05/06/2016

Premier vol du T-50A en concours pour l’USAF !

1464877168985.jpg

Lockheed-Martin et Korean Aerospace Industries ont organisé le premier vol de la version mise à jour du T-50 formateur qui va prochainement concourir pour le contrat T-X de l’US Air Force.

Les modifications du T-50 :

Le T-50A biplace monomoteur a été modifié pour le concours T-X avec un réceptacle de la colonne vertébrale compatible avec le système de ravitaillement en service au sein de l’USAF. D’autres modifications moins importantes concernent le cockpit et les logiciels de formation intégrés et un système de mission à architecture ouverte.

Le KAI T-50 «Golden Eagle» : 

Le KAI T-50 «Golden Eagle» est un appareil école non armé, alors que le modèle TA-50 dispose d’un radar de tir israélien Elta EL/M2032, mais fabriqué sous licence en Corée du Sud par Lignex. Le T-50 «Golden Eagle» est largement dérivé du Lockheed-Martin F-16 «Fighting Falcon» et dispose de nombreuses similitudes. Les ingénieurs de KAI (Korean Aerospace Industries) se sont largement inspirés de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose, par contre, d’une avionique entièrement coréenne, mais couplée à un certain nombre d’équipements américains, comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une durée de 8’000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

A ce jour, quatre pays ont commandés le T-50, L’Indonésie (16) et plus récemment les Philippines (12). La Corée dispose de 10 T-50B (patrouille acrobatique Black Eagle), 50T-50 et 22TA-50 et la Thaïlande avec 4 exemplaires.

Programme T-X :

Le programme T-X prévoit en effet, de remplacer la flotte vieille de 45 ans, soit près de 350 appareils écoles de type T-38 « Talon ». Les avionneurs en compétitions sont : Korean Aerospace Industries (KAI) associé avec Lockheed-Martin sur le T-50, Boeing et Saab avec un nouvel appareil, le M-346 d’Alenia Aermacchi avec Raytheon et Northrop-Grumman avec un T-38 nouvelle génération.

 

270874267.8.jpg

Photos : Le T-50A modifié pour le programme T-X @ Lockheed-martin & KAI

 

04/06/2016

Un moteur entièrement russe pour le Mi-26T !

786.jpg

Avec la crise en Ukraine, la Russie a décidé de gagner en autonomie. Pour ce faire, un programme doit lui permettre de devenir totalement indépendant en matière de motorisation. L’ensemble de la flotte d’hélicoptères sera désormais motorisée par des turbines de fabrication russes.

La société russe Aviadvigatel développe un turbomoteur qui va permettre de venir remplacer les turbines D-136 du Mil Mi-26T. Basée sur le turboréacteur PD-14, le nouveau moteur, PD-12V est en ce moment testé sur un Il-76 qui sert de banc d’essai. En effet, les versions actuelles de moteurs qui équipent la famille d’hélicoptères Mi-26 ont été développés par Ivtchenko Progrès et sont en production chez Motor-Sich, soit deux sociétés basées à Zaporozhie en Ukraine.

Pour Russian Helicopters la Russie ainsi que ces clients préfèrent voler à l’avenir avec une motorisation entièrement russe. Un prototype de Mi-26 doté du nouveau moteur prendra son envol en 2017. La production en série suivra l’année suivante.

 La nouvelle motorisation PD-12V peut développer 14.500 shp. Cependant, il sera réduit à 11.500 shp pour correspondre à la boîte de vitesses existante en service sur le Mi-26. La capacité de puissance peut être maintenue jusqu’à l'altitude de 2000 mètres ou à la température ambiante de +40 degrés celsius au niveau de la mer. Ce qui améliorera considérablement les performances du Mi-26.

Selon Aviadvigatel, le PD-12V est plus lourd de 100 kg que le D-136, mais brûle 18 % moins de carburant. Des études préliminaires effectuées par United Engine Corporation (dont Aviadvigatel est membre) ont révélé que la rénovation permettrait d'améliorer la charge utile du Mi-26 et de réduire les coûts d'exploitation grâce à des paramètres techniques plus élevés.

