03/04/2016

Nesma Airlines a reçu ses premiers ATR 72-600 !

ATR-72-600-NesmaAirlines.jpg

La compagnie saoudienne Nesma Airlines a pris livraison en fin de semaine de ses deux premiers ATR 72-600. Ces appareils seront exploités en Arabie saoudite, où la compagnie développe des liaisons régionales avec le soutien de l'État. 

Les deux appareils livrés sur le site de fabrication d’ATR en France sont loués auprès de Dubaï Aerospace Entreprise (DAE) Ltd. À l'occasion de la livraison, Nesma Airlines et ATR ont également signé un accord de maintenance globale (GMA) pour une durée de huit ans. Dans le cadre de ce GMA, ATR fournira à Nesma Airlines une assistance technique complète pour les ATR 72-600. L'accord comprend un stock de pièces détachées au sein des locaux de la compagnie aérienne, l'échange et la mise à disposition immédiate de pièces détachées des centres de pièces d'ATR, et la gestion centralisée par ATR de la maintenance, la réparation et la révision des hélices, moteurs, trains d'atterrissage et unités remplaçables en ligne. Le GMA inclut également la livraison de ces équipements dans les locaux du client dans le cadre d'un service porte-à-porte personnalisé. 

Outre la mise à disposition des pièces et les services de réparation, ATR se chargera pour Nesma de l'entretien des cellules pour les visites de type C et les inspections régulières des appareils. L'accord de maintenance globale permettra à la compagnie aérienne de simplifier les activités de maintenance, tout en profitant des services, expertise et savoir-faire du constructeur aéronautique.

 

Photo : ATR 72-600 aux couleurs de Nesma Airlines @ ATR Aircraft

 

02/04/2016

L’Arménie place ses Su-25 en état d’alerte !

792.jpg

Le ministère arménien de la Défense a déclaré avoir mis ses avions de combat Sukhoi Su-25 « Frogfoot » en état d’alerte. Cette décision fait suite aux nouveaux troubles de ce weekend dans la région du Haut-Karabakh.

Selon le gouvernement Arménien, des avions Su- 25 sont arrivés sur l'aérodrome d’Erebouni à Erevan. Dans le même temps, une unité de volontaires a été créée à Stepanakert, capitale du Haut-Karabakh, laquelle doit prendre position dans la zone de conflit. L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements de la part des forces armées arméniennes.

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» : 

Le Sukhoi Su-25 «Frogfoot» est un avion d’attaque et d’appui aérien dont le prototype a réalisé son premier vol en 1975. Dès avril 1980, des exemplaires de présérie sont envoyés en Afghanistan pour essais opérationnels. Le Su-25 dispose de 10 points d’emport pour armements dont deux réservés, aux extrémités, à des missiles air-air R-60M d’autodéfense. Un large panel de roquettes et bombes classiques peuvent être emportées ainsi que des missiles air surface et des pods canons offrant une très grande  puissance de feu. La protection de l’avion est très élaborée, l’avion dispose d’un blindage. Une version d’attaque tout temps plus perfectionnée, le Su-25T, a été développée dans les années 1980 avec des équipements et armements supplémentaires dont le missile antichars AT-12.

 

Photo : Su-25 « Frogfoot »@ Robin Poldermann

 

La Russie engage ses Mi-28N & Ka-52 en Syrie !

567.jpg

Moscou, Le ministère russe de la Défense (MoD) a confirmé cette semaine avoir engagé ses hélicoptères d’attaques les plus modernes en Syrie, pour appuyer les forces du président Bachar El-Assad.

Pour conformer cette information, le ministère de la défense a publié des photos de frappes aériennes par ses hélicoptères d'attaque, montrant que des missiles étaient tirés sur des objectifs appartenant à l’États islamiques dans la région Palmyra. Les russes ont vraisemblablement engagés des missiles 9M123 « Khrizantema » guidées par laser d’une portée de 6km.

p1650517.jpg

Cette nouvelle permet de confirmer ce l’on pensait depuis plusieurs semaines. La Russie avait jusqu’ ici engagé des hélicoptères plus anciens, de types Mi-24/35 et ceci, dès le début de son entrée dans le conflit. L’arrivée récente de Mi-28N & de Ka-52 sur la base aérienne de Hmeymim près de Latakié n’avait pu été vérifiée. Ces hélicoptères ont par ailleurs, joués un rôle important ces dernières semaines dans la libération de plusieurs secteurs, dont celui de Palmyra.

