05/01/2012

Embraer présente le Legacy 500 !

 

Legacy%20500_01.jpg


 

São José dos Campos, Embraer vient de présenter le premier prototype de son nouveau jet d’affaires le Legacy 500. Le Legacy 500 tout frais sortit de l’usine à fait son «Roll out» et le constructeur brésilien prépare le premier vol de l’avion. le premier attendu pour le troisième trimestre de 2012.

Le Legacy 500 peut accueillir jusqu'à 12 passagers dans une cabine stand-up de 6 pieds (1,82 mètres) de plafond et un plancher plat. La conception de la cabine comprend quatre sièges inclinables (totalement plat), les sièges «Premium» sont disponibles avec repose-jambes, appui-tête avec des ailes flexibles, actionnée électriquement et support lombaire, système de  massages et des systèmes de chauffage qui sont uniques dans cette catégorie pour le passagers. 

L’avion dispose en outre d’un système de pressurisation cabine à altitude faible soit 6000 pieds conçu par Honeywell ® Select Management System qui permet une meilleure adaptation au vol et diminue la fatigue lors des voyages. L'avion devra être certifié par l'ANAC (Brésil), la FAA (Etats-Unis), l'EASA (Europe), et d'autres autorités de l'aviation dans les marchés clés à travers le monde.

 

Legacy_500_04-23e1e.jpg

 

 

L'avion est propulsé par deux moteurs à double flux Honeywell FASS 7500E, chacun produisant £ 6540 de poussée au décollage. Ils permettront  à l'avion de voler à une vitesse de croisière rapide de Mach 0,82, et de couvrir 5600 km (3.000 miles nautiques) avec quatre passagers. L’avion dispose d’une avionique Rockwell Collins Pro Line Fusion ® Flight Deck intégré. Le Legacy 500 d’Embraer est susceptible de concurrencer les appareils de types :

Learjet 45 de Bombardier,  Hawker 850XP de HawkerBeechraft, Gulfstream G100 et Cessna Citation Excel.

EmbraerMSJ.jpg


 

Photos : 1 & 2 Le premier prototype du Legacy 500 3 Image de synthèse @ Embraer

 

03/01/2012

Le premier S-92 de la Garde côtière irlandaise !

 

 

S-92_IRCG_ramp.jpg

 

 

Coatesville, Pennsylvanie - Sikorsky Aircraft Corporation, vient d’achevé la production du premeir Sikorsky S-92 destiné à la Garde côtière irlandaise. Equipé pour la recherche et le sauvetage (SAR), l'hélicoptère va fournir une couverture pour des missions sur l’Océan Atlantique.

Basé à Shannon, le nouvel hélicoptère  remplacera l'actuel hélicoptère, un Sikorsky S-61 qui a servit durant 20 années.

En tant que plateforme de recherche dédiée au sauvetage, l'hélicoptère  S-92 est équipé de systèmes de pointe, y compris un système de contrôle de vol automatique qui permet au pilote de voler en mode de recherche pré-programmés et effectuer des manœuvres délicates. Doté d’une avionique numérique le S-92 dispose d’une panoplie complète :  un radar météorologique, un capteur infrarouge avant et un système de vidéo numérique pour enregistrer les sauvetages.

Au total, se sont quatre Sikorsky S-92 qui équiperont progressivement la Garde côtière irlandaise, l'appareil accepté est le 33ème hélicoptère du type S-92 en version SAR a achetés auprès de Sikorsky Aircraft, depuis 2004. Des s-92 volent déjà en Ecosse sous contrat de la Grande-Bretagne.

Sikorsky a livré 151 hélicoptère  S-92 pour les opérateurs dans le monde entier depuis 2004. Parmi ces appareils, 33 sont engagés dans les opérations SAR. La flotte a accumulé un total de 370.000 heures de vol. La disponibilité des avions s'élève à 95%.

Photo : le premier S-92 des Gardes côtes irlandais @ Sikorsky

 

02/01/2012

Parc complet de SU-27SM pour la Russie !

