06/10/2021

Commande additionnelle d’A321 pour Jet2.com !

Jet2-A321neo-In-Flight.jpg

Jet2.com a passé une nouvelle commande de 15 A321neo après sa première commande de 36 passée en août 2021. Cela porte la commande totale de la compagnie aérienne basée à Leeds, au Royaume-Uni, à 51 A321neo. Les deux commandes reflètent les plans ambitieux d'expansion et de renouvellement de la flotte de Jet2.com. La sélection du moteur sera faite à une date ultérieure.

L'avion sera configuré pour 232 sièges avec une cabine Airspace dotée d'un éclairage innovant, de nouveaux produits de sièges et de coffres à bagages 60 % plus grands pour un stockage personnel supplémentaire.

La famille A320neo intègre les dernières technologies, notamment des moteurs de nouvelle génération et des Sharklets, permettant une réduction de 20 % de la consommation de carburant par siège. Avec une autonomie supplémentaire allant jusqu'à 500 milles nautiques/900 km. ou deux tonnes de charge utile supplémentaire, l'A321neo fournira Jet2.com avec un potentiel de revenus supplémentaires.

A fin août 2021, la famille A320neo avait remporté plus de 7 500 commandes fermes auprès de plus de 120 clients dans le monde.

Photo : A321neo aux couleurs de Jet2.com

18:56 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, jet2.com, nouveaux avions de ligne |  Facebook | |

Gulfstream dévoile le G400 & G800 !

post_v_form_g800_g400_a_mkt_00001_desktop.jpg

La bataille des « supers jets d’affaires » à très long rayon d’action continue de battre son plein, après le Global 7500 de Bombardier, le Falcon 10X de Dassault, c’est l’avionneur Gulfstream Aerospace qui vient de dévoiler pour sa part un duo de nouveaux biréacteurs, le G400 et le G800. Ces deux nouveaux appareils vont venir grossir la gamme qui comprendra bientôt 6 appareils avec les récents G500, G600, G650ER et G700.

Le G400

d_g400_i_mkt_001_desktop.jpg

Le G400 va devenir le produit d'entrée de gamme de la famille des jets à grande cabine de l’avionneur Gulfstream. Il pourra accueillir jusqu'à 12 passagers dans trois zones et des toilettes à l'arrière, avec option de configuration à deux zones et neuf places avec des toilettes à l'avant et à l'arrière. Les sièges couchettes peuvent accueillir jusqu'à cinq passagers. La cabine reprend les standards de l’avionneur avec 42,5 pieds de long. Les passagers auront également beaucoup d'espace dans la cabine de 1 441 pieds cubes, également grâce à sa hauteur de 6,25 pieds et sa largeur de 7,6 pieds. Pour plus de confort, le G400 aura une altitude cabine de 3’255 pieds au FL410.

L’avionique comprend un poste de pilotage Symmetry d’Honeywell Epic avec des manettes de contrôle actives de BAE Systems, un affichage tête haute en option avec un nouveau système de vision combiné qui permettra d'atterrir dans des conditions de faible visibilité. Le système est couplé à un système d'atterrissage prédictif, Si la distance d'atterrissage prévue dépasse la longueur de piste disponible, le système avertira visuellement et auditivement les pilotes de remettre les gaz.

Pour simplifier les choses, le G400 partage la même section transversale de queue et de fuselage des G500 et G600. La motorisation est assurée avec deux Pratt & Whitney PW800 mais dont la puissance est adaptée a la version

Le G800

gulfstream,g400,g800,private jets,nbaa,ebace,les nouvelles de l'aviation

Le G800 est destiné à remplacer le G650ER selon l’avionneur, mais pas immédiatement car le carnet de commande de ce dernier est encore bien rempli.  A termes, donc le G800 deviendra le « fleuron » de la famille Gulfstream avec le plus long rayon d’action de tous les jets d’affaires soit  14’816 km. Doté de deux moteurs Rolls-Royce Pearl 700. Le G800 dispose d’un intérieur élégamment aménagé et équipé des meilleurs matériaux dans un environnement 100 % d'air frais, renouvelé toutes les deux à trois minutes et purifié par un système d'air pur à ionisation plasma.

Question avionique, on retrouve le système Symmetry Flight Deck d’Honeywell Epic. Les manettes de contrôle actives, une première dans l'industrie, augmentent la communication non verbale entre les pilotes grâce à des signaux tactiles. Dix écrans tactiles complètent la vue d’ensemble couplé à un doubles affichages tête haute dotés du nouveau système de vision combinée (CVS) de Gulfstream qui réunit le système de vision de vol amélioré (EFVS) et le système de vision synthétique (SVS) en une seule image, augmentant ainsi la conscience de la situation du pilote et l'accès à plus d'aéroports. L’ensemble comprend un fonctionnent en synchronisation avec l'intelligence de phase de vol pour réduire le nombre de commutateurs dans le poste de pilotage.

