06/08/2022

Les opposants aux avions et la tactique du saucisson !

image.dossier-vbs-armee-ab2022-inhaltsseite.jpg

Dès le lancement du projet Air2030, les opposants à l’achat d’un avion de combat se sont manifestés. Rien d’anormal dans un pays démocratique, mais le combat politique demande un certain sérieux en matière d’argumentation. Nous l’avons déjà vu, les opposants usent de plusieurs méthodes d’enfumage et cela continue. Petit retour sur le dernier évènement de la semaine et une analyse de la récolte de signature du référendum StopF35.

Le F-35 menaces l’emploi chez RUAG ?

Un article a été repris dans plusieurs journaux suite aux déclarations de Mme la conseillère nationale Marionna Schlatter (Verts/ZH) qui déclare : «J’ai constaté une grande insécurité chez Ruag. La maintenance des jets est d’une importance existentielle pour l’entreprise». Et d’ajouter qu’il est impératif qu’au moins 4 F-35 puissent être construit en Suisse. Ce qui permettrait d’occuper 100 personnes pendant 4 ans. Ce contrat représenterait une somme à trois chiffres en millions.

Étonnant de constater que cette élue verte se soucie des emplois chez RUAG, alors que cette dernière a combattu l’achat d’un nouvel avion de combat lors de la votation de septembre 2020 et soutient l’initiative STOP.F35 ! Soit aucun avion de combat peu importe le type.

Screenshot_20220302-113941_Twitter.jpeg

Pourquoi cette annonce ?

La raison est simple, en demandant une renégociation du contrat F-35 avec le Département d’État Américain pour l’installation d’une chaine de montage dans notre pays, il faut dénoncer l’actuel contrat dont l’échéance est prévue après le 23 mars 2023. Soit l’annulation de ce dernier et donc une relance d’une négociation qui repousse l’achat de l’avion ! L’installation d’une chaîne de montage de montage serait par ailleurs particulièrement couteuse et donnerait une argumentation aux opposants au nouvel avion.

Non, Mme la conseillère nationale Marionna Schlatter ne se soucie guère des emplois chez RUAG, il s’agit même d’un sujet qui ne l’intéresse pas. Seul compte le rejet de l’achat du nouvel avion. Méthode classique d’enfumage politique.

Récolte des signatures

Dans un cadre différent le une analyse vient d’être rendue publique en ce qui concerne le déroulement de la récolte de signature de l’initiative STOP.F35. Le Comité l’Alliance Sécurité Suisse vient de publier le résumé suivant que je vous livre ici dans son intégralité :

Le Parti socialiste, les Verts et le GSsA ont récemment publié un graphique concernant la récolte des signatures pour leur initiative. Il montre clairement que les initiants ont non seulement été peu actifs mais qu’ils ont sciemment accumulé des retards. Contrairement à leurs déclarations annonçant une récolte rapide, ils n’avaient pas plus de 20'000 signatures le 01.10.2021. Pour le F/A-18, ils avaient récolté 500'000 signatures dans le même temps.

Voici le déroulement de la récolte des signatures:

 

unnamed.png

Période entre le lancement et la date limite de dépôt, le dépôt se fera dès que possible.
(gesammelt = récoltées, gültige (geschätzt) = valables (estimées), gültige (beglaubigt) = certifiées valables)

Voici la chronologie complète:

 Septembre 2020: le Peuple décide l’achat des nouveaux avions de combat.

 Juin 2021: le PS, les Verts et le GSsA annoncent leur volonté d’annuler la décision du Peuple et de lancer une nouvelle initiative.

 Juillet 2021: le comité annonce qu’il a déjà 70'000 « réponses positives » pour des signatures.   

 Août 2021: lancement de l’initiative. Mme Priska Seiler-Graf (PS) déclare vouloir déposer l’initiative au printemps 2022 et que si le Conseil fédéral le veut, le Peuple pourrait se prononcer en novembre 2022.

 Novembre 2021: 50'000 signatures sont récoltées.

 Décembre 2021: Marionna Schlatter (Verts) und Lukas Bürgi (secrétaire GSsA) déclarent durant un podium de la Société des officiers Aarau vouloir déposer l’initiative en février 2022.

 Janvier 2022: les initiants citent des chiffres identiques à ceux de juillet 2021 avec 76'000 signatures. Ils annoncent vouloir récolter 110'000 signatures.

 Mai 2022: le comité écrit avoir récolté 100'000 signatures et vouloir atteindre 115'000.

 Juillet 2022: 116'744 signatures sont récoltées. L’objectif est corrigé une nouvelle fois et est porté à 120'000 signatures.

