05/10/2016

La Pologne annule son achat d’hélicoptères H225M « Caracal » !

899289166.jpg

Varsovie a annoncé avoir annulé le contrat avec Airbus Helicopters en vue de la fourniture de 50 hélicoptères de type H225M « Caracal » pour un montant d’environ 3,13 milliards d’euros.

Rappel :

En avril 2015, la Pologne avait sélectionné l’hélicoptère H225M « Caracal » d’Airbus Helicopters en compétition face aux Sikorsky S-70i «Black-Hawk» et l’AgustaWestland AW-149 en vue du remplacement de la flotte de Mil Mi-7/17. Une grande partie des H225M devaient, selon l’offre d’Airbus, être produit en Pologne sur une chaine de fabrication ouverte à Lodz.

Fin des négociations :  

"La Pologne considère que les négociations concernant l'accord provisoire avec Airbus Helicopters concernant le contrat sur l'acquisition d'hélicoptères multitâches de type « Caracal » destinés à venir équiper l'armée polonaise sont terminées", a dit le ministère l’Economie.

Sikorsky se frotte les mains :

L’hélicoptériste américain Sikorsky se frotte les mains depuis quelques semaines, car cette décision pourrait lui permettre de placer à terme son S-70iTM « Black-Hawk » qui produit en Pologne. Il faut se rappeler que Sikorsky a acquis une participation de 100 % de la société polonaise PZL Mielec en 2006, spécialisée dans le domaine des hélicoptères. PZL Mielec compte actuellement environ 1’500 employés hautement qualifiés. PZL Mielec était auparavant entièrement détenue par l'Agence pour le développement industriel (connue sous le sigle ARP en polonais), société holding d'État dépendant du ministère du Trésor.

 

515417345.jpg

Photos : 1 H225M Caracal @ Airbus Helicopters 2 S-70i fabriqué en Pologne@ PZL Mielec

L’Allemagne se tourne aussi vers le C-130J !

C-130J_135th_AS_Maryland_ANG_in_flight.jpg

L'Allemagne a annoncé son intention d'acheter entre 4 et 6 avions de transport tactique Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules ». Ces appareils devraient être utilisés pour le soutien des opérations spéciales et qu'ils vont opérer à partir de pistes d'atterrissage "indisponibles" pour l'Airbus A400M « Atlas ».

Un nouveau camouflet pour l’A400M :

Cette nouvelle vient enfoncer le clou en ce qui concerne l’avion de transport européen Airbus A400M, dont l’Allemagne dispose de 5 exemplaires. En effet, la France a de son côté également opté pour l’avion de transport américain en novembre dernier. La décision des deux pays est motivée par le fait que l’A400M n’offre actuellement que des capacités de déploiement limitées en plus de nombreux problèmes moteurs.

Coopération franco-allemande :

La décision allemande semble par ailleurs rapprocher les deux pays. Hier soir, la ministre allemande a signé avec son homologue français une lettre d'intention portant sur un projet de flotte d’avions de transport mutualisé. Cette lettre d’intention concerne les modalités de mise en commun d’avions de transport C130J français et allemands.

Le Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales.

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre « Hercules », cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

ELEC_C-130_AMP_Cockpit_lg.jpg

Photos : 1 C-130J Super Hercules @ USAF 2 Cockpit @ Lockheed-Martin

04/10/2016

Vol inaugural pour l’A330MRTT amélioré !

despegue-mrtt-singapur-2016-09-30_47-1024x683.jpg

 L’A330MRTT (Multi-Rôle Tanker Transport) amélioré a effectué avec succès son vol inaugural depuis les installations d’Airbus DS à Getafe en Espagne. Ce premier vol d’une durée de 3 heures s’est déroulé avec succès.

L’A330-200 MRTT amélioré :

Cette version améliorée de l’A330 comprend les mêmes adaptations que celles en service sur les versions civiles de l’A330. L’avionique dispose des dernières mises à jour disponibles. Des améliorations aérodynamiques permettent d’économiser 1% de carburant. Les logiciels des moteurs Rolls-Royce Trent 772 sont eux aussi modernisés. Du côté des systèmes militaires, l’IFF est amélioré, un nouveau système de mission a été installé. L’avion dispose dorénavant d’un SATCOM. De plus, un nouveau standard du système de ravitaillement ont été incorporé.

Cette nouvelle version de l’A330MRTT sera livrée prochainement à plusieurs clients, dont la France, la Corée du Sud et un consortium de membres de l'OTAN.

L’A330 MRTT :

L’A330 MRTT (Multi-Rôle Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières.

 

15.-A330-MRTT-RAF-copy.jpg

Photos : 1 l’A330-200 MRTT amélioré 2 A330MRTT de la RAF @ Airbus DS

 

SWISS participe à l’optimisation des approches à l’aéroport de Zurich !

swiss-hb-jhd-airbus-a330-343x-23012016-87272.jpg

Supervisé par le SESAR Joint Undertaking et Cofinancé par l’Union Européenne, le projet de validation iStream vise à optimiser les atterrissages aux horaires de pointe. Grâce à une gestion rigoureuse du temps, les séquences d’arrivées seront planifiées en amont afin de permettre une succession efficace d’atterrissages de tous les avions en approche tout en évitant les circuits d’attente au-dessus de l’aéroport. La consommation inutile de carburant s’en verra réduite, de même que les émissions de CO2.