 

su34-2.jpg



La Russie a reçu un beau cadeau de Noël avec les deux derniers Sukhoi SU-27SM(3) «Flanker» livré pendant les fêtes et qui font que la Force aérienne vient de finir d’achever son équipement avec ce type d’avions.

Ces deux derniers appareils proviennent de l’ultime commande passée en 2009 pour douze SU-27SM (3) «Flanker». Les machines ont été fabriquées à Komsomolsk-sur-Amour sur les chaînes de l’usine KnAAPO. Le SU-27SM (3) a été structurellement renforcé et pèse trois tonnes de plus au décollage que le modèle précédent. Alimentées par deux moteurs Saturn AL-31F-M1. Le SU-27SM (3) est équipé d'une avionique moderne et de points d’attaches supplémentaire que les versions antécédentes.

Cette dernière version du Sukhoi, dispose d’un cockpit doté de 4 écrans multifonctions couplé à une nouveau système de communication sécurisé et plus résistant au brouillage. Les logiciels radars ont été adapté pour permettre l’utilisation de la gamme la plus récente en matière de missiles «air-air» et «air-surface» de longue portée.

Le SU-27SM (3) est une version polyvalente capable de remplir des missions de combat en
utilisant efficacement et avec une haute précision les armes "air-surface» y compris par guidage avec GPS (GLONASS). Selon Sukhoi, le SU-27SM (3) est presque deux fois plus efficace que son prédécesseur, le Su-27C.

La Russie dispose d’un parc d’un plus de 350 SU-27 répartit entre 12 régiments plus du centre de démonstration en vol de la patrouille des Chevaliers Russes (Russian Knights), les unités d’entrainements et le centre d’essais en vol des Forces aériennes.

 

su34-3.jpg



Photos : L’un deux derniers SU-27SM (3) livré @ Sukhoi

 

 

01/01/2012

La Corée du Sud modernise ses F-16!

 


 

IE001139357_STD.jpg

 

 

L’année débute à peine et la confirmation vient de tomber, la Corée du Sud va moderniser sa flotte d’avions de combat Lockheed-Martin F-16. La Force aérienne sud coréenne (ROKAF) va donc optimisé la valeur combative de ses avions F-16, se processus vise à maintenir un haut degré de performance dans l’attente du choix du nouvel avion de combat.

Le RACR :

La Corée du Sud est l’un des plus grand utilisateur de F-16 avec 134 appareils en service. C’est l’ensemble de la flotte qui est concernée cette  modernisation. La ROKAF prévoit de changer le radar actuel à antenne mécanique avec un nouveau radar doté d’une antenne à balayage électronique.

Pour ce faire, les coréens ont opté pour le RACR (Radar Raytheon Advanced Combat). Il s’agit d’une version dérivée de l’AN/APG-79 développé par Raytheon de type AESA dont la plateforme et l’antenne sont adapté selon l’avion, soit le F-16, F-15 ou F/A-18.

Cette solution de radar AESA a été conçu, pour équiper l’ensemble des appareils de la gamme F-16, F-15 et F/A-18 soit neufs ou dans les cas de modernisation de flottes déjà en service.

En ce qui concerne la variante RACR qui équipera les F-16, Raytheon à terminé le développement dans temps record de 24 mois, une série d'essais en vol ont été menés sur des appareils de l’USAF à Edwards Air Force Base, en Californie. Ces vols de démonstration ont mis en évidence les capacités multirôle dans les gammes air-air et air-sol.

Par rapport à l’ancien radar à antenne mécanique le radar AESA RACR apporte une détection étendue avec amélioration du suivit des cibles. La précision d’engagement est améliorée et le radar offre une nette amélioration des capacité de guerre électronique.

La Corée du sud a opté pour la même modernisation que l’USAF pour ses F-16. 

rtn_p_sas_racr_photo6.jpg

 

 

Photos : 1 Première femme pilote de F-16 ROKAF @ ROKAF 2 F-16 USAF avec le radar RACR @ Raytheon

 

23:28 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |