05/09/2015

Sukhoi Su-30SM pour la marine russe !

8495jpg.jpg

 

 

 

L’aéronavale russe prépare une commande portant sur 50 avions de combat Sukhoi Su-30SM. Cette information vient d’être confirmée par le général Igor Kozhin, lors du salon aéronautique de Moscou MAKS.

Selon le général Igor Kozhin, la longue portée du Su-30SM et sa capacité à effectuer des  ravitaillements en vol ainsi que sa capacité à porter des armes guidées en font un outil particulièrement précieux pour le développement de l’aéronavale.

La force aérienne russe a déployé un certain nombre de Su-30SM sur la péninsule de Crimée et la marine a l'intention de faire la même chose, probablement sur les installations de la base de Saki (Novofedorovka).

Cette décision d’acquisition fait suite a l’approbation de la marine pour un approvisionnement à large taux de production. Selon l'amiral Chirkov, Cette acquisition de SU-30SM est prévue dans le cadre d'un achat important de nouveaux avions qui devront être livré d’ici 2020. Les SU-30SM se différencient des SU-30MKI indiens par leurs équipements entièrement russes, leur système d'identification "ami/ennemi" et par d’autres éléments. Pour développer cette version, Sukhoi profita de son expérience avec le programme SU-35 en ce qui concerne par exemple l’avionique. Tout comme la version MKI, le SM dispose de plans canard et de tuyères à poussée vectorielle couplées aux moteurs Saturn Lyulka AL-31Fl.

L’appareil dispose d’un radar à antenne à balayage électronique (AESA) de type Zhuk-AE du fabricant russe Phazotron. L’antenne en bande X permet de suivre 30 cibles aériennes en mode piste, pendant l’exploration et d’engager 6 cibles simultanément en mode attaque. L’avionique est également de dernière génération avec écrans multifonctions (EFIS), système de positionnement par satellite GLONASS et un nouveau système de communication sécurisé.

L’armement est multiple pour permettre l’engagement air-air et air-sol mais également air-surface. L’option de dissuasion nucléaire est également possible avec capacité de frappe d’interdiction et la suppression des défenses antiaériennes.

Intégration du Brahmos :

A signaler également que la société indo-russe prépare activement le premier tir d'essai du missile supersonique Brahmos PJ-10 de croisière à partir d'un Su-30MKI d'ici la fin de cette année. La marine russe veut aussi utiliser le missile sur ses Su-30SM. Le Brahmos est un missile supersonique à propergol solide pesant 2,55 tonnes. Sa version originale est longue de 8,3 mètres pour 0,67 m de diamètre. Doté d'une ogive de 200 à 300 kg, le Brahmos est capable de neutraliser les cibles à une distance de 290 km.

Le Brahmos est un acronyme composé des premières syllabes du fleuve indien Brahmapoutre et de la rivière russe Moskova.

 

Sukhoi_Su-30SM,_Russia_-_Air_Force_JP7671112.jpg

Photos : Sukhoi Su-30SM @ Sergy

Second RC-135W « Airseeker » pour la RAF !

68439.jpg

 

 

La Royal Air Force britannique (RAF) a réceptionné son deuxième Boeing RC-135W « Airseeker » de renseignement, surveillance et de reconnaissance (RSR). Au total la RAF a commandé trois appareils de ce type.

L'avion est arrivé à la base de la Royal Air Force de Mildenhall dans le Suffolk où il recevra des équipements de survie. L’avion sera prêt à être déployé dans quelque semaine. Par ailleurs, Boeing confirme que la livraison est en avance de sept mois sur le calendrier initial, le dernier aéronef sera livré pour 2017.

Les Boeing RC-135W « Airseeker » sont exploités au sein de l’escadron 51 basé à Waddington dans le Lincolnshire.  Nommé « Airseeker » le RC-135W plus connu par son surnom dans US Air Force de « Rivet Joint ».

 

De nombreuses améliorations :

Depuis la livraison du premier « Airseeker «  à la RAF en en 2014, plus de 60 améliorations ont été intégrées dans ce deuxième avion, allant de la mise à niveau des systèmes de mission à l'amélioration des moteurs en vue d’une efficacité accrue en terme de consommation et de durabilité. Le premier avion sera être équipé de ces améliorations à une date ultérieure.

 

Le RC-135W :

Le Boeing RC-135 est la base d'une famille d'avions de reconnaissance électronique conçue à partir du C-135. Le RC-135V/W « Rivet Joint « est l'avion de type  SIGINT (Renseignement électromagnétique  et électronique) de l'US Air Force. Il surveille à la fois les communications radio et les signaux électroniques émis par les radars adverses. Il dispose par ailleurs de capacités de brouillage de ces signaux.

Photo: Boeing RC-135W « Airseeker » de la RAF @ RAF

04/09/2015

L’Inde commande 48 Mi-17V5 !

8520.jpg

 

Le ministère de la défense de l'Inde a autorisé l'achat de 48 hélicoptères Mil Mi-17 V5 moyen tonnage pour l'armée de l'air. Le contrat est estimé à près de 1,1 milliard de dollars us, la décision d'achat a été prise lors d'une réunion du Conseil d’acquisitions de défense (CED).

New Delhi a déjà passé des commandes pour un total combiné de 151 Mi-17 V5, à travers des contrats signés en 2008 et 2012 pour 80 et 71 exemplaires, respectivement.

 

Le MIL MI17-V5 :

Le Mi-17V-5 est la dernière version de l'hélicoptère Mi-17. Cet appareil est destiné à transporter des cargaisons et des parachutistes, ainsi que du fret de grande dimension sur un support extérieur. La version armée du Mi-17V-5 a pour tâches d'appuyer par le feu les forces terrestres ou les parachutistes, lors du débarquement ou de l'évacuation, ainsi que de mener des bombardements de précision. Un système de guerre-électronique équipe l’appareil contre les missiles sol-air ennemis.

 

Photo : Mil Mi-17V5 IAF @ Dusivan Sharamod

 

Le trafic passagers plus vigoureux !

3324.jpg

 

 

 

Genève, l’Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé les résultats globaux pour le trafic de passagers pour le mois de juillet montrant une croissance vigoureuse de la demande par rapport à juillet 2014 pour le trafic national et international.

 

Le nombre de passagers-kilomètres payants a augmenté de 8,2%, ce qui constitue une amélioration par rapport au mois de juin dernier de 5,5%. La capacité (sièges disponibles en kilomètres ou SKD) a augmenté de 6,5%, et le facteur de charge a augmenté de 1,4 points à un pourcentage à 83,6%.

 

 

Marchés internationaux de voyageurs:

 

5839.jpg

 

Juillet la demande international de passagers a augmenté de 8,6% par rapport au même mois en 2014, avec les compagnies aériennes dans toutes les régions enregistrant une croissance, y compris l'Afrique pour la première fois cette année. La capacité totale a grimpé de 6,5%, poussant facteur de charge en hausse de 1,6 points de pourcentage à 83,5%.

 

Les compagnies aériennes d'Asie-Pacifique ont vu le trafic juillet augmenter de 8,5% par rapport à la période de l'année précédente. La capacité a augmenté de 6,5% et le facteur de charge a grimpé de 1,5 points de pourcentage à 80,3%. La performance a eu lieu malgré des baisses notables dans le commerce, ainsi que la croissance inférieure aux prévisions en Chine. 

La demande des transporteurs européens a augmenté de 6,7%, reflétant la reprise économique dans la zone euro, alors que la capacité a grimpé de 4,0% et le facteur de charge a augmenté de 2,2 points de pourcentage à 87,3%, le plus élevé parmi les régions. 

 

Le trafic des compagnies aériennes nord-américaines a augmenté de 5,3% par rapport à juillet il y a un an, ce qui était plus du double de la hausse de 2,6% atteint en juin année en année. La capacité a grimpé de 3,5% et le facteur de charge a augmenté de 1,4 points de pourcentage à 86,5%. Les attentes pour une meilleure performance économique soutiennent la demande de voyage dans la région. 

 

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu une forte augmentation de la demande de 19,8% en juillet rapport au même mois en 2014 soutenue par le calendrier du Ramadan. La capacité a augmenté de 17,7% et le facteur de charge a grimpé de 1,5 points de pourcentage à 79,6%. 

 

Le trafic de juillet compagnies aériennes latino-américains a grimpé de 8,5% par rapport à juillet 2014. La capacité a augmenté de 8,0% et le facteur de charge a augmenté de 0,4 points de pourcentage à 82,7%. Malgré des conditions de récession au Brésil et en Argentine, les volumes d'échanges dans la région ont montré une amélioration forte au cours de la première moitié de l'année, offrant un coup de pouce aux voyages et aux affaires. 

 

Le trafic des compagnies aériennes africaines est positif pour la première fois cette année, en hausse de 4,9% en juillet. Cependant, le résultat pourrait être dû à la volatilité des volumes déclarés, facteurs économiques, les fondamentaux restent faibles. La capacité a augmenté de 3,9%, avec le résultat que le facteur de charge améliorée de 0,6 points de pourcentage à 70,9%.

 

5038.jpg

 

 

 

Photos : 1 A380 Korean air @ KAL 2 Q400 WestJet@ Bombardier 3 B777-300ER TAM @Ricardo mendez

150ème B777 pour Emirates !

K66440-01 - Emirates.jpg

 

 

Everett, Washington, Boeing et Emirates Airline ont célébré la livraison simultanée de trois B777, soit deux B777-300ER et un B777 Freighter,  marquant l'entrée du 150e en B777 dans la la flotte d'Emirates. La livraison d’hier est la première pour trois appareils livrés simultanément à un seul client.

Emirates est le plus grand opérateur mondial de la famille « 777 » et aussi la seule compagnie aérienne à voler avec les six variantes des « 777 ».

Le B777-300ER :

Le B777-300ER a été introduit en ligne service en 2005, il se distingue  par son efficacité énergétique son  aménagement intérieur primé et plus large. Le B777-300ER a été commandé par 37 clients à travers le monde entier. Vingt-sept clients opèrent maintenant le B777-300ER, 10 clients supplémentaires prendront livraison de leur premier B777-300ER d'ici 2014 .Le B777-300ER compte 35 % de différence vis-à-vis du modèle de base « 777 ». Chaque aile a été prolongée de 6,5 pieds (1,98 m) avec des stabilisateurs qui réduisent la longueur de piste au décollage et augmentent  les performances de montée et permettent de  réduire la consommation de carburant. L’avion dispose d’un nouveau train d'atterrissage spécialement adapté pour les pistes courtes. Les entretoises et les nacelles ont été modifiées  pour tenir compte de la poussée nettement plus élevé des moteurs. Les avions sont alimentés exclusivement par le General Electric GE90-115BL soit,  le plus grand et le plus puissant des moteurs à réaction commercial, la production est de £ 115 300 (512 kN) de poussée.

 

Photo : L’un des trois B777 livré à Emirates @ Boeing