24/07/2015

Canada, renaissance du 401 Escadron !

ob_153ccd_cf18-calameo.jpg

 

 

L'Aviation royale du Canada (ARC) a annoncé que le 401e Escadron d'appui tactique basé à Cold Lake, en Alberta, a été réactivé le 20 juillet dernier. L’escadron avait été dissous en 1996.

 

Le commandant de la 1re Division aérienne du Canada, le major-général Dave Wheeler, ainsi que le commandant de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta), le colonel Eric Kenny, ont participé à une cérémonie en l’honneur de remise en service du 401e Escadron d’appui tactique.

Le 401e Escadron a été dissous le 23 juin 1996 après 55 ans d’opérations. Avant sa plus récente dissolution, le 401e Escadron volait sur le CH-136 Kiowa depuis les installations de  SaintHubert (Québec). Grâce à son rétablissement, le 401e Escadron devient le cinquième escadron de l’Aviation royale canadienne (ARC) à piloter l’avion de chasse CF-18 « Hornet ».

401-sqn.jpg

 

Le nouveau commandant de l’escadron, dont les membres sont surnommés les « Rams », est le lieutenant-colonel Joseph « Scotty » Mullins.

Le retour des quatre escadrons de chasse opérationnels et de l’escadron d’entraînement constitue un changement important pour l’Aviation royale canadienne.

« Le rétablissement du 401e Escadron permettra à la force de chasse de mener de façon plus efficace l’ensemble de ses missions, » a dit le colonel Kenny

« Le rétablissement de cet escadron est une sage décision. La force de chasse a participé de façon très active aux opérations au pays et à l’étranger. Le fait de disposer de quatre escadrons de chasse opérationnels – deux à Cold Lake et deux à Bagotville (Québec),  nous donne la souplesse et la capacité de respecter avec plus d’efficience nos engagements envers NORAD et la communauté internationale. »

Le major-général Dave Wheeler a présidé la cérémonie.

« Je suis très heureux de voir renaître un escadron empreint d’histoire et, en outre, à Cold Lake, le quartier général de la force de chasse », a-dit-il. « Grâce à ce quatrième escadron, l’ARC sera dotée d’une meilleure structure pour maintenir son efficacité et sa flexibilité opérationnelles. »

 La RCAF très active :

La Royal Canadian Air Force soutien actuellement plusieurs opérations internationales comme la  campagne aérienne contre le groupe de l’Etat islamique en Irak et en Syrie, et la protection de l’Europe de l’Est face aux incursions de bombardiers russes. La réactivation de cet escadron, doit permettre de soutenir les activités de la RCAF, mais également de maintenir la réactivité de celle-ci, dans l’attente du choix d’un nouvel avion de combat. En effet, la décision sur l’achat du Lockheed-Martin est pour l’instant retardée.

 

yourfile-4.jpg

Photos : 1 CF-18 « Hornet » @ Greg Hume-Powell 2 Le personnel du 401e @RCAF

Bell AH-1 israéliens pour la Jordanie !

bell-ah-1s-tzefa-yochai-mossi.jpg

 

 

 

Israël a donné son excédent d’hélicoptères de Bell AH-1 « Cobra » d’attaque à la Jordanie. Voici une nouvelle très étonnante de la part des deux vieux ennemis. Ce transfert qui a eu lieu depuis quelques mois de manière très discrète, vient d’être confirmé par les deux parties avec l’approbation des Etats-Unis.

Daech en cause :

La raison profonde de cette livraison et de permettre à la Jordanie de renforcer sa défense face à la montée et l’expansion de l'État islamique (Daech). Au final, les deux ennemis semblent aujourd’hui avoir enterré la hache de guerre, pour mieux combattre le fléau que représente, dans la région le pseudo-califat.

AH-1E/F « Cobra » :

Les 16 hélicoptères livrés par Israël à la Jordanie sont des qui Bell AH-1E/F « Cobra », qui ont pris leur retraite de l'armée de l'air israélienne en 2013. Ceux-ci ont été rénovés avant le transfert à la Royal Jordanian Air Force.

Ces 16 hélicoptères AH-1 ont rejoint les 12 aéronefs déjà en service au sein des escadrons 10 et 12 basés à Zarqa, au nord-est de la capitale, Amman. Les Bell AH-1E/F « Cobra » vont protéger les frontières de la Jordanie avec la Syrie et l'Irak contre les incursions possibles par des combattants de l'Etat islamique.

 Le Bell AH-1E/F « Cobra » est armés de missiles BGM-71A « TOW » de roquettes de 70 mm, ainsi que du canon en tourelle M197 « Gatling » de 20 mm.

