08/11/2016

La Tchéquie envisage l’achat de L-39NG !

 

751248561.jpg

Le chef de l'armée de l'air tchèque s’intéresse de près à la nouvelle variante de l'Aero Vodochody L39NG (Next Generation). Une acquisition par le pays permettrait également le lancement du nouvel appareil.

Selon le major général Jaromír Šebesta, il est temps de remplacer les anciennes variantes de L-39 actuellement en service au sein de la Force aérienne. Aujourd’hui, les vieux « Albatros » sont regroupés et exploités à partir de la base aérienne de Pardubice. Le site de Pardubice pourrait devenir un centre d'excellence régional pour la formation des pilotes dans les années à venir avec l’arrivée du L-39NG.

L'Aero Vodochody L-39NG :

Le L-39NG est alimenté avec un nouveau moteur Williams FJ44-4M. L'avion a effectué son premier vol le 14 Septembre 2015 avec notamment l'essai une nouvelle centrale électrique. Les récents tests ont également permis de vérifier le bon fonctionnement de l’avionique qui équipe le poste de pilotage. Le L-39NG est doté du système Genesys Aerosystems qui comprend un nouvel affichage multifonctions (MFD) et un affichage tête haute (HUD).

Pour l’avionneur tchèque le L-39NG sera un avion école moderne et efficace, conçu comme un système d'entraînement complet et unifié pour les forces aériennes modernes. Le L-39NG est basé sur le concept aérodynamique du célèbre L-39, mais utilise les dernières technologies. La nouvelle avionique de l'avion permettra de venir former les futurs pilotes d'avions de 4ème et de 5ème générations. Le L-39NG est équipé de cinq points de fixation pour des armes. L'avion dispose d'un large éventail de technologies de simulation, y compris l'intégration dans les centres de simulation tactique de haute technologie dans le but d'accroître l'efficacité de l'entraînement.

Pour Aero Vodochody le L-39NG est une solution moderne ayant un faible coût. Ce concept doit répondre aux besoins des Forces aériennes qui doivent régulièrement revoir les dépenses à la baisse.

 

3_resize56.jpg

Photos : 1 L-39NG 2 Cockpit @ Aero Vodochody

PNG Air commande 5 ATR 72-600 !

png-air.jpg

ATR Aircraft et la compagnie aérienne de Papouasie-Nouvelle-Guinée, PNG Air, ont annoncé la signature d'un contrat de 134 millions de dollars portant sur l'achat ferme de cinq ATR 72-600. Il s'agit de la conversion en commandes fermes de cinq options prévues dans un précédent contrat.

PNG Air, anciennement Airlines PNG, avait en effet conclu en 2014 un contrat portant sur la commande ferme de six ATR 72-600 et de 14 options. La compagnie, qui avait mis en service son premier ATR 72-600 en novembre 2015, exploite aujourd'hui quatre ATR 72-600. Un cinquième appareil sera livré avant la fin de l'année. Ces cinq nouveaux ATR 72-600, auxquels s'ajoute un appareil en location, porteront à 12 le nombre d'ATR de la compagnie lorsque le dernier appareil aura été livré, en 2022.

La compagnie aérienne mène actuellement un projet de transformation majeur, avec renouvellement de la flotte, changement de nom et nouvelle stratégie commerciale axée sur le marché intérieur. PNG Air élargit également ses services aux entreprises qui souhaitent développer l'exploitation des ressources naturelles en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

L'ATR 72-600 est un véritable succès commercial à travers le monde dans la catégorie des moins de 90 places. Il présente un intérêt particulier pour les marchés américain et canadien en raison de l'âge moyen des flottes d'appareils régionaux opérant dans les deux pays. La série ATR -600 se montre également bien plus efficace sur de nombreuses liaisons régionales assurées actuellement par des jets régionaux et des turbopropulseurs d'ancienne génération.

 

Photo : ATR 72-600 PNG-Air @ ATR Aircraft

07/11/2016

Singapour opte pour le H225M & le Chinook !

img_carousel-EC725-2.jpg

Singapour va acquérir un nombre non révélé d'hélicoptères Airbus H225M et Boeing CH-47F « Chinook » dans le cadre de son programme de modernisation de sa flotte d’hélicoptères. Les Caracal et les Chinook vont venir remplacer les hélicoptères AS332 « Super Puma » et CH-47D de la République de Singapour (RSAF).

«Le H225M et le CH-47F possèdent les meilleures capacités de levage et de portée et permettront à la RSAF de répondre plus efficacement aux exigences de levage des forces armées de Singapour avec moins d'hélicoptères et moins de main-d'œuvre » indique le porte-parole de la RSAF.

