21/05/2016

Cérémonie du tunnel du Gothard Patrouille Suisse & PC-7 Team !

2738644362.jpg

Dans le cadre des célébrations pour l’ouverture du tunnel de base du Sain-Gothard, l’Armée suisse et les Forces aériennes démontreront leur disponibilité opérationnelle ainsi que leur capacité avec des démonstrations de la Patrouille Suisse et du PC-7 TEAM. La démonstration est prévue comme suit:

 

mercredi 1er juin 2016, 15h45 - 16h15

 

Deux entraînements de la Patrouille Suisse et du PC-7 TEAM ont lieux le mardi 31 mai 2016 à Pollegio de 10h20 – 11h00 et de 14h30 – 15h15.

 Lors de ces deux journées, la Patrouille Suisse s’envolera d’Emmen (LU) quant au PC-7 TEAM, il décollera de Lodrino (TI). (info DDPS).

3732196307.jpeg

 

Des H135 & H145 pour former les pilotes anglais !

Airbus_Helicopters_H135.jpg

Le ministère britannique de la Défense (MoD) a attribué ce vendredi un important contrat pour l'entraînement de ses pilotes d'hélicoptères militaires (RAF, Navy) au groupe européen Airbus Helicopters.

Le consortium Ascent (Lockeed-Martin) qui est sous contrat avec l’armée britannique a sélectionné Airbus Helicopters qui devra fournir 32 hélicoptères, soit 29 H135 et 3 H145 pour un montant de 1,4 milliard d'euros. Le contrat a été remporté aux dépens du groupe britannique Cobham et de l'italien Leonardo-Finmeccanica (ex AgustaWestland).

Le H135 offre une large cabine parfaitement dégagée pour les opérations sanitaires, combinée à des performances, à une autonomie et à des capacités d’emport d’un excellent niveau, outre un faible niveau de bruit. Les portes coulissantes latérales surdimensionnées et de grandes portes cargos à l’arrière, permettent l’embarquement et le débarquement rapides des patients. L’appareil bénéficie également de caractéristiques de sécurité supplémentaires pendant les opérations au sol, grâce à son rotor de queue caréné de type fenestron®.

Plus de 1.200 H135 ont été livrés et accumulés plus de trois millions d'heures de vol dans le monde entier. L'hélicoptère fait partie des systèmes de formation très appréciés en Allemagne, en Suisse (H635), en Espagne et au Japon.

Le H145M est conçu à partir de la version civile et parapublique modernisée du H145 (anciennement dénommé EC145 T2 sous Eurocopter). Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions, des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs, ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

 

1841595792.jpg

Photos : 1 H135 2 H145 @ Airbus Helicopters

20/05/2016

Le Pilatus PC-24 au Salon EBACE de Genève !

89e0ac633701946fb33b94eac80c1c64-PC-21-Geneva.jpg

Une première au Salon européen de l'aviation d'affaires de cette année (EBACE) à Genève avec la présence du premier jet d’affaires de Pilatus, le PC-24 qui sera exposé sur le tarmac de l’aéroport de Cointrin dès mardi prochain. Le prototype n°P01 du PC-24 va brièvement interrompre son programme de vols d'essai en vol pour être présent le jour de l'ouverture du salon EBACE à côté d’un PC-12 NG.

En parallèle à la présence du jet suisse, sur le stand intérieur, Pilatus présentera le nouveau design intérieur PC-24, qui a été mis aux normes de production en série. Les deux prototypes du PC-24 sont actuellement engagés dans un programme ambitieux de vols d'essai. Différents tests clés ont déjà été réalisées avec succès.

 Ensemble, les deux prototypes ont complété plus de 300 vols et plus de 500 heures en Suisse, en Espagne en Ecosse et en Islande. Au cours des derniers mois, l’équipe d’essai a mené de nombreux tests importants et exploré l'enveloppe de vol notamment dans des conditions givrantes naturelles. Les résultats sont extrêmement positifs et confirment que le PC-24 sera un avion superbe en conformité avec les normes élevées de Pilatus.

Le cockpit est construit autour d’une suite avionique développée sur un concept Pilatus baptisé « Advanced Cockpit Environnement » (ACE), avec quatre écrans de 12 pouces et un système de vision synthétique. Pilatus vise une certification Single Pilot (un seul pilote) IFR (vol aux instruments).

Le jet a une portée de 3’610 km avec quatre passagers (3’300 avec six passagers) et une vitesse de croisière maximale de 787 km/h. Il peut emporter jusqu'à 10 passagers en cabine pressurisée.

Son généreux compartiment bagages accessible en fond de cabine est desservi par une véritable porte cargo située entre les ailes et le moteur, à l'instar de son petit frère à hélice, le PC-12NG. Le PC 24 peut donc, lui aussi, proposer une palette d'aménagements très diversifiée. Il est alimenté par deux réacteurs Williams FJ-44-4A montés à l'arrière du fuselage.

