18/12/2015

L’Arabie Saoudite opte pour l’Antonov An-178 !

 

0000104525_large.jpeg

L’Arabie Saoudite a provisoirement signé pour l’achat de 30 exemplaires de l’avion de transport tactique, Antonov An-178 en développement. De plus, le Royaume pourrait à terme, produire l'avion sur place. Cette commande est soumise à l’obligation que l’appareil obtienne ses certifications civiles et militaires.

Le protocole d'accord (MoU) entre l’avionneur Antonov et de l'entreprise Taqnia aéronautique doit permettre la fourniture de l'avion à la Royal Saudi Air Force. De plus, il fait mention de la collaboration croissante entre Riyad, la société Taqnia et le constructeur ukrainien pour le développement de l’avion An-132.

 

l’Antonov An-178: 

L'An-178 est conçu pour remplacer les avions de transports de type An-12, An-26 et An-32. L'An-178 est un concurrent potentiel pour les  Alenia-Aermacchi C-27J « Spartan », Airbus C-295 et Lockheed-Martin C-130J ainsi que de l’Embraer KC-390.

En comparaison avec l'AN-12, sa vitesse de croisière maximale est augmentée de 225 kilomètres par heure, le plafond de service de 3000 mètres et la plage de vol avec une cargaison de 10 tonnes sera augmenté de 800 km. L’Antonov AN-178 a effectué son vol inaugural le 8 mai dernier et doit obtenir ces certifications durant l’année 2016.

 

Antonov-AN-178-by-Vasiliy-Koba-1.jpeg

Photos : Antonov An-178 @ Vassily Koba

Les F-35 et Super Hornet seront les gagnants en 2016 !

imrs.jpg

Washington, le Lockheed-Martin F-35 et le Boeing F/A-18 seront les principaux gagnants du projet de loi de dépenses complémentaires annoncé par les législateurs américains en milieu de semaine.

Si, le projet est finalement adopté, ce sont les programmes du F-35 et du « Super Hornet » qui en seront les principaux bénéficiaires, pour un supplément de trois F-35A, six F-35B et deux F-35C. De son côté Boeing devrait obtenir une rallonge pour la production de sept EA-18G « Growler » et cinq F/A-18 E/F « Super Hornet ».

Dans une moindre mesure, d’autres programmes pourraient également recevoir des commandes additionnelles comme : General Atomics avec deux drones MQ-9 « Reaper », et Boeing/Bell pour un V-22 2Osprey » supplémentaire.

Le projet de loi rétablit également des fonds pour les CE-130H de guerre électronique et dans une mesure non définie au maintien de la flotte de République Fairchild A-10. Le Congrès devrait également débloquer des fonds pour une douzaine d’avions ravitailleurs Boeing KC-46.

 

FA-18_Hornet_VFA-41.jpg

Photos : 1 F-35 @ Lockheed-Martin 2 Super Hornet @ USN

North Charleston : 100ème B787 !

BSC100787-4.jpg

North Charleston en Caroline du Sud, l’usine de l’avionneur Boeing a terminé l’assemblage du 100ème B787 « Dreamliner ». L'avion commence maintenant ses vérifications avant vol. Ce B787-800 sera livrés à American Airlines l'année prochaine.

North Charleston est la seconde ligne de production des appareils de la famille« Dreamliner », la première à avoir été mise en activité se trouve à Everett près de Washington.

 

Photo : 100ème B787 à charleston @ Boeing

17/12/2015

Premier NH90 NFH pour la Suède !

SwedishNH90-ASW.jpg

Donauwörth, Airbus Helicopters a livré aujourd’hui, le premier hélicoptère NH90 destiné à la Marine suédoise, configuré pour des missions de lutte anti-sous-marine (ASM). Cet hélicoptère est doté d’un système de mission entièrement personnalisé comprenant un sonar trempé, un radar tactique et une cabine surélevée qui optimise l’espace intérieur disponible.

Au total, la Suède a commandé 18 hélicoptères NH90, dont 13 équipés pour les missions de recherche et sauvetage (SAR) et cinq en configuration ASM. Dans le cadre de la livraison effectuée ce jour, le FMV et le constructeur NHIndustries ont également signé un contrat portant sur la conversion de quatre hélicoptères NH90 SAR déjà livrés en configuration ASM. Suite à cette modification, la flotte de NH90 suédois comprendra neuf hélicoptères dédiés à la lutte anti-sous-marine et neuf autres aux missions de recherche et sauvetage.

Avant sa livraison, l’hélicoptère a été entièrement testé à Donauwörth par l’équipe de réception suédoise, ainsi qu’à Marignane au cours de survol de plans d’eau.

 

Le NH90 NFH : 

La variante NH-90 NFH est principalement conçue pour la lutte anti-sous-marine (ASM) et la guerre de surface. Les ensembles complets d'équipement de mission permettent à un large éventail de missions supplémentaires comme la recherche et le sauvetage (SAR), la patrouille maritime, ravitaillement vertical, le transport de troupes, l'évacuation médicale ainsi que le soutien amphibie. L'hélicoptère est conçu pour les opérations de jour comme de nuit dans des conditions météorologiques défavorables partir du pont d’un navire, il peut fonctionner à partir de petites frégates, même en haute mer. Le programme NH-90 fait appel à un nombre important d’innovations technologiques dans l’emploi de matériaux composites au niveau de la structure et l’intégration de systèmes modulaires utilisant la technologie numérique. Premier appareil doté en série de commandes de vol électriques, il possède une grande manœuvrabilité et agilité qui lui permettent d’assurer des missions de jour comme de nuit même dans de très mauvaises conditions météo. De plus, le NH-90 possède un haut niveau de sécurité et de survivabilité.

L’ENR (European Naval Radar) est un radar aéroporté fabriqué par un consortium éponyme (Gallileo Avionica, Thales Airborn Systems, EADS/DE) destiné au NH90 NFH. C’est un radar à compression d’impulsion et agilité de fréquence qui permet plusieurs modes de fonctionnement, dont l’un est optimisé pour la détection de petits échos par mer forte. Il fournit également des informations nécessaires à la navigation y compris météorologiques. Il est utilisé aussi bien des opérations militaires (lutte anti navire et anti sous-marine) que des opérations de surveillance (maritime et côtière) ou humanitaires (recherche et sauvetage en mer).

Le NH-90 NFH est doté d’une caméra infrarouge FLIR développée par Sagem. C’est une caméra infra rouge de 2e génération travaillant dans l’IR lointain. Elle est destinée entre autres à l’observation longue portée de jour comme de nuit. Question sonar, l’appareil est pourvu d’un Sonar Flash fabriqué par Thales Underwater Systems. Il s’agit d’un sonar basse fréquence léger à immersion (avec 750 mètres de câble) et fonctionnant en mode actif ou passif. Deux types de signaux sont utilisés : des émissions continues (CW) pour la détection et des mesures doppler et des émissions en FM avec un traitement de signaux comprimés, qui permet d’accroître la gamme de résolution. Les émissions CW et FM peuvent être combinés en un seul signal.

 

Eurocopter_NH90_NFH_ECD_1482_Copyright Charles Abarr.jpg

Photos : 1 Le premier NH90 NFH suédois 2 NH90 belge@ Airbus Helicopters

China Southern Airlines commande 80 B737 !

737maxadvancedwinglet.2.jpg

Seattle, Boeing annonce ce matin une commande de 80 B737 de la part de la compagnie chinoise China Southern Airlines. L'engagement comprend une combinaison de 30 B737 »Next Generation » et 50 B737MAX. La commande est évaluée à près de 8,38 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur.

 

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

Photo : B737MAX @ Boeing