16/10/2018

NetJets, une double commande pour le Longitude & l’Hemisphere !

5dwm9808.web_.jpg

 

NetJets a signé lors du Salon NBAA-BACE 2018 d’Olando un accord prévoyant une option permettant  d'acquérir 175 Citation « Longitude » et 150 Citation « Hemisphere ». Cet accord fait également de NetJets le client de lancement de l’hémisphère à grande cabine et de type «fly-by-wire».

La décision de devenir le client de lancement de « l’hémisphères » témoigne d’un soutien solide au programme de Textron. Textron Aviation avait suspendu le nouveau jet à grande cabine en raison de problèmes de développement des moteurs Safran Silvercrest. La société NetJets prendra livraison de son premier « Hemisphere » une fois que les problèmes de compresseur  du Silvercrest auront été résolus.

Le Citation "Longitude" :

netjets,naba,eiace,biljet,textron,citation longitude,citation hemisphere,safran,aviation d'affaires

Le Citation Longitude est la dernière innovation de l’avionneur Cessna. L'avion a été conçu spécifiquement pour le confort des passagers et offrira la plus basse pression cabine de sa catégorie à 5.950 pieds. La technologie de la cabine permet aux passagers de gérer leur environnement et le divertissement des appareils mobiles, tandis qu’il sera possible de disposer d’un réseau Internet à haute vitesse. L’appareil peut accueillir jusqu'à 12 passagers avec un plancher de cabine plat et une configuration à double club standard et une classe dirigeante. Le compartiment à bagages entièrement accessible en vol.

Le Citation Longitude intègre la dernière technologie, il dispose de la prochaine évolution du poste de pilotage de type Garmin G5000 avec un affichage tête haute. L’avion est alimenté par deux réacteurs Honeywell HTF7700L avec FADEC. Les turboréacteurs sont dotés du système d’auto-manettes entièrement intégré. L'avion offre une charge utile de carburant plein de 1500 livres, une vitesse de croisière maximale de 476 noeuds et une gamme à grande vitesse de 3.400 miles nautiques. Le prix de base du Longitude est estimé à 19,2 millions de dollars.

 

Le Citation « Hémisphère » :

Citation-Hemisphere-luxe8.jpeg

Le confort dont témoigne le Cessna Citation « Hemisphere » est un de ses atouts. En effet, affichant une hauteur de 6 pieds, sa cabine est parée d’un design luxueux, épuré et se décline sous des matériaux précieusement choisis garantissant à ses 19 passagers un voyage des plus bénéfiques. Ce jet d’exception affiche une sélection des meilleurs outils : on note ces larges sièges équipés d’une technologie thermoélectrique répondant aux besoins climatiques de chaque passagers, ces derniers bénéficierons de même d’un maximum de lumière naturelle grâce à ces 20 larges vitres minutieusement placées. Les salles d’eau ainsi que toutes les autres commodités furent entièrement réalisées par la maison. Mais ce n’est pas tout, son espace de travail offre à son utilisateur un maximum de productivité ainsi qu’un espace de calme et d’intimité. La galerie avant du Cessna Citation « Hemisphere » dévoile un bureau en granite avec une surface de pierres sophistiquées modulable.

Le Citation Hemisphere sera doté de deux moteurs Safran Silvercrest qui lui permettra d’atteindre les 4500 noeuds nautiques. L’appareil dispose d’un système de management de vol perfectionné est équipé par Honeywell, s’y ajoute le SmartView permettant une réduction maximale des interférences internes. Le pilote, quant à lui, profitera des technologies 3D.

 

Photos : 1signature des deux contrats2Citation Longitude 3Citation Hemisphere @ Textron

 

15/10/2018

Le futur bombardier stratégique chinois sera peut-être dévoilé en 2019 !