 

La démonstration est évidente: le PS, les Verts et le GSsA ne souhaitent pas vraiment une votation populaire mais veulent tout simplement empêcher l’achat des F-35. L’Alliance Sécurité Suisse, ensemble avec ses membres et ses partenaires, va s’engager contre la tactique du salami des opposants à l’armée. (Souces : l’Alliance Sécurité Suisse)

 

Conclusion

 

Une fois de plus nous pouvons constater comment les opposant à l’avion de combat utilisent la stratégie indirecte du « saucissonnage » par étape. Comment ils adaptent de fausses déclarations dans un but de tromper la citoyennes et le citoyens. Pour le PS, les Verts et le GSsA l’objectif est clair au sein de l’argumentaire : « Tous les types d'avions de chasse doivent être rejetés avec véhémence" . Si vous ne l’aviez pas encore compris ….

 

 

Commentaires

@PK. Il est très clair que le slogan "STOP F-35" n'est qu'un prétexte.si le choix avait été autre il se serait simplement appelé "STOP X OU Y". Leur but es très clairement de detruire les forces aériennes suisses et le reste. Quant à lenteur de la récolte de signatures et au dépôt de celles-ci, c'est evidemment à dessein. Le temps que l'initiative soit vérifiée par le parlement, que les messages soient préparés, le vote organisé, on risque bien d'être au-delà de la date de signature du contrat. Et c'est donc maintenant au parlement de prendre ces responsabilités ainsi qu'au Conseil Fédéral, pour signer ce contrat avant la votation, ce qui est légal.

Écrit par : Baz driver | 06/08/2022

Il est sûr que ces partis politiques ne veulent pas d’avion et si ça arrive l’armée entière tombe, mais ils sont là depuis des lustres à faire leur petite cuisine au fastfood de mauvaise qualité sans savoir ce qu’ils vendent.

Mais ce sont eux qui monteront aux barricades le jour ou il y aura une catastrophe.

Après personnellement, je ne trouve pas le F35 bien pour la suisse, je sais je sais je sais vous allez me critiquer, mais faut voir plus loin que son nez !

Dire que le F35 est 2 milliards moins cher là c’est prendre notre vessie pour des lanternes.

Comment justifier ces 2 milliards ? Moins de vol et plus de simulateurs ? Et bien c’est fort ? Ces demandé a un champion de F1 ne plus faire d’entrainement sur circuit, mais de la faire dans son salon sur son écran TV en simulateur.

Rien ne remplace la pratique et c’est tout.

Quand vous avez passer votre permis de voiture, vous l’avez pas fait sur simulateur y me semble.

En plus cet avion accumule problème sur problème ! c’est comme prendre l’avion sur un DC3 et traversé une tempête, vous allez prier que rien ce passe ! et bien le F35 c’est sa ?

La suisse devait choisir un autre monomoteur mieux adapté.

Écrit par : michel | 06/08/2022

…ou en répétant mille fois un mensonge, il deviendra une vérité pour le quidam, qui plus est appuyé par une presse locale qui n’est pas impartiale…

Écrit par : Nickname | 07/08/2022

Une hypothèse de nature a rassurer les supporters du F35 et d'ennuyer ses détracteurs.
Et si L.M, soucieux de sa vente et de son client Helvète, repoussait d'un an cette date butoir du 23 mars 2023 ?
Qu'en pensez-vous ?

Écrit par : JGT | 07/08/2022

@JGT: Vous êtes à côté de la plaque! Les supportaires du F-35 ne sont pas inquiets bien au contraire car l'achat peu se faire avant le 23 mars 2023 et annulerait l'initiative. Repousser cette date n'est pas dans l'intérêt de LM ni de la Suisse qui doit impérativement remplacer les Hornet. Mais d'ou vous viennent ce genre d'idées saugrenues ??

Écrit par : Marco | 07/08/2022

Cher @ Marco,
Loin de moi l'idée de vouloir vous chagriner, mais notre monde a parfois avancé avec des idées jugées au départ " saugrenues ".
Un exemple et au vol : L'aviation.
Maintenant si vous pensez avec d'autres et intimement que vos F18, par ailleurs méticuleusement entretenus, ne peuvent pas attendre - l'age de la retraite - au maximum un an de plus, alors n'hésitez pas à militer adroitement pour le respect de l'actuelle feuille de route et ce pour la pleine satisfaction,cf votre texte ici reproduit, des " supportaires " du LM F35.
Très cordialement.

