14/09/2022

L'armée de l'air hellénique réceptionne ses F-16 modernisés !

cazas-f16-eeuu_0.jpg

Après une période d’essais aux USA L'armée de l'air grecque a reçu en début de semaines les deux premiers avions de combat F-16 modernisés sur le terrain de l'industrie aérospatiale hellénique (EAV) à Tanagra, au nord-ouest d'Athènes.

Cérémonie en présence du ministre grec de la Défense, Nikolaos Panagiotopoulos, du ministre grec des Finances, Christos Staikouras, du ministre du Développement, Adonis Georgiadis, l'ambassadeur des États-Unis en Grèce, George Tsunis, a eu lieu en vue de la réception des premiers appareils qui serviront dans un premier temps à la formation des pilotes.

"Tout agresseur potentiel devra réfléchir à deux ou trois fois avant de tenter sa chance", une fois la mise à niveau terminée, a déclaré le général Floros de l’Armée de l’air.

Rappel

L'armée de l'air hellénique a commandé un total de 83 F-16 dans le cadre d'un programme de 1,5 milliard de dollars pour moderniser sa flotte d’avions de combat Lockheed Martin F-16 existante dans un contexte de tensions croissantes avec la Turquie voisine. En Grèce, le F-16 est le cheval de bataille de l'armée de l'air grecque. Elle en a acquis un premier lot de 40  au Block 30 en 1989, puis 130 autres au fil des années soit les Block, 50, 52 & 52+. La dernière mise à niveau amènera les 83 avions à la variante Block 72, qui est la version la plus avancée du modèle en service en Europe.

Les travaux de modernisation sont menés localement par l'industrie aérospatiale hellénique (EAB), sous la supervision du constructeur, l'américain Lockheed Martin. A noter qu’en août dernier Athènes a envoyé une lettre de demande (LOR) en vue de la modernisation additionnels des derniers 38 F-16 non encore compris dans la modernisation.

F-16 « Viper » au Block 72  

La modernisation compète de la flotte de F-16 grecque comprend de nombreuses améliorations destinées à maintenir le F-16 à la pointe des avions de combat. Pour Lockheed Martin, cette nouvelle version va fournir des capacités de combat de pointe tout en restant une solution évolutive et abordable pour le client.

F-16V-Grecia.1.jpg

Le F-16V reçoit un nouveau radar à antenne électronique Electronically Scanned Array (AESA) Northrop-Grumman APG-83 « Radar Scalable Agile Beam ». L'APG-83 fournit aux pilotes une vision inégalée en matière de détail de la zone de cibles et d’affichages cartographiques numérique couplé à un système IRST. Les capacités opérationnelles sont améliorées grâce à un nouveau système de liaisons de données Link-16 « Theater Data Link », l’adjonction de la dernière version de la nacelle de désignation « Sniper », d’un nouveau système de navigation et de précision par GPS. L’avion est également doté du système automatique Ground Collision Avoidance (Auto GCAS), des ordinateurs de mission modulaires (MMC) des System Joint Tactical Radio Systems (MIDS-JTRS) avec TACAN et EHSI des générateurs d'affichage programmable améliorés (iPDG). Sont également inclus dans la vente systèmes APX-126 Advanced Identification Friend or Foe (AIFF) Combined Interrogator Transponders (CITune) une mise à niveau et intégration de la suite intégrée d'autoprotection avancée (ASPIS) I vers ASPIS II.

A noter l’intégration du missile allemand Diehl BGT Defence IRIS-T de courte-portée.

F-16V-HAF.jpg

Photos : les F-16 modernisés @ Thanassis Stavrakis

Commentaires

Le poste piotage reste le meme?

Écrit par : JPB | 14/09/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.