19/07/2013

Exercice Hot Blade 2013 !

sitehotblade1_2670.jpg

 

 

Aerodrome militaire d’Ovar près de Porto, le Portugal accueille l’exercice international « Hot Blade 2013 ». Organisé par l'Agence Européenne de Défense (AED), cette 6è édition a pour but d’entrainer les équipages d’hélicoptères à pratiquer des opérations dans un environnement chaud, haut et poussiéreux. Soit, le type de conditions dynamiques que les forces participantes peuvent rencontrer lors de déploiements sur des théâtres en pays chaud.

 

web-news-hb13-pic_50c6981-500px.jpg

 

Programme de l’exercice :

 

Le  "HB13" s'appuie sur les programmes suivants : l’Helicopter Training Programme de l'EDA, qui est constitué de la HEP (Programme d'exercice Helicopter), HTC (cours de tactiques d'hélicoptères), EHTIC (Helicopter Tactics Cours d'instructeur européenne), OELC (cours d'anglais opérationnel), DisSim CCD (Distribué Concept de capacité de simulation démonstrateur) et l'hélicoptère en vol Formation de base (BHFT).L’ensemble de ces programmes sont utilisés durant l’exercice. Cette formule permet aux équipages de voler avec des procédures communément acceptées. L’encadrement est assuré par des instructeurs de plusieurs pays provenant de l'Allemagne de la Suède et du Royaume-Uni.

 

Plus de 700 militaires, 26 hélicoptères et sept aéronefs à voilure fixe provenant de l'Autriche ( (3x Bell212, 3x OH-58D), la Belgique (4x A109), l'Allemagne (8x UH-1D), les Pays-Bas (5x Chinook, 1x EC225) et le Portugal (1x AW101, 4x F-16, 1x P-3C, 2x CN-295) participent à l'exercice, qui dure jusqu'au 31 Juillet 2013.

 

90.jpg

 

Les exercices comprennent :

 

- Air Assault (AA);
- Opérations spéciales d'aviation (SOA);
- Combat Service Support (CSS);
- Appui aérien rapproché (CAS), y compris Urban CAS et de la Protection CAS;
- Convoy / escortes hélicoptère;
- Reconnaissance et sécurité des opérations (R & S);
- Recherche et sauvetage au combat (CSAR);
L'appui aérien rapproché (CAS), y compris Urban CAS et de la Protection CAS;
- Personnel Recovery (PR);
- Militaire / Non extractions militaire (NEO Ops);
- Évacuation sanitaire (EVASAN);

helic-pteros-aterram-em-solo-portugu-s_2878.png



Photos : 1 OH-58D Autriche 2 & 3 AW101 Portugal 4 A109 Belges @EAD/HB13

09:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aed, hot balde, hb13, exercice aérien |  Facebook | |

18/07/2013

UTair reçoit son premier A321 !

800x600_1374153754_A321_UTair.JPG


 

UTair, l'une des principales compagnies de Russie, a réceptionné son premier appareil Airbus. Cet A321 neuf a été remis à la compagnie lors d'une cérémonie qui s'est déroulée sur le site d’Airbus à Hambourg. Cet appareil, qui fait partie d'une commande ferme portant sur 20 A321 signée par UTair en juillet 2012, constitue, à ce jour, la principale commande de ce type en Russie. 

 

Cet A321 d'UTair, équipé de réacteurs CFM56, présente un aménagement à classe unique pouvant accueillir 220 passagers. La compagnie prévoit d'exploiter ses A321 pour poursuivre le développement de son réseau à forte densité de trafic. 

« La livraison de cet A321 témoigne de notre volonté de maintenir un taux de croissance élevé et de renforcer notre position parmi les principales compagnies aériennes de Russie. L'A321, qui fait partie du programme de modernisation de notre flotte, est en parfaite adéquation avec notre stratégie visant à améliorer les services, garantir une régularité technique élevée en exploitation et le développement de notre réseau », a déclaré Andrey Martirosov, CEO d'UTair.