Écrit par : JGT | 07/08/2022

Bonsoir à tous,
Je republie ce document qui émane du conseil fédéral suisse et qui reprend l'ensemble des initiatives populaires et le statut final qu'elles ont eu ! Et non, toutes les initiatives n'aboutissent pas !
Je vous invite à consulter l'onglet "déclarées nulles".
C'est sans doute là que finira celle de "STOP F-35" ! On compte les jours pour en finir avec toute cette opération de déstabilisation de certains ! On pourra alors souffler un grand coup et leur demander comment ça va chez eux ! ATSCAF, oups pardon, je toussais !

https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_2_2_5_6.html

Écrit par : Red-one | 07/08/2022

Justement à propos de politique, qu'elle a été la réaction de la politique Suisse face à la guerre en Ukraine ? Est ce que cette guerre justement n'a pas mis un peu de plomb dans l'aile de l'initiative "Stop F-35" ?

Écrit par : Bruno | 07/08/2022

(suite de mon message)
Dans cette page officielle de la chancellerie fédérale, vous trouverez toute les initiatives populaires du moment, dont STOP F-35 se trouve en 16 e position derrière d'autres telles que ;
-'Pour la protection des bébés viables en dehors de l'utérus (initiative sauver les bébés viables)'
-'Pour des dédommagements réglementés en cas d’épidémie (initiative sur les dédommagements)'
-'Pour une limitation des feux d’artifice'
-'Oui à l’interdiction d’importer du foie gras (initiative foie gras)-'Oui à l’interdiction d’importer des produits en fourrure provenant d’animaux ayant subi de mauvais traitements (initiative fourrure)'

Je vous invite à consulter... c'en est presque surréaliste !
(PK merci de publier, c'est une redite mais pertinente, à mon avis !)

https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_1_3_1_1.html

Écrit par : Red-one | 08/08/2022

Je viens de lire un article d'une des feuilles de choux qui parle de cette inquiétude de la Gauche vis-à-vis de RUAG. Je suis rassuré de voir qu'ils se préoccupent enfin de cette entreprise qui pourrait ne plus avoir un seul appareil militaire à entretenir d'ici quelques années grâce à eux.
Si vraiment ces emplois sont si inquiétants pour la Gauche, pourquoi ces personnes ne remplaceraient-elles pas l'initiative "STOP F-35" par une initiative demandant un budget supplémentaire pour un second contrat portant sur l'achat de 4, 8 ou 12 F-35 supplémentaires entièrement montés en Suisse? L'emploi serait ainsi assuré et tout le monde serait content... ou peut-être me trompe-je sur un détail qui m'aurait échappé? ^^
Sérieusement, comment les prendre au sérieux quand jusque là ils nous disaient que le F-35 était un goufre financier et que maintenant il faudrait dépenser plus parce que ses coûts seraient trop faibles? Du gros n'importe quoi...

Écrit par : Jo-ailes | 08/08/2022

@JGT. c'est un contrat FMS. Donc pas une négociation à deux mais à trois. LM, l'état américain et l'état Suisse. LM à un plan d'industrialisation et de construction, et elle ne va pas le changer tous les jours. Le parlement et le Conseil fédéral doivent signer ce contrat avant la date butoir. Et ils en ont le droit. C'est vraiment au parlement d'agir maintenant. Si ils ne font pas, il faudra tout reprendre à zéro. Et la note, avec la crise actuelle, va sérieusement augmenter. Le peuple a alloué un budget de 6 milliards point.

Écrit par : Baz driver | 08/08/2022

@Red one. Si une initiative est déclarée nulle, c'est uniquement parce qu'elle viole la constitution, ou certains accords internationaux. C'est uniquement une question de droit, pas d'opinion.

Pour autant, j'espère que le parlement va avaliser le choix du F-35 et permettre au Conseil Fédéral de signer le contrat avant la date butoir.

Écrit par : Baz driver | 09/08/2022

@BAZParcourons le site ensemble ;
Voici celles qui n'ont pas abouti ;
https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_2_2_5_2.html?lang=fr
Celles qui ont été retirées ;https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_2_2_5_4.html
Les déclarées nulles ;
https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/vi/vis_2_2_5_6.html
Vous constaterez que dans l'absolu, peu d'initiatives sont votées sur l'ensemble des propositions et encore faut-il ensuite qu'elles soient ensuite acceptées par les cantons ! Si je parle de nullité concernant l'initiative anti-F-35, c'est parce que si l'initiative passe, il se posera un problème juridique ; la dernière votation qui a porté sur l'acquisition d'un nouvel avion mentionnait textuellement qu'en cas de oui, le choix de l'avion serait fait par une sélection menée par les militaires. Or, on ne peut revoter sur un choix déjà acquis. Renseignez-vous donc mieux que cela !

