22/03/2016

Le premier Mi-28NE algérien !

1650487_-_main.jpg

L’hélicoptériste russe Mil Rostvertol a révélé le premier Mi-28NE « Night Hunter » destiné à l’armée algérienne. La version du Mi-28NE a été spécifiquement développée pour l'Algérie avec un système de double commande.

L'Algérie a passé, en mars 2014, une commande pour l'achat de 42 hélicoptères d'attaque Mil Mi-28NE destinés à sa force aérienne. Le premier exemplaire du Mi-28NE destiné à l’Algérie est aujourd’hui entièrement assemblé est dispose d’un système de double commande. Les systèmes de contrôles sont dupliqués ce qui signifie, que les deux membres de l'équipage peuvent les armes et les contre-mesures, ainsi que de piloter l'hélicoptère. Cette demande est spécifique à l’Algérie.

L’Algérie deviendra le troisième opérateur Mi-28NE après l'Irak et de la Russie.

Le Mil Mi-28NE:

Le MIL Mi-28 est un hélicoptère d’attaque blindé. Il ne dispose pas de fonction secondaire de transport comme le Mi-24 et est surtout destiné à un rôle anti-char et de soutien à l’infanterie.  

Le Mi-28NE possède des caractéristiques intéressantes qui en font un hélicoptère redoutable :

  • Équipement électronique (navigation, armement, etc.) intégré à l'appareil et géré par deux ordinateurs.
  • Protection passive du pilote et du copilote : cockpit totalement blindé résistant au tir de munitions perforantes ou incendiaires de calibre 12,7mm.
  • Deux turbines séparées ayant leurs éléments vitaux protégés par un blindage supplémentaire. Possibilité de voler sur une seule turbine.
  • Utilisation de nouveaux matériaux résistant mieux aux dommages.
  • Possibilité de vol de jour ou de nuit par des conditions météo mauvaises, et cela même à basse altitude (5-15m selon le fabricant).

Le Mi-28NE peut accueillir différentes armes, en tourelle et sur ses 4 points d'emports :

  • Armement fixes : canon automatique Shipuniv 2A42 de calibre 30x165mm, embarquant 250 projectiles. la cadence de tir est réglable à 200 ou 550 coups par minute. Il est monté sur la tourelle NPPU-28N. Sa portée pratique est de 2 500 m.
  • Armement amovible sur les 4 points d'emports :

Missiles guidés : jusqu'à 16 missiles guidés antichars 9M120 Ataka-B ou jusqu'à 8 missiles à détection infrarouge Igla-V.

Pods de roquettes amovibles : type S-8 (Calibre 80 mm) jusqu'à 80 pièces sur 4 nacelles ou Type S-13 (calibre 122 mm) jusqu'à 20 pièces sur 4 nacelles ou Type S-24 (Calibre 240 mm) jusqu'à 2 pièces.

Pods de mitrailleuses amovibles : jusqu'à 2 canons UPK-23-250 de 23 mm avec 250 projectiles chacune.

Mines : jusqu'à 4 lance-mines KMGU-2.

2711168.jpg

Photos : 1 Le premier Mi-28 algérien@ Mil 2 Mil Mi-28N @ K.Novenko

 

 

 

 

Le premier A321 assemblé aux USA a volé !

A321-1st-Alabama_1.jpg

Le premier avion Airbus produit Etats-Unis a volé pour la première fois. L'A321, destiné à la compagnie JetBlue a décollé de l'Aeroplex de Mobile en Alabama, à 09h36, a effectué ses séquences de test. Puis, il a atterri en toute sécurité à 13h02.

L'avion a été piloté par les pilotes d’essais Mark McCullin et Bruce Macdonald. Ils étaient accompagnés sur le vol par deux membres de l’équipe d’essais moteur Thierry Cros et Nick Picconi, et des Ingénieurs Alexander Jentzsch et Mike Johns.Le vol a duré 3 heures et 26 minutes au cours de laquelle des tests ont été effectués sur les systèmes, les moteurs et les performances de la structure.