 

« Nous sommes heureux de compter UTair parmi les nouveaux utilisateurs d’Airbus et sommes certains que cet événement ouvrira la voie à un partenariat solide et durable. UTair tirera sans aucun doute profit de la rentabilité inégalée de l'A321, tandis que les passagers apprécieront le confort de la cabine la plus spacieuse de toutes les familles d'appareils monocouloirs », a déclaré John Leahy, Chief Operating Officer, Customers d'Airbus.

 

Quelque 260 appareils Airbus sont actuellement exploités par 11 transporteurs russes. UTair, l'une des compagnies les plus dynamiques de Russie, a été créée en 1967. Cette compagnie exploite une flotte de quelque 180 appareils desservant plus de 60 destinations nationales et 40 destinations internationales.  

 

Les appareils de la famille A320 constituent la famille de monocouloirs best-seller la plus avancée au monde. A ce jour, plus de 9 600 appareils ont été commandés et plus de 5 600 livrés à plus de 385 clients et utilisateurs dans le monde. Grâce à leur régularité technique qui a fait ses preuves, et à l'allongement de la périodicité entre les visites d’entretien, les appareils de la famille A320 affichent les coûts d'exploitation les plus bas de leur catégorie. 

 

Photo : A321 UTair @ Airbus

22:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : utair, airbus, a321 |  Facebook | |

17/07/2013

«Short list» pour le futur hélicoptère SAR norvégien !

 

GetAsset.jpg


 

 

La Norvège a lancé en mars 2012 (article avia news du 17/03/12) une compétition pour trouver un successeur aux hélicoptère de sauvetage S3 «Sea-King». Quatre candidats ont répondu à l’appel d’offres portant sur la livraison des futurs hélicoptères SAR (Search and Rescue). 

Short List :

La Norvège vient d’annoncer une première sélection de deux appareils qui seront opposés lors d’une évaluation séparée dans le pays. La Short List comprend deux finalistes, soit : l’AW101 d’AgustaWestland et l’Eurocopter EC225. 

Le marché dirigé par le ministère de la Justice et le ministère de la Sécurité publique a évalué les quatre candidats en fonction de quatre critères pondérés, soit : les performances, le prix, la fiabilité et les risques d’industrialisation. Les deux propositions rejetées concernent,  le NH90 de NH Industries et le Sikorsky S-92. Selon le groupe de travail, ces deux plates-formes SAR sont  très capables, il s’avère que les deux candidats retenus étaient «un peu plus adapté aux besoins spécifiques du gouvernement norvégien".

 

Les deux constructeurs auront  jusqu'au début octobre pour fournir leur meilleure offre finale, qui servira en plus des essais en vol à déterminer le gagnant de la compétition. La Norvège espère un choix définitif pour la fin de cette année, afin de permettre une signature rapide, pour un début des livraisons pour la fin de l’année 2016.

 

Le programme vise  l’acquisition de 16 hélicoptères entièrement équipés pour effectuer des opérations SAR en mer et sur terre. Le type d’appareil choisi doit être capable de sauver jusqu'à 20 personnes à partir d'un navire sur une distance de 150nm (277 km) à partir de la base d'exploitation de l'hélicoptère et deux d'une portée maximale de 240 à 360nm.


 

EC225_EXPH-0053-10s.jpg


 

Les deux derniers concurrents : 

 

AgustaWestland AW101 :

 

L’AgustaWestland AW101, l’appareil de type tri-turbine doté de structure en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite, surmonté d’un rotor à 5 pales vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrée par Westland  obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenue en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Google) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System).

Eurocopter EC225 : 

 

L’Eurocopter EC225 (EC725 version militaire) est la dernière version du «Super Puma» et de la famille «Cougar». Cet hélicoptère de 11 tonnes bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), le transport aérien tactique, longue distance le transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales.

L'EC725 est également équipé d'une tourelle FLIR qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps.