DTa_Uf8WkAA_vyD.jpg

Voilà à quoi pourrait ressembler la future capacité de frappe en profondeur de la Force aérienne de l'Armée de libération du peuple (PLAAF). Les médias chinois ont publié des photos de synthèse en affirmant que le dernier bombardier stratégique à longue portée serait dévoilé, lors d'un défilé dans le cadre des célébrations du 70e anniversaire de la PLAAF en 2019. Cependant, il n’y pas de déclaration officielle ni de confirmation du gouvernement ou de l’armée chinoise à ce jour.

Rappel :

L’existence du programme de bombardiers a été confirmée par le commandant de la PLAAF, Ma Xiaotian, en 2016. Des analystes ont émis l'hypothèse que le prototype du nouveau bombardier stratégique à grand tonnage chinois, connu sous le nom de  H-20, devrait effectuer son premier vol prochainement.

En outre, la silhouette d’un avion inconnu a été repérée lors d’un gala organisé par la division des bombardiers stratégiques de Chine, ce qui a conduit les observateurs militaires à supposer le week-end dernier qu’il pourrait s’agir du nouveau bombardier furtif H-20. Le gala a eu lieu le 7 octobre au sein de la division de bombardiers stratégiques de l’Armée de libération du peuple (ALP).

 

Une confirmation :

En janvier 2017, lForce aérienne de l'armée populaire de libération (PLAAF) a fourni des informations supplémentaires sur ses exigences pour son nouveau bombardier stratégique.

Le général Ma Xiaotian, Commandant de l'Armée de libération populaire (PLAAF) a confirmé que son pays est en train de mettre au point un nouveau bombardier stratégique à long rayon d'action. Deux projets sont actuellement à l’étude, le H-18 et le H-20. Selon lui, les «missiles de croisière, armes nucléaires et autres armes et équipements qui seront portés par ce futur bombardier stratégique sont tous en place, le moment est venu pour la Chine de développer son nouveau bombardier stratégique. Il semble que le H-20 soit en avance sur son concurrent, mais il n’est pas pecisé si le H-18 est toujours en développement. En effet, les médias chinois n’en parle plus depuis uun certains temps. Par contre la Télévision centrale de Chine a qualifié le «Hong-20» de «nouveau bombardier stratégique à long rayon d'action» en cours de développement.

Le Xian H-20 :

Le Xian Aircraft Corp H-20 est un projet de bombardier stratégique qui ressemblerait au B-2 américain. Il semble que cette « copie » chinoise du bombardier conçu par Northrop-Grumman est le fait de la vente d’informations classifiées à la Chine d’un ingénieur du nom de Noshir Gowadia. Celui-ci avait en son temps été employé chez l’avionneur américain. Cette personne a été condamnée depuis à 32 ans de prison.

 

zfT9-hmhafir6637613.jpg

Photos de synthèse : l’avenir de la force de frappe chinoise @ CCIV

Embraer présente la gamme « Praetor » !

5bbfa6af21e9cb5d362c90b9-1334-888.jpg

Salon NBAA d’Orlando, l’avionneur brésilien Embraer a présenté hier soir en grande première, les Praetor 500 & Praetor 600. Ces deux nouveaux opus sont en fait basés sur les avions de moyenne et super moyenne taille Legacy 450 et Legacy 500 actuels qu’ils vont venir remplacer petit à petit.

Praetor 500 & 600 :

Les deux nouveaux venus sont directement dérivés de deux des jets actuels d'Embraer construits en Floride. Le Praetor 500 est basé sur le Legacy 450 existant, tandis que le Praetor 600 est un développement du Legacy 500. La plus grande mise à jour du jet concerne la distance parcourue: le Praetor 500 est capable de parcourir 3’700 km et le 600 peut effectuer des vols allant jusqu'à4’500 km. La décision changer le nom de « Legacy » doit permettre de différencier les avions d’affaires Praetor 500/600 des modèles dérivés commerciaux comme le Legacy 650. Les deux avions sont motorisés par deux réacteurs Honeywell HT7500E de 7’528lbs. Dotés de commandes de vol électriques, les deux modèles sont dotés d’une suite avionique Rockwell Collins Proline Fusion avec 4 écrans couleurs avec systèmes de vision EVS, IRS et SVGS.