Avec une distance de décollage de 820m et une distance d'atterrissage de 770 m, le PC-24 est destiné à être utilisé également sur des pistes non revêtues (neige, herbe, sable).

L'appareil a également la possibilité d'atteindre rapidement un niveau de vol élevé (45 000 pieds), comme de nombreux jets d'affaire, pour échapper à l'intensité du trafic sur les principales routes aériennes et garantir ainsi une meilleure souplesse d'utilisation dans les régions au ciel encombré.

A ce jour, le PC-24 a déjà accumulé un total de 86 ventes, soit les trois premières années de production de l’avion. En Suisse, un PC-24 est commandé, pour remplacer l’actuel Cessna Citation 650 qui vole au sein de la flotte de transport de la Confédération.

 

e997ba8685445ecb6fdf4f4379573d18-Pilatus-7717.jpg

Photos : 1 le P01 survolant Genève 2 Intérieur du PC-24 @ Pilatus Aircraft

 

19/05/2016

Le Tejas disposera de radars israéliens !

2793572.jpg

HAL (Hindustan Aeronautic Ltd) confirme avoir signé avec l’équipementier israélien ELTA Systems un contrat pour la fourniture de radars pour toutes les versions de l’avion de combat Tejas indien. En parallèle, la Force aérienne indienne (IAF) confirme son intention de commander 80 autres Tejas MKI suite à une commande antérieure de 40 appareils dans ce standard. Ces appareils devraient ensuite être portés au standard MKII. Au total l’Inde prévoit un total de 180 Tejas.

Deux versions de radars :

ELM_2032-Airborne-Fire-Control-Radar.jpg

La variante actuelle du Tejas MKI est dotée du radar ELTA Systems ELM-2032. Le radar ELM-2032 est une avancée de type Doppler à impulsion à antenne mécanique multimode. Il est adapté pour les modes air-air et air-sol. Il permet une détection et le suivi jusqu'à 150 km en mode air-sol et en mode air-air, il peut traiter des cibles allant jusqu'à 300 km. Le système radar pèse entre 72 et 100 kg.

 

showphoto.cfm.jpeg

La variante du Tejas MkII sera dotée du radar ELM-2052 à balayage électronique. Le radar ELM-2052 d’Elta Systems est une version AESA de sa famille de radar de contrôle de tir aéroportée désigné ELM-2032. Ce radar utilise un réseau de transmission / réception avec modules semi-conducteurs permettant la détection en réseau pour obtenir une plus longue portée de détection, avec une haute fiabilité avec un suivi multi-cible. Il peut également soutenir l'identification des cibles à haute résolution. Il peut détecter des cibles à très longue portée tout en suivant jusqu'à 64 cibles et engager simultanément plusieurs cibles avec des missiles. Dans les missions d'attaque au sol le radar prend en charge la cartographie de navigation et d'images haute résolution (SAR), soutenu par un faisceau réel (RBM) et Doppler (DBS). Le ELM-2052 est réalisé sous la forme d'un système modulaire, construit avec une capacité de croissance de calcul et de mémoire.

Nette amélioration du Tejas MKI :

Avec ce nouveau radar, la version MKI du Tejas et la future version MKII sont enfin en phase pour répondre au cahier des charges de l’IAF. Le Tejas mettra en œuvre les missiles Derby et Python air-air, le tout avec une liaison de données numérique interconnectée. De plus, un système de guerre-électronique complet, également d’origine israélienne va venir équiper le standard MkI et compléter définitivement le système de défense de l’avion indigène indien.

 

786.jpg

Photos : 1 & 4 Tejas MkI @ Weimeng 2 radar ELM-2032 3 radar ELM-2052@ ELTA Systems

 

A321 made in US pour American Airlines !

Airbus-A321-AmericanAirlines-Mobile.jpg

La compagnie American Airlines a réceptionné son premier Airbus A321 entièrement construit aux Etats-Unis sur le site de l’avionneur européen à Mobile, Alabama. Airbus prévoit livrer quatre avions par mois à partir de son usine de Mobile d'ici la fin de 2017. Les premières livraisons concernent des appareils de la famille A320 avec l'option moteur actuel (CEO), mais prochainement, va commencer la transition vers une nouvelle option moteur (NEO) dérivés à la fin de 2017.

Rappel :

Airbus a annoncé en 2012 sa décision d'investir 600 millions de dollars pour la construction d'une chaîne d'assemblage final destinée aux monocouloirs à Mobile, Alabama, et moins d'un an s'est écoulé avant le lancement de la construction. La cérémonie d'inauguration de l'usine a elle eu lieu en septembre 2015. Neuf autres appareils de la famille A320 sont actuellement en cours de production sur le site. Les avions Airbus sont aujourd'hui produits 24h/24 dans des usines implantées aux quatre coins du monde (Mobile, Alabama ; Hambourg, Allemagne ; Toulouse, France ; et Tianjin, Chine), illustrant l'adage “The Sun Never Sets on Airbus” (le soleil ne se couche jamais pour Airbus).

Photo : A321 destiné à American Airlines @ Airbus/Mobile