14/06/2015

Qui a commandé le JF-17 ?

Pakistan_Air_Force_Chengdu_JF-17_Gu.jpg

 

 

Salon du Bourget à Paris, l’avionneur sino-pakistanais Chengdu/Pakistan Aeronautical vient d’annoncer la première commande à l’exportation pour son JF-17 « Thunder ». Sauf que pour l’instant, le nom du client et le nombre d’avions ne sont pas révélés.

 

Client asiatique : 

 

Selon le responsable de l’Armée de l’air pakistanaise le Général Khalid Mahmood qui dirige le marketing pour la vente du JF-17, le client serait asiatique, mais se refuse à l’identifier pour l’instant. Par contre, on sait que les livraisons débuteront en 2017. Si plusieurs pays semblent intéressé par le JF-17 « Thunder », le Myanmar a débuté des négociations en juin 2014 (article avia news du 18.6.2014) et pourrait être ce premier client. Cependant, l'Azerbaïdjan, le Bangladesh et les Philippines ont eux aussi manifestés de l’intérêt pour l’avion. A suivre..

 

A propos du JF-17 « Thunder » / FC-1 Xiaolong :

 

Le JF-17 «Thunder» (Pakistan) ou FC-1 «Xiaolong» (Chine) est une association sino-pakistanaise. Conçu en Chine par le constructeur d’Etat AVIC, il est co-financé par le Pakistan et produit par  PakistanComlex (PAC). Chasseur mono-réacteur propulsé par une version chinoise du réacteur RD-93, dérivé du RD-33 russe, qui équipe le MiG-29. L’avion a effectué son premier vol en septembre 2003. Avion multirôles d’un faible coût, soit environ 20 millions de dollars, il est équipé d’une avionique moderne par rapport aux A-5C et F-7P (dérivés des MiG-19/21).

L’armement comprend deux canons GSh-23 (23mm), jusqu’à 3.700kg/£ 8150 de charge utile. Doté d’armement occidental pour la version JF-17 comme des Sidewinder AIM-9P ou des PL-7/8/9 chinois. La version chinoise dispose d’une capacité de tir à grande distance avec le missile PL-12/SD-10.

JF-17_Thunder_Wallpaper_Download.jpg

 

 

Photos: Le JF-17 « Thunder » @ PAF

Le Sénat veut plus de Super Hornet, F-35 et Reaper !

FA-18_Hornet_VFA-41.jpg

 

 

 

Washington, c’est une surprise, la commission des crédits du Sénat vient d’approuver un projet de loi de dépenses additionnels pour l’achat de F/A-18E/F «  Super Hornet », Lockheed-Martin F-35 et de drone General Atomics MQ-9 « Reapers » supplémentaires, alors que ceux-ci n’étaient pas demandés par le gouvernement.

 

Le projet de loi (23-7) adopté par  la commission des crédits du Sénat lors d’un vote qui s’est déroulé le 11 juin, va ainsi porter cette acquisition surprise au Sénat pour un vote définitif. Cette demande supplémentaire comprend l’achat de 12 « Super Hornet », 10 F-35 et 8 drones « Reaper ». Ce qui est intéressant dans cette demande, provient du fait que ses appareils additionnels font partie d’un lot demandé par les militaires en mars dernier, mais ne figuraient pas au programme d’achat actuellement discuté. En effet, il faut se rappeler qu’actuellement républicains et démocrates sont en désaccord sur les  plafonds de dépenses obligatoires pourtant prévu dans la loi d’acquisition de matériel militaire pour 2015-2016. En effet, cette nouvelle demande ne faisait pas partie de la demande de budget au début de l’année.

De fait le budget militaire serait augmenté de près de 575 millions de dollars en cas de vote positif du Sénat. 

 

f-35.jpg

 

Une bulle d’air pour les avionneurs : 

 

Si ce vote était accepté, il représente une petite bulle d’air pour les avionneurs américains. Le premier concerné est Boeing qui pourrait ainsi maintenir la chaine de montage du F/A-18 E/F « Super Hornet » jusqu’en 2018 avec comme perspective la vente d’avions au Koweit.  Une commande additionnelle est la bienvenue également pour Lockheed-Martin, toujours embourbé dans les surcoûts du programme F-35. Pour le fabricant de drone, c’est une nouvelle occasion de placer son « Reaper » et de justifier celui-ci, dans le cadre 

des exigences opérationnelles de l’armée.

 

Reste donc à savoir si cette demande sera suivie lors du vote final au Congrès!