Praetor_500_600_Cockpit.jpg

Nommé d'après le titre donné aux magistrats du gouvernement de haut niveau dans la Rome antique, le nom de « Praetor » a été choisi pour exprimer le sentiment que le jet est le serviteur ultime du propriétaire.

Dans un premier temps, les Legacy 450 & 500 seront  toujours disponible pour la clientèle n’a pas besoin des capacités accrues des nouveaux avions. Mais progressivement, le « Praetor » devrait venir s’imposer.

Le prix de base du Embraer Praetor 500 est de 16’995 000 dollars, tandis que celui du Praetor 600 débute à 20’995 000 dollars.

 

5bbfa6af66fb3f5d2d00440d-1334-888.jpg

 

Photos : Praetor 600 & 500  & Cockpit @ Embraer

 

14/10/2018

Les Alpha-Jet belges à vendre !

19450.jpg

La Défense belge a mis en vente 25 avions d'entraînement de type Alpha-Jet basés en France. La date limite de participation à cet appel d'offres, qui couvre les 25 avions ainsi que divers équipements, y compris les moteurs, la documentation technique et un simulateur, a été fixée au 7 novembre, selon un avis publié par la Direction générale de la Défense et des ressources matérielles (DG-MR).

L’Alpha-Jet, dont 33 avaient été acquis à l'origine en 1973, est entré en service entre 1978 et 1980 et approche maintenant de la fin de sa vie utile, malgré une mise à niveau effectuée à partir de 2000. La flotte d’Alpha-Jet belge est actuellement basée à Cazaux, dans le sud-ouest de la France, où ils sont gérés par la Franco Belgian Fighter Pilot School, une école de pilotage baptisée Advanced Jet Training School (AJETS) créée en 2004. Cette école cessera formellement d’exister en décembre prochain.

ob_e9c506_dark-bat-002.jpg

La Force aérienne belge, dans l'attente du choix par le gouvernement d'un nouveau chasseur pour succéder à son F-16, a décidé de transférer la formation de ses pilotes dès 2019, pour une «période intérimaire» au sein de la Joint Pilot Euro-NATO Joint Training, opérant depuis la base aérienne de Sheppard, près de Wichita Falls, dans le nord du Texas, pour former ses futurs pilotes de chasse. 

Fermeture de l’AJETS :

L’école franco-belge Advanced Jet Training School (AJETS), destinée à la formation de pilotes militaires, est officiellement fermée. Cela s'est passé le jeudi 11 octobre lors d'une cérémonie de clôture à la base aérienne BA120 de Cazaux, dans le département de la Gironde. Sous la direction des ministres de la Défense de l’époque: Michèle Alliot-Marie et André Flahaut, les forces aériennes française et belge ont procédé en 2003 à une coopération de grande envergure pour la formation de leurs pilotes. Cette coopération est le résultat d'une surcapacité d'avions Alpha-Jet modernisés, d'un quota minimum d'étudiants-pilotes belges et d'une pénurie d'avions d'entraînement au sein de l'Armée de l'Air française. Les Alpha-Jets belges ont eu droit à une mise à jour à mi-vie (midlife update), avec un nouvel affichage tête haute, une navigation GPS et des symboles de tir, de sorte que les appareils étaient plus modernes et mieux équipés que les Français.

belgique,alpha-jet belges,force aérienne belge,école de pilotage,jet école,jets,blog défense,aviation et défense,les nouvelles de l'aviation

 

Photos :Alpha-Jet belges aux sein de l’AJETS @ FAB

Le traffic aérien a été marqué par un record d’occupation des sièges !

picture.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques mondiales sur le trafic de passagers en août 2018, qui indiquent que la demande (mesurée en kilomètres-passagers payants, ou RPK) a augmenté de 6,4 % en glissement annuel. Cela dépasse légèrement l’augmentation annuelle de 6,1 % enregistrée en juillet. La capacité en août (mesurée en sièges-kilomètres offerts, ou ASK) a augmenté de 5,5 % et le taux d’occupation des sièges a gagné 0,7 point de pourcentage pour atteindre 85,3 %, soit le taux mensuel le plus élevé depuis 1990.

