27/09/2022

Boeing livre le 100ème B737BCF !

fret aérien,boeing,b737-800bcf,aercap,les nouvelles de l'aviation

Boeing et AerCap ont annoncé aujourd'hui la livraison marquante du 100e B737-800 Boeing Converted Freighter (BCF) sous contrat au plus grand loueur au monde, AerCap. Le 100ème B737-800BCF a été converti chez Boeing Shanghai Aviation Services Co. Ltd., (BSAS), qui abrite la première ligne de conversion du B737-800BCF.

AerCap Cargo a loué l'avion à GOL Linhas Aéreas, dans le cadre de la stratégie de croissance et de la solution logistique de GOLLOG, l'unité commerciale de logistique de GOL. GOL exploitera le cargo pour une société de commerce électronique latino-américaine.

En 2016, AerCap Cargo était le client de lancement du programme B737-800BCF de Boeing. Aujourd'hui, AerCap Cargo possède la plus grande flotte de B737-800BCF avec 65 commandes fermes et neuf options.

Depuis le lancement du programme, BSAS a ajouté une deuxième ligne de conversion pour le B737-800BCF. C'est maintenant l'un des cinq sites mondiaux dans trois pays avec une capacité de conversion de B737-800BCF.

Avec jusqu'à 20 % de consommation de carburant et d'émissions de CO2 en moins par tonne, les opérateurs du B37-800BCF transportent plus de charge utile avec moins de carburant. La flotte de B737-800BCF en service a déjà enregistré plus de 70 000 vols, avec une utilisation moyenne de 7 heures par jour, soit plus du double de l'utilisation typique des cargos d'ancienne génération dans la même catégorie de taille. Le B737-800BCF est le leader du marché avec plus de 250 commandes et engagements de plus de 20 clients.

Photos : le 100ème B737-800BCF @ Boeing

 

26/09/2022

De Havilland Aircraft of Canada se développe ! 

62e0c51ab859af325d07aaf999f686f3444214be.jpeg

De Havilland Aircraft of Canada Limited a annoncé que le site de sa nouvelle usine de fabrication d'avions sera situé dans le comté de Wheatland, en Alberta, à environ 30 minutes à l'est de Calgary. 

Cette nouvelle installation s'appellera De Havilland Field et comprendra une nouvelle installation d'assemblage d'aéronefs à la fine pointe de la technologie, une piste, des centres de fabrication et de distribution de pièces et un centre de maintenance, de réparation et de révision. De plus, un espace éducatif pour la formation de la main-d'œuvre de demain est prévu ainsi que des immeubles de bureaux généraux et un musée de l'aviation De Havilland Canada. 

Ces activités viendront compléter les installations actuelles de fabrication de pièces à Victoria, en Colombie-Britannique, ainsi que le nouveau centre d'ingénierie et de soutien à la clientèle d'excellence à Toronto, en Ontario. 

De Havilland Field sera le site d'assemblage final des DHC-515 Firefighter, qui a été lancé plus tôt cette année, du DHC-6 Twin Otter ainsi que du Dash 8-400. L’avionneur travaille en effet à la remise en activité de chaine d’assemblage pour ces deux modèles.

Un Dash-8400 Freighter

dash-8-400-f-lcd.jpg

En parallèle, l’avionneur canadien travaille sur trois solutions de conversion de fret pour le Dash 8-400. Les solutions lancées comprennent les configurations Quick Change (QC), Package Freighter (PF) et Freighter with Large Cargo Door (F-LCD) pour répondre à une grande variété de modèles commerciaux opérationnels. Connu dans le monde entier pour son faible coût d'exploitation, ses performances et sa fiabilité exceptionnelles dans les opérations des compagnies aériennes et des missions spéciales, la conception robuste de l'avion Dash 8-400 le positionne également extrêmement bien pour les opérations de fret.

La solution Quick Change est un modèle d'expansion des revenus qui offre la flexibilité de convertir l'avion Dash 8-400 entre les configurations tout-passager et tout-cargo. Les opérateurs peuvent combiner deux flux de revenus distincts en un seul, élargissant considérablement leur base de revenus. Le peu de temps nécessaire pour passer d'une configuration à l'autre permet aux opérateurs de s'adapter rapidement à la dynamique du marché. En installant un nouveau système de détection de fumée dans la cabine pour la convertir en un compartiment de classe E, aucun accompagnateur n'est requis dans la cabine pour les vols cargo.

Rappel 

C’est en juin 2019, Bombardier a confirmé la clôture de la vente antérieurement annoncée des actifs du programme d’avions Q Series à De Havilland Aircraft of Canada Limited (anciennement Longview Aircraft Company of Canada Limited), une filiale de Longview Aviation Capital Corp., pour un produit brut d’environ 300 millions de dollars.  De Havilland poursuit donc la production des avions Q400 du Dash-6 et l'entretien du CL-215. L'avionneur a décidé de  reprendret l’appellation d’origine Dash 8-400 au sein des installations de Downsview à Toronto et la prestation des services après-vente pour les avions Q Series.

Photos : 1 Dash-8-400 (ex Q-400 sous Bombardier @ Crosswind Aviation 2 Version freighter @ De Havilland

24/09/2022

La Bulgarie va renforcer sa flotte de F-16 !

1920x1125Block70-721.jpg.pc-adaptive.full.medium.jpeg

Le gouvernement bulgare a approuvé cette semaine le financement de 8 Lockheed Martin F-16C/D Block 70 supplémentaires. Le contrat de 1,3 milliard de dollars comprend notamment des armes et du matériel connexe. Les livraison doivent débuter en 2027.

Rappel

Après un premier choix avec le Saab JAS-39 C/D Gripen en 2017, l’opposition arrivée au pouvoir à casser la décision et relancé un appel d’offres. Les Etats-Unis, la Suède et l'Italie ont répondu à la demande de propositions de la Bulgarie concernant la fourniture de 16 avions de combat neufs ou d’occasions en provenance des États-Unis, du Portugal, de la France, de l'Allemagne, d’Israël, de l'Italie et de la Suède. Au final, les USA proposent le Lockheed-Martin F-16 et le Boeing F/A-18 E/F « Super Hornet », l’Italie l’Eurofighter T1 d’occasion et la Suède des Gripen E.

Le Cabinet du ministre de la Défense a recommandé l’achat de F-16 le 9 janvier 2019 et l’approbation du Parlement pour entamer les négociations a été donnée le 16 janvier. En avril 2020, le pays a signé pour un premier lot de 8 appareils. 

Second lot de 8 avions 

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA) des États-Unis a annoncé le 4 avril dernier l'approbation pour la vente de quatre F-16C Block 70 monoplaces et de quatre F-16D Block 70 biplaces.

"La vente proposée améliorera la capacité de la Bulgarie à faire face aux menaces actuelles et futures en permettant à l'armée de l'air bulgare (BUAF) de déployer régulièrement des avions de combat modernes dans la région de la mer Noire", a déclaré la DSCA. "L'acquisition de ces avions fournira à la Bulgarie une plate-forme interopérable de l'OTAN et permettrait à la BuAF d'opérer plus fréquemment aux côtés d'autres opérateurs régionaux de F-16, promouvant une doctrine et des opérations communes."

L'approbation du Département d'État couvre l'avion, l'équipement connexe, les armes, la formation et le soutien pour un montant estimé à 1,673 milliard de dollars.

