05/03/2019

Russie, livraison du dernier Sukhoi Su-27SM3 !

2056961.jpg

L’usine de Sukhoi à Komsomolsk-sur-Amour (KAZ) a achevé la livraison du dernier avion de combat multirôle monoplace Su-27SM3, représentant la dernière variante en production de la ligne de base du célèbre Su-27 « Flnaker ». L’usine a livré depuis 2017 les 10 derniers appareils de ce type au ministère de la Défense russe.Le Su-27 au standard SM3 à volé pour la première fois en 2008, il s’agit d’une version qui n’a jamais été prévue pour l’exportation. 

Sukhoi Su-27SM3 «Flanker» :  

Le Su-27SM(3) était considéré comme un modèle provisoire utilisant la cellule de base avec des systèmes embarqués et des équipements de mission plus récents. Le Su-27SM (3) a été structurellement renforcé et pèse trois tonnes de plus au décollage que le modèle précédent.

Extérieurement, la version SM3 diffère de la version de base Su-27 par le fait qu’elle dispose d’une antenne radio supplémentaire derrière la canopée. Sur ses extrémités, il peut porter les conteneurs ECM SAP-518 appartenant à la famille Khibiny. En matière d’avionique, l’avion dispose de quatre écrans couleurs MFD et du système d enavigation GLONASS. Les technologies intégrées dans le radar N-001V et le système de conduite de tir SUV-27 permettent d’utiliser le missile air-air à moyenne portée RVV-SD.

Alors que le classique «Flanker» est avant tout un intercepteur et un chasseur de supériorité aérienne, le Su-27SM3 est un avion multirôle. Contre des cibles au sol, il peut utiliser les missiles S-25LD, Kh-29T / L, Kh-31P, Kh-25MP et Kh-59M et les bombes guidées de la série KAB-500.

Le moteur AL-31F du classique «Flanker» est remplacé par le AL-31F-М1 produisant une poussée de 132,4 kN (29 760 livres) contre 125,6 kN (28 220 livres). Le -M1A est doté d'un contrôle numérique, 

La Russie dispose d’un parc d’un plus de 350 Su-27 répartit entre 12 régiments en plus du centre de démonstration en vol de la patrouille des Chevaliers Russes (Russian Knights), les unités d’entraînements et le centre d’essais en vol des Forces aériennes.

347930600.jpg

 

Photos :Su-27SM3 @ Max Briansky

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Record de durée de vol pour le Global 7500 !

 

02DB6566-5E51-413F-9FE3-5413CA830AF1.jpeg

 

Bombardier est fière d’annoncer que son avion Global 7500 a encore une fois fait preuve de son aptitude à aller plus loin en effectuant le vol le plus long d’un avion d’affaires dans l’histoire, franchissant avec succès 8 152 milles marins sans escale, repoussant les frontières des voyages d’affaires.

Le biréacteur d’affaires de premier ordre a décollé de l’aéroport de Singapour Changi à 7 h 12 (heure locale) et a atterri à l’aéroport international de Tucson, à 8 h 19(heure locale), réalisant le record de vitesse long-courrier pour cette liaison.

9C0FDEAD-D3AA-4D90-9AE7-9CB8186A5CE9.jpeg

« L’avion Global 7500 a été construit pour briser tous les records », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Il a effectué la plus longue mission jamais réalisée dans l’aviation d’affaires après seulement deux mois de service. Nous avons fait la démonstration de sa grande autonomie et de sa grande vitesse inégalées, mais aussi de son aptitude de fracasser des records de façon fiable avec de solides réserves de carburant restantes, ce qui reconfirme une fois de plus, ses performances sans précédent pour les clients. »

Depuis son entrée en service, le biréacteur Global 7500 s’est imposé comme l’avion le plus performant de l’industrie et ce record démontre les capacités réelles de cet impressionnant avion. Avec une vitesse maximale de Mach 0,925, l’avion a assurément montré son aptitude à voler encore plus loin que tout autre avion d’affaires, avec une autonomie annoncée de 7 700 milles marins. La réalisation d’un vol atteignant 8 152 milles marins démontre clairement que cet avion est le seul avion d’affaires aux capacités hautement performantes nécessaires aux vols long-courriers. Assurer l’accès à ces liaisons long-courriers exigeantes est une précieuse ressource pour les clients.

Depuis deux mois, le biréacteur Global 7500 a démontré ses performances et sa fiabilité exceptionnelles, ce premier avion a complété plus de 150 heures de vol autour du monde.

F3D9765C-370E-46CC-A259-C8DF432DCA3E.jpeg

 Global 7500 :

Le Global 7500 procure le vol en douceur emblématique de Bombardier et de grandes dimensions uniques parmi les avions d’affaires. Avec son intérieur sur mesure de premier ordre, comprenant une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables, l’avion Global 7500 offre l’expérience en vol ultime. Établissant la norme d’un intérieur de cabine exceptionnel, l’avion Global 7500 présente les commodités les plus novatrices, telles que le fauteuil Nuage breveté de Bombardier, méticuleusement conçu pour un confort maximal et le système de gestion cabine révolutionnaire « Nice Touch », une nouvelle façon de se connecter avec la cabine de l’avion Global 7500 par le cadran tactile « Touch » de Bombardier, doté de la première application d’affichage à LED dans l’aviation d’affaires. Le Global 7500 est également équipé du fauteuil « Nuage » breveté, exclusif à la nouvelle gamme d’avions « Global » et méticuleusement conçu pour maximiser le confort. Enfin, la cuisine moderne et multifonctionnelle du biréacteur d’affaires présente de l’espace de rangement sans précédent et offre une expérience culinaire exceptionnelle. 