« L’industrie a connu une croissance forte et durable du trafic en août, mettant un terme à une très bonne saison haute. Le record de tous les temps du coefficient d’occupation des sièges reflète les efforts des compagnies aériennes en vue d’optimiser l’efficience de leurs actifs en une période où l’augmentation des prix du carburant et d’autres coûts limitent les possibilités de stimulation associées aux faibles tarifs », a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Marchés de passagers internationaux

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,6 % en août, par rapport à août 2017, ce qui correspond à la croissance annuelle de 5,5 % observée en juillet. Toutes les régions signalent des augmentations, et les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique viennent en tête. La capacitéa augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 85,0 %.

eva-kitty-1024x544.jpg

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont vu leur trafic augmenter de 7,5 % en août, par rapport à la même période l’an dernier, ce qui constitue une accélération de la croissance comparativement au taux de 7,2 % enregistré en juillet. La capacité a augmenté de 6,1 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,1 point de pourcentage pour s’établir à 82,6 %. La tendance haussière du trafic de passagers demeure très forte, soutenue par des changements structurels, notamment l’augmentation du niveau de vie dans la région, ainsi que l’augmentation du nombre de routes offertes aux passagers, ce qui entraîne des économies de temps et stimule la demande.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré en août une hausse de la demande de 5,1 % en glissement annuel, soit une augmentation par rapport à la croissance de 4,5 % enregistrée en juillet. Toutefois, en chiffres désaisonnalisés, la croissance a évolué latéralement depuis la fin du printemps. La capacité a augmenté de 4,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,5 point de pourcentage pour atteindre 88,9 %, soit le taux le plus élevé parmi toutes les régions. La demande européenne est affectée par des signaux économiques mitigés et par des bouleversements possibles en raison de grèves des contrôleurs aériens.

Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une hausse de trafic de 5,4 % en août, soit un ralentissement par rapport au taux de 6,2 % enregistré en juillet. Le nombre de passagers a suivi une tendance à la hausse selon un taux annualisé de 8 % depuis le début de l’année. La capacité a augmenté de 6,3 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,7 point de pourcentage pour s’établir à 80,7 %.

Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une augmentation de 3,7 % de la demande internationale, par rapport à août 2017. Il s’agit d’un ralentissement par rapport à la croissance de 4,1 % observée en juillet, ce qui reflète largement les développements survenus il y a un an, plutôt qu’une modification de la saine tendance actuelle. La capacité a augmenté de 3,3 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 87,2 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une augmentation de la demande de 4,8 % en août, par rapport à août 2017, en hausse aussi par rapport au taux de croissance annuel de 3,5 % observé en juillet. La capacité a augmenté de 6,5 % et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 1,3 point de pourcentage pour s’établir à 81,4 %. Les comparaisons d’une année sur l’autre sont biaisées par les perturbations causées par les ouragans l’an dernier, et dans l’ensemble, le trafic a évolué latéralement depuis avril, en chiffres désaisonnalisés.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré une augmentation de trafic de 6,8 % en août. Bien qu’il s’agisse d’un ralentissement par rapport au taux de croissance de 7,4 % enregistré en juillet, le tableau d’ensemble de la demande demeure robuste, malgré l’environnement de plus en plus difficile dans les grandes économies du continent. L’Afrique du Sud est retombée en récession au deuxième trimestre et la confiance des milieux d’affaires au Nigéria s’est atténuée durant les derniers mois. La capacité a augmenté de 3,8 % et le coefficient d’occupation a bondi de 2,2 points de pourcentage pour atteindre 78,2 %. (Sources IATA).

 

Delta_Air_Lines_Boeing_737-800_N3741S@LAX10.10.2011_622sh_6482886477-680x365_c.jpg