Écrit par : Red-one | 09/08/2022

Le curieux parcours de l'initiative STOP F-35 laisse à penser qu'ils ne veulent pas vrraiment la soumettre au conseil. Car en analysant structurellement cette initiative, on se rend compte qu'elle aurait peu de chance d'aboutir ! Et donc plutôt que de risquer de récolter un statut en nullité (ce que n'importe quel juriste suisse vous confirmerait), les promoteurs ont fait le choix de ne pas la soumettre afin de gerder un moyen de pression et de mobilisation,la signature du contrat ne marquant pas la fin de leur combat. C'est un choix purement stratégique qui leur donne une légitimité de 100 000 signatures, ce dont un vote en nullité les priverait !

Écrit par : Silodon | 09/08/2022

@Red-one. Et oui c'est un problème juridique, et il doit être traité avant la votation. Ensuite precisons les choses. Les militaire ont eu la tâche d'evaluer et selectionner le vainqueur. La prérogative décisionnelle est du ressort du conseil federal. Et le parlement doit l'avaliser. Les militaires n'ont aucun pouvoir... Evitez de de donner des leçons hâtives.

Écrit par : Baz driver | 09/08/2022

@Baz..
Quel drôle de raisonnement que le vôtre !
Pourquoi voulez-vous que les politiques ne ratifient pas le choix des militaires ?
La procédure vient encore d'être revue par les députés sans que rien n'ait été remis en question !
Les gesticulations de certains pour altérer le choix des militaires en faveur d'une décision purement politique a fait long feu en Suisse, ne lisez-vous pas la presse ?
Les dernières tentatives pour interférer dans ce dossier me paraissent assez désespérées , voyez cette initiative populaire de plus de 100 000 signatures qu'on ne présente pas, par crainte d'un manque de solidité juridique...ben voyons !!!

Écrit par : Red-one | 09/08/2022

@Red one. Rendez-vous à la session d'automne du parlement. Pour ma part je m'arrêterai là en espérant que la suisse signe ce contrat au plus vite.

Écrit par : Baz driver | 09/08/2022

@BAz,
Vous tirez des Plans sur la comète de façon bien mystérieuse au lieu de vous baser sur des éléments "factuel" comme je n'ai cessé de faire dans mon analyse la plus objective possible ! Ok, je ne demande qu'à voir !
Cependant, permettez-moi d'ajouter que F-35 n'est pas un chat bondi de sa boite, il est le choix régional du moment ; Italie, Grèce, Espagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Pologne, Danemark, Allemagne, qu'en dire de plus ? Nous verrons bien…

Écrit par : Red-one | 09/08/2022

@Red One. Mes propos sur le rôle du parlement sont aussi factuels. Et, contrairement à ce que vous semblez pensez, je suis aussi un supporter du choix opérationnel. Ne mélangeons pas tout.

Écrit par : Baz driver | 09/08/2022

Chers amis suisses , vues de France ,vos chamailleries sur le sac de noeuds politiques que semble devenir l'acquisition du F35 font sourire . Parti comme ça , on vous souhaite bon courage pour aboutir ,et surtout réunir un consensus national une fois l'issue de cette question arrivée ...On croyait la Suisse un petit pays calme et mesuré . Une question pour essayer de comprendre : cette agitation est-elle propre à la Suisse romande ,ou touche - t - elle aussi la partie alémanique ?

Écrit par : philbeau | 10/08/2022

@Philbeau : Rien d’anormal sur le fond, juste la résultante de la démocratie directe telle que nous la connaissons chez nous. Il est fort à pensé que si chez vous en France vous aviez le même système politique vous devriez vous accoutumer de ce genre de fait. En ce qui concerne cette initiative, elle est vouée à l’échec en cas de vote les sondages donnent clairement un Non à plus de 65 - 66 %. Mais il y a de forte chance que cette dernière puisse être invalidée. Toute le pays est touché par le débat, enfin, ce qui l’en reste.

Écrit par : Pk | 10/08/2022

@Pk : merci de votre réponse , et je partage votre supposition sur l'hypothèse d'une démocratie directe en France et son résultat ...Peut - être pour vous en tout cas l'occasion de sanctuariser les questions de défense , en les sortant du champ commun ? Vous souhaitant une évolution politique favorable à votre armée de l'air .