 

Photos : 1 AW101 aux couleurs norvégiennes (image de synthèse) @ AgustaWestland 2 EC225 aux couleurs norvégiennes (image de synthèse) @ Eurocopter

21:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : norvège, hélicopter sar, medevac, aw101, ec225 |  Facebook | |

Système SAR renforcé sur les Super Puma !

scheinwerfer_parsys_63440_Image_direct.jpg

 

 

Les Forces aériennes engagent dès à présent l’hélicoptère de transport Super Puma (TH06) et son équipement moderne également pour le service de recherche et de sauvetage (SAR). Les hélicoptères ont été entièrement révisés et disposent d’un équipement électronique moderne dans le cockpit. En plus de la caméra thermique qui a fait ses preuves, les appareils possèdent désormais un projecteur performant, ce qui renforce les chances de réussite lors des vols de recherche.

 

scheinwerfer_parsys_33545_Image_direct.jpg

 

Des vols d’instruction se déroulent exceptionnellement également pendant les mois d’été, en principe une fois par semaine, pour former les équipages aux nouveaux systèmes. Ces vols auront généralement lieu dans des régions peu habitées. Malgré tout, des nuisances sonores pourront se produire localement et le projecteur pourra être visible de nuit à certains endroits. Les Forces aériennes remercient les personnes concernées de leur compréhension.

 

super_parsys_0002_Image_direct.jpg

 

Chaque année, les autorités civiles font appel aux Forces aériennes entre trente et quarante fois environ pour les appuyer dans la recherche de personnes portées disparue. La console FLIR et la sphère FLIR ne sont intégrées que sur le Super Puma. Le « nouveau » Super Puma devient un véritable « spécialiste SAR ». Un grand projecteur de recherche est directement relié au FLIR, si bien qu’un « hot spot », identifié par l’opérateur FLIR, par exemple une personne disparue, peut être éclairé et rendu visible de loin pour l’équipage de la cabine et, par conséquent, identifié plus rapidement. Ce système rend la recherche de personnes plus efficace. En outre, il est désormais possible de projeter l’image de la caméra FLIR sur un écran central de la cabine. Un goniomètre de la dernière génération fait également partie de l’équipement. Il peut être relié à un système de localisation de personnes. Il permet de repérer directement un émetteur de secours, par exemple d’un avion disparu, et d’enregistrer les données transmises par l’émetteur de secours dans le FMS et dans le nouvel appareil numérique de représentation des cartes. Le trajet direct vers l’émetteur de secours est ainsi visible au premier regard. Dans l’engagement de police aérienne, le FMS est aussi en mesure de calculer un point de rendez-vous avec un avion si la centrale d’engagement fournit les données correspondantes sur la position, la direction et la vitesse.

 

 

 

Complément à la phase de modernisation :

 

th06stand2012_parsys_88790_Image.jpg

 

La cabine analogique est remplacée par un cockpit de verre presque identique à celui que l’on trouve dans les Cougar. Ces derniers, plus modernes, ont été introduits aux Forces aériennes à partir de 2001. Derrière un cockpit semblable au premier abord, se cache l’avionique la plus récente comportant des fonctions dont le Cougar ne dispose même pas. Afin d’être entièrement compatible avec les procédures de navigation actuelles, la capacité P-RNAV (Precision Area Navigation) a été intégrée. La capacité du Flight Management Systems (FMS) a aussi été revalorisée et une fonction supplémentaire a été ajoutée pour permettre de définir des approches aux instruments autonomes avec guidage par satellite sur n’importe quel point. Le TH06 est le premier hélicoptère des Forces aériennes capable, grâce à un INS-GPS, d’effectuer des approches aux instruments sur théoriquement n’importe quel point, indépendamment des aides à la navigation au sol. Si les deux appareils GPS intégrés perdent le signal satellite, le système de navigation à inertie (INS) prend en charge la navigation. En tant que premier hélicoptère des Forces aériennes, le TH06 dispose aussi d’un appareil avertisseur de collision TCAS qui prévient des approches dangereuses d’autres aéronefs. Comme la cabine du TH06 est presque identique à celle du Cougar, les deux hélicoptères peuvent voler avec la même licence, ce qui réduit beaucoup le temps consacré à la formation de reconversion.

Les pilotes dispose dorénavant d’un Helmet Mounted Display (HMD), un appareil fixé au casque qui projette les données de vol directement dans le champ de vision du pilote : il est possible garder en vue la place d’atterrissage tout en visualisant les informations des principaux instruments, ce qui est particulièrement utile dans les opérations difficiles, de nuit ou lors d’atterrissages dans la neige

(sources DDPS).

 

Photos : 1 & 2 TH06 avec projecteur 3 Système FLIR 4 Cockpit modernisé @ Forces aériennes suisses

16/07/2013

Taïwan modernise le Ching Kuo !

idf1024-07.jpg


 

 

TAÏPEI, le constructeur taïwanais Aerospace Industrial Development Corp (AIDC) est en passe d'achever la première phase d'un programme de mise à niveau du chasseur indigène F-CK-1 «Ching Kuo». L’objectif est la mise à niveau opérationnel des 71 chasseurs «Ching Kuo» de la Force aérienne taïwanaise (RoCAF) d’ici 2016.

 

Middle Life Update :

 

Le programme de modernisation à mie-vie des avions de combat F-CK-1 «Ching Kuo» vise une amélioration de l'avionique de l'avion, avec l'ajout d'écrans couleurs dans le cockpit. La mise à jour du radar à balayage mécanique de type GD-53 «Golden Dragon» (en fait un AN/APG-67 construit sous licence) en lui donnant une meilleure capacité à faire face à des contre-mesures électroniques, ainsi q’une meilleure capacité de détection sur plus de 80 miles nautiques. De plus, des améliorations en ce qui concerne l’avionique vont permettre de diminuer la charge du pilote grâce à l’arrivée de commandes de vol numérique de 32 bits. 

L’avion recevra également deux ensembles de réservoir de carburant (FT) sur la dorsale pour étendre la distance de combat.


 

800px-F-CK-1_cockpit.jpg


 

L’avion aura une structure renforcée pour accueillir en plus des réservoirs, des pylônes d’armements supplémentaires pour les missiles air-air «Tien Chien II» et «Sky Sword II». L’intégration de missiles «Sky Sword II» et de bombes «Wan Chien» guidés par GPS fera du F-CK-1C un véritable chasseur polyvalent.

 

Le Ching Kuo : 

 

Le F-CK-1 emprunte une grande partie sa cellule au F-16 ainsi qu'à d'autres chasseurs américains comme les entrées d’air du Hornet. Pour réduire les coûts de développement de l'IDF, AIDC a réutilisé des études aérodynamiques faites aux États-Unis et en intégrant des systèmes et une avionique provenant d'avions existants. En effet, les commandes de vols électriques proviennent du F-16, les atterrisseurs du F-5. La structure de l'appareil est principalement composée d'aluminium tandis que les parties mobile (gouvernes,aérofreins) utilisent des composites. Le train d'atterrissage se rétracte hydrauliquement et chaque jambe est dotée d'une seule roue et d'un amortisseur oléo-pneumatique. L'avion dispose de deux circuits hydrauliques indépendants pressurisés à 214 bars actionnant, les gouvernes, les dispositifs hypersustentateurs et le train d'atterrissage ; il dispose aussi d'un circuit pneumatique pressurisé à 20,7 bars servant à déployer le train d'atterrissage en cas d'urgence. Le pilote est assis sur un Siège éjectable Martin-Baker Mk.12 zéro-zéro incliné à 30°. Au niveau avionique, il dispose d'un système de navigation inertielle Honeywell H423, d'écrans multi-fonctions et d'un afficheur tête haute.

L'appareil est propulsé par deux turboréacteurs à double-flux dotés de postcombustion TFE 1040-70 développant 26,8 kN de poussée. Ils sont alimentés par trois réservoirs internes pouvant contenir 2 517 l de carburant et aussi par deux réservoirs largables de 568 l sous les ailes et un de 1 041 l sous le fuselage.

Il est équipé d'un radar multimode à impulsion Kam-Lung GD 53 «Golden Dragon» tiré de l’AN/APG-67 de l’américain Lockheed-Martin. 


 

1365302.jpg


Photos : 1 Prototype modernisé du Ching Kuo @ AIDC 2 Cockpit 3 Ching Kuo en vol @ Denis Chang

 

22:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aids ching kuo, f-ck-1 ching kuo, rocaf |  Facebook | |