 

Photo : Mil Mi-26T @ Russian Helicopters

03/06/2016

Le premier lot de Sukhoi Su-34 de l’année !

2821540.jpg

Moscou confirme que le premier lot d’avions de combat de type Sukhoi Su-34 « Fullback » a été livré par la société Sukhoi au ministère de la Défense de la Fédération de Russie selon l’ordre d'État 2016. Les appareils ont décollé de l'aérodrome de Chkalov Novosibirsk pour rejoindre le lieu de déploiement non divulgué.

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

 

2751296.jpg

Photos : 1 Su-34 Fullback @ Cheburashka 2 Su-34 Fyodor Borisov

Les Mi-35P sénégalais modernisés !

1681972_-_main.jpg

Le Sénégal a débuté la mise à niveau d’une partie de sa flotte d’hélicoptères de combat Mil Mi-35P.  Pour cette réalisation, le ministère de la Défense du Sénégal a mandaté une société israélienne.

La mise à niveau des Mi-35P, environ 6 appareils, comprend l’adaptation d’un système électro-optique DSP-HD de la société israélienne Controp. Le système FLIR DSP-HD combine une caméra haute définition, un canal infrarouge à ondes courtes (SWIR) et un télémètre laser avec capacité de pointage.

Les caractéristiques du DSP-HD :

Capacités d'observation supérieures pour les gammes d'acquisition très longues.

  - Imagerie thermique (TI) avec 720 mm de focale (Continuous x36 Zoom).

  - Caméra Full HD Zoom.

  - Full HD Daylight Spotter Channel.

  - Laser Range Finder inoffensif pour les yeux.

  - Pointeur laser.

Hautes performances pour un poids léger:

  - 29 kg pour tourelle.

  - 35,4 cm Diamètre.

Quatre systèmes entièrement gyrostabilisés en azimut et en élévation pour l'ensemble du champ de vision, y compris au point NADIR / ZENITH.

Interface des périphériques externes tels que carte mobile, système C4I, RADAR et système de navigation utilisant tous les canaux de communication standard.

Suivi automatique de la cible.

Zoom optique en continu.

Amélioration de l'image intégrée.

Graphiques personnalisés superposées pour vidéo.

 

DSP-HD.jpg

Le Mil Mi-35P :

La version Mi-35 est le modèle d’exportation du célèbre Mi-24. Le Mi-35P dispose d’un canon bitube GSh-30K de 30 mm avec 750 obus, fixé sur le côté droit, 20 roquettes de 122 mm S-13 et quatre missiles AT-6 Spiral. La version « P » est une version simplifiée du modèle « M ».

Photos : 1 Mi-35P sénégalais modernisé 2 Tourelle DSP-HD@ Controp

 

GoAir a réceptionné son premier A320neo !

800x600_1464861487_A320neo_GOAIR_TAKE_OFF_.jpg

La compagnie indienne GoAir basée à Mumbai a pris livraison de son premier avion A320neo. Le transporteur est devenu le troisième opérateur pour la version remotorisée de l’A320.

L'A320neo propulsé par des moteurs Pratt & Whitney « Pure Power », est le premier des 72 A320neo sur commande à rejoindre la flotte de GoAir qui compte déjà 19 A320.

L'avion est configuré dans une disposition conforme et est le premier A320neo équipé de la configuration cabine innovante « Spaceflex » avec 186 sièges. GoAir dessert actuellement 22 destinations indiennes. Avec l'introduction du « NEO », GoAir va étendre son réseau et offrir une meilleure connectivité et poursuivre sa croissance comme l'une des compagnies aériennes low-cost préférée de l'Inde.

La famille A320neo intègre les dernières technologies, y compris moteurs de nouvelle génération et les dispositifs de bout d'aile « Sharklet », qui fournissent ensemble plus de 15 % d’économies en carburant dès le premier jour et 20 % d'ici 2020, avec d'autres innovations en cabine.

La famille A320neo est la plus vendue des monocouloirs au monde avec plus de 4’500 commandes de la part de 82 clients depuis son lancement en 2010. Ce qui représente près de 60 % du marché.

 

Photo : A320neo de GoAir@ Airbus/H.Goussé