12/10/2017

Aero Vodochody assemble des L-159T2 !

Czech_Air_Force_Aero_L-159B_Alca.jpg

La société tchèque Aero Vodochody est en train d'assembler trois nouveaux appareils d'entraînement biplace de type L-159T2 dans son usine de Prague. C'est la dernière version d'un avion qui dessert l'armée de l'air tchèque ainsi que deux clients à l'exportation, l'armée de l'air irakienne et le fournisseur de services aériens contractuel Draken International.

Tout comme les avions légers de combat L-159 monoplace produits par Aero à la fin des années 1990, les L159T2 emportent un radar Leonardo Grifo, mais ils disposeront d'un logiciel amélioré ainsi que de quatre écrans multifonctions (MFD) de cinq pouces. Ces trois avions de nouvelle génération entreront en service dans l'armée de l'air tchèque. Les L-159 actuels seront modernisés à la norme T2 d'ici la fin de 2019. L'armée de l'air tchèque exploite également 16 L-159 monoplaces, sur les 72 appareils initialement prévus.

Le L-159 : 

Le L-159 monoplace est un avion de combat multirôle léger conçu pour une variété d’opération air-air, air-sol et des missions de reconnaissance. L'avion est équipé d'un radar « state-of-the-art » multi-mode pour les opérations tous temps, jour et nuit et peut transporter un large éventail d’armement en service au sein de l’OTAN. La configuration du L-159 peut être adaptée aux exigences spécifiques des clients.

L’avionique comprend une interface homme/machine avec Head-Up Display, des écrans couleurs. Les fonctions sont de type HOTAS.L’avion dispose d’un bus de données MIL-STD-1553 couplé à un système de navigation précis avec gyroscope laser et système de navigation GPS. L’avion dispose d’un enregistreur de vol pour les débriefings avec vidéo. Le L-159 est équiper du système de d’oxygène de type OBOGS et d’un APU (Auxiliary Power Unit) qui le rende autonome et diminue le soutien au sol.

Le pilote peurt compter sur sept pylônes pour l’armement. Le L-159 est motorisé par un turboréacteur Honeywell GA F124-100 qui lui permet d’atteindre la vitesse de 955 km/h. Le L-159T2 reprend l’ensemble des systèmes du L-159 en plus de sa capacité biplace.

1861488001.jpg

 

Photos : 1 L-159T2 2 L-159 @ Aero Vodochody

 

 

Air India a reçu son 125ème Boeing !

_GLH7818_nef_web.jpg

Boeing et Air India ont célébré la livraison du 125e avion de l’avionneur Boeing à la compagnie aérienne depuis ses débuts. L'avion est le 27ème B787-8 « Dreamliner » pour le transporteur national.

"Les avions Boeing sont, et ont toujours été, la base de la flotte d'Air India, nous fournissant les meilleurs résultats en termes d'économie, d'efficacité énergétique, de flexibilité et de confort des passagers", a déclaré Rajiv Bansal, président et directeur général d'Air India.

Air India a été membre du groupe de lancement du B787 « Dreamliner » et a pris livraison de son premier B787-8 en 2012. La compagnie aérienne exploite maintenant 27 B787-8, B777-200LR (Longer Range), B777-300ER et B747-400.

Le B787  «Dreamliner» :

Construit principalement à partir de matériaux composites en fibre de carbone, le « Dreamliner » élève la barre en matière d’efficacité énergétique et le confort des passagers. Le B787 utilise 20% de carburant de moins, ce qui signifie qu’il est le premier avion de taille moyenne capable de voler long-courrier, tout en réduisant les émissions de carbone.

Avec une pression d’air pour les passagers plus conviviale en cabine et ceci grâce au maintien de la pression d’air dans l’habitacle à l’équivalent d’une altitude de 6.000 pieds (1.800m) nettement inférieur à l’altitude de 8.000 pieds (2400m) d’un appareil conventionnel. Les matériaux composites permettent de maintenir un niveau d’humidité mieux régulé et diminue ainsi l’effet de l’assèchement des muqueuses.

Les hublots sont plus grands de l’ordre de 30% offrant une meilleure visibilité et sont dotés de verre intelligent à gradation automatique. Il suffit d’une simple pression sur un bouton pour diminuer l’éblouissement et accentuer le contraste.

Photo : Le 27ème B787 et 125ème avion de Boeing pour Air India @ Boeing

 

11/10/2017

Lorsqu’un KC-46A ravitaille un autre KC-46A !

KC-46A-med-res.jpg

Boeing en collabotation avec une équipe de l’US Air Force ont ravitaillé un avion citerne KC-46A avec l’aide d’un second KC-46A pour la première fois. 

