20/08/2018

TAI prépare les essais de son T625 !

Dk81V0qWsAI4KWQ.jpg

TAI-Turkish Aerospace Industries a terminé l’assemblage de son premier hélicoptère T625. Le T625 Multirole Helicopter est une nouvelle génération d’hélicoptère bimoteur de 6 tonnes développé en réponse à la demande croissante du marché pour une plus grande flexibilité des missions dans cette catégorie.

L'hélicoptère multirôle T625 est conçu et optimisé pour répondre et dépasser les exigences multi-missions pour les environnements très chauds et les conditions météorologiques défavorables.

Dans le cadre du contrat signé entre TAI-Turkish Aerospace Industries, Inc. et le sous-secrétariat aux industries de défense (SSM) en 2013, l'hélicoptère multirôle T625 est en cours de développement pour les marchés nationaux et internationaux.

La plate-forme a un rotor principal à cinq lames et un rotor de queue à quatre pales pour minimiser les vibrations et le bruit. Les moyeux de rotor principal et de rotor de queue sont entièrement articulés avec des paliers en élastomère. Les deux systèmes de rotor sont entraînés par un système de transmission qui consiste en une boîte de vitesses principale à trois étages capable de fonctionner pendant 30 minutes en cas de perte de lubrification. Dans le cadre du programme, les systèmes critiques tels que le système de transmission, le système de rotor et les trains d'atterrissage, ainsi que les aérostructures, sont conçus de toutes pièces dans le TAI.

Le T625 Multirole Helicopter possède une avionique ASELSAN à la pointe de la technologie avec un cockpit tout écrans intégrés de 8x20 pouces et de deux écrans tactiles de 8x10 pouces. Un système de commande de vol automatique double redondant à 4 axes est développé pour fournir des performances et une qualité de traitement supérieures.

Le poste de pilotage offre un environnement confortable et de haute visibilité aux deux pilotes. La cabine T625 est conçue pour accueillir confortablement 12 passagers. Le vaste espace cabine peut être configuré pour répondre aux exigences des opérations polyvalentes telles que le fret, le transport VIP, l’ambulance, l’offshore et les opérations de recherche et de sauvetage. La géométrie de l'hélicoptère est optimisée pour une performance aérodynamique maximale avec des trains d'atterrissage rétractables offrant ainsi une consommation de carburant efficace conduisant à une meilleure autonomie et endurance.

L'hélicoptère multirôle T625 comprend deux turbomoteurs CTS800 LHTEC (Rolls Royce & Honeywell Partnership) de 1373 shp chacun, permettant à l'appareil d'effectuer des performances dans des environnements chauds et élevés et d'effectuer en toute sécurité une condition de perte de moteur pour une certification de catégorie A. Le T625 est conçu pour les opérations en pilote unique IFR et VFR, les opérations de nuit et le vol dans des conditions de givrage connues.

Le processus de certification civile de l'hélicoptère est en cours avec la Direction générale de l'aviation civile turque, qui devrait être suivie par la certification de l'AESA (European Aviation Safety Authority).

Le premier appareil devrait effectuer son premier vol à la fin de 2018. La production en série devrait commencer après 2021.

Dk81V0rWwAArjec.jpg

 

Photos :le T625 @ TAI

19/08/2018

Les Blue Angels sur Super Hornet !

 

blue angels,patrouille de l'us navy,démnstrations aérienne,blog défense,aviation et défense,boeing,fa-18 super hornet,les nouvelles de l'aviation

Cette fois l’information est confirmée, la célèbre patrouille de démonstration de la marine américaine les « Blue Angels » volera sur le « Super Hornet ». L’information n’est en soi pas complètement nouvelle, dans un article datant de décembre 2015 je vous en avais fait part. Mais aujourd’hui, le projet est enfin sur les rails.

À partir de 2021/22, l'escadron de démonstration de vol de l’USN les « Blue Angels » sera donc équipé du Boeing F/A-18E/ F « Super Hornet ». L'OEM a reçu une commande de 17 millions de dollars de la Naval Air Systems Command afin d'acheter l'équipement nécessaire pour modifier neuf F/A-18E monoplaces et deux biplaces F/A-18F conformément aux spécifications de l'équipe de démonstration.

