26/12/2010

Le 4e A400M a volé !

 

 

00Farnborough07_22_2010_05HR.JPG

 

 

Le programme A400M continue d’avancer. Le quatrième appareil a effectué son vol inaugural un peu avant les Fêtes. Il a décollé de Séville et est resté plus de cinq heures en vol.

 

Le programme d’essais se poursuit :

 

Malgré les nombreux soucis de financement qui ont marqués l’année, le programme d’essais poursuit son chemin normalement. Pour sa première année complète d’essais en vol, le programme A400M a cumulé un millier d’heures de vol en trois cents cycles. Une partie des tests s’est déroulée à Toulouse.


Surnommé « Grizzli » :

Le premier A400M avait réalisé son vol inaugural le 11 décembre 2009 et avait été rejoint par Grizzli 2 et Grizzli 3 en avril et juillet. Un dernier appareil doit participer au programme de vol. L’objectif d’Airbus Military est d’atteindre 3 700 heures de vol et de laisser l’appareil militaire de transport entrer en service d’ici environ deux ans.


Après avoir achevé les essais de charge, des systèmes et la mesure des performances en croisière, l’A400M devrait bientôt compléter le programme d’essais de vibration. En 2011, l’appareil devrait notamment tester les kits de protection pour les opérations sur terrains non préparés.

Airbus Military a également précisé que les turbopropulseurs TP400 d’Europrop International et l’APU fonctionnaient parfaitement.

 

Petit rappel :

Commandé à 180 exemplaires par sept clients de lancement européen en 2003, l’A400M représente le programme d’acquisition de défense le plus ambitieux jamais entrepris en Europe. Les sept pays partenaires initiaux, à savoir l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal, le Royaume-Uni et la Turquie, ont été par la suite rejoints par la Malaisie et l’Afrique du Sud, qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins, portant le nombre d’engagements cumulés à ce jour à 192 exemplaires.


La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. Cet appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700 nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés dans le cahier des charges européens ESR (European Staff Requirement). En outre, l’A400M peut servir à la fois de moyen de transport aérien et de plate-forme de ravitaillement en vol aussi bien pour des avions de chasse rapide que pour des hélicoptères.

L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

 

Photos : A400M @ Airbus Military

 

 

 

24/12/2010

Air New Zealand reçoit son B777 & Air Austral son B737 !

 

 

K65086-02_med.jpg

 

 

Air New Zealand accueille un nouveau modèle d’appareil dans sa flotte. La compagnie néo-zélandaise a reçu son premier Boeing B777-300ER, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée dans les installations de l’avionneur américain à Paine Field. Avec ce Triple Sept, Air New Zealand introduit également une nouvelle cabine dans sa flotte.

Il s’agit du premier B777-300ER d’une commande qui portait sur cinq appareils, signée en août 2007. Elle devrait en recevoir deux autres exemplaires au cours du premier trimestre 2011.

Air New Zealand a prévu de placer ses trois premiers B777-300ER sur les liaisons au départ d’Auckland et à destination de Los Angeles et Londres. Elles seront réalisées à partir d’avril 2011.

La compagnie exploite aujourd’hui six B747-400, huit B777-200ER, six B767-300ER, quinze B737-300 et douze Airbus A320. Elle détient également une commande sur huit B787-900, dont elle est la cliente de lancement.
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->

 

K65080_med.jpg

 

 

Chez Air Austral :

La compagnie réunionnaise a reçu son premier Boeing B737NG, il s’agit du premier des deux B737-800 commandés par la compagnie en décembre 2009.


Les appareils remplaceront les deux monocouloirs actuellement présents dans la flotte, un B737-300 et un B737-500.

Air austral exploite actuellement deux B777-300ER, trois B777-200ER et trois ATR72-500. Elle attend également la livraison de deux B77-200LR.

 

Photos 1 B777 Air new Zealand 2 B737NG Air Austral @ Boeing

 

09:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : b777, b737, air new zealand, air austral, boeing |  Facebook | |

23/12/2010

Le HondaJet vient d’effectuer son premier vol !

HondaJet_FF_12-20-2010_c.jpg

 

Le HondaJet a effectué son vol inaugural le 21 décembre à Greensboro, en Caroline du Nord.

Le HondaJet est resté 51 minutes en vol, durant lesquelles ses caractéristiques de vol et le fonctionnement de ses systèmes ont été analysés. Les résultats préliminaires indiquent que tout a fonctionné conformément aux prévisions.

Un deuxième appareil a été construit. Honda Aircraft Company réalise actuellement les tests structurels nécessaires avant son entrée dans la campagne d’essais en vol. En ce qui concerne le troisième appareil, les assemblages majeurs ont été réalisés et l’installation des systèmes est en cours. Elle devrait s’achever au début de l’année 2011.

Au total, sept HondaJet vont participer au programme de certification. Honda Aircraft prévoit de livrer le premier appareil de série en 2012.

