15/05/2018

C-130 d’occasions pour le Bangladesh !

234.jpg

Le Force aérienne du Bangladesh va recevoir deux Lockheed Martin C-130J « Hercules » d’occasions excédentaires en provenance du Royaume-Uni. Le contrat a été confirmé le 10 mai par Marshall Aerospace and Defense Group en ce qui concerne le soutien technique. La vente a été réalisée de gouvernement à gouvernement.

« L'acquisition d'avions C-130J de la Royal Air Force offre une amélioration clé de notre capacité actuelle de transport aérien », selon le porte-parole de la Force aérienne du Bangladesh.

Avant la livraison, la société Marshalls travaillera à la modification des avions pour permettre les opérations d’évacuation sanitaire (EVASAN) pour permettre à l'Armée de l'Air du bangladesh d'effectuer des tâches dans le pays et à l'étranger en appui aux missions de l'ONU.

Par ailleurs, cette acquisition de C-130J permettra à l'Armée de l'Air de retirer les quatre C-130B d’occasions en a en service depuis 2001 (ceux-ci ont été acquis aux Etats-Unis).

 

Le C-130J « Hercules » de la RAF :

Le C-130J « Hercules » ou  C5 le modèle plus court en service. Avec un équipage de deux personnes plus un technicien de charge, le C-130J peut transporter jusqu'à 128 fantassins, 92 parachutistes, 8 palettes ou 95 civières médicales.

Les C5 ont des moteurs à turbopropulseurs Allison, des hélices composites à six pales R391 et un système de commande numérique à pleine autorité (FADEC). Ce système de propulsion augmente la poussée au décollage de 29% et est 15% plus efficace. Par conséquent, il n'est plus nécessaire d'équiper les réservoirs externes. Un poste de pilotage moderne avec écrans EFIS entièrement révisé avec affichage tête haute (HUD) et 4 affichages multifonctions (MFD) a remplacé les cadrans de l'avion d'origine. Ces écrans sont compatibles avec les lunettes de vision nocturne (NVG). Selon la RAF le dernier C-130J sera retiré en 2022.

 

Photo :C-130J C5 de la RAF @ RAF

Les Gulfstream G500 & 600 accumulent les records !

 

4077743099.png

« A chaque modèle de Gulfstream, nous établissons des records », cette petite phrase de du président de la marque, Mark Burns, il y a quelques années, continue de se vérifier. Les deux nouveaux modèles G500 & G600 biréacteurs ont chacun accumulé des records de vols transpacifiques dans leurs classes de poids respectives, confirme l’avionneur Gulfstream Aerospace.

Le 20 avril, le G500 et le G600 ont volé de Shanghai à Honolulu à une vitesse moyenne de Mach 0,90. Le G500 a fait le vol en 8 heures et 34 minutes, le G600 prenant une minute de plus. Le jour suivant, les avions ont volé d'Honolulu au siège social de Gulfstream à Savannah, en Géorgie. À une vitesse moyenne de Mach 0,90, le G500 a accompli le vol en 7 heures et 44 minutes. Le G600 a enregistré 7 heures et 49 minutes. Ces nouveaux records viennent compléter les précédents obtenus tout au long de la phase de qualification.

 

Les G500 & G600 :

Le G500 et G600 représentent l'aube d'une nouvelle ère dans la conception du poste de pilotage, l'intégration, la fonctionnalité, l'ergonomie et même esthétique. Gulfstream intègre un nouveau mini-manches de contrôle actif sur les deux nouveaux avions. L’avionique est dotée du système Gufstream Symmetry Flight Deck dérivée du Primus  Epic d’Honeywell.

 

En matière de cabine, le G500 et G600 offrirent un environnement de cabine pressurisée à l'altitude la plus basse de la cabine sur le marché. Alors qu'ils volent à 51’000 pieds (15’545 mètres), les passagers se sentiront comme s'ils étaient debout sur ​​la terre ferme à peine 4’850 pieds (1478 mètres). Quant à l'air frais, les ingénieurs de Gulfstream ont mis au point, un moyen d'introduire 100% d’air frais dans la cabine. Ce système permettra de renouveler l’air en cabine toutes les deux minutes. 