Un deuxième contrat devrait être signé prochainement avec Boeing pour effectuer les travaux, qui seront effectués à l’usine de St. Louis, dans le Missouri, où les avions ont été construits. Aucun délai n’a été annoncé pour la conversion de l’équipe à l’actuel qui vole sur F/A-18C/D, mais le contrat stipule que les travaux doivent être achevés d’ici décembre 2021.

blue angels,patrouille de l'us navy,démnstrations aérienne,blog défense,aviation et défense,boeing,fa-18 super hornet,les nouvelles de l'aviation

Les détails des modifications à effectuer n'ont pas été révélés, mais les avions des "Blue Angel" dotés des équipements opérationnels, tels que le canon Vulcan de 20mm, des modifications seront faites en ce qui concerne le système de carburant pour le vol inversé prolongé. Les commandes de vol des « Super Hornet » seront ajustées pour qu’elles nécessitent une légère contre-pression sur le manche afin de maintenir un vol en palier, une caractéristique adoptée pour le vol en formation très serré qui est la marque de fabrique de l’équipe. Les « Super Hornet » sont susceptibles d’avoir un réservoir d’huile et une tubulure additionnelle pour le système de fumée, des caméras de recul. Enfin, l’appareil sera peint dans le schéma «Blue Angels» et «Insignia yellow» à haute brillance de l’équipe.

Les Blue Angels :

La patrouille de démonstration de la Marine américaine a été crée en 1946 et volait à l’époque sur des Grumman F6F-5 « Hellcat ». En 1949, celle-ci passe sur avion à réaction, avec le Grumman F9F-2 « Panther ». Une des particularités de cette patrouille est, qu'aujourd'hui encore, ses pilotes volent sans combinaisons anti-G et ceci à bord d’avions particulièrement performants. C’est en 1987 que les « Blue Angels » quittent le « bon vieux » Douglas A-4F « Skyhawk » pour voler sur le F/A-18 A/B « Hornet ». En 2010, la patrouille a reçu la version C/D du « Hornet », soit des appareils d’occasions de la Navy.

2656264328.jpg

Photos : 1les Blue Angels sur « Hornet » 2 Un Super Hornet aux couleurs de la patrouille @ Blue Angels

 

18/08/2018

Rénovation d’un C-32A « Air Force Two » !

1280px-USAF_C-32A.jpg

L’avionneur Boeing a remporté un contrat de 16,1 millions de dollars pour la rénovation de l’intérieur d’un C-32A de l’armée de l’air américaine, communément appelé «Air Force Two» lorsque le vice-président voyage à bord.

Les mises à niveau et les rénovations intérieures sont effectuées pour correspondre à l'aspect de la section présidentielle du futur VC-25A "Air Force One" basé sur le nouveau B747-800 « Intercontinental ».

Les exigences nécessitent une combinaison des éléments suivants: éléments intérieurs améliorés, éléments intérieurs remis à neuf, peinture et nettoyage remplacer la configuration à double siège par une configuration à trois places, à l'arrière de la porte 3, indique en ligne l'avis de marché de l'USAF.

Les travaux seront effectués à Oklahoma City, en Oklahoma et dans d’autres endroits non nommés, et devraient être achevés d’ici août 2019.

Le Boeing C-32A :

Le C-32A est basé sur un avion de ligne commercial Boeing B757-200 et a été mis en service pour la première fois en 1998. Les principaux passagers sont le vice-président, la première dame, les membres du cabinet, les sénateurs et les représentants.

L'USAF utilise également deux B757-200 de 45 sièges, désignés C-32B, qui ont été utilisés comme avions commerciaux, pour un emploi, entre autre, par l'équipe extérieure de soutien d'urgence ai Dépatement d’Etat des Etas-Unis. Ces deux appareils sont les seuls B757 du gouvernement américain équipés de réacteurs anglais fourbis par Rolls-Royce

Les C-32A ont un schéma de peinture bleu et blanc utilisé par l'USAF pour sa flotte de transports VIP tandis que les C-32B sont peints d'un blanc uni avec les marquages d'identification minimaux.

 

Photo :C-32A @ Shannon

17/08/2018

Le Tupolev Tu-22M3M prêt pour son envol !

yourfile-1.jpg

Moscou, la Russie est sur le point d’entreprendre des essais au sol et en vol avec son premier bombardier Tupolev Tu-22M3M modernisé, l’avionneur a montré la nouvelle machine, lors de sa sortie des installations à Kazan à la mi-août.