B44C8683-95E7-49BF-AE13-BCEA5CCD071F.jpeg

Photos : 1& 2L’avion après son vol record @Bombardier 3 cockpit Global 7500 4 Global 7500 @P.Kümmerling

04/03/2019

RAAF, les Roulettes du PC-9 au PC-21 !

59EC2C9C-7E49-4795-B417-90C96981ADEC.jpeg

 

L’équipe de voltige de la Royal Australian Air Force (RAAF) « The Roulettes » est sur le point d’effectuer sa dernière présentation avec l’avion école Pilatus PC-9 qui aura lieu lors du spectacle aérien d’Avalon, après quoi l’équipe effectuera sa transition vers le PC-21.

«Le Pilatus PC-9  fournit depuis 30 ans un excellent service aux forces de défense australiennes (ADF), formant des milliers d’équipages de la marine, de l’armée et de la force aérienne», a déclaré le ministre de la Défense, Darren Chester.

Le PC-9 est progressivement remplacé par le nouveau PC-21, ce dernier deviendra également la nouvelle monture de la Patrouille de démonstration aérienne de la RAAF « The Roulettes ».


Rappel :

C’est en 2015 que l’Australie a signé le contrat pour la fourniture de 49 avions écoles Pilatus PC-21 à la Royal Australian Air Force (RAAF). Le contrat de services d'une valeur de 1,2 milliard de dollars voit Lockheed-Martin Australie livrer en partenariat avec l’avionneur suisse Pilatus les 49 avions écoles de nouvelle génération PC-21. La Force de défense australienne avait lancé un appel d’offre pour remplacer ses actuels Pilatus PC-9M avec un nouveau système de formation dénommé "Air Project 5428" à partir duquel le PC-21 est sorti vainqueur après les négociations et l'évaluation approfondie. Ce paquet va harmoniser la formation avec le PC-21 assurant un système moderne de formation rentable pour la formation de base et avancé des pilotes de la RAAF.

pilatus aircraft,pc-21,the roulettes,patrouille de démonstrations aerienne,blog défense,aviation militaire,romandie aviation,raaf

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là, d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes, tels que les F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter et F-35 pour ne citer que ceux-là. Il est également possible d’opter pour une combinaison en binôme avec un jet école, dans ce cas la formation sur jet peut être réduite en nombre d’heure. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués, sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, car ceux-ci sont simulés grâce à une interface spécialement développée pour l’avion.

La patrouille des « Roulettes » :

La patrouille des  « Roulettes »  de la RAAF volait jusqu’ici sur le Pilatus PC-9. La  patrouille de démonstration de l'École centrale de vol est basée East Sale dans la région de Victoria. L'École a formé sa première équipe de voltige en 1962, les « Red Sales » qui volaient à l’époque sur De Havilland Vampire, puis sur Aermacchi MB-326. En 1970, les « Roulettes » ont été formé pour célébrer le 50e anniversaire de RAAF et est devenue une équipe permanente depuis lors. Pour les 21 instructeurs seniors de l'école, le commandant de l'école et le chef de la patrouille offrent aux pilotes sélectionnés une possibilité de faire partie des « Roulettes ». L'équipe est organisée en saisons, qui durent six mois, la plupart des membres servant dans l'équipe pendant trois saisons avant de passer à d'autres  fonctions.

 

C294002C-ABA0-49C2-82E1-0807FEE05435.jpeg

Photos : 1 les PC-9 actuel des Roulettes@ RAAF 2 Le PC-21 aux couleurs des Roulettes @ Pilatus Aircraft

 

03/03/2019

Le duo Advanced Super Hornet & le drone Airpower Teaming !

Boeing_Airpower_Teaming_System_Model1.jpg

Boeing a présenté sa toute dernière plate-forme de drone sans pilote, le système Boeing Airpower Teaming. Ce système doit notamment pouvoir voler en duo avec l’Advanced Super Hornet.

Conçu pour les clients mondiaux du secteur de la défense, il s’agit du plus important investissement de la société dans un nouveau programme d’avions sans pilote.

L’appareil complétera et prolongera les missions aéroportées grâce à une association intelligente avec les aéronefs militaires existants.

Le système de drone Airpower Teaming doit permettre :

De fournir une performance équivalente  à un avion de combat avec une capacité de parcourir plus de 2’000 milles marins.

- Intégrer des ensembles de capteurs à bord pour soutenir les missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance et de guerre électronique

- Faire appel à l'intelligence artificielle pour voler de manière indépendante ou avec l'appui d'un avion piloté, tout en maintenant une distance de sécurité entre tous les avions.Le drone doit à terme être capapble de voler et d'appuyer le futur Advanced Super Hornet dans ses missions d'attaques et de pénétration.

Le premier vol est prévu pour 2020.

wingman_2.jpg

Photos :l’Airpower Teaming @ Boeing

 

 

Le Musée Clin d’Ailes pésente sont Hawk !

53179324_1008450759344312_2806029325638303744_n.jpg

 

Animations printanières au Musée Clin d'Ailes, 2 jours durant. Samedi 6  avril et dimanche 7 avril de 9 heur à 17 h (non-stop) avec soupe de chalet à midi.
Dimanche, ouvert de 13 h 30 à 17 h.
Présence des radioamateurs avec des animations pour les enfants. Possibilité de voir le nouveau jet du musée, le Hawk, fraîchement restauré. Et aussi de faire connaissance avec le projet SolarStratos, avec un stand spécial.

Durant ces deux jours, tous les simulateurs du musée seront en fonction.