12/08/2022

L’US NAVY prépare l’introduction de IRST21 !

super hornet,lm. irst21,capteur infrarouge,us navy,les nouvelles de l'aviation

L’US Navy Marin et Lockheed Martin finalisent la préparation à l’introduction de la nacelle IRST21 sur les avions de combat F/A-18E/F « Super Hornet ». La dernière version du système IRST21 pour l'US Navy comprend une optique améliorée et de meilleurs algorithmes augmentant considérablement la portée de détection des menaces. L’IRST21 Block II est maintenant en production et effectue des tests en vol en vue de l’intégration à grande échelle.

Le système de capteurs IRST21 a fait ses preuves au cours de plus de 300’000 heures de vol sur diverses plates-formes, avec 505 systèmes livrés à la marine, à l'US Air Force et à d'autres services au 1er avril 2022. Pour la Navy, l’IRST21 est intégré à l'avant du réservoir de carburant central. Pour l'Air Force, le capteur IRST21 fonctionne sur une nacelle de Lockheed Martin.

IRST21 AN/ASG-34

super hornet,lm. irst21,capteur infrarouge,us navy,les nouvelles de l'aviation

L'IRST21 de Lockheed Martin est un capteur de recherche et de suivi infrarouge à ondes longues qui détecte passivement les cibles aériennes bien au-delà de la portée visuelle. Celà rend l'ensemble de la plate-forme F/A-18 plus performante et létale. L’IRST21 BlockII (Infrared Search-and-Track) AN/ASG-34 destiné au « Super Hornet » est développé en commun par Lockheed-Martin, Boeing et General Electric. Contrairement aux systèmes IRST montés sur les nez des aéronefs, celui-ci, est installé dans un réservoir ventral de type General-Electric FPU-13. Selon ses concepteurs, il est capable malgré sa position particulière sur l’aéronef de suivre des cibles en hauteur et ceci jusqu’à 16’000 mètres d’altitudes. Les données du capteur de IRST21 BlockII sont fusionnées avec les autres informations acquises par les différents capteurs qui équipent le F/A-18E/F « Super Hornet » et augmente ainsi, la conscience de la situation du pilote. De plus, il offre une augmentation de carburant, puisque le réservoir conserve son rôle primaire.

L’ajout d’un capteur IRST sur le « Super Hornet » permet à celui-ci de combler son retard en ce qui concerne la détection passive (sans révéler sa propre position) et permet au « Super Hornet » d’évoluer jusqu’en 2040-2045 en parallèle avec le Lockheed-Martin F-35.

L’IRST BlockII recherche et de suivi infrarouge peut être utilisés pour détecter passivement d’autres avions ou missiles, y compris des avions furtifs, en recherchant une signature thermique ainsi que l’humidité accumulée sur une structure. De plus, comme le capteur est passif n'émet aucun type de rayonnement, il est plus difficile à détecter pour un adversaire. Le système va permettre de compléter le radar AESA en vue de la détection d’avions adverses comme le Chengdu J-20 chinois ou le Sukhoi Su-57 russe. Lorsque l’IRST Block II est utilisé par deux avions à la fois, il peut créer une solution de ciblage pour un missile air-air par exemple.

Photos : 1 Super Hornet doté de l’IRST21 2 Système IRST21 @ LM