15/09/2016

Afrique du Sud, une nouvelle version du Rooivalk ?

3321.jpg

Le gouvernement de l'Afrique du Sud a donné son feu vert à la société Denel Aerospace pour engager des pourparlers officiels avec des partenaires étrangers potentiels en vue de lancer la production d'une nouvelle version de son hélicoptère d'attaque AH-2« Rooivalk ».

Cette autorisation semble être le début du redémarrage d'un programme qui avait été mis en sommeil depuis 2012, lorsque le dernier des 13 AH-2« Rooivalk » MK1 a été remis à l'armée de l'air sud-africaine. Selon le porte-parole de Denel Aerospace, les engagements réussis de l’hélicoptère d’attaque « Rooivalk » contre les insurgés dans la République démocratique du Congo, au cours d'une mission de maintien de la paix ont permis d’accroitre l'intérêt international de l’hélicoptère encore méconnu. Il semble que le Brésil et plusieurs pays du Moyen-Orient fassent partie des intéressés potentiels.

Le AH-2 « Rooivalk »

Le projet a démarré en 1984, il s’agissait pour l’époque de venir combler le vide de l’embargo international imposé à cause de l’apartheid. L'Atlas XH-1 Alpha a été le premier prototype du programme. Il a été développé à partir d'une cellule d’Aérospatiale Alouette III, conservant le moteur et des composants, mais en remplaçant le poste de pilotage d'origine avec ergonomie de type tandem et l'ajout d'un canon de 20mm sur le nez. Les résultats des vols d’essais ont été finalement assez bon pour convaincre la société Denel (Atlas à l’époque) et la SAAF que le concept était possible, ouvrant la porte au développement du « Rooivalk ».

L'Afrique du Sud est l'un des neuf pays dans le monde à avoir développé et construit son propre hélicoptère d'appui au combat. L’AH-2 « Rooivalk » dispose de deux turbines Turboméca Makila 1A1 (Atlas Topaz) dérivées de celles des « Super Puma ».

En 2011, la société Denel Aerospace a débuté un programme de modernisation de la flotte d’AH-2. Le canon Armscor F2 de 20mm a été amélioré et sa fiabilité poussée au maximum. L’appareil dispose également de roquettes de 70mm non guidées, de nouveaux réservoirs externes ainsi qu’un nouveau système d'auto-déploiement, de missiles air-air V3 de construction indigène. Un nouveau système de communications sécurisés et un nouveau système d'autoprotection ont été ajoutés. L’appareil est doté de missiles antichars Denel ZT-6 « Mokopa ».

 

253.jpg

 

Photos : 1 AH-2 Rooivalk @ Gary ShepardAH-2 @ SAAF

14/09/2016

L’Espagne réceptionne ses premiers NH90 !

NH90-FAMET_Julio-Maiz.jpg

La Force mobile de l'armée espagnole (FAMET) a pris livraison de ses deux premiers hélicoptères NH Industries NH90 tactiques de transport (TTH). Le NH90 nommé HT-29 « Caïman » au sein de la FAMET ont été assemblés à l'usine Airbus Hélicopters d'Albacete en Espagne. Les deux appareils vont rejoindre le 3ème Bataillon de la FAMET basé à Agoncillo dans la région nord de La Rioja.

L’Espagne avait ordonné une commande portant sur 45 exemplaires du NH90, mais les compressions budgétaires ont forcé une réduction à 22 en vertu d'un contrat révisé établi en 2013.

Le NH90 TTH :

L’hélicoptère NH90 TTH de nouvelle génération est adapté à un large éventail de missions comptant parmi les plus exigeantes : logistique et transport utilitaire, recherche et sauvetage au combat (RESCO), évacuation sanitaire, opérations spéciales et lutte anti-terrorisme.

Dans sa configuration opérationnelle finale, le NH90 dispose d’une avionique éprouvée qui permet d’accomplir des missions de jour comme de nuit sans restrictions majeures, d’équipements d’autoprotection performants, d’un système de communications militaires interopérable pour les opérations internationales et des équipements pour un déploiement par navire.

