15/11/2015

Grosse commande d’Airbus pour la TAP !

 .jpg

 

TAP Portugal a signé une commande ferme avec Airbus portant sur 53 gros-porteurs et monocouloirs dont 14 A330-900NEO, et 39 appareils de la famille A320NEO (15 A320neo et 24 A321neos). Ces avions vont rejoindre la flotte de TAP Portugal dans le cadre du renouvellement de la flotte annoncée par le propriétaire majoritaire de la compagnie aérienne.

 

TAP Portugal est un tout client d'Airbus, avec actuellement en exploitation des appareils de la famille A320.

Les A330-800NEO et les A330-900NEO sont les nouveaux membres de la famille Airbus à fuselage large lancé en juillet 2014, avec les premières livraisons devraient débuter au 4ème trimestre 2017. Le A330NEO intègre la dernière motorisation de Rolls-Royce, le Trent 7000. La famille A320NEO intègre les dernières technologies, y compris les moteurs de nouvelle génération et des dispositifs de bout d'aile Sharklet, qui offrent ensemble plus de 15 % d’économies de carburant.

 

14/11/2015

Record de vitesse pour un Learjet 75 !

weblead-shot_lear75fly8.jpg

Seconds record pour un avions de chez Bombardier, après le Challenger 630 (voir avia news du 13.11 ) c’est un Learjet 75 qui a établi un record de vitesse mondial pour sa catégorie, dans un aller-retour entre New York et Los Angeles. Le vol, piloté par Ed Hillis et Jeff Triphahn, membres de l’équipe de démonstration des opérations aériennes de Bombardier, avait été préparé pour marquer le 50e anniversaire du vol aller-retour transcontinental record de Clay Lacy en 1965. À ce jour, les avions de la gamme Learjet ont accumulé 111 records de vitesse mondiaux.

La tentative, qui a eu lieu le 10 septembre 2015 et suivait l’itinéraire original de 4 946 milles (7 960 km), mais à l’inverse, a battu le temps de vol de M. Lacy de 17 minutes. Le vol original de M. Lacy à bord d’un Learjet 23 a marqué l’histoire de l’aviation comme premier vol transcontinental aller-retour d’un avion d’affaires aux États-Unis entre le lever et le coucher du soleil, le même jour.

L’avion Learjet 75 était parti de l’aéroport de Winchester County, à White Plains (New York) à 8 heures (HAE), et a volé à une vitesse de croisière maximale de Mach 0,81. L’avion a atterri à l’aéroport Dwight-D.-Eisenhower de Wichita pour faire le plein de carburant pendant les deux tronçons du vol et également à l’aéroport Van-Nuys de Los Angeles, où Clay Lacy, aux côtés de l’avion Learjet 23 original, était sur place pour encourager l’équipage. Les pilotes sont revenus à l’aéroport de Winchester County à 20 h 26, avec des réserves de carburant plus que suffisantes et un nouveau record à leur actif.

 

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une véritable configuration de fauteuils club doubles et un plancher plat dans toute la cabine. Ses puissants moteurs et ses ailettes de bout d’aile redessinées lui permettent de s’élever à une altitude maximale de 51 000 pi (15 545 m) et de transporter huit passagers avec un plein de carburant sur une distance de plus de 2 000 NM (3 704 km). L’avion d’affaires Learjet 75 peut également atteindre des vitesses de croisière allant jusqu’à Mach 0,81. Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à DEL dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Los Angeles à Toronto.

 

original.jpeg

Photos : 1 Learjet 75 2 l’équipe du record @ Bombardier

 

Arrivée des F-15 en Turquie !

F-15C_67th_Fighter_Squadron_2008.jpg

La base aérienne turque d'Incirlik dans le sud du pays a accueilli les six premiers Boeing F-15 C «  Eagle » de l’US Air Force. Au total se sont 12 appareils qui seront déployé.

Le Pentagone a déployé un nouvel escadron de chasseurs en Turquie. Selon les hautes autorités des Etats-Unis, l'objectif de cette décision est un geste de dissuasion face "aux intrusions russes". Ces f-15 C proviennent de l'Escadre de chasse 48 qui est basée à Lakenheath au Royaume-Unis.