Après ce premier vol, l'avion passera quelques semaines au sein de la production finale pour recevoir ses derniers éléments de cabine puis sera livré à JetBlue.

 

Photo : Le premier vol d’un A321 assemblé aux USA @ Airbus/A.Darcy

21/03/2016

Wifi à haute vitesse pour la famille Global jet !

324.jpg

La famille Global jet va bénéficier du système à du système de connectivité en vol à très haute vitesse WAVE (Wireless Access Virtually Everywhere). L’avionneur Bombardier a reçu le certificat de type supplémentaire de Transports Canada (TC) pour la mise en service de ce nouveau système.

Le nouveau système permet aux passagers de l’aviation d’affaires de naviguer sur Internet, de diffuser des médias en ligne et de tenir une vidéoconférence en vol, et ce, sans aucune interruption comme s’ils étaient à la maison ou au travail. Ce système est maintenant offert en option aux clients des nouveaux avions Global 5000 et Global 6000, ainsi qu’en option actualisée sur les avions Global actuellement en service.

Le système de WAVE de Bombardier fait appel au matériel JetWaveMC de Honeywell Aerospace, reste connecté à la solution satellitaire Jet ConneX de dernière génération d’Inmarsat à diverses altitudes, à divers angles et à diverses vitesses, dans différents types de conditions météorologiques, au-dessus des terres et des océans. L’homologation confirme la fiabilité et la capacité du service Bombardier WAVE à procurer aux passagers un accès à large bande à très haute vitesse, des performances constantes et une couverture continue sur toute la planète.

 

25237595.jpg

Photos : 1 Global 600 de Tyrolean Service @ TAS 2 Intérieur Global 6000 @ Bombardier

 

Le MiG-35 de préséries en approche !

9543.jpg

L’avionneur RACMiG a annoncé ce matin, que les premiers MiG-35 (Fulcrum-F) de préséries seront prêts cette année pour débuter les essais en vol. Cette étape prépare également la mise en activité de la ligne de production de la dernière génération du célèbre chasseur.

Selon le directeur de RACMiG le MiG-35 de préséries ont été financés en vertu d'un contrat avec le ministère russe de la Défense. Le nombre d’aéronef n’a pas été dévoilé. Le premier exemplaire de présérie se trouve en phase finale d’assemblage. Aux dernières nouvelles, l’aviation russe pourrait commander le MiG-35 en 2018.

Le MiG-35 :

Développement ultime du célèbre MiG-29 FULCUM, le MiG-35C/D et un dérivé du MiG-29OVT de démonstration. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MiG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV avec tuyères vectorielles en options. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8. Il dispose également du nouveau désignateur de cible OLS.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, a été accrue de 50% sur ce modèle. De plus, la charge militaire avoisine maintenant les 6 tonnes.

 

mig350003.jpg

Photos : Prototype du MiG-35 @ RACMiG

20/03/2016

L’Inde négocie une nouvelle tranche de Su-30 !

4147245065.jpg

New Delhi, alors que les négociations autour de la vente par la France de 36 Rafale en Inde piétinent un peu plus, le pays négocie avec la Russie une nouvelle tranche d’avions de combat Sukhoi Su-30MkI

40 Sukhoi Su-30MkI :

Selon les dernières informations disponibles en fin de semaine dernière, l’Inde négocie l’achat d’un lot de 40 Su-30MkI pour un prix estimé à 3,5 milliards de dollars. Manœuvre pour faire baisser le prix des 36 Rafale ? Peut-être, cependant, un responsable de la société russe Sukhoi JSC a confirmé l’information et la possible vente dans les prochains mois.

Le Sukhoi Su-30MKI :

Le Sukhoi Su-30MKI bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

L’Inde dispose d’une licence de production pour le Su-30MKI, ceux-ci sont livrés en «kit» depuis la Russie et le montage final s’effectue dans le pays. Les ingénieurs indiens ont par ailleurs travaillés avec leurs homologues russes pour améliorer la fiabilité des moteurs et la maintenance de l’avion.

 

AIR_SU-30MKIs_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkI indiens @ IAF