21/11/2015

Flexjet commande 20 Challenger 350 !

7853.jpg

 

Las Vegas, Convention de l'aviation d'affaires (NBAA)Bombardier Avions d’affaires a annoncé avoir signé un protocole d’entente avec Flexjet LLC de Richardson (Texas), pour l’achat de 20 avions Challenger 350. Au prix courant d’un biréacteur doté d’un équipement standard, la transaction est évaluée à quelque 544 millions de dollars.

original.jpeg

 

Challenger 350 :

Bénéficiant de l'héritage emblématique du biréacteur Challenger 300, l'avion Challenger 350 offre les performances accrues des deux nouveaux moteurs Honeywell HTF7350, produisant chacun 7 323 lb-pi (33 kN) de poussée et des émissions réduites, ainsi qu'une meilleure efficacité aérodynamique grâce à ses nouvelles ailettes de bout d'aile inclinées. Cette puissance accrue lui permettra d'atteindre une vitesse de montée plus rapide, combinée avec une plus grande efficacité, ce qui met de plus nombreuses destinations à sa portée. Le biréacteur Challenger 350 offre les performances phares de sa catégorie, ainsi qu'une véritable autonomie à pleine capacité (passagers et carburant) de 3’200 milles marins (5 926 km), et pourra relier Paris à Dubaï.

Le  Challenger 350 redéfinit l'expérience cabine avec une esthétique révolutionnaire et des percées ergonomiques afin de créer l'expérience de vol ultime. Avec un plancher plat et la cabine la plus large des avions super intermédiaires authentiques, le biréacteur Challenger 350 présente un intérieur entièrement nouveau, qui laisse pénétrer encore plus de lumière naturelle en cabine grâce à de plus grands hublots, ce qui en fait un avion offrant un confort cabine, une technologie et une productivité de pointe. Doté du système de gestion cabine HD de dernière génération de Lufthansa Technik, la cabine intègre une toute nouvelle conception de la façon dont les passagers contrôlent l'environnement cabine, assortie de fauteuils aux lignes contemporaines, d'un nouvel office modulaire, du rebord latéral le plus évolué de l'industrie, assurant le contrôle au bout des doigts - une première en design d'intérieur cabine de l'aviation d'affaires.

DSC_5938.jpg

Le poste de pilotage de l'avion Challenger 350 est doté de la suite évoluée Pro Line 21 de Rockwell Collins. Les fonctionnalités de cette nouvelle suite avionique comprennent, entre autres, la vision synthétique, un système de référence inertiel double, un environnement de poste de pilotage qui peut être sans papier et un radar météo MultiScan. L'avionique d'avant-garde est conçue pour alléger la charge de travail de pilotes déjà très occupés afin d'accroître leur conscience situationnelle.

 

Flexjet :

Flexjet, LLC est arrivée sur le marché des avions en multipropriété en 1995 et a célébré son 20e anniversaire en mai 2015. Flexjet offre la multipropriété et le crédit-bail d’avions. Flexjet est le premier gestionnaire de programme d’avions en multipropriété dans le monde à satisfaire à la norme de vérification de l’industrie de l’Air Charter Safety Foundation, et a été la seule et unique société à être honorée par son 16e Prix Diamant d’excellence de la FAA. Le programme de multipropriété de Flexjet propose une gamme exclusive d’avions d’affaires (l’une des plus jeunes dans le secteur des avions en multipropriété, avec un âge moyen d’environ six ans), dont sa flotte LXi Cabin Collection formée d’avions d’affaires Learjet 75, Challenger 350 et Global Express, ainsi que du Legacy 450 d’Embraer et des G450, G500 et G650 de Gulfstream. De plus, sa collection d’avions comprend le Phenom 300 d’Embraer, ainsi que les avions Challenger 300 et Challenger 605. Flexjet est membre de la famille de sociétés de Directional Aviation.

371132705.jpg

 

Photos : 1, 3 Cockpit, 4 Challenger 350 P.Kummerling 2 signature @ Bombardier

100ème avion pour Copa Airlines !

copa.jpg

Seattle, Copa Airlines a pris livraison de son 100 ème avion, un Boeing B737-800 décoré avec un autocollant spécial, célébrant cette étape importante. L'avion, loué auprès de SMBC Aviation Capital, a volé de Seattle à sa base d'attache à Panama City, où il a été accueilli par une cérémonie spéciale.

«Nous sommes fiers de célébrer cette réalisation historique pour notre entreprise et pour le pays, à la suite des efforts de nos 9000 collaborateurs dédiés au soutien de nos clients et fournisseurs», a déclaré Pedro Heilbron, chef de la direction de Copa Airlines.

Avec ce nouvel avion, Copa a maintenant un total de 77 B737 « Next-Generation » dans sa flotte. En avril dernier, la compagnie a signé une commande pour 61 avions de type B737 « MAX ». Copa Airlines offre aux passagers des connexions rapides et pratiques sur 74 destinations dans 31 pays du Nord, de l’Amérique Centrale et Amérique du Sud ainsi que dans les Caraïbes grâce à son Hub à Panama City, qui est la plaque tournante du transport aérien avec des connexions internationales.