 

predator-b-drone-mq-9-reaper.jpg

 

 

Photos : 1 F/A-18 E Super Hornet 2 F-35 3 MQ-9 Reaper @ USAF

13/06/2015

Inde, modernisation des Mi-26 !

tumblr_ni32riPtH41tjfjuco3_1280.jpg

 

 

 

New Delhi, La flotte d’hélicoptère lourd MIL Mi-26 de l’Indien Air Force va subir une profonde modernisation. Dans les prochains mois, les deux premiers Mi-26 seront envoyé en Russie pour y subir une importante mise à jour.

 

L’Indian Air Force dispose à ce jour de quatre MIL Mi-26 qui ont été acquis pour 1,31 millions de dollars ente 1986 et 1989. Initialement elle avait prévu d’en acheter six.

 

Modernisation des Mi-26 : 

 

Les Mi-26 indiens vont recevoir de nouveaux ordinateurs de vol, un  système de navigation de vol inertielle, un radar de suivi de terrain et des équipements d’information  météorologique de pointe. La structure sera également entièrement révisée afin d permettre une prolongation de la durée de vie et de les garder en service pendant encore quelques années.

Une fois modernisé, les Mi-26 travailleront avec les 15 Boeing CH-47F « Chinook » actuellement en cours d’acquisition au sein de l’IAF.

 

 

Le Mil Mi-26 : 

 

Le Mil Mi-26 est le plus gros hélicoptère jamais construit en série au monde, il peut emporter une charge utile supérieure de 50 à 100 % à celle de tout autre hélicoptère.

C’est dans les années 1970, que l’URSS a souhaité offrir un successeur au Mi-6 mais doté de performances bien supérieures. Un premier prototype effectua son premier vol le 14 décembre 1977. Les essais opérationnels au sein de l'armée soviétique commencèrent au début de l'année 1982, il entra en service l'année suivante.

Le Mi-26 possède un rotor principal à huit pales. Les pales, les glaces du poste de pilotage et les entrées d'air des moteurs sont chauffées pour permettre le dégivrage lors des missions par très basses températures. On peut accéder à la soute par une porte arrière et une rampe. La version passagers peut transporter jusqu'à 85 personnes.

Son pilote automatique possède une fonction tenue de vol stationnaire et il est capable du vol aux instruments

Le Mi-26 est particulièrement imposant, il est plus long qu'un Boeing B737 et est aussi haut qu’un immeuble de trois étages, le cercle couvert par son rotor a une superficie de plus de 800 mètres carrés.

 

4738585204_33f69f4de7_b.jpg

 

 

Photos : Mi-26 de l’IAF @ Ali Epikman

 

12/06/2015

Le premier B737-800 pour Myanmar National Airlines !

18281162690_999a6e5210_b.jpg

 

 

Seattle, Myanmar National Airlines a  célébré la livraison de son premier B737-800  « Next-Generation » loués auprès de GE Capital Aviation Services (GECAS), la branche de leasing d'avions commerciaux de GE.

 

L'avion sera également le premier de la série à présenter la nouvelle livrée et le nouvel  intérieur destiné à Myanmar National Airlines.

 

A propos du B737 NG :

 

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

 

 

K66386+-+Myanmar+737.jpg+low.jpg

 Photos : 1 Le B737-800 NG de Myanmar National Airlines 2 Remise de l’avion @ Boeing 

Bombardier dévoile le CS100 de SWISS !

 

yourfile.jpg

 

Montréal, Bombardier aviation a dévoilé la première photo du CS100 destiné à la compagnie de lancement SWISS. L’avion dispose déjà de sa livrée.

 

Présent au Bourget :

 

Le Bombardier  CS100 de SWISS sera en exposition statique à Paris, puis l’aéronef se rendra à Zurich pour y passer quelques jours de présentation chez son futur  propriétaire. L’avion doit entrer en service au cours de la première moitié de l'année 2016.

 

Le CSeries:

 

 Bombardier crée le futur avec ses avions CSeries pour le marché des avions monocouloirs de 100 à 149 places. Bénéficiant d’une conception entièrement nouvelle qui comprend technologie et intégration de systèmes de pointe, des matériaux évolués et une aérodynamique de dernière génération, les avions CSeries offrent un avantage de 15% sur le plan des décaissements d’exploitation, un avantage de 20%  sur le plan de la consommation de carburant, une polyvalence opérationnelle exceptionnelle, un confort digne d’un gros-porteur et une empreinte environnementale et sonore inégalée.

1803768182.jpg

 

 

L’avion CS100 offre une souplesse inégalée pour de nombreux modèles commerciaux de société aérienne et constitue une solution idéale pour les opérations par temps chaud et en haute altitude et sur les aéroports de centre-ville.

1691459783.jpg

 

 

Photos : 1 Le premier CS100 aux couleurs de SWISS 2 Cockpit 3 Intérieur @ Bombardier Aviation