Le G500 est capable de voler 5’000nm (9260 km) et reliera Doha non-stop avec Londres, Genève et Paris à Mach 0,90. Les G500 et G600 seront dotés de moteurs Pratt & Whitney Canada PW814GA, un changement important, puisque la gamme Gulfstream était fidèle à Rolls-Royce jusqu’ici. Le G600 sera capable de voler 6,200nm (11’482km). Les deux appareils pourront voler avec 19 passagers en configuration maximum. 

 

2478255484.jpg

Photos : 1G500 & G600  2Cabine G600 @ Gulfstream Aersopace

 

14/05/2018

Le Bell UH-1Y « Venom » favori en tchéquie ?

23.jpg

L’entreprise américaine Bell Textron a-t-elle remporté le marché des hélicoptères multirôles en République tchèque ? La question est ouverte, depuis qu’une commission d'experts du ministère tchèque de la Défense et de l'ACR a recommandé l'achat de l'UH-1Y au détriment de l ‘AW139.

Rappel :

En octobre dernier, la République tchèque avait présélectionné deux offres en ce qui concerne son futur hélicoptère multirôle, soit le Bell UH-1Y « Venom » et l’AW139 de Leonardo. Le nouvel appareil doit venir remplacer la flotte d’hélicoptères Mil Mi-24 « Hind » encore en service.

De son côté, la vente de 12 hélicoptères a déjà été approuvée par le gouvernement américain, un haut responsable de Bell a déclaré le 10 mai dernier, que les élections avaient quelque peu retardé le processus, mais qu'il est maintenant clair que l'accord va être finalisé. Mais pour l’instant, le gouvernement tchèque n’a rien confirmé en ce qui concerne le choix définitif.

Le Bell Textron UH-1Y « Venom » :

Le Bell UH-1Y « Venom » est destiné à remplacer le bon vieux Bell UH-1 « Iroquois » dans le corps des Marines. La principale amélioration est l'installation d'un rotor quadripale au lieu du bipale de son prédécesseur. En fibres composites, il est conçu pour résister à plusieurs impacts directs par des armes de calibres allant jusqu'à 23 mm. L'appareil présente aussi des turbines et une transmission améliorée, une avionique et une électronique modernisées, grâce à l'ajout d'écrans LCD multifonctions. L’UH-1Y a une charge utile augmentée de 125 % par rapport à l'Iroquois, un rayon d'action augmenté de 50%, une plus grande vitesse de croisière ainsi qu'une réduction des vibrations de la structure, améliorant la stabilité de l'appareil. Cet aéronef est équipé d'un capteur infrarouge de 3e génération de type (FLIR).

 

cae333ab4d45dc54cc80cc07f90be8a2.jpg

Photos :1Bell UH-1Y « Venom »@ Manuel Benalmadena2Venom @ USMC

13/05/2018

Le Tiger Meet 2018 débute lundi !

 

 

IMG_0951.JPG

L’édition 2018 de l’exercice de l’OTAN « Tiger Meet » débutera ce lundi jusqu’au 25 mai prochain. L’exercice se déroule en Pologne sur les installations la base aérienne de Poznan-Krzesiny.

 

ntm2018.png

Des exercices complets : 

Le « Tiger Meet » est exercice aérien complet qui met les équipages sous pression avec à chaque fois des scénari au plus proche de la réalité. Les équipages doivent en premier lieu préparer avec minutie chaque vol en tenant compte de l’aspect opérationnel, du contrôle aérien et de la logistique. Une journée d’exercice au « Tiger Meet » se décompose en deux phases, la première se déroule le matin et permet des entrainements de taille réduite et prépare le travail entre les différents avions. Puis, l'après-midi est réservé aux missions complexes impliquant un grand nombre d'appareils (Opérations aériennes combinées) en environnement réaliste.

DdBv4voWsAAstiI.jpg

La délégation suisse aligne cette année six F/A-18C « Hornet », plus une machine de réserve. En participant à cet exercice, le détachement suisse complète l’entraînement de défense aérienne qu’il ne peut exécuter que partiellement en Suisse en raison des mesures prises par égard pour la population. L’exercice offre l’opportunité de s’entraîner contre des participants étrangers dans le domaine de la défense aérienne, d’exercer l’interopérabilité, ainsi que de tester les procédures des Forces aériennes suisses dans un environnement international.

