17/09/2022

Début de conception pour le CR929 !

CRAIC-CR929.jpg

Vous le savez l’avionneur chinois va annoncer lundi la certification (avia news 13.09.22) de son avion de ligne C919 de 150 à 190 places futurs concurrents des A320 et B737. Cette semaine l’ingénieur en chef de la COMAC, Wu Guanghui, à déclarer que la conception préliminaire du gros-porteur CR929, développé en partenariat avec les russes de UAC, avait commencé.

"Nous avons sélectionné des fournisseurs pour les sections du fuselage et de la structure de la queue, et les travaux de conception préliminaires ont commencé", a déclaré Wu Guanghui aux médias.

Contrairement au C919, le jet longue distance disposera de la majeure partie de sa structure en matériau composite. Question motorisation la Russie développe le PD-35, mais en est aux premiers stades du projet tandis que la Chine ne dispose pas d'un turboréacteur similaire. Un choix de motorisation doit donc encore être fait par l’avionneur. A ce stade il est presque sûr que les motoristes Occidentaux tels que GE Aviation, Pratt & Whitney, Rolls-Royce ou Safran ne participent pas au programme.

De son côté, le ministre russe du Commerce et de l’industrie, Denis Manturov, a déclaré cet été que  le projet avait été repensé pour ne pas compter sur des composants occidentaux.

Selon le calendrier de COMAC, le premier vol est prévu pour 2025 avec le début des livraisons pour 2028. La problématique des moteurs semble pourtant rallonger ces délais.

Le CR929

La disposition générale et la géométrie principale ont été approuvées le 6 juin 2018 soit l’envergure et forme de l'aile, longueur du fuselage, dimensions du nez et de la queue, dimensionnement et forme des ailerons, emplacement des moteurs, train d'atterrissage et portes.

Il devrait être composé à plus de 50%, de système commun au C919 afin de maintenir la communité du cockpit avec le C919 ainsi que les systèmes électriques, y compris le contrôle environnemental, inversion de poussée, freinage et commandes de vol avec atténuation des rafales.

La version de base du CR929-600 pourra transporter 280 passagers dans un agencement à trois classes de 12’000 km. La famille comprendrait également le CR929-700 transportant 320 passagers sur 10’000 km et la version CR929-500 transportant 250 passagers sur 14’000 km.

cr929.jpg

Photos : 1 maquette du CR929 2 la future famille CR929 @ COMAC

Commentaires

Certains critiques viendront dire que les chinois sont toujours en retard sur leurs concurrents Airbus ou Boeing. Pour autant, les chinois vont se faire une vraie place au milieu.... Airbus et Boeing ont ici à faire à très sérieuse concurrence à venir.

Écrit par : Baz driver | 17/09/2022

@Baz. Pour le moment les réalisations chinoises ne sont pas des réussites flagrantes. Le C919 qui va prendre la place et la Chine sera peut être un acteur important, oui mais pourtant il y a beaucoup,beaucoup de place depuis les années 90 avec nombre années à 2 chiffres de croissance, et la Chine n'est pas là... ni la Russie d'ailleurs qui a exploré quasiment la même formule. Et lorsqu'elle arrive, elle semble avoir un train de retard en sortant en pseudo-MD90 en 2012 et les ventes semblent aussi calme que la vitesse de production alors que le modèle est adapté aux lignes intérieures Chinoises.
.
j'ai longtemps pensé que le Brésil devait sortir son épingle du jeu après la chute du mur de Berlin, c'est surtout Embraer qui a maintenant du soucis à se faire ; Bombardier a été absorbé.
.
L'avenir nous le dira, mais je reste sur mon quant à moi.

Écrit par : Edagar | 18/09/2022

... Quant au retard, c'est sans doute Boeing qui est le plus à plaindre, même si je ne doute pas de sa capacité à réformer l'entreprise et produire un successeur au 737... surtout s'il s'agit de faire la nique aux Chinois.

Écrit par : Edagar | 18/09/2022

@Edagar,
Je vous résume ; vous égratignez successivement Comac, Embraer et Boeing ! Mais pas un mot sur Airbus ? Contruiraient-ils des avions parfaits ou bien ne souffriraient-ils pas de l'incertitude des marchés et de la montée en puissance des nouveaux acteurs ?
Je rappelle ici, que plus de 70% du Comac 919 est issu de technologies occidentales ! Il sera donc bien meilleur que vous ne souhaitez le faire croire !
Le moteurs sont des CFM, les mêmes que ceux de l'A-320 et l'avionique vient de chez Honnewell !
Cf les infographie très détallées des technologies de l'avion (c'est en Anglais car il n'est plus possible de trouver d'informations hors bashing sur les sites en français).

https://china-aerospace.blog/2018/11/25/airbus-a320-boeing-737-comac-c919-where-do-the-suppliers-come-from/

Écrit par : Lochlomond | 19/09/2022

Un grand classique sur ce forum, impossible d'écrire un truc prendre pour précautions de taper sur une entreprise française et/ou ayant des intérêts en France. Donc pour être dans le ton, voilà je sors le fouet : Maman, j'ai peur, airbus va couler dans 5 ans, c'est sûr, les français et les Européens sont nuls c'est l'évidence.
.
Sinon, le carnet de commande d'Airbus est plein pour plus de 7 ans au rythme de production actuel un moment avec pas loin de 6.000 A320 appareils à livrer, et beaucoup de cash ; pas de quoi se reposer sur ses lauriers mais ça relativise la situation par rapport aux 12 milliards de $ pertes de Boeing, aux 147 avions à livrer d'Embraer, et aux 200 avions de la Comac. Même le nouveau venu A220 a plus de commande que Embraer et Comac réunis.
.
Voilà, donc là, j'ai très très peur pour Airbus et ces européens qui ne savent vraiment pas travailler et qui n'ont pas du tout anticipé parce qu'ils n'ont eu que 25 ans pour réfléchir au problème...

Écrit par : Edgar | 19/09/2022

J'invite les lecteurs à scroler jusqu'à l'infographie N°4 qui est la plus édifiante !
Fig. 4 – Tableau des blocs des fournisseurs COMAC C919

Écrit par : Lochlomond | 19/09/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.