Le gouvernement bulgare a demandé l'achat de quatre 4 avions F-16 C Block 70, 4 avions F-16 D Block 70, 11 moteurs F100-GE-129D (8 installés, 3 de rechange), 11 générateurs d'affichage programmables améliorés (iPDG) (8 installés, 3 de rechange), 11 radars AN/APG-83 Active Electronically Scanning Array (AESA) Scalable Agile Beam (SABR) (8 installés, 3 de rechange), 11ordinateurs de mission modulaires (MMC) 7000AH (8 installés, 3 de rechange), 11 systèmes de navigation inertielle (INS) (EGI) LN-260 ou système de positionnement global (GPS) intégré équivalent avec module anti-usurpation de disponibilité sélective (SAASM) et service de positionnement précis (PPS) (8 installés, 3 de rechange), 19 missiles air-air avancés à moyenne portée AIM-120C-7/C-8 ou missiles équivalents, 48 lanceurs LAU-129A (40 installés, 8 de rechange), 28 bombes de petit diamètre (SDB) GBU-39/B, 11 canons M61A1 Vulcan (8 installés, 3 pièces de rechange), 4 nacelles de ciblage avancé AN/AAQ-33 Sniper, 12 systèmes multifonctionnels de distribution d'informations avec systèmes radio tactiques interarmées (MIDS-JTRS) (terminaux d'aéronefs et terminaux de stations au sol) (10 installés, 2 de rechange), 20 missiles AIM-9X Block II ; huit (8) missiles captifs d'entraînement aérien (CATM) AIM-9X Block II, 24 systèmes de fusées FMU-139 ou FMU-152, 12 kits de queue KMU-572 Joint Direct Attack Munition (JDAM) pour 500LB GBU-38 ou Laser JDAM GBU-54, 12 MXU-650 Air Foil Groups (AFG) pour Enhanced Paveway II EGBU-49, 12 groupes de contrôle informatique améliorés MAU-210 (ECCG) pour EPII EGBU-49, 24 MK-82 ou BLU-111 ou corps de bombe équivalents. Sont également inclus les radios AN/ARC-238, AN/APX-126 ou ami ou ennemi d'identification avancée (AIFF) équivalent avec transpondeurs interrogateurs combinés (CIT), système Joint Helmet Mounted Cueing System II (JHMCS II) ou Scorpion Hybrid Optical-based Inertial Tacker (HObIT) écrans montés sur casque. Système AN/ALQ-254 Viper Shield ou systèmes de guerre électronique (EW) équivalents, systèmes de distribution de contre-mesures AN/ALE-47 (CMDS), dispositifs cryptographiques KY-58M, dispositifs cryptographiques KIV-78 et chargeurs de clés simples (SKL), systèmes de planification de mission conjointe (JMPS) ou équivalent, missiles d'entraînement aérien captifs AIM-120 (CATM), munitions PGU-28 High Explosive Incendiary (HEI). Appareils de vision nocturne (NVD), Tubes intensificateurs d'image de rechange NVD. Unités ROVER (Remote Operated Video Enhanced Receiver) 6i, Trousse de réseau tactique ROVER, capteurs laser DSU-38 pour les GBU-54, dispositif actionné par cartouche/Dispositifs actionnés par propulseur (CAD/PAD), munitions et pylônes, adaptateurs de lanceurs et interfaces d'armes, réservoirs de carburant et matériel attaché. Développement de bases de données de guerre électronique et de fichiers de données de mission, équipement de laboratoire de mesure et d'étalonnage de précision, communications sécurisées, équipement cryptographique, équipement de navigation de précision, matériel de soutien et d'essai des aéronefs et du personnel, pièces de rechange et de réparation.

bulgarie,lockhedd martin,f-16 viper,les nouvelles de l'aviation

Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 

Le Lockheed-Martin F-16 « Viper » Block70 est le dernier et le plus avancé de la famille des « Fighting Falcon ». La configuration F-16V comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Selon Lockheed-Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

Le F-16V dispose d’un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. L’avionique est également améliorée avec un écran géant 6x8 central (CPD) à haute résolution, un nouveau bus de données à haute vitesse. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS). En matière d’armement, le F-16V permet d’emporter l’ensemble des armes disponibles et futures au sein de l’US Air Force.

Photos : F-16 Block70 @ LM

 

 

 

 

 

23/09/2022

Pilatus acquiert le centre américain de vente et de service Skytech !

pilatus  aircraft,skytech,pc-24,pc-12,les nouvelles de l'aviation,ebace,nbaa

Fondée en 1976, Skytech Inc. est un fournisseur de services spécialisé et un vendeur d'avions avec deux sites dans les États américains du Maryland et de la Caroline du Sud. Dans le cadre d'un plan de succession à venir, Pilatus a décidé de reprendre Skytech, et l'ensemble de l'effectif d'environ 120 personnes continuera d'être employé par l'avionneur suisse.

Skytech opère en tant que centre de vente et de service agréé indépendant de Pilatus depuis 1993. Avec un successeur devant remplacer le co-fondateur et propriétaire John Foster, Pilatus a décidé d'acquérir son partenaire de longue date. L'entreprise continuera à fonctionner comme une société indépendante chargée de l'entretien et de la vente des PC-24 et PC-12 sur la côte Est, ainsi que des types d'avions d'autres fabricants. La marque Skytech restera également. L'actuel PDG de Skytech, Justin Lazzeri, dirigera l'entreprise vers l'avenir avec son équipe, qui comprend de nombreux employés de longue date. Les deux sites commerciaux de Rock Hill (Caroline du Sud) et de Baltimore (Maryland) sont inclus dans l'achat.

Expansion aux États-Unis

Cette acquisition permettra à Pilatus d'étendre son implication directe sur le marché américain, un marché d'une grande importance pour l'entreprise. Pilatus possède déjà une filiale basée au Colorado, Pilatus Business Aircraft Ltd, qui est en activité depuis 26 ans. Agissant en tant qu'importateur général et centre de finition de Pilatus pour l'Amérique du Nord et du Sud, la filiale est également responsable de la gestion du réseau de centres de vente et de service agréés de Pilatus, du marketing et des travaux d'assemblage final. Les ventes directes aux flottes et aux clients gouvernementaux sont également gérées par le biais de l'opération du Colorado. Aidé par ses autres partenaires de vente et de service, Pilatus utilisera l'acquisition de Skytech pour assurer et améliorer encore la continuité et la qualité de ses services clients primés sur la côte est des États-Unis.