IMG_0953.JPG

Rappel :

Le Nato Tiger Meet(Association des Tigres de l'OTAN) est une association qui regroupe des unités de différentes armée de l’air membres ou alliés de l’OTAN, dans le but de favoriser le partage d'expérience, d'améliorer l'interopérabilité et de renforcer la solidarité et l'esprit d'équipe. Cette association est ouverte à toute unité dont l'emblème est un « Tigre » que cette unité soit équipée d'avions ou d'hélicoptères.

NTA Members - Flying Participants
Unit Aircraft Note
6 ELT (PolAF) F-16C/D Block 52 Fighting Falcon (6x)  
313 sqn (RNlAF) F-16A/B MLU Fighting Falcon (5x)  
XII Gruppo (ItAF) EF2000 Typhoon (4x)  
142 Esc (SpAF) EF2000 Typhoon (5x)  
TaktLwG 74 (GAF) EF2000 Typhoon (4x)  
TaktLwG 51 'I' (GAF) Tornado ECR & IDS (4x)  
11F (FN) Rafale M (5x)  
31 smd (BAF) F-16A/B MLU Fighting Falcon (6x)  
59/1 Sqn (HuAF) JAS-39C/D Gripen (5x)  
211 TL (CzAF) JAS-39C/D Gripen (4x)  
Staffel 11 (ChAF) F/A-18C/D Hornet (7x)  
335 Mira (HAF) F-16C/D Block 52+ Fighting Falcon (4x)  
1 JTS (AAF) Saab 105Öe (3x)  
1 AEW&CS (NATO) E-3A Sentry (1x) (Flying from Poznan - Lawica)
EHRA 3 (ALAT) SA 342 M Gazelle (3x)  
814 NAS (RN) Merlin HM. MK2 (1x)  
221 LtBVr (CzAF) Mi-24 Hind (2x)  
230 Sqn (RAF) Puma HC Mk2 (1x)  
21° Gruppo (ItAF) AB-212ICO (2x)

Depuis les années 1960, elle organise chaque année une rencontre (désignée "Tiger Meet") permettant à ses membres de se retrouver pour participer à différents exercices (missions aériennes simulées), réunions d'échanges et festivités. Lors de ces rencontres, il est de tradition de décorer une partie des aéronefs avec des motifs rappelant le tigre. Une des récompenses remises à l'issue de chaque "Tiger Meet" est d'ailleurs attribuée à la plus belle décoration. Depuis 1977, le Tigre d'Argent récompense l'escadrille la plus performante durant les exercices, ainsi que lors des animations.

32191748_1777594208928136_5003907405470236672_n.jpg

Photos : 1 Rafale, Eurofighter, F/A-18, F-17 2 Gripen 3UH-1 4F-16 @TigerMeet press

 

12/05/2018

Arrivée prochaine du premier CH-53K au sein de L’USMC !

ch-53k_rollout_500.jpg;width=560.jpeg

Le Corps des Marines des Etats-Unis 8USMC) devrait prendre livraison du premier exemplaire de production de l’hélicoptère lourd de nouvelle génération Sikorsky CH-53K « King Stallion » au début de la semaine prochaine.

L'hélicoptère de transport lourd doit être reçu à MCAS de New River en Caroline du Nord. L’USMC a déclaré qu'il prévoyait de soumettre le « King Stallion » à son plan de test de supportabilité en effectuant une évaluation logistique de l'entretien, du maintien en puissance et du soutien global de l’aéronef.Cette phase d’essai doit permettre de valider le nouvel appareil aux besoins de l’USMC avant son entrée en service officiel.

Le CH-53K « King Stallion » ressemble à son prédécesseur, le CH-53E « Super Stallion », mais il a trois fois la capacité de levage. Il peut transporter une charge externe de 12’200 kg (27 000 lb) sur 110 nm (204 km).

L'USMC a l'intention de remplacer sa flotte vieillissante de CH-53E, introduits pour la première fois à la fin des années 1970, avec 200 CH-53K. Le prix unitaire moyen de l'aéronef est estimé à environ 87 millions de dollars,  si les 200 CH-53K sont commandés.

Le CH-53K "King Stallion" :

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion», qu’il doit remplacer à partir de 2019,  le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27 000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple  surmonté de d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivreront environ 6000 ch chacune), ravitaillable en vol, équipée de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et deviendra la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K pourra par exemple emporter en interne une Jeep «Humvee».

CH-53K-prototypes-lined-up-21-12-16-800x445.jpg

Photos :le CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky