03/05/2016

L’ATR 72-600 effectue une tournée en Amérique du Nord !

atr aircraft,atr 72-600,avions turbopropulseurs,compagnies aériennes,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

L’avionneur européen ATR effectue une tournée de démonstration aux Etats-Unis et au Canada du 2 au 13 mai avec un turbopropulseur ATR 72-600. Il s'agit des premières démonstrations de vol d'un ATR de la nouvelle série -600 en Amérique du Nord. L'appareil s'arrêtera à Toronto, Chicago, White Plains (État de New York), Hyannis (Massachussetts) Washington D.C., Charlotte, Dallas, Seattle et Cincinnati. L’avion sera également exposé à la convention de la Regional Airline Association (RAA) à Charlotte, du 8 au 10 mai.

Plus de 400 liaisons régionales ont été supprimées aux États-Unis depuis 2006. À ce jour, près de 2000 appareils régionaux, principalement des jets, opèrent dans le pays. Plus de 30 % des liaisons assurées par ces jets régionaux font moins de 550 kilomètres (300 miles nautiques), des distances où les coûts d'exploitation et la faible consommation de carburant des nouveaux ATR -600 sont inégalés.

Dans le cadre de cette campagne de vols, la présentation de l'appareil soulignera les nombreux avantages qu'il présente pour l'aviation régionale aux États-Unis et au Canada. Cet appareil se distingue notamment par les économies qu'il permet de réaliser, l'expérience de confort ultramoderne qu'il fait vivre aux passagers, ses technologies de navigation de pointe et sa polyvalence opérationnelle. L’ATR-600 offre une efficacité écologique incomparable  répondant aux normes environnementales les plus strictes.

L'ATR 72-600 est un véritable succès commercial à travers le monde dans la catégorie des moins de 90 places. Il présente un intérêt particulier pour les marchés américain et canadien en raison de l'âge moyen des flottes d'appareils régionaux opérant dans les deux pays. La série ATR -600 se montre également bien plus efficace sur de nombreuses liaisons régionales assurées actuellement par des jets régionaux et des turbopropulseurs d'ancienne génération.

 

atr aircraft,atr 72-600,avions turbopropulseurs,compagnies aériennes,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

Photos : l’ATR 72-600 qui effectue la démonstration @ ATR Aircraft

02/05/2016

Le KC-390 livré en 2018 !

1_KC-390_Take_Off_02.jpg

L’avionneur brésilien Embraer a fait plusieurs avancées dans le programme d'essais en vol du KC-390 et se montre optimiste sur le sort du contrat avec l'armée de l'air brésilienne (FAB), qui appelle à la livraison de 28 KC-390 avec les trois premiers exemplaires en 2018.

Un contexte qui  s’améliore:

Dans le contexte de la procédure de destitution qui vise la Présidente Dilma Rousseff et les difficultés financières que traversent le pays, l’avionneur Embraer a reçu le soutien du monde politique d’une part et de l’autre, de la Force aérienne brésilienne qui a repris les paiements, ainsi que le solde prévu pour le programme d’acquisition du KC-390.

Pour l’avionneur brésilien, les engagements signés avec cinq pays étrangers pour la vente de 32 avions vont prochainement se transformer en commandes fermes d’ici la fin de l’année.

L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. 

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.

1709428002.jpg

Photos : 1 KC-390 2 Cockpit @ Embraer

Boeing livre le 400ème B787 !

321.jpg

Charleston, l’avionneur américain Boeing a livré le 400ème exemplaire de son B787 « Dreamliner ». Ce B787-800 immatriculé 9V-OFE (msn37122) a été remis à la compagnie singapourienne « low Cost » Scoot. La livraison intervient seulement quatre années après que la compagnie de lancement a réceptionné le tout premier « Dreamliner ».

L’avion a rejoint les installations de la compagnie à l’aéroport de Singapour-Changi où il sera basé. Avec l’arrivée de ce « Dreamliner » le transporteur aérien Scoot devient la première compagnie à disposer d’une flotte entièrement composée de B787 « Dreamliner » avec 5 B787-800 et 6 B787-900.