Parmi les nombreuses modifications apportées au type à géométrie variable, citons l'installation d'un nouvel équipement de navigation et de communication, des systèmes de ciblage, des commandes de moteur et une suite de guerre électronique mise à jour. On notera les différences suivantes sur le nouveau M3M, l’adaptationd'un capteur électro-optique NV5-101 capapble d’assurer le suivi des objectifs au sol, sous le fuselage juste en arrière de l'atterrisseur avant, adaptation de trois nouvelles antennes latérales de chaque côté du fuselage à proximité des entrées d'air, supression de la tourelle arrière et remplacement par un carénage massif emportant un nouveau système électronique.

UAC affirme que 80% des équipements, dont l’avionique du Tu-22M3M ont été remplacés, les mises à jour améliorent également la communité avec le bombardier Tu-160M re-manufacturé. Après des vérifications de vol préliminaires, le premier Tu-22M3M sera transféré à l’armée de l’air russe pour des essais conjoints.

yourfile.jpg

Le Tupolev Tu-22M3M :

Les Tu-22M seront portés au standard M3M par Tupolev (UAC), ils seront munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée..

Selon les renseignements disponibles, les avions modernisés seront équipés du missile X-32 (Kh-32) de la prochaine génération, qui est actuellement en cours de développement sur la base du X-22 (Kh-22), avec de nombreuses améliorations comme la portée accrue jusqu'à 1000 km et une vitesse jusqu'à 5 Mach. Ce missile devrait entrer en service en 2020. L’avion emporte également les nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M sera capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres.

 

5b7533c08cb00-1024x768.jpg

Photos :Présentation du Tu-22M3M@ UCA

15/08/2018

Premier A330MRTT pour Singapour !

7654.jpg

 Le avion multi-rôles Airbus A330MRTT n° SN1762 de l'armée de l'air singapourienne est arrivé dans le pays. L’avion s’est posé sur base aérienne de Changi East, où sont basés les actuels Boeing KC-135R de la Force aérienne Singapourienne. La base aérienne de Changi East est située à l'ouest de la piste 20R, en face de l'aéroport de Singapour Changi.

La livrée de l'avion fête les 50 ans d'histoire de la Force aérienne de la République de Singapour, avec «RSAF 50» sur la queue et «Our Home, Above All» sur un capot moteur. 

L’A330MRTT de la RSAF est motorisé par deux Rolls-Royce Trent 772B-60EP. En plus d'une nacelle de ravitaillement souple sur les deux ailes, l'avion est également équipé d'une flèche de ravitaillement centrale. L'avion dispose de 260 sièges passagers et peut être utilisé pour transporter des palettes de fret.

Singapour dispose de cinq A330 MRTT supplémentaires en commande. Ceux-ci remplaceront les quatre Boeing KC-135R obsolètes du pays, dont l'âge moyen est de 55,9 ans.

L'arrivée porte à 26 le nombre de MRTT A330 en service. D'autres opérateurs incluent le Royaume-Uni, l'Australie, l'Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Airbus A330MRTT :

L’A330 MRTT (Multi Role Tanker Transport) d’Airbus Military est le seul avion stratégique de ravitaillement et de transport de nouvelle génération, actuellement disponible et opérationnel au monde. L’importante capacité d’emport carburant de base (111 tonnes) de l’avion de ligne A330-200, dont il est dérivé, permet à l’A330 MRTT d’exceller dans les missions de ravitaillement en vol, sans l’adjonction de réservoir supplémentaire. L’A330 MRTT est proposé avec un choix de systèmes de ravitaillement incluant la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System) d’Airbus Military et/ou une paire de nacelles tuyau/panier sous voilure et/ou un système ventral tuyau/panier FRU (Fuselage Refuelling Unit).

Grâce à son large fuselage, l’A330 MRTT peut également servir d’avion de transport capable de transporter 300 soldats ou 45 tonnes de charge utile. Il peut également être décliné en version d’évacuation sanitaire (EVASAN) et recevoir jusqu’à 130 civières. L’A330 MRTT totalise à ce jour 28 commandes émanant de quatre clients.

Photo :Arrivée à Changi du premier A330MRTT de la RSAF. @ Shannon