19/05/2018

L’Inde prépare l’achat de 200 Ka-226T !

 

kamov,ka226t,iaf,amrée indienne,blog défense,aviation et défense,hélicoptères multiple,infos aviation

 

L'Inde a franchi une étape supplémentaire dans son projet d'acquisition et de coproduction de 200 hélicoptères Kamov Ka-226T pour l'armée indienne et l'armée de l'air indienne. Le choix avait été annoncé en mai 2015, et les discussions se poursuivent depuis.

Le ministère a, il y a quelques jours, lancé une demande de propositions (RFP) pour le projet auprès du fabricant, Russian Helicopters, qui fait partie de la société russe Rostec. "La RFP pour les 200 hélicoptères Kamov a été signée et transmise il y a une semaine à Russian Helicopters. C'est un jalon dans le processus de leur procurer ", a déclaré un officiel indien.

L'année dernière, des responsables indiens et russes s'étaient réunis à plusieurs reprises pour régler la demande de propositions, notamment pour comprendre comment le programme allait se dérouler en Inde. L’Inde avait clairement indiqué son intention d'acheter 200 hélicoptères, soit : 135 pour l'armée et 65 pour l'IAF.

Le Kamov Ka-226T : 

Le Kamov Ka-226 est un petit hélicoptère bimoteur utilitaire russe, il d’une cabine arrière interchangeables, plutôt que d'une cabine classique, ce qui permet l'utilisation de différentes configurations d'équipement. Le Ka-226 est entré en service en 2002. Le Ka-226T est équipé de moteurs Turbomeca Arrius 2G1.

 

Photo. Kamov Ka-226T

 

 

17/05/2018

Le futur Tupolev Tu-22M3M bientôt prêt !

1535629902.jpg

 

Russie, les préparatifs concernant le prototype du Tu-22M3M sont presque terminés pour son vol inaugural, au troisième trimestre de 2018. Le Tu-22M au nouveau standard M3M, pourrait prendre son envol en août prochain. Au total, se sont six Tupolev Tu-22M qui sont actuellement en préparation pour tester le nouveau standard. Une fois les essais de base effectués, ils rejoindront progressivement les forces stratégiques russes pour la phase de qualification.

Les Tu-22M seront portés au standard M3M par Tupolev, ils seront munis de nouveaux équipements. Le Tu-22 modernisé au standard « M3M » démultiplie les performances opérationnelles de l'appareil, avec notamment de nouveaux équipements électroniques, moyens de liaison et une avionique modernisée et la dotation des nouveaux missiles Kh-55 avec une ogive explosive ou à fragmentation élevée d’un poids de 350-400 kg. Doté de réservoirs plus gros, le Tu-22M3M sera capable d’emporter ses missiles de croisière sur 2’410 kilomètres.

Une part importante de l’avionique du futur Tu-22M3M sera commune avec celle du bombardier stratégique amélioré Tu-160M.

 

Photo : l’actuel Tu-22M @ Sergy

 

Indonésie, les Apache entrent en service !

4186785995.jpg

L'Indonésie a officiellement mis en service les premiers hélicoptères d'attaque Boeing AH-64E« Apache » arrivés dans le pays à la fin de l’année 2017. Une cérémonie d'acceptation des huit premiers hélicoptères a eu lieu au centre de l'aviation militaire à Lanud Ahmad Yani Semarang, dans le centre de Java. L'armée indonésienne (Tentara Nasional Indonésie-Angkatan Darat: TNI-AD) utilisera l'Apache aux côtés des hélicoptères russes Mil Mi-35 qu'elle a reçus à partir de 2003.

L’AH-64E «Apache» :

L’ AH-64E «Apache» offre plusieurs améliorations, y compris une plus grande puissance en ce qui concerne la motorisation. Il est doté de nouvelles pales en composites. Il dispose d’une avionique et d’un système d’arme amélioré. L’appareil dispose d’une meilleure interopérabilité avec les systèmes aériens sans pilote (Drones) et ceci grâce à une mise en réseau du système (Net Centric Warfare). L’AH-64E comprend une nouvelle architecture de communication de type JTRS (Joint Tactical Radio System), de nouvelles commandes électriques, le nouveau radar de contrôle de tir AN/APG-78 «Longbow» block III. L’appareil dispose également d’une capacité en réseau permettant une connectivité avec l’ensemble des moyens aériens et terrestre. Question maintenance, les systèmes permettent une diminution des charges notamment en engagement.