Le Mil Mi-28N  « Havoc » :

654.jpg

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie.  

    Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.

    Protection passive du pilote et du copilote : cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7mm.

    Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.

    Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.

    Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

    Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.

    Armement amovible sur les 4 points d'emports :

Missiles guidés : jusqu'à 16 missiles guidés antichars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.

Pods de roquettes amovibles : type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 nacelles ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 nacelles ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.

Pods de mitrailleuses amovibles : jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.

Mines : jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

982.jpg

Le Kamov Ka-52 «Alligator» est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10mètres seconde à une altitude de 2’500 m. Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial, puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent un pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2’200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère disposant de petites ailes équipées chacune rails de suspension, ainsi, que les contre-mesures de bout en bout d'aile. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-char 9A4172«Vikhr» d’une portée de 10km de quatre paniers à roquettes B8V20A de vingt roquettes de S-8 de 80 mm chacun ou quatre paniers B-13L de cinq roquettes S-13 de 122 mm chacun. un missile air-air d'autodéfense Igla-V (SA-16 Gimlet) peut être fixé sous chaque point d'emport, le R-73 (AA-11 Archer) peut également être transporté, ainsi que des bombes FAB-500 de 500 kg ou des bombes à dispersion. Le Ka-52 est armé d'un canon 2A42 à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

 

Photos : 1 Ka-52 & Mi-28N 2 Ciblage d’un véhicule aux mains de Daech 3 Mil Mi-28N 4 Kamov Ka-52 « Alligator »@ VVS

 

 

 

 

 

Lancement du programme CMV-22B !

aircraft-713689_960_720.jpg

Bell-Boeing a reçu un contrat de 151 millions de dollars pour le lancement de la conception du programme CMV-22B, destiné au remplacement du Northrop-Grumman C-2 « Greyhound » de l’US Navy.

La nouvelle variante du V-22 est basée sur celle du MV-22B « Osprey » en service au sein du Corps des Marines et sera équipé de réservoirs de carburant supplémentaires pour étendre son rayon d’action de 860mn à environ 1,150mn. De plus les ingénieurs devront travailler sur un système de communication radio de longue portée (au-delà de la visée radio) qui devra permettre de pouvoir rester en liaison avec le groupe de combat naval. La Marine américaine prévoit de commander 44 CMV-22B à partir de 2018, pour des livraisons qui débuteront en 2020.

Bell-Boeing MV-22 «Osprey» :

Le V-22 « Osprey » est aéronef de transport multirôle utilisant la technologie du rotor basculant pour combiner  les performances en vol vertical d'un hélicoptère avec la vitesse et la portée d'un aéronef à voilure fixe. Avec ses nacelles et les rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et décoller comme un hélicoptère. Une fois en vol, ses nacelles basculent. Pour se comporter comme  un avion à turbopropulseur capable de haute vitesse et  de vol à haute altitude.

A ce jour, 230 V-22 sont en service sur un total de 360 appareils commandés. Le programme «Joint Advanced Vertical Lift Aircraft» est lancé en 1982 sous la direction de Bell Helicopter et Boeing. Le programme fut plusieurs fois menacé d’abandon pour des raisons budgétaires et le premier prototype commencera ses essais le 19 mai 1989, en vol stationnaire uniquement. Le premier vol horizontal ayant lieu le 14 septembre. En novembre 2000 le fonctionnement depuis un porte-avions est validé.

 

yourfile-2.jpg

Photos : MV-22B de l’USMC@ USMC

 

 

25/03/2016

Le premier Hawk destiné à l’Arabie Saoudite !

main_p1643158.jpg

Les essais de pré-livraison du premier des 44 BAe Hawk Mk165 avancé Jet Trainer (AJT) destiné à l'Arabie saoudite progressent. La livraison est prévue dans les semaines avenir.

L’Arabie Saoudite a passé commande de deux lot d’avion école BAe HawkMK165 AJT, le premier lot concerne 22 Hawk suivi par une seconde commande portant sur 22 appareils.

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » et Boeing F-15S « Eagle » sur lequel les élèves-pilotes vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

 

Photo : le premier BAe Hawk Mk165 @ BAe