 

Rappel :

La version F-15C est la première version du F-15 capable d'emporter des réservoirs FAST (Fuel And Sensors Tactical) plaqués le long du fuselage. Par la suite, leur nom sera changé en « Conformal Fuel Tanks », désignant en fait des réservoirs conformes. Contrairement aux réservoirs classiques emportés sous les ailes, générant une traînée aérodynamique importante, ces réservoirs augmentent l'autonomie sans diminuer de façon notable les performances. Ils peuvent également contenir des équipements électroniques supplémentaires à la place d'une partie du carburant. De plus, d'autres réservoirs de carburants ont été ajoutés dans les ailes et dans le fuselage. L'augmentation du poids de l'avion a entraîné un renforcement du train d'atterrissage et des freins. Enfin, les performances du radar AN/APG-63 ont été améliorées.

 

Photo : F-15 C « Eagle » @ USAF

 

KLM Royal a reçu son premier B787 Dreamliner !

787-9-KLM-356-ZB234_108-1920x1080.jpg

Everett, Wash., KLM Royal Dutch Airlines a réceptionné son premier B787-900 « Dreamliner ». Au cours des prochaines années, le « 787 » va jouer un rôle clé dans le renouvellement et l'expansion de la flotte de la compagnie nationale néerlandaise. KLM a acquis cet avion à travers la société de leasing AerCap.

Le B787-900 complète et étend la famille « 787 ». Avec un fuselage allongé de 6 mètres (20 pieds) par rapport au B787-800, l’avion peut emporter jusqu'à 20% de plus de passagers et 23 % plus de marchandises plus et plus loin encore, avec la même performance environnementale, soit 20 % d'émissions de CO2 en moins que les avions actuels.

KLM a été fondée en 1919 et est la compagnie aérienne la plus ancienne encore en activité sous son nom original. Basé à l'aéroport Schiphol d'Amsterdam, KLM fait partie de la France-KLM Groupe Air et sert 135 destinations dans le monde. Au cours du dernier demi-siècle KLM a pris livraison de plus de 200 avions Boeing.

 

Photo : B787-900 de KLM @ Boeing

 

13/11/2015

La France opte pour le C-130J « Super Hercules » !

952.jpg

La nouvelle fait l'effet d'une petite « bombe », la France a été autorisée par le département d'Etat américain à procéder à l'acquisition prévue pour quatre C-130J « Super Hercules » de Lockheed- Martin, dont deux au standard de transport tactique et deux avions KC-130J en mode ravitailleur en vol.

La commande prévoit en plus des quatre aéronefs quatre turbopropulseurs Rolls-Royce AE2100D, en plus d'une gamme d'équipements de mission totalisant environ 355 millions de dollars. De plus, les futurs C-130J français seront dotés de diverses contre-mesures, telles que les systèmes de missiles et d'alerte radar, un systèmes GPS de navigation, des radios UHF / VHF sécurisées.

 

Un camouflet pour l’A400M :

Le choix français à de quoi surprendre au premier abord, mais en fait, cette décision n’est que le résultat des nombreux problèmes qui perdurent avec le programme d’avion de transport européen. L’incapacité de l’A400M à pouvoir ravitailler les hélicoptères à cause des turbulences provoquées par ses grandes hélices contra-rotatives, péjore la capacité de projection des forces. On sait également que le largage de parachutistes par les portes latérales pose problème pour l’instant. On parle également d’une problématique de coût, l’A400M est cher à la maintenance, ce qui n’est pas en adéquation avec les budgets actuels des forces armées. Pour toutes ces raisons, l’Armée de l’air à dû se résoudre à opter pour son concurrent américain afin de répondre aux nombreux besoins des théâtres d’opération. Le Super Hercules viendra donc combler les lacunes de l'A400M au sein de l'Armée de l'air.

 

Le C-130J «Super Hercules» :

 

056.jpg

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

9876.jpg

Photos Lockheed-Martin C-130J @ USAF