24/12/2015

L’USAF prend livraison de deux Super Hercules !

CW7je6eWcAAFlXM.jpg-large.jpeg

Marietta, Lockheed-Martin a livré juste avant Noël deux avions C-130J « Super Hercules » destinés à l’US Air Force. Le premier un C-130J-30 « Super Hercules » à rejoint la base aérienne de Little Rock en Arkansas, le second, un HC-130J s’est envolé pour la base aérienne Moody en Géorgie.

 

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J-30 «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Le Lockheed-Martin HC-130J « Combat King II » :

Dérivé du KC-130J, le nouveau HC-130J « Combat King II » a été commandé par l’Air Force Air Combat Command (AFACC). Il dispose, comme l’ensemble de la série « J », d’une motorisation composée de turbopropulseurs Allison AE2100-D3 équipés des hélices à six pâles R-391 de Dowty-Rotol. Il se différencie notamment des HC-130J déjà livrés aux Garde-Côte américains (USCG) par sa faculté à pouvoir ravitailler des hélicoptères ou des V-22 Osprey.

 

Photo : le C-130J « super Hercules » @ Lockheed-Martin

Canada, Embraer propose le KC-390 !

yourfile.jpg

L’avionneur brésilien Embraer se positionne avec une offre en vue du remplacement des « bons vieux » De Havilland Canada CC-115 « Buffalo » (DHC-5) de recherche & sauvetage en service au sein de la Royal Canadian Air Force (RCAF).

 

Rappel :

Le Canada cherche activement un remplaçant pour sa flotte de CC-115 « Buffalo » et de ses C-130 recherche et de sauvetage. Jusqu’ici, trois concurrents étaient annoncés pour cette compétition, avec le C-27J « Spartan » d’Alenia-Aermacchi, le C-295 d'Airbus Military et le V-22 « Osprey » de Boeing/Bell. Le projet de remplacement est estimé à près de 1,55 milliards de dollars pour l'acquisition de 17 aéronefs à voilure fixe à partir de 2018.

 

Embraer, le quatrième concurrent :

L’avionneur brésilien confirme Embraer qu'il va répondre à la demande ASAR du gouvernement canadien, dont la demande d’offre a été lancée en en mars. La limite d’offre a été fixée au 11 janvier 2016. Pour Embraer, le KC-390 est parfaitement adapté pour les missions SAR dans des environnements les plus exigeants. De plus, selon le nouveau calendrier de l’avionneur, le KC-390 doit être certifié au début de 2017 et pourrait, donc, débuter les livraisons l’année suivante, selon les exigences du Canada.

 

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. L’avion offre une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

 

1_KC-390_Take_Off_02.jpg

Photos : 1 KC-390 aux couleurs canadiennes 2 prototype du KC-380 @ Embraer

23/12/2015

L’Australie désire plus de « Chinook » !

CH-47F-commissioning.jpg

L'Australie a exprimé son intérêt pour l'achat de 3 hélicoptères lourds Boeing CH-47F "Chinook" de plus. Au total, l’inventaire atteindrait alors le chiffre de dix appareils de ca type. Le montant de la transaction est estimé à près de 180 millions de dollars.

Les CH-47F "Chinook" australiens sont dotés de radios cryptées et d’un système complet de guerre-électronique avec détecteurs de radar et d’alerte d’approche missiles.

 

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

 

Photo : Boeing CH-47F « Chinook » australien@ RAAF

 

France, nouvelle commande de Tigre HAD !

helicoptere-tigre-had-missile-hellfire-francais.jpg

La France a commandé un nouveau lot composé de 7 hélicoptères Tigre HAD d’attaques, dans le cadre d'une mise à jour du budget 2015. Les livraisons des appareils auront lieu de 2017 à 201818 et porteront l'inventaire des Tigre dans l'armée française à 67 unités.

 

Airbus Helicopters Tigre HAD:

La variante HAD de l’hélicoptère Tigre dispose deux turbomoteurs MTR390 (step 1.5) plus performants, qui assurent une puissance en hausse de 14 %, mais également une protection balistique améliorée, un nouveau système de visée optronique, la capacité à lancer des missiles air-sol « Hellfire », une suite de guerre électronique évoluée et un système d’interrogation ami-ennemi (IFF). Avec une masse maximale portée à 6,6 tonnes, soit 500 kg de plus que les versions précédentes. Le Tigre HAD est une évolution vers une polyvalence accrue. Hautement polyvalent, capable de faire évoluer ses capacités offensives en fonction des besoins opérationnels des clients et de l’environnement géostratégique, le Tigre est aujourd’hui la référence européenne en matière d’hélicoptère de combat en Europe.

À ce jour, 120 tigres ont accumulé plus de 68.000 heures de vol en service avec la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Australie.

931002100.jpg

 

Photos : le Tigre HAD @ Airbus Helicopters

 

22/12/2015

Mise à niveau air-sol des Gripen tchèques !

2679891.jpg

L’agence de Défense et de sécurité pour l’exportation (FXM) suédoise a signé un accord pour mettre à niveau la flotte d’avion de combat Saab JAS-39 C/D Gripen de la République tchèque. Le contrat est estimé à près de 14,5 millions de dollars (120 millions de SEK).

 

Augmentation de la capacité air-sol :

La mise à niveau destinée à la flotte de « Gripen » tchèque concerne l’augmentation des capacités d'attaque au sol de l'avion par l'intégration des bombes guidées et non guidées. L’objectif étant de renforcer la compétence en matière d'attaque de précision des cibles au sol. Avec un pod de désignation laser « Litening III » et des bombes à guidage laser/GPS de type GBU-10 et GBU-12 « Paveway ». L’accord comprend également l’ajout de pylônes pour ce type d’armes, les logiciels et la formation.

 

Mise à jour régulière :

Cette nouvelle mise à jour de la flotte des JAS-39 C/D «Gripen» tchèques fait suite à une première adaptation qui avait été commandée au printemps 2014 avec la mise au standard MS20 qui concernait, l’adjonction de nouvelles radios cryptées et une liaison de donnée Link16 et l’optimisation pour l’usage des lunettes de vision nocturne.

 

13_saab_gripen_d.jpg

Photos : 1 JAS-39C Gripen tchèques @ Martin Kral 2 JAS-39C suédois doté de bombes Paveway et d’un pod Litening @ Swaf