Projet iStream: 

SWISS participe activement au projet iStream qui a fait évoluer le système de gestion des vols de la compagnie visant à gérer les vols au moyen de « Target Times of Arrival » (objectifs d’horaires d’atterrissage très rigoureux) à l’aéroport de Zurich. Aux côtés de Flughafen Zürich AG, des services suisses de la navigation aérienne skyguide et d’autres compagnies aériennes, le système d’optimisation des atterrissages à l’aéroport de Zurich a été testé pendant une année (depuis juin 2015). Skyguide a ainsi coordonné les séquences d’approche de tous les vols du matin prévus entre 06h00 et 07h00, optimisant l’atterrissage de chacun d’entre eux.

Réduire les circuits d’attente :

La phase d’essai a été très concluante, iStream a permis de réduire jusqu’à 96 % les circuits d’attente au-dessus de l’aéroport de Zurich tout en raccourcissant les trajets d’approche de 30 % en moyenne. Compte-tenu de ce résultat probant, le concept sera définitivement mis en œuvre dès le 13 octobre 2016 pour tous les vols d’approche de la vague matinale à l’aéroport de Zurich. Toutes les compagnies aériennes en bénéficieront, ce qui renforcera encore l’incidence positive globale du nouveau système sur l’ensemble de l’exploitation aérienne.

A l’avenir, le système devrait également s’appliquer à d’autres périodes de pointe à l’aéroport de Zurich et être utilisé au sein du groupe Lufthansa. S’inspirant du succès de la période d’essai à Zurich, une procédure similaire d’optimisation des vagues d’atterrissage est actuellement testée à Paris Charles de Gaulle.


Photo : A330 SWISS @ SWISS

 

Cessna livre son 5’000ème jet !

5000M2_001B_RetouchedRick_helitrip_Final_Preview.jpg

Wichita, l’avionneur Cessna Aircraft Company, a livré son 5000ème avion d’affaires de type Citation. L’avion est un Citation M2 a rejoint son client, la société Helitrip Charte au Royaume-Unis qui loue l’avion à Catreus.

Pour célébrer cette livraison historique, Cessna, Helitrip et Catreus ont tenu une cérémonie spéciale au siège de l’avionneur à Wichita.

«Nous sommes ravis de pouvoir utiliser un second M2, au sein de notre flotte grandissante», a déclaré Kriya Shortt, vice - président, Ventes et Marketing de Catreus.

La gamme Citation :

L’avionneur Cessna est entré dans le segment des jets privés en 1972, lorsque la société a livré son premier modèle de « Citation ». Depuis lors, la gamme Citation ont continué à se développer avec les Citation I, Citation II, Citation Bravo, Citation S / II, Citation V, Citation Ultra, Citation Encore, Citation Encore + et la famille CJ.

En 1989, Cessna lance la nouvelle gamme nommée CitationJet (CJ) qui comprend 7 familles distinctes d'avions. Le modèle 525 CitationJet est à la base de l'une de ces familles qui comprend les modèles CJ, CJ1, CJ1+, CJ2, CJ2+, CJ3 et CJ4.

Le Cessna Citation M2 a été lancé en septembre 2011 comme un nouveau biréacteur d'affaires léger. Le M2 est basé sur la variante CJ1.

Le Cessna Citation M2 :

Le Citation M2 est doté d’une avionique Garmin G3000 avec trois écrans EFIS LCD de14 inch, tactiles. Les pilotes peuvent afficher simultanément des cartes, des graphiques, le TAWS, la planification des vols ou des conditions météorologiques. Cette nouvelle conception de cabine, avec un cockpit deux places peut accueillir jusqu'à six passagers. L’avion intègre une cellule en aluminium, une aile droite et un empennage en T. L’éclairage sera dorénavant doté de feux LED.

L’appareil a une vitesse de croisière maximale de 400 nœuds (741 kilomètres par heure) et permet une distance maximale franchissable de 1300 miles nautiques (2408 km). Le M2 peut utiliser des aéroports avec des pistes courtes soit de 3’250 pieds (991 mètres) et devrait grimper à 41’000 pieds (12 497 mètres) en 24 minutes.

En matière de motorisation, le M2 reprend deux Williams International FJ44 turboréacteurs dans la nouvelle version 1AP-21 doté d’un FADEC. Chacun produisant 1965 livres de poussée. Cette nouvelle version améliorée du moteur FJ44 Williams intègre des améliorations tirées de plus de 6 millions d'heures de fonctionnement des 4000 FJ44 en service. Le FJ44-1AP-21 produit une poussée d'altitude de 10 à 15% supérieur  (selon les conditions) et consomme moins de carburant en croisière que les versions précédentes.

Les options sont les mêmes que pour l’ensemble de gamme Cessna Citation, mais le M2 est doté automatiquement du système d’avionique composé du radar météorologique et d’un  TCAS I, d’un système de connaissance du terrain et système d'alerte (TAWS) et ADS-B.

L’appareil dispose d’un cabinet de toilette à l’arrière, l’habitacle du M2 est de 58 pouces de large (1,47 m) et 11 pieds (3,3 mètres) de long avec une allée de 5 pouces offrant une hauteur de cabine de 57 pouces (1,45 mètres). Huit grandes fenêtres. Le tout nouvel intérieur, dont les matériaux et les couleurs peuvent être sélectionnées à la main par les clients, offre une grande palette de possibilités et de variétés. Le client pourra également choisir parmi des systèmes de connectivité et d’interface pour le travail, ainsi que pour le divertissement individuel.

1194654656.jpg

 

Photos : 1 Cérémonie pour le 5’000ème Citation 2 Le Citation M2 @ Cessna Aircraft