26/08/2015

Premier B747-800 Intercontinental pour Korean Air !

K66432_3.jpg

 

 

Everett, Boeing a livré à la compagnie son Korean Air le Boeing B747-800 « Intercontinental ». Le nouveau jet est le premier des 10 B747-800 tout passagers que le transporteur a en commande.

Avec cette livraison, Korean Air devient la première compagnie aérienne au monde à fonctionner à la fois les versions passagers et cargo du B747-800. Korean Air exploite actuellement sept B747-800 « Freighters ».

 

Le jet de Korean Air est configuré avec 368 sièges et les caractéristiques de la nouvelle  First Class Kosmo Suite 2.0, qui comprend une porte coulissante et des cloisons plus élevées pour assurer une intimité supplémentaire pour les passagers. Les suites sont également équipées de systèmes de divertissement en vol, avec de grands écrans haute définition de 24 pouces et de nouvelles télécommandes tactiles de poche.

 

Le B747-800 Intercontinental :

 

Le Boeing B747-800 présente des nouveautés par rapport au B747-400 au niveau du design de la queue et des ailes, ses moteurs de dernière génération et une nouvelle disposition de la cabine. Les ailes du 747-8 ont été dessinées et créées à la suite d’expériences faites dans un des tunnels aérodynamiques les plus sophistiqués du monde. Grâce à ses nouvelles ailes le B747-800 Intercontinental sera un des avions les plus rapides du monde dans sa catégorie.

Plusieurs éléments entrant dans la conception de l’aile ont permis à Boeing de réduire le bruit par rapport au B747-400, d’améliorer la portance et de diminuer la trainée tout en réduisant sa taille et son poids sans compromettre l’intégrité de la structure.

Les efforts consentis pour réduire le bruit ont été très importants selon Boeing puisque le nouveau modèle est 30% moins bruyant que le B747-400. L’avion pourrait atterrir et décoller le l’aéroport de Londres Heathrow 24h/24 alors que la plupart des autres appareils sont soumis au couvre-feu entre minuit et 05h00 à cause du bruit. En utilisant le nouveau moteur GEnx-2B (Général Electric), le B747-800 offre  aux compagnies aériennes un plus grand silence en cabine et à l’extérieur, ainsi qu’une  plus grande économie en carburant.

Le B747-800 offre de part, ses économies un coût d’exploitation plus faible par siège de 13% inférieur au B747-400.

Avec une autonomie de 14 '15 kilomètres, le Boeing B747-800 Intercontinental peut opérer sur toutes les grandes lignes internationales puisqu’il peut atterrir là où se pose le B747-400. Le Boeing B747-800 Intercontinental pourra voler sur de longues distances par exemple : de New-York à Hong-Kong ou  Los Angeles à Bombay.

 

Photos : B747-800I Korean Air

25/08/2015

L’US Air Force va déployer des F-22 en Europe !

54948.jpg

 

 

L'US Air Force va déployer de Lockheed-Martin F-22 « Raptor » en Europe dans le cadre de «l’European Reassurance Initiative ». Ces appareils vont venir grossir les rangs de différents autres d’avions déjà déployés sur le vieux contient, le nombre n'est pour l'instant pas communiqué.

L’objectif du Pentagone vise à apaiser les inquiétudes des alliés des États-Unis au sujet de l'activité russe en Ukraine. Il s’agit également de renforcer sensiblement le nombre d’avions de combat en direction de l’Est de l’Europe, dont la dotation est particulièrement faible.

Les Lockheed-Martin F-22 vont venir se joindre aux trois Boeing B-52H « Stratofortress » et deux Northrop-Grumman B-2 « Spirit » basés au Royaume-Uni ainsi que les 12 avions d'attaque Fairchild-République A-10C « Thunderbolt II » basé en l'Estonie (second déploiement).

 

 Rappel :

Le F-22 a été conçu pour réduire au maximum sa signature radar qui, au final, est environ 100 fois inférieure à celle d’un F-15 «Eagle» bien que les deux avions aient à peu près la même taille. L'avion est entièrement recouvert d'une peinture absorbant les ondes radar. De plus les surfaces de contrôles sont conçues par thermoformage pour éviter d'utiliser des rivets qui créeraient des aspérités et ses antennes et détecteurs sont noyés dans le revêtement.

Pour réduire la signature infrarouge le F-22  dispose d’un système de refroidissement très sophistiqué. La chaleur est évacuée dans le carburant et part dans le sillage des réacteurs. Ce système ayant été calculé avec une tolérance réduite, quand l'avion termine sa mission, les équipements internes sont à haute température et pour diminuer la chaleur, les soutes sont ouvertes au sol. C'est l'une des raisons qui font que les frais de maintenance  du F-22 sont particulièrement élevés.

Le Raptor dispose de son armement dans deux soutes latérales et une soute ventrale, afin, de maintenir sa furtivité. Les soutes latérales peuvent contenir 1 missile AIM-9 «Sidewinder»chacune. La soute ventrale peut recevoir 4 à 6 missiles AIM 120 AMRAAM, dans les soutes latérales et 2 AIM-120 AMRAAM ou 8 bombes  GBU39. Le F-22 dispose cependant de 4 pylônes sous les ailes, utilisables quand la furtivité n'est pas indispensable.

