17/11/2022

La France & l’Allemagne sur le point de s’accorder sur le SCaF !

2485080791.jpeg

Un accord semble avoir été trouvé entre la France et l’Allemagne en ce qui concerne l’ambitieux programme du système de combat aérien de 6 ème génération SCaf. Les deux avionneur Airbus et Dassault Aviation, sont sur le point de passer formellement à l’étape suivante du projet au cours de laquelle sera construit l'avion de démonstration. Un accord devrait être conclut très prochainement.

Rappel

Lancé par Berlin et Paris en grande pompe en 2017, puis rejoint par Madrid, le programme SCaF le second projet d’avions de combat de 6ème génération lancé en Europe. Il a été conçu pour renforcer l'autonomie stratégique du continent, renforcer les liens politiques donner un nouveau souffle à l'industrie aérospatiale européenne.

Mais l’histoire semblait se répéter au sein des grands programmes militaires européens. Le problème repose toujours sur la maîtrise d'œuvre du système. Dans le cas présent il implique Dassault en tant que maître d’œuvre, mais qu'Airbus souhaite partager. Mais pour Eric Trappier cette question est hors de propos. On assiste depuis plusieurs mois à un profond désaccord sur la nature de la coopération entre Dassault, Airbus et dans une moindre mesure, l’espagnol  Indra. 

Dassaut Aviation aura la charge de travail du NGF sur les lots stratégiques et secondaires phase 1B, en tant maitre d'œuvre soit 38%. 

Airbus obtient 62% (Allemagne 32%, Espagne 30%) : L'Allemagne va s'occuper de la conception des drones avec MBDA et Satnus, du Cloud avec Thales et Indra. De son côté l'Espagne aura la charge des technologies de furtivités et des capteurs avec Indra, Thales et l'Allemand FCMS. La motorisation sera du ressort d'une joint-venture entre Safran, MTU et ITP.  

Les coûts de développement du programme SCaF sont estimés à près de 80 milliards d’euros.

Une porte de sortie

Lundi dernier à Berlin, le chef de l'association aérospatiale allemande, Mike Schoellhorn, chef de la défense et de l'espace d'Airbus, a signalé que la prochaine phase du SCaF était sur des bases plus sûres. "La France et l'Allemagne sont chacune convaincues de l'importance du SCAF", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas d'alternative, ça doit marcher."

Il semble donc que cette fois Airbus et Dassault ont convergé en direction d’un accord, chacun ayant fait des concessions. Pour l’instant Airbus et Dassault n’ont pas fait de commentaire  en ce qui concerne les détails des discussions. 

Livraisons retardées

Une fois de plus le PDG de Dassault, Eric Trappier, a prévenu que les premiers aéronefs au standard initial ne pourront être livrés avant 2050.

De fait, le SCaF devrait être disponible 5 ans après le Tempest développé par le Royaume-Uni et l'Italie et la Suède. Le Japon pourrait prochainement intégrer le programme.

L’Europe se retrouverait-elle encore une fois en retard sur la nouvelle génération d’avions de combat ? La question devient encore plus importante car aux Etats-Unis Lieutenant Général Richard Moore, chef d'état-major adjoint pour les plans et programmes de l’US Air Force a déclaré que le prototype de l’avion de 6 ème génération du programme NGAD a volé dans le plus grand secret. Et d’ajouter que le NGAD deviendra le haut de gamme de l'USAF, tandis que le F-35 deviendra "le cheval de bataille".

L’Allemagne affine son plan

dassault aviation,airbus,scaf,avion 6 ème génération,les nouvelles de l'aviation

De son côté l’Allemagne affine son plan d’acquisition avec 36 avions de combat Lockheed Matin F-35A en plus des Eurofighter Quadriga commandés et prévoit donc le SCAf pour venir remplacer l’Eurofighter à l’horizon 2050. Le binôme du moment sera composé du F-35 et du SCaF.

Photos : 1 Image SCaF @ Dassault  2 Prévision pour l’Allemagne @ Luftwaffe

 

 

 

Commentaires

Si cela se confirme, belle perte de temps grâce à nos voisins d'outre Rhin cumulé aux autres contestation de projet, MAWS, MGCS, Tigre 3, Eurosam, ... Du coup la France va pouvoir, comme l'Allemagne, validé son plan avec d'ici 2030 la transformation au standard F4-1/F4-2 de ses 180 Rafale se rajoutant aux 42 neufs supplémentaires et préparer le projet F5 qui doit être annoncé courant 2023 avec des ruptures technologiques majeur (radar MFA, revêtement intelligent, DIRCM laser, EMP, ASN4G, moteurs M88-3F...). Il permettra le remplacement des 55 mirage 2000D RMV entre 2030 et 2035 et de conserver une capacité crédible et performante.

Écrit par : Fightcombat | 18/11/2022

@Flightcomabt: Sauf que l'Allemagne monte sur le F-35 de 5ème génération et le Rafale, bien qu'amélioré continuera de faire la course loin derrière...Je ne vois pas de capacités crédibles ni performantes, mais un trou qui se creuse.

Écrit par : Greg | 18/11/2022

@Flightcombat
Pourquoi ce besoin de tancer le partenaire qui a légitimement bloqué le projet parce qu'ils n'étaient pas d'accord avec l'évolution de la répartition ? C'était légitime et il a bien fait !
Croyez bien qu'il y a eu des concessions dans les deux camps, inutile de venir faire croire que la France ait gagné le bras de fer !
Le ton que vous utiliser continue d'indisposer, et je me dis que ça promet pour la suite ! On n'est qu'au début du début du projet… au cas où vous ne l'auriez pas remarqué !
Et comme le dit Greg, la France est en grande perte de capacité avec son avion 4 génération vieillissant, je pense que c'est plutôt les Allemands qui vous tirent de la m... que l'inverse !

Écrit par : Gunter | 18/11/2022

@Greg: toujours la même rengaine sans fondement avec les histoires de 5gen. Le Rafale restera au top niveau encore de nombreuses années. Et le F5 sera le haut du spectre en terme de capacités et de technologies. De plus j'ai du mal à croire que les 7 clients à l'export avec 300 Rafale pour 60 mds de dollars soient d'accords avec le fait de s'équiper d'un appareil dépassé. Un peu de cohérence et de mesure dans vos propos. Quant à l'Allemagne, elle fait se qu'elle a à faire. On a bien compris que le typhoon ne faisant pas l'affaire, elle aura du F35 pour combler les carences en capacités A/S notamment... C'est bien. Et alors...

Écrit par : Foudre | 18/11/2022

@Foudre : Cela fait belle lurette que je ne fais plus confiance aux effets d’annonce de Dassault et de leurs VRPs ! C’est malheureux mais il faut se rendre à l’évidence, nous avons en France un énorme problème.
Nous nous sommes gaussés à qui voulait l’entendre en 2009 lors des essais en Suisse avec un Rafale qui terminait premier. Mais depuis les essais en Suisse et en Finlande, Dassault a refusé la publication des résultats. Notre Rafale est au mieux avant dernier ou dernier et il a été battu par le Gripen E suédois. Celui-là même que nous appelions « IKEA » !
L’Eurofighter n’est pas meilleur, mais contrairement à votre croyance notre Rafale n’est pas mieux, ces deux avions sont devenu les champions des dernières places. Alors au lieu de l’annonces « le Rafale meilleur avion du monde » il serait temps dans notre pays d’arrêter de faire l’autruche et enfin de regarder les choses en faces :
Le Rafale est dépassé en ce qui concerne l’avenir de ces 20 prochaines années, les améliorations ne permettront pas de combler le fossé qui existe déjà. Les coûts du SCAF vont probablement péjorer les améliorations futures du Rafale, il faudra faire un choix !

Écrit par : Greg | 18/11/2022

Dans tout texte, le conditionnel cela compte.
Ici c'est le cas......
Cela nous donne des indications et ainsi doit nous priver de commentaires hâtifs, qu'ils soient agréables ou non.
Pour ce dossier c'est encore: Peut être bien que oui..... ou alors son contraire.
Ce même type d'article, honorable fut-il, a été publié le mois dernier dans un magazine économique Français, La Tribune pour ne pas le nommer.
Donc pour le moment avec le SCAF,c'est RAS !
Par contre, pour en terminer seulement avec les les gens de Saint-Cloud, une bonne nouvelle est arrivée chez eux d'Indonésie.
Est-elle connue ?
Très bon Week-end à toutes et tous.

Écrit par : Avec recul | 18/11/2022

@Foudre,
Drôle qu'en France, ils sont incapables de comprendre la différence entre un 4 et 5 génération, c'est pourtant un concept qui fait loi dans le milieu aéronautique. Par contre le 6-ème génération du SCAF, ça ils comprennent très bien ! Et que dire de ces micros ventes de Rafale d'occasion dans des pays européens de troisième zone ! Le Rafale est également l'avion occidental du tiers-monde émergeant, que l'on trouve souvent à coté de flottes de Sukhoi ou autres Mig !
Pas de quoi casser trois pattes à un canard comme on dit par ici.
Quant au F5, il faudrait d'abord qu'on voie le 4F qui se fait attendre depuis un certain temps maintenant. Vous êtes fiers de peu en fait !

Écrit par : Maestrocard | 18/11/2022

@Avec Recul : Sauf qu'ici PK rapporte les discussions qui ont eu lieu en début de semaine, on est loin de votre exemple.

L'Indonésie ? pas de confirmation officielle,

Écrit par : Marco | 18/11/2022

@Gunter: Il n'y avait rien de condescendant sur ce que j'ai écrit. Et j'appel pas cela pas 'tancer' les Allemands. C'est juste un fait, ils ne font que mettre des bâtons dans les roues dans ce programme et d'autres, c'est tout. C'est pas crédible. Airbus DS veut jouer gros bras et avoir accès à plus que validé lors des négociations originelles. Si c'est pour faire un nouvel Eurofighter, il n'y a qu'à faire comme cela avec dilution des responsabilités et que chacun face sa sauces sur tout. Dassault étant responsable du projet, ils savent très bien qu'une attribution politique et à la façon technocrates des répartitions techniques ne mènent qu'à l'échec. Sur l'Eurodrone, Dassault a laissé la main à Airbus sur le porteur/cdve comme cela était prévu et devait être fait. Mais c'est vrai qu'ils n'ont pas d'expérience chez Dassault en plus... Des dizaines de projets de chasseurs depuis 80 ans, ça permet d'avoir une bonne connaissance de la façon de le faire.

Écrit par : Fightcombat | 18/11/2022

Je souhaiterai revenir sur cet éternel débat sur les avions de 5ème génération. Ce terme se rapproche d’une appellation marketing pour mettre en valeur l’avion d’un constructeur par rapport à un autre. Et selon les critères désormais reconnus, le F-35 n’y répond que partiellement car il ne dispose ni de la super manœuvrabilité ni de la super croisière.
Les missiles hypersoniques et les drones, sans parler de leurs coûts, concurrencent les avions de combat. Ceux de 5ème génération se caractérisent par leurs sophistications technologiques censés leurs permettre une supériorité dans tous les spectres des missions.
Lors d’opérations telles que celles de Barkhane, ce qui compte c’est un avion capable d’opérer par temps chaud, dans une atmosphère sableuse, avec une logistique légère et stationné en partie dehors. Tout en garantissant une excellente disponibilité et efficacité opérationnelle ! Le Rafale y répond avec sa fiabilité, sa robustesse, son endurance, son armement et son canon interne.
Dans le cas d’un conflit de haute intensité, comme entre un pays Scandinave et la Russie, dans les premières heures les bases aériennes et les dépôts logistiques seraient fortement impactés. Il faudrait alors utiliser des bases de dégagements moins bien équipées, que les aéronefs soient parfois stationnés en extérieur dans le froid et la neige, avec des techniciens moins nombreux et disposants de moins de matériel. Le Gripen y répond parfaitement.
C’est une chose d’être le meilleur dans des confrontations de type Red Flag avec des infrastructures hyper modernes, un personnel nombreux et hautement qualifié et une logistique sans faille. Mais dans la « vraie » vie sur un aérodrome partiellement détruit, avec peu de personnel qualifié et sans pièces de rechanges ? Ne vaut-il pas mieux un avions de 4ème génération en vol qu’un avion de 5ème génération cloué au sol ?

