15/03/2016

Le second CH-53K rejoint le programme d'essais en vol !

second-CH-53K.jpg

West Palm Beach, le second prototype du Sikorsky CH-53K « King Stallion » a réalisé son premier vol. Le second CH-53K va rejoindre ces prochains jours, le programme d’essais en vol en vue de l’obtention de la certification.

Etat du programme :

Le premier Sikorsky CH-53K a atteint la vitesse de 120 noeuds et dépassé les 35 heures de vol, y compris avec un pilote de service de l’US Marines Corps aux commandes. Au total, l’hélicoptériste Sikorsky prévoit de faire voler quatre prototypes du CH-53K, pour un programme de tests d’une durée d'environ trois ans.

Sikorsky CH-53K « King Stallion » :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E «Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lbs sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple, surmonté d’un rotor de quatrième génération en composite élastomère, dotés de pales avec pointes xénomorphes. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

Le Corps des Marines a l'intention d’équiper huit escadrons actifs, un escadron de formation, et un escadron de réserve pour soutenir les besoins opérationnels avec le nouvel appareil.

 

EDM2_009.jpg

Photos : 1 Le second CH-53K 2 le premier exemplaire @ Sikorsky

 

KC-130J pour l’Arabie Saoudite !

MP16-0296Saudi5779DAG008.jpg

Marietta, Lockheed-Martin a livré deux avions ravitailleurs KC-130J « Super Hercules » à la Royal Saudi Air Force (RSAF). Le Royaume d'Arabie saoudite est le 16ème pays à utiliser le C-130J « Super Hercules » pour répondre à ses besoins de ravitaillement et de transport aérien. L'Arabie Saoudite a la particularité d'avoir la plus grande flotte d’Hercules en dehors des États-Unis d'Amérique.

Le KC-130J « Super Hercules » Tanker :

Le KC-130J «Super Hercules» en version Tanker est directement dérivé du nouveau C-130J « Super Hercules ». Il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. La version KC-130J est dotée des systèmes de perches de ravitaillement, des réservoirs supplémentaires et un poste pour l’opérateur ravitailleur. Le système de ravitaillement existe déjà sur les modèles plus anciens du C-130.

 

MP16-0296-Saudi C-130J5780Flight-2-19-2016-010_DM.jpg

Photos : Les deux ravitailleurs KC-130J de la RSAF @ Lockheed-Martin

14/03/2016

L’Inde commande deux Il-76 AEW !

8765.jpg

New Delhi, le gouvernement indien a approuvé le budget pour l'achat de deux plates-formes supplémentaires d’avions d'alerte rapide aéroportée (AEW) Il-76 doté de l’électronique d’Israël Aerospace Industries (IAI).

L'approbation, par le Comité du Cabinet sur la sécurité (CCS), prévoit un budget spécial d'environ 1,2 milliard de dollars pour l'achat de deux Ilyushin Il-76 de qui emporteront le système de détection aéroporté Phalcon d’IAI. L'Inde a acquis trois Il-76s en 2004 qui ont été livrés entre 2009 et 2011.

Il-76 Phalcon :

L’Inde dispose du système de surveillance aérien tout temps air-air et air-surface basé sur une cellule d’Il-76.  Similaire au « Mainstay » russe, la version indienne est dotée d’une électronique entièrement israélienne. Le système IAI Phalcon Airborne Warning and Control System permet de détecter des menaces aériennes et terrestres et de les suivre en temps réel sur une portée de 400km. Le système permet de suivre jusqu’à 60 cibles indépendamment de leur altitude ou de la vitesse. Les quatre moteurs ont subi diverses modifications permettant notamment d’accroître leur fiabilité et puissance.

 

Photo : Il-76 AEW Phalcon @ IAF

 

La gamme Falcon leader en Inde !

unnamed.jpg

Le 16 mars prochain, se sera l’ouverture de l’édition 2016 du salon India Aviation Exhibition and Conference qui se tiendra sur l’aéroport d’Hyderabad Begumpet. L’occasion pour la division des jets d’affaires de Dassault de présenter sa nouvelle gamme.