Le NH90 (NATO Helicopter) est un hélicoptère biturbine européen de transport militaire de la classe des 10 tonnes conçu entre la France, l’Allemagne, l’Italie et les Pays Bas , rejoints par le Portugal en juin 2001 et la Belgique en 2006. Le NH90 se décline en 2 versions : TTH (transport tactique) et NFH (lutte anti-surface et anti-sous-marine).

Ce programme multipartite est géré au niveau étatique par une agence OTAN, (NAHEMA : NATO Helicopter Management Agency) et au niveau industriel par la société NH-Industries. Ces deux entités sont implantées à Aix-en-Provence (France).

 

HN90-FAMET2-Julio-Maiz.jpg

Photos : 1 les deux premiers HT-29 (NH90) espagnols 2 Cérémonie de remise @ Airbus Helicopters

Des Learjet 75 pour Zenith Aviation !

original.jpg

Bombardier Avions d’affaires a annoncé que la société Zenith Aviation, principal fournisseur de services de vols nolisés sur mesure en Grande-Bretagne, prendra livraison de deux avions Learjet 75 neufs.

Les nouveaux avions à noliser doivent arriver à l’aéroport de Biggin Hill à la fin du mois de septembre. Cela marquera une importante amélioration de l’offre de nolisement de Zenith Aviation, après qu’elle a commencé à offrir des vols dans le monde entier en plus des vols nolisés plus courts sur l’Europe au  début de l’année. Les deux avions seront gérés et affrétés par Zenith et doivent se joindre à la flotte de l’entreprise dans les prochaines semaines.

 

Le Learjet 75 :

Le biréacteur Learjet 75 est doté du poste de pilotage avant-gardiste de type Bombardier Vision avec un intérieur conçu pour le style et le confort. C’est le seul biréacteur d’affaires de sa catégorie à présenter une configuration de huit fauteuils club doubles, un plancher plat dans toute la cabine et beaucoup d’espace pour les jambes. L’avion Learjet 75 existe également en configuration de six fauteuils de classe affaires, offrant des caractéristiques améliorées de confort et de productivité. Ses moteurs plus puissants et ses ailettes supercritiques redessinées lui assurent une vitesse de croisière de Mach 0,81 et lui permettent d’atteindre un plafond pratique de 51 000 pi (15 545 m). De plus, le Learjet 75 présente une autonomie exceptionnelle de plus de 2’000 milles marins (3 704 km). Son intérieur moderne comprend un nouveau système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo complet, un éclairage à DEL dans tout l’avion, un généreux rangement à bagages et un office offrant un grand espace optimisé de commissariat. L’avion Learjet 75 peut transporter quatre passagers et deux membres d’équipage sans escale de Londres à Moscou.

À propos de Zenith Aviation :

Zenith Aviation a été fondée en septembre 2013 après l’acquisition de Perfect Aviation UK Ltd par le groupe Markerstudy. Le groupe Markerstudy, de Sevenoaks, occupe une place de choix dans le secteur de l’assurance au Royaume-Uni et compte plusieurs autres intérêts, dont l’aviation commerciale. Zenith elle-même exploite une flotte d’avions Learjet 45 et Challenger de sa base de l’aéroport London Biggin Hill. Stuart Mulholland, son directeur général, a annoncé une nouvelle expansion de la flotte en 2016 avec des capacités de vol mondiales atteintes au printemps 2016. Zenith offre également des services de maintenance en vertu du chapitre 145 approuvés par l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) dans ses installations de Biggin Hill.

 

202402771.jpg

Photos : 1 Learjet 75 Zenith Aviation 2 Cockpit @ Bombardier

13/09/2016

Boeing & Saab présentent leur démonstrateur TX !

programme tx,us air froce,avion école us air froce,boeing,saab,boeingsaab tx,blog défense,infos aviation

En fin de journée l’équipe composée des avionneurs Boeing et Saab ont présenté leur démonstrateur TX destiné à concourir pour le futur avion école de nouvelle génération destiné à l’US Air Force.

