17/04/2016

Formation sur T-6 pour la Royal New Zealand Air Force !

352.jpg

Le Royal New Zealand Air Force a débuter la formation initiale des ses futurs pilotes pilotes militaires avec sa nouvelle monture, le Beechraft T-6C « Texan II ». Les 11 T-6C remplacent désormais les 13 Pacific Aerospace CT-4E Airtrainer.

En plus des T-6C, la RNZAF dispose au sol de systèmes de formation deux simulateurs de vol. Les premières livraisons du nouvel avion école ont débuté en août 2014. Les appareils sont regroupés sur la base aérienne Ohakea.

Le T-6 « Texan II » :

Le Beechcraft T-6C « Texan II»  est la version la plus moderne disponible de la gamme T6, le cockpit comprend un Head-Up Display (HUD) couplé avec  panneau de configuration Up-Front (UFCP), et Hands-On Throttle and Stick, soit le système mains sur manettes et manche. Le T-6B dispose d’une avionique  avec écrans EFIS et système d’enregistrement des données de vol numérique. Le T-6 est un avion d'entraînement primaire qui permet un enseignement de base aux procédures de vol et aux instruments et permet d’effectuer les figures d’introduction à la  voltige.

Le Beechcraft T-6 «Texan II» est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (maintenant Hawker-Beechcraft). Basé sur une cellule de Pilatus PC-9. 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifiés de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entrer l’USAF et la Navy ont entraîné des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

Le modèle T-6C est le même que le modèle que le  «B» mais permet l’usage d’armes de bord, telles que : canons, roquettes et bombes.

 

90.jpg

Photos : T-6C « Texan II » @ RNZAF

16/04/2016

Les Pays-Bas commandent le CH-47F « Chinook » !

543.jpg

Boeing a remporté un contrat de 1,5 milliards de dollars pour la livraison de 17 hélicoptères lourd de transport CH-47F « Chinook » pour les Pays-Bas.

Le contrat comprend également la livraison de 46 moteurs à turbine de type T55-GA-714A avec ensemble hydromécanique (34 installé et 12 pièces de rechange), 41 Systèmes de Navigation GPS inertiels (EGIS), 54 radios AN/ARC-231 ultra-haute fréquence et 21 AN/ARC-220 à très haute fréquence, 21 système IFF APX-123A, ainsi que 41 radios AN/ARC-201D à très haute fréquence.

Les nouveaux CH-47F vont remplacer les anciens modèles encore en service dans le pays. Les CH-47F seront exploités par l'escadron 298 de la Royal Netherland Air Force basé à Gilze-Rijen.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

h47f_cabin.jpg

 

Photos : 1 CH-47F « Chinook » 2 Cockpit @ Boeing

 

15/04/2016

Le troisième B737-800 MAX s’est envolé !

1A003_FirstFlight-1sm.jpg

Renton Washington, le troisième prototype du Boeing B737-800 MAX a effectué son vol inaugural hier a indiqué l’avionneur américain.

Le troisième prototype du B737-800 MAX n°A003 va ainsi rejoindre le programme d’essais en vol en vue de la certification de l’avion. De plus, Boeing a confirmé la livraison du premier exemplaire à la compagnie de lancement Southwest Airlines pour le 3ème trimestre de 2017.

Le quatrième est dernier prototype du B737-800 MAX sortira prochainement et sera équipé avec les équipements de cabine passagers au complet.

 

Le B737 MAX :

 Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

 

Photo : le 3ème B737-800 MAX @ Boeing /monica Wehri

Développement du nouveau brouilleur pour l’EA-18G !

352.jpg

L’US Navy a sélectionné Raytheon pour la fabrication du nouveau système de brouillage qui équipera les avions Boeing EA-18G « Growler ». Un contrat de 1 milliard de dollar a été signé cette semaine, en vue du développement d'ingénierie de la nouvelle nacelle de brouillage « New Generation Jammer » (NGJ).

Actuellement la marine américaine utilise les nacelles AN/ALQ-99 sur les EA-18G. Ces mêmes nacelles de brouillage équipaient à l’époque les EF-111A « Raven », ainsi que les derniers EA-6B« Prowler » encore en service.

Le projet :

Le contrat prévoit une entrée en service pour 2020. D’ici là, Rayhteon va concevoir deux modèles de nacelle qui seront ensuite testée en vol sur un EA-18G. Le groupe d’essais de la Marine prévoit de procéder à un examen critique de la conception du système en 2017, pour finaliser la conception et permettre l'assemblage des modèles de test. Le premier test d'un pod de brouillage entièrement fonctionnel est prévu en mars 2019.  La nacelle NGJ doit permettre une agilité accrue de brouillage et de précision et de capacité à large bande (bande basse, mi-bande et bande haute) pour une plus grande couverture de la menace.

Au total, la Marine américaine prévoit d’acquérir 128 nacelles NGJ pour un coût estimé à près de 7,4 milliards de dollars.

 

ngj-1lg.jpg

Photos : 1 EA-18G « Growler » @ USN 2 Essais d’un modèle de nacelle sur un Gulftream GIII @ Raytheon

 

14/04/2016

L’US Army modernise 117 Apache supplémentaires !

MF12-G-0141-01019_high-res.jpg

Mesa en Arizona, l’avionneur Boeing a reçu une commande pour moderniser 117 hélicoptères d’attaque de type Boeing AH-64D « Apache » au nouveau standard AH-64E BlockIII. L'accord, qui comprend également l'acquisition de simulateurs et pièces de rechange est estimé à près de 1,5 milliards de dollars.

Actuellement l’Armée américaine, prévoit de se doter d’un total de 690 AH-64E « Apache », dont 290 sont maintenant sous contrat de modernisation.

Le Boeing AH-64 E BlockIII « Apache » :

L’AH-64E BlockIII «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir Longbow Block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aérien et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

 

586175753.jpg

Photos : AH-64 E BlockIII Apache @ Boeing