Le radar principal de type AESA est couplé directement aux divers capteurs noyé dans la cellule. Les moteurs Pratt & Whiney F119 qui produisent environ 38.000 livres de poussée chacun, permettent une vitesse de croisière Mach 1,8, sans postcombustion. Avec postcombustion la vitesse maximale est  d’environ Mach 2,2 et l’avion peut voler à 60.000 pieds. Les tuyères des réacteurs sont dotées de la poussée vectorielle et peuvent être orientées de 40 degrés vers le haut ou le bas, soit pour améliorer la manœuvrabilité, lors d'un combat aérien, soit pour réduire la distance de décollage.

Le F-22 est le premier avion militaire à disposer d'un tableau de bord entièrement composé d'écrans LCD multi-fonctions couleurs, en complément du système HOTAS (MMM, Mains sur Manettes et manche) et du viseur tête-haute.

 

539.jpg

Photos : Lockheed-Martin F-22 Raptor @ USAF

EC725 pour la Royal Thaï Air Force !

rtaf_25580407123243.jpg

La Royal Thaï Air Force (RTAF) a reçu ses quatre Airbus Hélicoptères EC725 (H225M) commandé en 2012. En 2016, la RTAF recevra les deux derniers EC725 supplémentaire qui ont été acquis en en 2014.

Les hélicoptères de moyen tonnage seront utilisés pour des fonctions de recherche et de sauvetage et de transport de troupes à partir de septembre prochain. Les hélicoptères seront mis en service par l'Escadron 203 basé à Lop Buri dans le centre de la Thaïlande.

Une fois opérationnel, ces hélicoptères permettront à la RTAF de débuter le retrait des hélicoptères de Bell UH-1H « Huey » qui sont en service depuis 1968.

 

L’EC725 : 

L’EC725, rebaptisé H225M par Airbus Helicopter est la dernière version du Super Puma et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps.

 

Q041926315021930830.jpg

Photos : EC725 /H225M de la RTAF @ Airbus Helicopter

 

24/08/2015

Airbus Helicopter prépare le Tigre MK3 !

helicopter-ec-665-tiger-eurocopter-the-tiger-eurocopter-tiger-modern-impact.jpg

 

 

Airbus Helicopter travaille sur une nouvelle version de son hélicoptère de combat Tigre, surnommé le Tigre Mk3. Le travail est effectué en vertu d'une étude commandée par l'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement (OCCAR).

 

Selon l'OCCAR l'étude vise à définir le futur standard MK3 de l’EC665 Tigre. La France, l'Allemagne, l'Espagne et l'OCCAR travaillent ensemble avec l'Australie pour établir un cadre de coopération commun, qui sera utilisée pour la préparation et le développement futur de la Mk3.

 

La première étape de ce programme porte sur les fonctionnalités et les améliorations potentielles à apporter à l’hélicoptère Tigre, en vue d’optimiser la survivabilité, la maintenabilité et l’opérabilité de l’hélicoptère en mettant l’accent sur le coût du cycle de vie. L’étude réalisée par Airbus Helicopter permettra aux nations concernées de choisir quelles combinaisons d’équipements choisir, de fonctionnalités, de performances et d’architecture devront être sélectionnées pour la future phase de développement du Tigre Mk3, dont la livraison est prévue pour la prochaine décade.

 Les travaux s’appuieront en outre sur l’expérience acquise suite aux nombreux engagements du Tigre au combat, notamment en Afghanistan et au Mali, ainsi que sur les dernières technologies désormais disponibles ou en cours de développement.

 

Du côté de la France, on  souhaite également remplacer les missiles AGM-114 « Hellfire II » par un nouveau missile longue. Deux missiliers serait alors en concurrence, Lockheed-Martin avec une version modernisée du Hellfire, et MBDA et son Multi-Rôle Combat Missile (MRCM). On parle également d’une nouvelle munition pour le canon de 30mm, soit un nouvel obus ayant une meilleure capacité explosive.

 

Selon Airbus, le Tigre MK3 pourrait entrer en service dans la période 2023-2025.

 

ob_e61b69_tigre-had.jpg

Photos : L’actuel Tigre HAD @ Airbus Helicopter

 

B737-800NG pour Nok Air !

 

NOK+737+pic.jpg

 

Seattle, Boeing a livré le premier B737-800 « Next-Generation » à la compagnie « low cost » thaïlandaise  Nok Air. Cet avion est le premier acheté directement par la compagnie auprès de l’avionneur. Au total sept appareils ont été commandés.

 

La compagnie exploite actuellement 18 B737-800 en location et possède six autres sur commande chez Boeing. La compagnie aérienne est également un client B737MAX 737 avec huit appareils en commandes.

 

A propos du B737 NG :

 

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

 

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

 

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

14:22 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, nok air, b737-800ng, infos aviation |  Facebook | |