09/09/2016

L’Argentine évalue le FA-50 « Fighting Eagle » !

FA-50 Display 7.jpg

La Force aérienne argentine (Fuerza Aérea Argentine - FAA) à débuté l’évaluation du chasseur coréen de Korean Aerospace Industrie (KAI) FA-50 « Fighting Aigle » comme une nouvelle plate-forme potentielle.

Une délégation composée de pilotes et de techniciens argentins a rendu visité au 16ème Escadron de la Force aérienne sud-coréenne (ROKAF) sur à Yecheon. La délégation prévoit également de visiter les installations l’avionneur coréen.

L’urgence d’un nouvel avion de combat :

 Pour la FAA, il est devenu urgent d'acquérir un nouveau type d’avion de combat pour remplacer la flotte actuelle Dassault Mirage III et Mirage 5 ainsi que la flotte Douglas A-4R « Fighting Hawk ».

Outre le FA-50, la FAA envisage également d’acquérir des Israel Aerospace Industries (IAI) Kfir Block 60 des Alenia M-346FT et des Aero L-159 ALCA comme plates-formes écoles et d’appuis rapproché.

Le KAI FA-50 : 

3172268784.jpg

Le FA-50 est un avion biplace d'attaque au sol doté d’un réacteur General-Electric F404-102 à double flux-produit  sous licence par Samsung Techwin. Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une durée de 8000 heures de vol, le T-50 et le FA-50 atteignent la vitesse maximale de Mach 1,4.

La version du FA-50 se différencie par une capacité d’armement étendue soit : un canon General-Dynamic A-50 de 20mm en interne, l’appareil peut être doté de missiles  AIM-9 Sidewinder et AIM 120 AMRAAM ou des Python 5, d’AGM-65 « Maverick » et de lance-roquettes LOGIR. Il peut également emporter diverses bombes de types : GBU-58, MK-20, 82, 83, 84.

En ce qui concerne l’avionique, le FA-50 dispose de deux écrans multifonctions en couleurs, d'un HUD et d'un système de manette HOTAS, d'une centrale inertielle laser/GPS Honeywell H-764G de CDVE à triple redondance et il est doté pour l’instant d’un radar Israélien Elbit EL/M-2032 à antenne mécanique.

 

fa-50_taxi_side_view-korea_aerospace_industries_thru_flickr.jpg

Photos : 1 & 3 KAI FA-50 2 Cockpit @ KAI

 

08/09/2016

AirAsia a reçu son premier A320neo !

A320neo_AirAsia_first_delivery.jpg

AirAsia a pris livraison de son premier A320neo lors d'une cérémonie qui s’est tenue sur les installations de l’avionneur européen à Hambourg. L'avion est le premier A320neo doté de la motorisation de type CFM International LEAP-1A qui entre en service en en Asie du Sud-Est et le second dans le monde entier.

L’avion est également doté de la nouvelle cabine « Espace Flex » qui offre un confort optimal des passagers, l'avion est configuré avec 186 sièges.

L‘A320neo :

La famille A320neo offre aux compagnies le choix entre les réacteurs, le Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney et les LEAP 1-A de CFM. Composée de trois versions de différentes capacités (A319neo, A320neo et A321neo), la famille A320neo, qui peut accueillir de 100 à 240 passagers, permet aux opérateurs d'exploiter l'appareil le mieux adapté à la demande, et couvre parfaitement la totalité du segment des monocouloirs, sur les lignes domestiques à faible ou forte densité de trafic, ou les lignes long-courriers pouvant atteindre 4 000 nm. Grâce à une cabine plus large, tous les appareils de la famille A320neo offrent un confort inégalé dans toutes les classes, ainsi que des sièges de la largeur standard d’Airbus de 18 pouces en classe économique. Depuis son lancement le 1er décembre 2010, la famille A320neo bénéficie d'une forte reconnaissance du marché, qui se traduit par plus de 4 500 commandes émanant de 82 clients, soit quelque 60 pour cent de part du marché.

A propos d’AirAsia :

AirAsia est la plus grande compagnie aérienne cliente d'Airbus pour la famille A320 avec un total de 575 avions commandés. Parmi ceux-ci, 404 sont de la famille A320neo. AirAsia est une compagnie régionale malaisienne de type « low cost ».La compagnie a son siège social à Kuala Lampur. La compagnie a lancé plusieurs filiales dont Thai AirAsia, AirAsia Indonesia, AirAsia Philippines ainsi qu’au Japon.

 

csm_A320neo_AirAsia_first_delivery_VIPs_7d4a453419.jpg

Photos : 1 A320neo AirAsia 2 Cérémonie @ Airbus

 

07/09/2016

Inde, l’hélicoptère LUH a effectué son vol inaugural !

1684884_-_main.jpg

Bangalore, la société Hindustan Aeronautics Limited (HAL) a réalisé avec succès le premier vol du prototype de son nouvel hélicoptère Light Utility Helicopter (LUH).

Avec ce premier vol réussi, l'hélicoptère est maintenant entré dans une longue campagne d'essais en vol pour obtenir ses certifications en vue de son entrée en service au sein de Force aérienne indienne (IAF) et de l'armée de terre.

Le HAL LUH :

Le HAL LUH est un hélicoptère répondant à une masse maximum (AUW) de 3150 Kg. Il est équipé d'un moteur Safran HE Ardiden-1U de 750 kW de puissance permettant d’atteindre une vitesse maximale de 350 Km/h. Cet hélicoptère permet d’emporter jusqu’à six passagers et deux pilotes.

L'hélicoptère est conçu pour effectuer divers rôles utilitaires, tels que les opérations de reconnaissance, de transport de charge et de sauvetage. L'hélicoptère peut fonctionner à partir du niveau de la mer et jusqu’à des altitudes élevées de l'Himalaya.

Pour la société indienne HAL, le LUH doit à terme venir remplacer les actuels hélicoptères de type Cheetah et Chetak. Mais l’entreprise ambitionne également le marché international.

hal,hélicoptère lu,aviation indienne,hélicoptère léger,blog défense,infos aviation,les nouvelles de l'aviation

 Photos : le LUH @ HAL

 

L’A400M espagnol a effectué son vol inaugural !

1684882_-_main.jpg

Séville, le premier exemplaire de l’avion de transport lourd A400M destiné à la Force aérienne espagnole (Ejercito del Aire Español: EdAE) a effectué avec succès son vol inaugural.

Cet A400M n°MSN44 va devoir encore entreprendre une série de tests durant 3,45 heures de vol avant de pouvoir être livré à l'EdAE dans les prochaines semaines.

L'Espagne avait l'intention de se procurer 27 A400M pour remplacer ses avions Lockheed-Martin C / KC-130H « Hercules » vieillissement. Toutefois, en mai 2013, le pays a été annoncé qu’il cherchait à réduire cet ordre pour un maximum de 14 avions et ceci pour des raisons de pressions budgétaires.

Les autres appareils devant être vendu à des tiers. Madrid a reporté la livraison de ces avions 13 appareils en surplus au moins jusqu'en 2024 afin de trouver un acheteur.

L’A400M « Atlas» :

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant, pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes. L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

716585548.jpg

Photos : Le premier A400M espagnol @ Airbus DS

06/09/2016

Remise en état de vol d’un B-52H !

Regenerated-B-52-at-AMARG_-REady-to-Fly.jpg

Pour l’US Air Force il s’agissait de venir remplacer un bombardier B-52H qui avait été gravement endommagé par un incendie en 2014. C’est chose faite avec le déstockage d’un B-52H qui dormait depuis plusieurs années.

L’appareil n°61-007 « Ghostrider » est sorti de son long sommeil au sein de la base aérienne Davis-Monthan près de Tucson en Arizona. Le B-52H a reçu une modernisation complète avec l’adjonction du système CONECT qui permet une liaison numérique avec l’ensemble des éléments de l’US Air Force, des centres de commandement et de contrôle, ainsi qu’avec les diverses forces terrestres. Ce système intégré et entièrement codé et protégé contre les éventuelles tentatives de pénétration électronique.

Le Boeing B-52H : 

Le B-52H reprend les mêmes équipements et changements structurels que le B-52G. L'amélioration la plus significative est le changement des moteurs pour les turboréacteurs à double flux Pratt & Whitney TF33-P-3 qui offrent une amélioration des performances et consomment moins de carburant que les bons vieux J-57 à simple flux. L'équipement de guerre-électronique et l'avionique sont mis à jour, un nouveau système de contrôle de tir est incorporé, et les mitrailleuses de queue sont remplacées par un canon automatique M-61 « Vulcan » de 20mm.

 

C8A9652-Richard-Mallory-Allnutt-photo-Arizona-March-26-2014.jpg

Photos : 1 le B-52H Gostrider est de retour @ USAF 2 Lors de son stockage @ Richard Mallory Allnutt