Markus Bucher, PDG de Pilatus, a déclaré ce qui suit à l'occasion de la signature du contrat :

« Le marché américain est très important pour nous. Il est essentiel que Pilatus continue d'étendre son « empreinte ». Grâce à cette acquisition, nous visons à être à la hauteur de notre revendication : « Nous créons la classe Pilatus ! » Je suis ravi d'avoir l'entreprise et son personnel à bord avec nous - Bienvenue dans la famille Pilatus !

Photo : Skytech est un revendeur pour le PC-24 @ Skytech Inc.

22/09/2022

La Marine française réceptionne son premier H160 !

airbus helicopters,h160 marine,les nouvelles de l'aviation aéronavale française

La Marine nationale française a pris livraison du premier des six H160 qui effectueront des missions de recherche et de sauvetage (SAR). L'hélicoptère fait partie de la flotte intérimaire qui sera livrée par le partenariat formé entre Airbus Helicopters, Babcock et Safran Helicopter Engines.

« La livraison du premier H160 à un client militaire est une étape majeure pour le programme H160 », a déclaré Bruno Even, PDG d'Airbus Helicopters. « Il s'agit de la première version de service public du H160 à être livrée dans le monde. Par ailleurs, la livraison intervient peu de temps après la mise en service cet été de deux H160, au Brésil pour le segment de l'aviation privée et d'affaires et au Japon pour des missions de reportage ».

En 2020, la Direction générale de l'armement (DGA) a signé un contrat avec Airbus Helicopters, Babcock et Safran pour la livraison de quatre H160 en configuration recherche et sauvetage (SAR). En 2021, la DGA a confirmé une option pour deux autres H160. Le premier H160 pour la Marine nationale française a été livré à Babcock par Airbus Helicopters en mai 2022. Il a depuis été modifié en configuration militaire légère par Babcock. La cabine modulaire a également été adaptée pour les opérations SAR et un système électro-optique Safran Euroflir 410 a été intégré.

Le H160 sera progressivement mis en service depuis la base aéronavale de Lanveoc-Poulmic (Bretagne), l'aéroport de Cherbourg (Normandie), et la base aéronavale de Hyères (Provence). La flotte intérimaire de H160 assurera des missions critiques de recherche et de sauvetage en attendant la livraison du H160M Guépard. Dans le cadre du programme Hélicoptère Interarmées Léger (HIL), 169 Guépards H160M sont prévus pour remplacer cinq types d'hélicoptères en service dans les armées françaises. Le retour d'expérience de la Marine nationale avec ces H160 bénéficiera à la conception de la version militaire de l'avion et de son système de soutien associé.

h1602_0.jpg

Le H160

Le H160 bimoteur de moyen-tonnage est capable d’effectuer les missions les plus variées, du transport de passagers aux évacuations sanitaires, en passant par la desserte des plateformes pétrolières. Un segment de marché qui représente plus de 30 % des ventes d’hélicoptères civils. Le H160 est un condensé de technologies, avec notamment le nouveau moteur Arrano de Turbomeca qui offre un gain de consommation de carburant de 10% à 15% comparé aux hélicoptères actuels.  Le H160 dispose d’un fuselage 100% composite plus léger. Les ingénieurs d’Airbus ont opté pour un rotor de queue décentré et un stabilisateur biplan. 

Avec 68 brevets, le H160 intègre les dernières innovations technologiques d'Airbus Helicopters visant à offrir aux passagers un confort supérieur grâce aux lames Blue Edge réductrices de bruit et à une superbe visibilité extérieure pour les passagers et les pilotes, sans oublier les fonctionnalités de sécurité supplémentaires qu'offre Helionix protection de l'enveloppe et réduction de la charge de travail du pilote. Le nouveau modèle industriel d'Airbus Helicopters, basé sur la spécialisation du site et un processus d'assemblage de composants prêt à l'emploi, qui réduit le temps de mise sur le marché du H160 à 24 semaines, offrant ainsi plus de flexibilité aux clients. Cela permettra aux clients de confirmer leur configuration de mission à un stade ultérieur en fonction des besoins du marché.

h160_5.jpg

Photos : H160 lors des essais @ Airbus