Programme TX :

Le programme TX prévoit en effet, de remplacer la flotte vieille de 45 ans soit près de 350 appareils écoles T-38 « Talon ». Boeing sera le maître d'œuvre et Saab AB le partenaire principal pour couvrir des domaines tels que la conception, le développement, la production, le soutien, les ventes et le marketing.

L’avion de Boeing & Saab sera en compétition avec le M-346 (T-100) d’Alenia Aermacchi/Raytheon, le T-50 de KAI associé à Lockheed-Martin ainsi que le Northrop-Grumman N400NT.

93ab0c1d1d409feb_440.jpg

Le Boeing / Saab TX :


L’équipe Boeing/Saab forme le dernier des quatre concurrents principaux susceptibles de venir remplacer la flotte actuelle de Northrop T-38 « Talon ». Le projet de l’avionneur américain Boeing et suédois Saab vient d’être révélé il y a quelques heures à Saint-Louis.

Boeing/Saab n'a pas encore décidé si son TX sera assemblé à Saint-Louis, mais avec le taux faible de production des F-15 et F/A-18 actuels, il est pratiquement évident que le site sera favorisé.

En ce qui concerne le calendrier, Boeing/Saab prévoit une phase de développement de quatre ans et demi avec l'entrée en service prévue pour 2024.

Le duo américano-suédois estime les besoins non seulement pour les Etats-Unis mais également pour l’Otan à près de 350 nouveaux avions. Le développement de ce projet est issu d’un travail en commun réalisé à Saint-Louis aux USA et à Linköping en Suède. L’avion pourra être adapté aux besoins du client.

 

programme tx,us air froce,avion école us air froce,boeing,saab,boeingsaab tx,blog défense,infos aviation

Photos : le TX de Boeing/Saab @ Boeing/Saab

 

 

 

 

Volaris a pris livraison de son A320neo !

A320neo_Volaris.jpg

Le transporteur low-cost Volaris a pris livraison de son premier A320neo, et devient ainsi le premier opérateur des A320neo en Amérique du Nord. Volaris est le principal client d'Airbus au Mexique, après avoir commandé 74 appareils de la famille A320, dont 30 A320neo. L'opérateur tout-Airbus est devenu un client en 2006, et depuis lors, est devenu le plus grand opérateur de la famille A320 du Mexique avec 63 avions de la famille A320 en service, dont 17 A319, 42 A320 et quatre A321.

L'A320neo destiné à Volaris est alimenté par une motorisation Pratt & Whitney PW1100-JM « Pure-Power ». L’avion est loué par AerCap. L’avion est configuré pour 186 passagers avec le nouvel intérieur « Space-Flex ».

L‘A320neo :

La famille A320neo offre aux compagnies le choix entre les réacteurs, le Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney, et les LEAP 1-A de CFM. Composée de trois versions de différentes capacités (A319neo, A320neo et A321neo), la famille A320neo, qui peut accueillir de 100 à 240 passagers, permet aux opérateurs d'exploiter l'appareil le mieux adapté à la demande, et couvre parfaitement la totalité du segment des monocouloirs, sur les lignes domestiques à faible ou forte densité de trafic, ou les lignes long-courriers pouvant atteindre 4 000 nm. Grâce à une cabine plus large, tous les appareils de la famille A320neo offrent un confort inégalé dans toutes les classes, ainsi que des sièges de la largeur standard d’Airbus de 18 pouces en classe économique. Depuis son lancement le 1er décembre 2010, la famille A320neo bénéficie d'une forte reconnaissance du marché, qui se traduit par plus de 4 500 commandes émanant de 82 clients, soit quelque 60 pour cent de part du marché.

 

Photo : A320neo de Volaris @ Airbus