Photo :Boeing AH-64 E « Apapche » @ Boeing

 

 

16/05/2018

Le Soudan a reçu ses FTC-2000 !

p1726005_main.jpg

L'armée de l'air soudanaise a pris livraison de ses nouveaux avions de combat chinois FTC-2000, a annoncé le ministère soudanais de la Défense le 16 mai.

Le ministère de la Défense a indiqué qu'un nouvel escadron de la FTC-2000 avait été officiellement inauguré lors d'une cérémonie à laquelle assistaient le général de division Awad Khalafallah Marawi, chef d'état-major adjoint, et l'attaché militaire chinois dans le pays. Les six avions commandés numérotés de 1201 à 1206, ont été livré.

Rappel :

La commande avait été confirmée par Wang Wenfei, directeur général de la société GAIC (Guizhou Aircraft Industries Corporation), dans une interview publiée par China Aviation News le 3 novembre 2016. Commercialisé par AVIC (Aviation Industries Corporation of China), le FTC-2000 est la variante d'exportation de l'entraîneur JL-9 de GAIC.

Premier client à l’exportation :

Le Soudan est devenu le premier client à l’exportation de l’avion chinois FTC-2000. L'avion, connu en Chine sous la dénomination JL-9 « Shanying » est le dernier d'une série de plateformes qui ont été adaptées par AVIC et ses filiales spécialement pour les marchés internationaux. L’avion sera livré après avoir passé ses essais.

Le second client du FTC-2000 semble être l’Indonésie, le contrat étant arrivé en toute fin de négociation selon le porte-parole d’AVIC.

FTC-2000 Shanying (Mountain Eagle) :

Le FTC-2000 connu également sous la désignation chinoise JL-9 est en fait un descendant du J-7, soit un MiG-21 chinois. Cet avion d’entrainement biplaces en tandem, développé par Guizhou Aviation Industry Group Co (GAIGC) vola pour la première fois le 13 décembre 2003.

Afin d'économiser du temps et les coûts de développement, CAIGC (AVIC) a conçu l'avion en s'appuyant sur le J-7, issus des MiG-21 biplaces qui ont  servi comme avion école dans l’aviation chinoise.

L'avion est  équipé d'une avionique en partie étrangère, tels que le radar italien Selex Galileo S-7 « Grifo ». Les autres équipements de l’avioniques comprennent un système d’échange de données de type  1553B MILSTD, un head-up display (HUD) viseur tête haute. L’avion dispose d’un affichage multifonctions (MFD). 

Le JL-9 est propulsé par un turboréacteur WP-13F de conception chinoise qui est alimenté par un réservoir de carburant interne de 2660 litres. L'avion dispose d’une capacité de ravitaillement en vol à l'aide d’une sonde fixe. Aujourd’hui le JL-9/FTC-2000 a commencé à remplacer le J-7 dans l’école de pilotage des Forces aériennes chinoises (PLAAF).

1508381237.jpg

Photos :FTC-2000 aux couleurs soudanaises @ AVIC

 

Premier vol de croisière pour le V-280 !

yourfile.jpg

Le Bell Textron V-280 « Valor » a pour la première fois volé avec ses hélices inclinées horizontalement en mode de croisière près des installations d'assemblage de l'entreprise à Amarillo, au Texas.

L’avionneur affirme que l'aéronef à décollage et atterrissage vertical a atteint une vitesse de 190kt (352km / h) et que, à une date ultérieure non spécifiée, il visera à augmenter cette vitesse à 280kt.

"Le V-280 va voler deux fois plus vite qu’un hélicoptère dans le théâtre aujourd'hui; deux fois plus loin, dixit : Glenn Isbell, vice-président de l'innovation en matière de prototypage rapide et de fabrication chez Bell.

Toujours selon Bell Textron, le V-280 « Valor » dispose d’une autonomie de combat de 500 à 800 milles marins (925 à 1480 km), une capacité pour quatre membres d'équipage et de 14 soldats, et une charge utile de 5’450 kg.

Le Bell V-280 « Valor » :

Le Bell V-280 «Valor» dont le design a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler à une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des « tilt-rotors » de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles.

Le Bell V-280 «Valor» à rotors basculants doit offrir selon son concepteur, les plus hauts niveaux de maturité et de préparation technique. Le Bell V-280 aura la capacité d'effectuer une multitude de missions avec une vitesse inégalée avec une grande agilité. 

5688627.jpg

Photos : 1 V-280 vol de son vol de croisière 2Image de synthèse@ Bell Textron