 

Photos : Bell AH-1E/F « Cobra » israéliens @ Yuval

23/07/2015

L’exportation du Rafale dope ses équipements !

1634126_-_main.jpg

 

 

Les récentes commandes à l’exportation du Rafale ont pour effet de doper l’équipement de celui-ci, une très bonne nouvelle, nous allons voir comment.

 

Demande indienne:

 

L’une des demandes importantes de l’Inde en matière d'équipement concernait le viseur de casque. Le Rafale devait initialement en être équipé depuis 2006, mais le viseur de casque "Gerfaut" du groupe Safran n’a jamais été produit, faute de crédits. Le Rafale se trouvait jusqu’ici totalement dépourvu de ce type d’équipement, pourtant incontournable. 

De fait, les Rafale indiens seront pourvu d’un viseur de casque produit pas l’équipementier israélien Elbit Systems. 

Mais la demande indienne ne s’arrête pas là, celle-ci à négocier l’adjonction de la nacelle de reconnaissance et de désignation laser « Litening » produit par un autre israélien, Rafale Systems.

 

Et le Qatar:

 

Du côté de l’Emirat, les Rafale seront doté d’une autre nacelle, l’AN/AAQ-33 « Sniper », dont Dassault a confirmé la demande. 

 

Commentaire : 

 

Le Rafale de Dassault est un excellent avion de combat, dont au final deux critiques pouvaient jusqu’ici être mises en avant. Le fait que celui-ci ne possédait pas de viseur de casque et la faiblesse de la nacelle Thales « Damocles » dont la résolution était faible en comparaison de la concurrence et le transfert de donnée entre l’appareil et le sol limité.

On pourrait encore espérer que Dassault puisse prochainement offrir une gamme de missiles étrangers complète avec par exemple l’Iris-T, l’ASRAAM et le Python. Mais qu’importe, l’arrivée du viseur de casque, dont le logiciel sera disponible, les nacelles « Litening » et « Sniper » vont ainsi rendre le Rafale encore plus attrayant à l’exportation.

 

uc-Elbit-Systems-Targo.jpg

 

Photos : 1 Image de synthèse Rafale Qatar avec nacelle « Sniper » 2 Modèle de viseur de casque @ Elbit Systems

Activation du premier escadron de F-35A!

A_U.S._Air_Force_pilot_navigates_an_F-35A_Lightning_II_aircraft_assigned_to_the_58th_Fighter_Squadron,_33rd_Fighter_Wing_into_position_to_refuel_with_a_KC-135_Stratotanker_assigned_to_the_336th_Air_Refueling_130516-F-XL333-499.jpg

 

 

Le premier escadron de l’US Air Force destiné à mettre en oeuvre le Lockheed-Martin F-35A «  Lightning II » a été activé, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au sein de la base aérienne de Hill dans l’Utah.

 

Le 34e Escadron de chasse « The Rude Rams », a été réactivé la semaine dernière et va prochainement recevoir progressivement, au rythme d’un avion par mois, ses premiers avions de combat de type F-35A. Le 34e Escadron était en sommeil depuis 2010, il volait alors sur Lockheed-Martin F-16 « Fighting Falcon ». 

 

Selon l’US Air Force, ce premier escadron sur F-35A devrait déclarer sa capacité opérationnelle initiale en août ici 2016. La base finira par accueillir 72 F-35A et environ 35 à 40 par pilote par escadrons.

 

Durant la cérémonie d’activation de cet escadron, les responsables de l'armée de l'air ont répondu aux critiques concernant le coût du F-35 et le fait qu'il a été battu en combat aérien face au F-16. Ceux-ci ont expliqués : «Les choses ne sont pas parfaites, mais les choses sont encore en développement et vous pouvez voir le potentiel», a déclaré un colonel de l’USAF.

 

yourfile-1.jpg

 

 

Photos : 1 Lockheed-Martin F-35A 2 Cérémonie d’activation @ USAF

 

FedEx commande 50 B767-300F !

gallery-large-01.jpg

 

 

 

FedEx CORP vient de commander 50 Boeing B767-300 « Freighters » avec des options pour acheter 50 de plus. Cette commande est estimée à près de 8 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur. 

 

L’arrivée de ces B767-300F devrait réduire les coûts structurels du transporteur et améliorer l'efficacité énergétique. Ces appareils vont rejoindre les premiers 26 B767-300ERF que la compagnie avait commandé en novembre 2011. Actuellement FedEx  et en pleine modernisation de sa flotte avec le retrait des B757 et MD11 actuellement en service. 

La société a également en commande 11 Boeing B777F.

 

 

 

Photo: B767-300 FedEx @ Boeing