Pendant le vol de quatre heures, les deux avions se sont ravitaillés avec succès. L’un des deux KC-46A a atteint le taux de déchargement de carburant maximum de 1’200 gallons par minute. Au total se sont pas moins de 38.100 livres de carburant qui ont été délivré au cours du vol. Les deux avions ont décollé et atterri à Boeing Field, au sud de Seattle. Ce vol d'étape aide à préparer le terrain pour les prochaines phases de tests de conformité et de certification et les spécifications. 

À ce jour, les avions d'essai du programme ont complété 2’000 heures de vol et plus de 1’300 contacts pendant le ravitaillement des vols avec des F-16, F/A-18, AV-8B, C-17, A-10 et des avions de type KC-10. 

Le KC-46A «New Generation Tanker»:

Le KC-46A Pegasus «New Gen Tanker» est un gros porteur multi-mission, basé sur la cellule du B767 commercial. Pour ce faire, l’avion reprend les dernières innovations en matières d’écrans multifonctions en test actuellement sur le B787 «Dreamliner». Un nouveau système de ravitaillement permettra une augmentation du rythme de transfert de carburant, de plus, les charges et les opérations en sont simplifiées. Selon Boeing les risques d’industrialisations sont faibles, car l’avion s’appuie sur des moyens existants. Le «New Gen Tanker» se caractérise par une conception du contrôle de vol qui place l‘équipage aux commandes de l’ensemble de l’appareil, au lieu de permettre aux logiciels de limiter la manœuvrabilité au combat. Le «New Gen Tanker» met à la disposition des pilotes de l’USAF un poste de pilotage numérique avancé équipé des affichages électroniques du Boeing B787 «Dreamliner». Le «New Gen Tanker» dispose d’une technologie de ravitaillement en vol éprouvée et d’une perche KC-10 « NewGen » modernisée avec des capacités de ravitaillement étendues, un débit accru pour le transfert du carburant et un système à commandes de vol électrique (Fly by Wire).

4009250882.jpg

Photos : 1 KC-46A ravitaillé par un autre KC-46A 2 KC-46A @ Boeing

 

10/10/2017

Le Qatar veut commander des Hawk !

Hawk_Advanced_Jet_Trainers_AJT_aircraft_BAE_Systems_United_Kingdom_British_defence_industry_640_001.jpg

BAe Systems a révélé une pré-commande du Qatar pour 6 exemplaires de son avion école Hawk MK165AJT. Le Qatar devrait signer un contrat ferme l’année prochaine selon l’avionneur anglais.

Eurofighter & Hawk :

BAe confirme qu'il participe activement à la préparation des commandes pour les 24 Eurofighter T3 et pour le Hawk. L’avionneur qui doit prochainement réduire son personnel pour adapter la faible production de l’Eurofighter prépare une adaptation de ses chaînes d’assemblage pour répondre à ces deux prochaines commandes.

Hawk MK165 AJT : 

Les Hawks MK165 sont équipés d’un cockpit numérique très proche des ceux qui équipent les Airbus Eurofighter « Typhoon II » lesquels les élèves-pilotes du Qatar vont se retrouver.

La version Hawk MK132 Export AJT (T2 dans la RAF) et le standard destiné à la RSAF, font partie de la nouvelle génération de jet destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2/MK132 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre".  Il utilise un moteur Rolls-Royce Adour 951.Trois pays ont également déjà opté pour ce modèle, l’Afrique du Sud et l’Inde et l’Arabie Saoudite.

Photo : Bae Hawk AJT @ Bae

 

 

 

Plus de Learjet pour Zenith Aviation !

original.jpeg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que la société londonienne Zenith Aviation affréteur d’avion privé basé au Royaume-Uni, a acheté deux autres avions Learjet 75. Zenith Aviation, qui exploite des avions Learjet depuis 1999, a acquis ses deux premiers avions d’affaires Learjet 75 neufs il y a à peine plus d’un an. Les deux derniers avions Learjet 75 seront basés au Royaume-Uni avec plusieurs aéroports actuellement en considération comme base permanente.

Zenith Aviation, spécialisée dans le nolisement court-courrier en Europe tout en offrant des vols plus longs, se classe maintenant comme le plus important exploitant d’avions Learjet 75 en Europe, avec une flotte de quatre avions. Quelque 160 avions Learjet sont présentement basés en Europe.

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste de type Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration de huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et beaucoup d’espace pour les jambes. L’avion Learjet 75 existe également en configuration de six fauteuils de classe affaires, offrant des caractéristiques améliorées de confort et de productivité. Ses moteurs plus puissants et ses ailettes supercritiques redessinées lui assurent une vitesse de croisière de Mach 0,81 et lui permettent d’atteindre un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). De plus, le Learjet 75 présente une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins (3 704 km). Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à LED dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.

3006059133.jpg

Photos : 1 Learjet 75 Zenith Aviation 2 Cockpit @ Bombardier