Écrit par : Aston78 | 18/11/2022

@Aston78 : Malheureusement vous avez tort sur plusieurs points: La 5ème génération n'est en rien un terme marketing auquel cas la 4ème comme la 6ème en ferait partie. Vos exemple sont tirés de vieilles critiques du sur F-35 qui reviennent encore et encore au sein de certains concurrents.
La manoeuvrabilité du f-35 a été largement démontrée lors des essais et dernièrement au sein du Red Flag ainsi que d'autres exercices internationaux. Mais vous négliger ces points.
La logistique du F-35 a également évoluée et est meilleure que ces concurrents, exercices internationaux pour démonstrations.
Je porte à votre connaissance en matière de logistique et de pièces détachées qu'il y a 12 Rafale neufs qui ne volent pas, mais servent de magasins de pièces.

La neige ? Il semble bien qu'en Norvège le F-35 qui est volent de manière quotidienne au sein de la base la plus au Nord du pays se portent très bien.

Maintenant n'oubliez pas volontairement de prendre en compte TOUT ce peut faire un avion de 5ème génération comme le F-35 en comparaison d'un avion de 4 ème Genération. Le nombre de client du F-35 est en soi une belle preuve.

Écrit par : Marco | 18/11/2022

Très amusant de constater que se sont nos voisins français qui s'écharpent sur ce sujet. Par contre, sur le domaine principal de l'article rien et pourtant cela vous touche directement.

Écrit par : Apoline | 18/11/2022

Comme d'habitude et cela dure depuis 2 ans, à chaque rumeur tout le monde s'emballe.

Revenons à l'article: "La France & l’Allemagne sur le point de s’accorder sur le SCAF !"
Au dernières nouvelle OFFICIELLES (18-11-2022 aux environs de 16h, de plusieurs sources dont Reuter et La Tribune), il s'agit d'un accord d'Etat à Etat.

Dassault n'est toujours pas d'accord et se donne jusqu'à la fin de l'année 2022 pour refuser ou accepter la contrainte de l'état français.
L'accord tel qu'il est présenté par les 2 Etats, ne remplit pas les conditions initiales qui voulaient que le maître d'œuvre du NGF soit Dassault.

Que va mettre l'Etat Français sur la table, pour que Dassault fléchisse, nul ne le saura exactement (sauf les intéressés eux-mêmes qui ne communiqueront pas, ou quelques commandes de Rafale supplémentaires pour les Armées Françaises).

Donc arrêtez de déblatérer sur tout et son contraire et attendons la suite des événements.

Quant à la (longue) polémique sur: "le Rafale est une (sauf votre respect) M... et le F-35 le meilleur avion jamais réalisé"... Elle devient lassante et dénature complètement ce blog.