 

A propos du Hondajet :

Le HondaJet, et est le fruit d’une  filiale totalement autonome détenue à 100% baptisée Honda Aircraft Company basée près de l’aéroport de Greensboro en Caroline du Nord aux Etats-Unis. Le HondaJet est un projet voulu et dirigé par Michimasa Fujino, à présent à la tête de cette filiale, l’avion a demandé 20 ans de R&D avant d’aboutir à un prototype pouvant accueillir 7 passagers avec une vitesse maxi de 778 km/h et un rayon d’action de 2 000 km !

Sur le plan commercial, Honda Aircraft Company s’est associé à Piper Aircraft pour la vente et la distribution du HondaJet.

 

 

 

hondajet_photo_01.jpg

 

Photos :  1 Premier vol du Hondajet 2  De face@ HondaJet

 

 

13:29 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hondajet, minijet, jet d'affaires |  Facebook | |

LAN commande 50 appareils de la famille A320

1762422.jpg

LAN Airlines, l’une des principales compagnies aériennes d’Amérique latine (passagers et fret) a signé un contrat portant sur la commande ferme de 50 monocouloirs Airbus éco-efficients. Cette transaction est la plus grosse commande passée par une compagnie latino-américaine auprès d’Airbus.

Initialement annoncée lors d’un Protocole d’Accord signé au salon international de Farnborough, en juillet dernier, cette commande de la compagnie portant sur des appareils de la famille A320 supplémentaires s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’expansion de LAN en Amérique latine. Ces appareils seront exploités sur des lignes nouvelles et existantes et viendront compléter ou remplacer les appareils de sa flotte actuelle. LAN a également décidé d’équiper ses A320 de Sharklets, livrables dès 2013.

Les Sharklets sont de grands dispositifs d'extrémité de voilure, conçus pour optimiser l'éco-efficience et les performances en termes de charge marchande-rayon d'action des appareils de la famille A320. Ils permettront une réduction de 3,5 pour cent de la consommation de carburant sur les lignes les plus longues, correspondant à une réduction annuelle de CO2 d'environ 700 tonnes par avion. Cette toute dernière technologie s'inscrit dans un vaste programme d'optimisation continue de la famille A320. Cette commande comprend également dix A321, nouveau type d’appareil pour la compagnie.

A ce jour, LAN a commandé auprès d’Airbus plus de 150 appareils, dont plus de 60 exemplaires sont actuellement en exploitation sur les vols passagers de la compagnie, au Chili, en Argentine, au Pérou et en Equateur.

Avec plus de 550 avions vendus et un carnet de commandes record de plus de 250 appareils à livrer à ses clients d’Amérique Latine, Airbus compte à ce jour plus de 300 appareils exploités par 22 compagnies clientes et utilisateurs d’Amérique latine, ce qui représente plus de 40 % de la flotte en exploitation dans la région.

1818230.jpg

Photos : A320 LAN @ Rui Miguel

22/12/2010

Le Brésil a reçu ses premiers EC725 !

 

Digit-03653.jpg

Eurocopter  vient de livrer les trois premiers EC725 à destination des Forces Armées Brésiliennes. Au total, le Brésil a passé commande pour 50 hélicoptères de type EC725.

Les trois premières machines sont livrées directement par Eurocoptet, les suivantes seront fabriquées sous licence au Brésil par la société Helibras (Helicópteros Eurocopter do Brasil) dès 2012 et ceci jusqu’en 2016. Ces trois premiers hélicoptères ont été fournis dans une configuration standard et feront  l'objet d’une installation finale d’équipements au Brésil.


L’EC725 « Caracal »

L'EC725 en cours d'acquisition par le Brésil est la dernière version du Super Puma d'Eurocopter et de la famille Cougar. Cet hélicoptère de  11-tonnes  bimoteur est équipé d'un rotor à  cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le  de transport aérien tactique, longue distance le  transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et  les  missions navales.

Cet appareil très sophistiqué est le premier hélicoptère  équipé d'un système de blindage et d'auto-protection comprenant la détection radar des missiles. L'EC725 est également équipé d'une tourelle Flir qui lui donne une capacité d'intervention nocturne et tout temps. Une flotte de 14 appareils équipe l'armée de l'air et l'aviation légère de l'armée de terre française. Il a participé à l'opération Baliste d'évacuation de ressortissants au Liban en 2006.

 

A propos d’Hélibras :

Fondée en 1978, Helibras dispose  actuellement de 450 employés et une surface d’usine de 14.000 mètres carrés à Itajubá, où elle est située depuis 1980. À la fin de 2011, la superficie de l'installation Itajubá  attendra bientôt le double. Compte tenu de la croissance prévue des activités de fabrication et de maintenance des aéronefs militaires et civils de Helibras, le nombre d'employés de l'entreprise devrait atteindre 1.000 en trois ans. Cette croissance prévue comprend la production  de l'hélicoptère EC725 civil de la version EC225, qui est déjà en service avec le secteur du pétrole au Brésil.

800px-Eurocopter_EC-725_Cougar_MkII.jpg

 

 

 

Photos : 1 EC725 Brésilien 2 EC725 Caracal français @ Eurocopter