Au départ de Hong Kong, le G800 sera capable de voler sans escale à l'une ou l'autre vitesse vers Londres, Moscou, Rabat, Perth, Sydney, Los Angeles ou New York.

v_g800_a_mkt_007_Desktop.jpg

Photos : 1 G800 & G400 2 Intérieur G400 3 Intérieur G800 4 G800@ Gulfstream

 

05/10/2021

La Suède prépare l’arrivée du Gripen E !

gripen-e-1561-low.jpg

La Suède prépare activement l’entrée en service du Gripen E. La Force aérienne suédoise (SwAF) a décidé d’affecté les premiers appareils  à l’escadre F7 de Skaraborg près de Satenas dans le sud-ouest de la Suède.

Les premières livraisons du standard « E » du Gripen vont débuter en 2022. Les secondes escadres seront la F17 Blekinge à Ronneby, dans l'extrême sud de la Suède, et la F21 de Norrbotten  située dans le nord du pays. Puis, une quatrième base, celle d’Uppsala avec l’escadron F16.

Le SwAF dispose de 73 avions monoplaces Gripen C et 24 biplaces Gripen D. Plus tôt cette année, il a confirmé que le nombre d'anciens Gripen sera de 40 afin de disposer  d’un total de 100 avions Gripen « en deux variantes ».

Système Odométrique à cartographie 3D

De son côté l’avionneur Saab opté pour une solution de rechange afin de  faire face à la menace croissante posée par des parties hostiles perturbant les opérations via le brouillage GPS.  Si

la solution de prédilection a été les systèmes mondiaux de navigation par satellite GNSS, de graves brouillages du GPS ont été observés lors d'exercices militaires majeurs en Scandinavie, et des perturbations mineures peuvent également être causées par des événements naturels, tels que des éruptions solaires. Pour y remédier, Saab propose son système de navigation de terrain Ternav à l'imagerie odométrique en temps réel avec l’installation de caméra couplé à une cartographie 3D fourni par Maxar Technologies via une base de données de fusion de capteurs. Cela fournira une précision de position beaucoup plus grande que l'utilisation d'un équipement de mesure inertielle traditionnel.

En 2018, Saab et Maxar ont effectué des essais en vol du Gripen à l'aide d'une caméra logée dans un pod pour évaluer le potentiel d'un tel système, et en 2020, ce travail a été étendu à la réalisation d'un traitement en temps réel avec l'avion de démonstration Gripen E/F de l'avionneur. A termes, les Gripen E ainsi que les Gripen C/D améliorés pourront être dotés de cette technologie.

82189_gripencameracsaab_260496.jpg

Photos : 1 Gripen E en configuration chasse avec Meteor et Iris -T 2 Caméra œdométrique sous un Gripen E @ Saab

Des Cessna Skyhawk pour la Chine !

cessna,c-172 skyhawk,chine,textron avion école,les nouvelles de l'aviation

Le Cessna C-172 « Skyhawk » est un avion emblématique des aérodromes de part le monde, le voici en passe de conquérir la Chine.  L’avionneur Textron annoncé que Sichuan Longhao Flight Training Co., Ltd. (Longhao Flight Training School) en Chine, a signé un contrat d'achat pour 20 appareils Cessna C-172 « Skyhawk ». L'avion, qui devrait être livré tout au long de 2022, sera utilisé pour la formation primaire des pilotes dans le sud-ouest et le centre de la Chine, élargissant et améliorant encore les efforts de formation de Longhoa. La Chine continue de connaître un nombre croissant de pilotes brevetés ces dernières années à la suite des efforts du Bureau général du Conseil des Affaires d'État pour accélérer la formation et le développement des pilotes.

"Avec une relation de longue date avec Longhao, cette commande démontre son soutien et sa confiance dans Textron Aviation et nos produits", a déclaré Mike Shih, vice-président des ventes et de la stratégie en Chine, Textron Aviation. « Nous sommes ravis de faire partie des efforts déployés en Chine pour former de nouvelles générations de pilotes et promouvoir le développement commun de l'aviation dans le cadre du 14 e plan quinquennal actuel. Les écoles de pilotage de la région continuent de tirer parti des forces et des capacités uniques du Cessna Skyhawk pour répondre aux besoins des pilotes en Chine. »

L'école utilise actuellement 14 avions Skyhawk et trois simulateurs de vol pour la formation des pilotes, ainsi qu'un Cessna Citation M2 comme avion de formation avancée.

 

Le Cessna C-172 "Skyhawk"

Le Cessna Skyhawk est l'avion monomoteur le plus populaire de l'histoire de l'aviation. Depuis que l'avion a pris son envol en 1955, plus de 45’000 « Skyhawk » ont été livrés à des clients du monde entier, plus que tout autre avion de l'industrie, ce qui fait du « Skyhawk » l'avion de choix pour la formation des pilotes. L'avion monomoteur à quatre places à aile haute est réputé pour offrir la meilleure combinaison de fonctionnalités modernes, notamment le système avionique de pointe Garmin G1000 NXi avec connectivité sans fil, un système d'affichage standard de l'angle d'attaque et une fiabilité éprouvée.

Photo : Cessna C-172 « Skyhawk » @ Textron

 

04/10/2021

Moscou commande la Kamov Ka-52M !

Russian-Helicopters-hat-die-Ka-52-zur-M-Version-weiterentwickelt--169FullWidth-bff11f3-1713808.jpg

Russian Helicopters Holding Company a signé un contrat avec le ministère de la Défense de la Fédération de Russie pour la fourniture de 30 hélicoptères de combat  Kamov Ka-52M modernisés. Les livraisons vont débuter l’année prochaine. Au total, Moscou pourrait commander jusqu’à 114 hélicoptères de ce type.

Le nouveau Kamov Ka-52 « M » : 

Le KA-52M dispose d'une avionique améliorée et d'une autoprotection renforcée et s'inspire de l'utilisation opérationnelle du KA-52 dans le conflit syrien.

Selon Russian Helicopters, l'hélicoptère dispose d’une capacité  de  rayon d'action des cibles, de la détection et d'identification de celles-ci, ainsi que l’amélioration de l’utilisation des armes contre des cibles terrestres et aérienne. Pour ce faire le Ka-52M est doté d’un radar à balayage électronique actif (AESA).

Nombre de ces améliorations découlent des observations faites sur les performances de l’hélicoptère en Syrie. Outre l’amélioration des capacités de combat du Ka-52, le programme de modernisation du Ka-52M a également pour objectif d’approfondir les points communs entre le Ka-52 et la ligne d’hélicoptères Mi-28, afin de rendre la production et les services de support plus efficaces et moins coûteux. 

Le Ka-52M est une variante améliorée de l'hélicoptère de reconnaissance de combat Ka-52 équipé d'un radar AESA monté sur mât pour une meilleure acquisition des cibles et une nouvelle génération de missiles air-sol. Un nouveau lecteur numérique aidera à augmenter la précision de visée du canon. Le Ka-52M peut fonctionner à toutes les températures, y compris dans les conditions arctiques. Son train de roulement est équipé de roues avec une capacité de charge et une résistance à l'usure plus élevées et des équipements d'éclairage à LED sont incorporés, tandis que la cabine des pilotes présente un nouvel intérieur. Ce dernier garantit les exigences ergonomiques modernes, y compris lors du pilotage dans l'obscurité avec des lunettes de vision nocturne. Les pales du rotor principal du Ka-52M sont équipées d'un élément chauffant plus puissant, qui permettra à l'hélicoptère de fonctionner sur toute la plage de température, y compris dans les conditions arctiques.

En outre, la mise à niveau comprend les derniers systèmes de communication et d'échange de données à bord et équipements de navigation par satellite. 

Question armement, le KA-52M emporte le missile antichar Vikhr 9A4172 ATGM (version améliorée du (9K121) guidé à longue portée de 8 à 10 km. Il est connu en Occident sous le nom d'AT-16 ou Scallion. Il a été développé pour remplacer le système 9K114 Shturm (nom de rapport occidental AT-6 ou Spiral), qui peut pénétrer les chars de combat occidentaux contemporains avec des blindages réactifs composites et explosifs. 

La nouveauté comprend l’adaptation du missile KBP Hermes guidé modulaire, supersonique, bi-calibre et polyvalent. Le système de missiles Hermes se compose d'un étage d'appoint extensible et du système de missile principal, transportant une puissante ogive à fragmentation explosive (HE). Le spectre des cibles qui peuvent être engagées de jour comme de nuit à l'aide du système d'armes Hermès comprend : les véhicules blindés, les installations, les fortifications et les cibles aériennes à basse vitesse comme les hélicoptères. Le système de guidage combine le système de navigation inertielle (INS) avec la commande radio. Le guidage terminal dépend d'un chercheur laser semi-actif. La portée est de 30 km.

Le Kamov Ka-52 « Alligator » :

Le Kamov Ka-52 « Alligator » est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4’000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2’500 m. Équipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7mm. Les deux pilotes disposent d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial, puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique. Ce dernier comprend des contre-mesures actives. L'hélicoptère est équipé d'unités de brouillage IR et électroniques actives, de systèmes d'alerte laser Pastel (L150) RWR, Mak (L136) IR et Otklik (L140) avec distributeurs de leurres / paillettes UV-26.

Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov VH-2500. Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome. L'hélicoptère dispose de petites ailes équipées chacune de rails de suspension, ainsi, que des contre-mesures de bout d'ailes. L’Alligator peut emporter jusqu’à 12 missiles anti-chars, deux nacelles de roquettes B8V-20 pour les roquettes air-sol S-8 de 80mm.  Le Ka-52 est armé d'un canon 2A42 « Shipunov » à tir rapide de 30mm, sans restriction d’azimut. 

202110020930-main.cropped_1633141865.jpg

Photos : 1 Ka-52M 2 Ka-52N@ Rostec