Passons, comme par le passé, à autre chose de constructif

Écrit par : forêt10 | 18/11/2022

@Foret 10,
Je ne suis pas d'accord avec votre propos. Le Rafale est un des meilleurs avions de 4-ème génération ; mais face aux avions de 5-ème génération, il montre ses limites, c'est tout !
Attendez le SCAF -6ème génération, ; il va certainement renvoyer le F-35 dans les placards de l'histoire ! C'est comme cela que marche l'innovation, rien d'anormal à cela !
Ceux qui nient la pertinence des millésimes nient 80 ans de classification qui ont permis de classer les avions par génération. Cela a toujours été ainsi, jusqu'à ce que des Français contestent le concept alors qu'il y a eu des 1, 2, 3,4 -génération, et puis hop le 5-ème génération..n'est plus valable… et puis ça repart pour le 6-ème génération parce qu'il concerne le SCAF !
Je vous laisse juge de cette attitude assez incompréhensible !

Écrit par : Groskwick | 18/11/2022

@ Groskwick

Manifestement vous n'avez pas saisi le sens de ma remarque.

Je ne prends pas parti pour l'un ou pour l'autre des 2 avions cités, je dis simplement que je suis fatigué de cette guéguerre incessante sur ce sujet, qui dure depuis que la confédération s'est décidée pour le 2ème cité, et ceci depuis plus de 2 ans maintenant, et qu'il est temps maintenant de passer à autre chose.

Écrit par : forêt10 | 18/11/2022

@Aston78. Vous confondez la définition des années 80-90 d'un pur avion de supériorité aérienne comme le F-22,avec la définition d'un appareil de 5ème génération comme le JSF, ou les deux aspects que vous mentionnez ne sont pas requis à la base. La définition même de 5ème génération a évolué. Le F-35 est dans bien des domaines supérieur au F-22. Ne croyez pas que même en air-air il le domine. Les senseurs et le système d'armes du F-35 en font un adversaire coriace même pour lui. Le dogfight de grand-papa, des romantiques, est quasi mort. Quand à la supercroisiere, soyons clairs pour les appareils de 4eme génération, c'est dans des configurations minimalistes, et très limité dans le temps pour des questions de carburant. La conso n'est pas aussi faible que ce que certains s'imaginent. Un F-22 voit son rayon d'action decroitre à ce régime. Un F-15C, avec une configuration de 3 réservoirs de 600 gallons a un plus grand rayon d'action supersonique qu'un F-22. Pas besoin d'être pleine PC pour maintenir mach 1,5 (même avec ces 3 réservoirs!!). Seul la signature IR est plus importante. Mais à ces hautes altitudes, le mélange carburant-air est beaucoup plus pauvre, cela ne produit donc pas les mêmes signatures IR qu'à basse altitude.

Écrit par : Baz driver | 19/11/2022

@Groskwick. Les NGF ou Tempest ne renverrons pas le F-35 dans les placards de l'histoire. C'est mal connaître les US et l'USAF en particulier. Cette dernière n'attend qu'une chose : que le Block4 soit terminé et le JPO dissous. Après quoi chaque service US reprendra le programme à son compte. Et là, l'USAF , plus gros utilisateur du F-35 mettra le pied sur l'accélérateur pour y incorporer quantités de technologies liées au NGAD. Certes les programmes européens auront certains avantages, mais pas aussi grands que vous imaginez. Et surtout le prix de ces avions européens seront largement plus élevés que ceux du F-35, pour des raisons de quantité de production.

Écrit par : Baz driver | 20/11/2022

@Groskwick. Les NGF ou Tempest ne renverrons pas le F-35 dans les placards de l'histoire. C'est mal connaître les US et l'USAF en particulier. Cette dernière n'attend qu'une chose : que le Block4 soit terminé et le JPO dissous. Après quoi chaque service US reprendra le programme à son compte. Et là, l'USAF , plus gros utilisateur du F-35 mettra le pied sur l'accélérateur pour y incorporer quantités de technologies liées au NGAD. Certes les programmes européens auront certains avantages, mais pas aussi grands que vous imaginez. Et surtout le prix de ces avions européens seront largement plus élevés que ceux du F-35, pour des raisons de quantité de production.

Écrit par : Baz driver | 20/11/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.