Rester le leader :

Pour Dassault Aviation cet événement aéronautique est l’occasion maintenir sa position de leader du marché indien pour les aéronefs à grande cabine et à longue portée. Avec 22 avions actuellement en service et plusieurs autres en commande, l’avionneur français tient en Inde une position qui le place devant ses concurrents Gulfstream et Bombardier.

Réseau de soutien renforcé :

Pour maintenir sa position Dassault a également continué à renforcer sa présence sur le soutien régional. L'année dernière, la société a ouvert un nouveau bureau à Bangalore et a autorisé la société Ligare Engineering, une division de Ligare Voyages, à fournir le service AOG Level Maintenance pour le Falcon 7X à son centre de service Delhi.

L’avionneur français avait déjà des accords avec la société Service Center pour le Falcon 2000, et Air Works India, pour le Falcon 900EX / LX. Ces deux opérations sont situés à Mumbai et soutenu par des installations satellites à travers le pays.

Les 7X et 8X :

La majorité des nouvelles commandes de Falcon en Inde sont obtenues avec les modèles Falcon 7X et le Falcon 8X. Il faudra également compter avec le tout nouveau Flacon 5X, bien que la certification des moteurs SNECMA Silvercrest n’est pas attendue avant 2018 et ne permettra pas de livraison avant 2020.

unnamed-1.jpg

 

Photos : le Falcon 8X @ Dassault Aviation

13/03/2016

Les EAU commandent le drone P.1HH HammerHead !

Piaggio-PHH.jpg

Les Emirats arabes unis (EAU) ont signé un contrat de 346 millions de dollars pour l'acquisition de 8 drones Piaggio P.1HH « HammerHead ». Le pays devient ainsi, le premier client à l’exportation de ce drone.

Le Piaggio P.1HH « HammerHead » :

Le « HammerHead » est un dérivé sans pilote de l’avion d’affaires P.180 « Avanti » bi-turbopropulseur. De part sa taille, ce drone fait partie de la catégorie MALE (moyenne altitude, longue endurance - moyenne altitude, longue portée). Le système est capable d'atteindre une altitude de 13.700 mètres avec une permanence en vol de plus de 16 heures. Tout comme son grand frère, le P180, le P.1HH se caractérise par la configuration de sa propulsion avec des hélices de poussée qui donnent à l’avion une signature sonore particulière avec un son extérieur particulièrement «aiguë». En outre, le P.1HH, grâce à cette «descendance», parvient à atteindre des vitesses particulièrement élevées. La plate-forme P.180 Avanti a été redessinée avec une nouvelle configuration aérodynamique, offrant une capacité de charge plus élevée. La partie extérieure de l'aile est amovible pour permettre le transport.

La mission est gérée par une station terrienne reliée par différents systèmes de contrôle, y compris les systèmes de satellites, qui permettent le contrôle à distance des systèmes de navigation du drone et de la mission.

La P.1 HH est conçu pour effectuer des missions de patrouille, ISR (Intelligence Surveillance Reconnaissance), et de répondre aux diverses menaces qui vont de l'immigration clandestine, les attaques terroristes, la protection des zones économiques exclusives et des sites critiques. L'équipement monté sur le dispositif le rende approprié pour la surveillance des frontières et des grands espaces, mais aussi pour l'identification de cibles spécifiques, pour la surveillance des zones sinistrées par les catastrophes et la surveillance environnementale. Le P.1HH peut emporter le radar Selex ES Seaspray 7300E Active Electronically Scanned Array, des communications sécurisées, une liaison de données, et le système d'imagerie FLIR Systems Star SAFIRE® 380-HD EO.

L’armée italienne a passé commande de trois unités du « HammerHead ».

 

Piaggio_P.1HH_Hammerhead_mock-up_PAS_2013_02.jpg

Photos : le Piaggio P.1HH « HammerHead »@ Piaggio