 

Photo : Le nouveau B737NG de Copa avec sa livrée spéciale @ Boeing

20/11/2015

Syrie, arrivées des E-3G « Sentry » !

8894549043_e2a8754617_b.jpg

L'US Air Force vient de confirmer l’envois de la version la plus moderne de l’E-3 « Sentry » AWACS, soit le standard « G » Block 40/45 en déploiement en Asie du Sud-Ouest, où il servira en soutient à la campagne

Le nombre d’aéronef n’est pas divulgué, cependant l’USAF précise qu’ils font partie de l’escadre du 552ème escadron de contrôle aérien basé à Tinker, en Oklahoma.

 

L’E-3G « Sentry » :

L’E-3G « Sentry » est le standard le plus moderne du célèbre avion d’alerte lointaine et de détection avancée de l’US Air Force. Le poste de pilotage modernisé dispose de cinq écrans offrant à l’équipage une interface conviviale et personnalisable, en ce qui concerne la navigation et les données radar. Rockwell Collins fourni le système de gestion de vol, y compris les écrans EFIS, ainsi que les ordinateurs de gestion de vol.  Le nouveau standard comprend l’installation de systèmes de communications modernes, la mise à jour des capacités de détections et d’accompagnement des cibles avec analyses des menaces. L’avion fonctionne en réseau et permet une communication directe avec les autres appareils engagés. De plus, le standard Block40/45 offre une interface homme-machine simplifiée, qui permet à l'utilisateur d’intégrer les mises à jour de données tactiques « Link Information (TADIL) ».

 

boeing-e3-sentry-awacs.jpg

Photos : Boeing E-3G Block40/45 « Sentry » @ USAF

 

Syrie, la Russie teste ses nouveaux missiles !

017518.jpg

La campagne aérienne de la Russie en Syrie offre une opportunité pour tester des systèmes d'armes qui n’ont pas déjà été employées dans des conditions de combat. De plus, La confirmation de l’attentat contre le vol KLG9268, par les services de renseignements russe (FSB) a poussé la Russie dans une réaction particulièrement forte avec l’engagement de bombardiers.

 

Bombardiers et missile Kh-101 :

Suite à la confirmation de l’attentat contre le vol KLG9268, la Russie à lancé dans la bataille ses bombardiers Tupolev Tu-22M2 qui ont frappé des cibles de l’EI dans les provinces de Raqa (nord-est) et de Deir Ezzor (est), tandis que des Tupolev Tu-160 et des Tu-95MC ont bombardé les provinces d’Alep (nord-ouest) et d’Idleb (nord-ouest), selon l’armée russe.

Lors de ces violentes frappes, il a été constaté pour la première fois, l’engagement du missile de croisière Kh-101 « Raduga ». En service dans la force aérienne russe depuis 2013, la nouvelle arme air-surface de 7.45 mètres (24.4ft) de long et d’un poids de lancement de 2300 kg (£ 5,060), y compris une ogive de 400 kg. Le Kh-101 est capable d’atteindre une cible à 2000 km avec une précision de l’ordre de 6 à 9 mètres.

 

Unknown.jpeg

Le Kh-101 a été développé comme remplaçant très furtif du Kh-55SM à la fin des années 1980. Le Kh-101 dispose d'une charge conventionnelle. Il est conçu pour être emportés par les bombardiers Tu-95SM et Tu-160.

 

Renforcement du dispositif aérien :

Par ailleurs, on apprend que le dispositif aérien russe en Syrie, qui est déjà particulièrement important, sera renforcé. Le chef de l’état-major général russe, a confirmé la nouvelle.

Les forces aérospatiales russes en Syrie vont déployés 37 nouveaux avions, a déclaré le chef de l’état-major général russe Valeri Guerassimov. Le dispositif recevra notamment dix appareils de renseignement visuel et électromagnétique. Les forces russes en Syrie compte actuellement plus de 50 avions de combat dont des Su-24M, des Su-30CM, des Su-25 et des Su-34.

 

00876755.jpg

Photos : 1 Tu-95SM et missiles Kh-101 @ Denis Pavlov 2 le Kh-101 « Raduga » 3 Tir d’un Kh-101 depuis un Tu-160 @ VVSP

19/11/2015

La Chine commande des Sukhoi Su-35 !

1668646.jpg

Beijing, l’annonce est confirmée en fin de journée, après plusieurs heures de doute. Un porte-parole de la société Rostec a confirmé un accord entre la Chine et la Russie, portant sur l’achat de 24 avions de combat Su-35.

L'accord fait de la Chine le premier acheteur étranger de Sukhoi Su-35, l'un des avions militaires les plus avancés de la Russie.

Les négociations sur la livraison des chasseurs russes Sukhoi Su-35 à la Chine ont été entamées en 2011. En 2012, les Etats en question ont signé un accord préliminaire. Cependant, il a fallu trois ans aux deux pays afin de convenir sur les conditions à caractères technique et financier. On parle d’un contrat de 2 milliards de dollars.

 

Le Sukhoi Su.35 :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

AIR_SU-35_Armed_AAMs_Test_Flight_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-35 @ Sukhoi