Le H225M « Caracal »: 

Le H225M « Caracal » (ex EC725)  est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

Le Boeing CH-47F : 

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique numérique.

ch_47_hotspot_background_960x410_mobile.png

Photos : 1 H225M Caracal@ Airbus Ch-47F Chinook@ Boeing

 

06/11/2016

Moteurs et armement plus puissants pour le Sukhoi T-50 !

2590427.jpg

Moscou, l’avionneur Sukhoi vient de faire le point sur le développement de son avion de combat de cinquième génération T-50 PAK-FA. La motorisation définitive est actuellement au banc d’essai au sol et de nouveaux armements seront progressivement prêts pour venir équiper le nouvel avion, dès sont entrée en service.

Les moteurs définitifs :

Un premier T-50 débutera des essais en vol avec de nouveaux moteurs au quatrième trimestre de l'année prochaine. L’avion vole depuis 2010 avec des moteurs NPO Saturn «Item 117» développant une poussée de 14,5 tonnes (32 000 livres) et dérivé des moteurs «Item 117S» du Sukhoi Su-35 Advanced Flanker. Mais les nouveaux moteurs ont commencé leurs essais au sol. Ces nouveaux moteurs semblent pouvoir offrir une poussée entre 15 et 20 tonnes (33 000 à 44 000 livres). Selon le concepteur Alexander Artyukhov, directeur général de United Engine, ce nouveau moteur est issu du démonstrateur MiG 1.42 qui a brièvement volé en 2000. De nombreuses modifications ont été apportées depuis. L’adaptation définitive sur le T-50 se fera dans la période de 2018 à 2020, avec les essais d'acceptation de l'Etat fixé pour 2020.

Nouveaux armements :

L’avionneur Sukhoi travaille avec plusieurs sociétés d’armement russes en vue de l’adaptation de 12 types de missiles pour l'avion. Durant l’année prochaine six d’entres eux vont pouvoir achevés les essais en vue de la qualification sur le T-50, puis les six autres d’ici 2020. Ceux-ci incluent le nouveau missile air-air RVV-MD pour les combats rapprochés et le RVV-SD pour les engagements au-delà de la portée visuelle. Par rapport aux modèles de la génération précédente, ils sont dotés de nouveaux systèmes de guidage avec une plus grande sensibilité et une meilleure résistance au brouillage. Le RVV-MD emploie un nouveau capteur infrarouge à double bande avec récepteur photo multi-éléments et traitement de signal numérique. Ces innovations vont doubler la distance d'acquisition de la cible par rapport à la génération précédente du Vympel R-73E, tout en élargissant les angles de recherche du missile de 30%. Le RVV-SD, qui est une nouvelle évolution du RVV-AE en service. Il offre une aérodynamique améliorée, un émetteur de plus grande puissance et une tête de guidage radar plus sensible que son prédécesseur. Le logiciel du missile a été complètement retravaillé pour permettre une augmentation de 35% de la portée maximale de tir et des capacités de manœuvres avec facteur de charge sous 12g.

Les armes air-sol prévues pour le T-50 comprennent la ligne de missiles Kh-38ME de conceptions modulaires qui permettent l'emploi de différents systèmes de guidage et ogives. La version Kh-38MLE est livrée avec un guidage laser. Le Kh-38MTE avec un imageur thermique et le Kh-38MAE avec un radar actif. Il y est également prévu d’intégrer le Kh-38MKE avec un guidage par satellite.

En matière de bombes, le T-50 pourra emporter la bombe guidée KAB-500SE, qui a été testée en Syrie, ainsi que la KAB-250LG-E de 250kg, plus légère.

 

1860366.jpg

Photos : 1 T-50 PAK-FA@ Alexey Mityaev 2 T-50 @ Max Briansky

 

 

 

 

05/11/2016

Modernisation des CN-235 indonésiens !

p1682616.jpg

L’armée de l’air indonésienne vient de recevoir son premier Airbus CN-235 de patrouille maritime modernisé. Le programme de modification a été dirigé par PT Dirgantara Indonesia (PTDI) et Integrated Surveillance and Defense (ISD) aux États-Unis.

Le premier CN-235 a été modifié cette année. L’avion a reçu le nouveau système SAGE de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR). Ce système vient s’intégrer au système de mission tactique de l'avion. Des essais en vol aéroportés ont alors eu lieu pendant l'été. Deux appareils sont concernés par cette amélioration.

Le système SAGE est développé par Leonardo-Finmeccanica (Selex-ES) peut identifier l'emplacement des émetteurs de radiofréquence (RF) tels que les radars de contrôle de tir de missiles sol-air d'un seul aéronef, ce qui améliore la connaissance de la situation. Ce capteur numérique sera utilisé pour détecter et localiser les systèmes radar potentiellement menaçants. Leonardo fournit une formation aux opérateurs de l'Armée de l’air indonésienne sur son site de Luton, au Royaume-Uni.

 

Photo : Airbus CN-235 doté du SAGE @ Leonardo