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le »Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

 

Photo : le 400ème B787 livré à Scoot @ Boeing

 

01/05/2016

La flotte de Su-30MKII vietnamienne bientôt au complet !

140013805348.jpg

Moscou va prochainement livrer les deux derniers avions de combat de type Sukhoi Su-30MkII au Vietnam. Cette livraison sera également la dernière pour cette version du Su-30. Dorénavant l’avionneur russe produira les versions Su-30SM, Su-34 et Su-35, soit les générations 4 ++.

Les deux derniers Su-30MKII destinés au Vietnam, font partie du troisième lot commandé en 2013. En 2009, Moscou et Hanoï avaient conclu un contrat de livraison de huit chasseurs Su-30MKII sans armement. En février 2010, un deuxième contrat avait été signé pour la livraison de 12 chasseurs Su-30MKII avec armement, estimé à près d'un milliard de dollars. Précédemment, en 1995 et 1997 le Vietnam a pris livraison de 7 Su-27SK et 5 Su-27UB.

Modernisation de la Force aérienne:

Les Forces aériennes vietnamiennes disposaient de 150 MiG-21 et 50 Su-22 vieillissants. Une soixantaine d’hélicoptères dont une trentaine de Mi-24 « Hind » épaulent  des Mi-2. En parallèle à l’achat de Su-27/30, le pays s’est doté de batteries de missiles de défense contre-avions de type S-300 et prévoit un renouvellement de son parc de radars particulièrement obsolètes.

Sukhoi Su-30MKII : 

La génération Su-30M est une version améliorée et totalement multi-rôles du Su-30 ayant vu le jour en 1991. Son premier prototype, développé à partir du Su-27UB, vola pour la première fois en 1992. La masse maximale au décollage a été portée à 34,5 tonnes et la motorisation est assurée par deux réacteurs AL-35F. L’avionique et les systèmes embarqués comme l’autoprotection de guerre électronique ou les communications peuvent être remplacées par des modèles occidentaux (français ou israéliens généralement). L’intégration de nacelles et d’armements occidentaux, de radars russes ou de moteurs dotés de la poussée vectorielle est également possible en option, selon les souhaits du client.

 

1177074437.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkII vietnamiens @ FAV

Le Kamov Ka-62 a effectué son vol inaugural !

russianheli_ka_62_ff.jpg

Le Kamov Ka-62 a effectué son vol inaugural d’une dizaine de minutes avec succès en fin de semaine, selon Russian Helicopters.

Le Kamov KA-62 est un hélicoptère de moyen tonnage dérivé de la version militaire Ka-60. Il est alimenté par une paire de turbines Turbomeca Ardiden 3G de 1,680-shp avec un double FADEC modulaire qui assure une grande fiabilité une facilité accrue de fonctionnement et une faible consommation de carburant. La transmission est fournie par l'Autrichien Zoerkler et l’équipementier russe Transas a fourni l'avionique dotée d'un cockpit en verre. Le Ka-62 intègre les dernières technologies et des matériaux composites dans sa fabrication. L’hélicoptère répond aux normes de vol russes et internationales (Russie AP-29, CS-29 de l'Europe et JAR-OPS3). Le Ka-62 dispose d’un rotor anticouple à lames multiples canalisé dans la dérive verticale. Il dispose d'un rotor principal à cinq pales. Il est doté de sièges absorbant les chocs pour les passagers et l'équipage.

Le Ka-62 est conçu pour le transport de fret, l’évacuation sanitaire et le sauvetage (SAR) il peut également être utilisé dans le secteur du pétrole et du gaz et à des fins corporatives. Selon son constructeur, le Ka-62 peut fonctionner à des températures extérieures de -50 ° С et fonctionne à des températures jusqu'à -35 ° С sans qu'il soit nécessaire de chauffer les ensembles de transmission et les moteurs. Le Ka-62 peut voler dans des conditions météorologiques défavorables et dans des conditions de givrage connues. Le Ka-62 est capable d'un déploiement autonome et n'a pas besoin d'être stocké dans un hangar.

 

5439.jpg

Photos : 1 Ka-62 lors de son premier volMaquette du Ka-62 @ Russian Helicopters