker) de BAE Systems, qui intègre des capteurs laser dans les ailettes (canards) plutôt que dans le nez du module.

L’avantage du système vient du fait que celui-ci fournit une bonne précision pour un coût relativement faible. Ce type de roquettes peut être utilisés depuis un hélicoptère ou depuis un drone.

 

CN235 «Gunships» (AC235) :

Ces appareils en service dans la Royal Jordanian Air Force ont été modifiés, selon une demande de contrat faite entre la société ATK et le roi Abdallah II. ATK a développé et fourni les modifications et l'intégration des systèmes au sein des CASA 235 (Airbus). Ces modifications comprennent l'installation, d'un système de ciblage électro-optique, un désignateur laser, des équipements d'autoprotection, un radar ouverture synthétique, ainsi qu’une capacité d'armement qui peut fournir une puissance de feu durable et précise dans une variété de scénarios. L’avion emporte des missiles AGM-114 «Hellfire» à guidage laser, des roquettes de 2,75 pouces et un canon Alliant Techsystems M230 de 30mm (le même que les hélicoptères «Apache») monté sur le côté du fuselage. Cette arme est automatiquement alignée sur la cible par une caméra en liaison et le système radar. L’avion est également doté d’une caméra FLIR reconnaissance.

 

640.jpg

Photos :  1 & 3 AC235 Gunships jordanien @ RJAF 2 Image de synthese d’un tir d’APKWS depuis un AC235 @ BAe

La conception du B787-10 est terminée !

 

boeing,b787-10,dreamliner,avion de ligne,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Everett, Wash, l’avionneur américain Boeing a terminé la conception détaillée pour son futur B787-10 « Dreamliner ». Les ingénieurs de Boeing ont atteint ainsi, un jalon clé avec près de deux semaines d'avance sur le calendrier.

L'étape est cruciale pour le programme de développement, car cela signifie que l’avionneur dispose de l’ensemble des documents permettant la fabrication des pièces qui serviront à l’assemblage du nouvel avion de la famille « Dreamliner ». Boeing a confirmé, par ailleurs, le début de la fabrication du B787-10 en 2016, suivi par le premier vol en 2017 et la première livraison est attendue pour 2018.

 

A propos du B787-10 :

Lancé en juin 2013 au salon du Bourget, le nouveau B787-10 élargit et complète la famille «787» : il transportera de 300 à 330 passagers dans un rayon d’action de 11’910km et couvrira plus de 90 % des lignes desservies par les bi-couloirs à travers le monde. Le B787-10 sera également 25 % plus économe en carburant que les actuels avions de dimensions équivalentes et plus de 10 % moins gourmand que tout ce que propose la concurrence pour l’avenir.

Le B787-10 disposera de l’aménagement intérieur hors du commun de la famille «787». Ses passagers bénéficieront de technologies qui rendent les vols plus agréables : des hublots plus grands avec variateur de luminosité, un air plus sain, une hygrométrie accrue, une pressurisation de la cabine plus confortable, des coffres à bagages plus volumineux, un éclairage par LED apaisant et un vol moins sujet aux turbulences.

À ce jour, le B787-10 a enregistré 164 commandes émanant de neuf clients partout dans le monde, ce qui représente 14 % de tous les B787 commandes.

 

787-10.jpg

Photo : le futur B787-10 @ Boeing

02/12/2015

La Grèce arrive à financer le CH-47D « Chinook » !

ATHEN141099h.jpg

Le ministère grec de la Défense nationale a officiellement financé l'acquisition de 10 hélicoptères d’occasions Boeing CH-47D « Chinook » pour un coût total de 125.8 millions de dollars.

Bien qu’initialement approuvé par le gouvernement grec en octobre 2013 et suivi par le Département d'État des États-Unis en décembre 2014, les négociations en cours entre la Grèce et ses créanciers internationaux avaient interdit toute dépense militaire majeure, jusqu'à ce que le programme de sauvetage financier du pays puisse être avalisé.

 

Des « Chinook » d’occasions :

Ces dix hélicoptères CH-47D viendront renforcer les modèles déjà en activités au sein de la Force aérienne du pays, soit 15 appareils. Le gouvernement grec a demandé à pouvoir disposer d'une multitude de pièces de rechange et de l'équipement de soutien. La commande comprend notamment, 23 moteurs T55-GA-714A, dont 20 seront installés sur des CH-47D qui équipent l’armée et trois serviront de pièces de rechange. Les dix CH-47D d’occasions recevront un système de détection de missiles, des  radios à hautes fréquences et un système de navigation GPS.

 

Le Boeing CH-47D «Chinook» : 

Le CH-47D partage la même cellule que les modèles précédents, la principale différence étant l'adoption de moteurs plus puissants. Les premiers CH-47D furent à l'origine, propulsés par deux moteurs T55-L-712, le moteur le plus commun étant maintenant le T55-GA-714A. Avec son système de fret à triple crochet, le CH- 47D peut transporter des charges lourdes en interne et jusqu'à 12 tonnes (tels que des conteneurs de 12 mètres) en externe. Le modèle "D" est introduit en 1979. 

 

800px-ES-906_Hellenic_Army_CH-47D.jpg

Photos : Boeing CH-47D « Chinook » grecs @ Force aérienne grec

 

 

Bahamasair a reçu son premier ATR 72-600 !

5489.jpg

Bahamasair, la compagnie aérienne nationale des Bahamas, a pris livraison de son premier ATR 72-600. La compagnie avait conclu avec ATR un contrat portant sur deux ATR 72-600 et trois ATR 42-600 lors du dernier salon du Bourget. En prenant possession de ce nouvel appareil, Bahamasair rejoint la grande famille des opérateurs d'ATR.

La mise en service de ces tout nouveaux ATR -600 va permettre à Bahamasair de mettre à niveau et de moderniser sa flotte d'appareils régionaux, aussi bien sur les liaisons régionales que nationales. Le remplacement partiel de l'ancienne flotte d'appareils régionaux de la compagnie par des ATR 72-600 lui permettra également de bénéficier d'une capacité en sièges accrue sur certaines des principales routes au départ et à destination de Nassau.

Les ATR volent déjà dans de nombreux environnements insulaires, dont les Antilles, la Polynésie française et le Pacifique Sud, les Philippines, les îles Canaries, le Cap-Vert, l'Indonésie ou encore l'océan Indien.

À ce jour, quelque 180 ATR sont en service dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes, nombre qui a connu une augmentation spectaculaire au cours des dix dernières années, puisqu'en 2005 ATR en comptait 70.

 

Photo : le premier ATR 72-600 de Bahamasair @ O. Querdem

Tukish Airlines commande 20 A321NEO de plus !

800x600_1363342607_A321neo_Turkish_Airlines.jpg

Turkish Airlines a passé commande pour 20 appareils A321NEO supplémentaires. La compagnie aérienne a déjà 72 A321NEO sur commande.

L’A321NEO est une nouvelle option de motorisation pour la famille A320,A321, dont la mise en service est prévue à compter de 2015. Les appareils sont équipés de réacteurs de la dernière génération et de “Sharklets”, grands dispositifs d’extrémité de voilure, deux innovations qui permettront une réduction de 15% de la consommation de carburant. Cela équivaut à une économie de 1,4 millions de litres de carburant, soit la consommation de 1 000 voitures de taille moyenne. L’A320neo permet également une réduction annuelle de CO2 de 3 600 tonnes par appareil et par an. Les émissions de NOx sont inférieures de 50% à la norme CAEP/6, et le bruit perçu est considérablement réduit.

 

Photo : A321NEO de Turkish Airlines @ Airbus Group