Écrit par : philbeau | 10/08/2022

@Philbeau : Je ne sais pas si cela touche aussi la Suisse alémanique, car si les infos proviennent de cette région, l'annonce du choix du F-35 y avait fait beaucoup moins de vague qu'en Romandie.
Par contre, si un autre appareil avait été choisi, les arguments auraient été autres, mais nul doute que ça aurait tourné aux mêmes "chamailleries sur le sac de noeuds politiques". Et cela aurait peut-être moins fait sourire la France si la cible avait été le Rafale...

Écrit par : Jo-ailes | 10/08/2022

Ce qui me fait sourire, en qualité de français, est que certains Suisses imaginent la France et Dassault "aux commandes" de cette initiative que, personnellement, je trouve stupide....

SI elle passait, elle ne serait que la première étape du projet d'élimination des forces armées...

Vous croyez VRAIMENT que la France irait se tirer une balle dans le pied en éliminant un possible client ??????
Ou Dassault, qui certes, eliminerait PEUT-ÊTRE le F35 des achats, mais eliminerait du coup ce client potentiel ?


AH AH AH !

Non, du point de vue d'un français lambda et néanmoins un peu capable de réflexion, ce "problème" est intégralement SUISSE, dû à des idéologies que je qualifierais de traîtrise envers la nation (Suisse, pour le coup, mais rassurez vous, nous avons le même genre en France)


Accessoirement, vu la période actuelle, et la faiblesse des forces aériennes de certaines nations à l'Est de l'UE (Slovaquie, Hongrie, Autriche) , il n'est ABSOLUMENT PAS QUESTION, point de vue sécuritaire, que la France "s'amuse" à créer un nouveau trou capacitaire, sachant que même si les Polonais et Italiens feraient une large part du boulot, le temps que les allemands mobilisent leurs 4 Typhoon disponibles, un raid (potentiel !) Russe serait déjà à Paris !


Donc,cessez d'imaginer mon pays "manipulant" vos politiques, nos dirigeants et militaires préfèrent une Suisse défendue par SES F35 qu'une Suisse sans défense !
Ça fait un soucis en moins à gérer.


Personnellement,je trouve AFFLIGEANT une telle initiative jouant la sécurité, la souveraineté d'un pays au nom d'idéologies qui mènent à une possible catastrophe, et ceux qui imaginent qu'elle ne touche QUE le F35 se trompent....

Écrit par : Grosminet | 10/08/2022

@Philbeau. Si la démocratie semi-directe Suisse et les débats qu'elle engendre vous fait sourire, tant mieux. Vu de Suisse, la démocratie française, avec son monarque, sa princesse, et les courtisants du Senat et surtout de l'assemblée nationale, avec leur comportement digne du poulailler, font se tordre de rire, y compris les citoyens français qui se sont installés en Suisse. Et rire c'est encore plus plqisant que sourire.

Écrit par : Baz driver | 10/08/2022

@Grosminet : Il y a sur ce sujet une énorme confusion en France et en Suisse. Dassault n’est en aucun cas à l’origine de cette polémique, je précise. Par contre, il a été identifié un lobbying pro-Rafale constitué de politiques et de journalistes français qui ont durant une courte période, tentés d’influencer ou pourrir la décision et ceci à travers des articles de presses. Une de mes connaissances dans grand groupe de presse en Suisse m’a confirmé ce type d’approche. Certains journalistes ont succombé à certaines informations faussées sur le F-35 et certaines discussions purement politiques qui ont eu lieu avant la décision. Les initiateurs de StopF35 ont profité entre autre de celles-ci.

Écrit par : PK | 10/08/2022

@PK.... et il va de soi que LM n'a jamais fait de lobbying en Suisse...

Écrit par : Edgar | 10/08/2022

@Grosminet et Baz,
Je pense que le mal est fait et qu'il est assez illusoire d'essayer de se dédoiner maintenant en s'excusant dans toutes les langues. Personne en Suiise n'a oublié le harcèlement constant sur ce dossier dans les blogs et la presse française.
Lâchons donc 5 minutes l'hypocrisie pour reconaitre qu'il est plus qu'évident que le choix du F-35 a échaudé, le dernier pays limitrophe de la France qui n'a pas encore signé son contrat avec LM !
Chacun a joué sa partition et c'est de bonne guerre, le dernier acte est pour bientôt !
Pour ma part, je crois que cette confrontation laissera des traces durables dans les relations entre ces deux pays !

Écrit par : Champicus | 10/08/2022

@Edgar: Vous ne feriez pas cette remarque en connaissance de cause. Or, durant toute la campagne d'essais les avionneurs ont été soumis à une clause très stricte en matière de lobby. Aucune intervention dans des meetings aériens, pas d'article ni de critiques des concurrents. Les forums informatifs ou conférences devaient être annoncés à l'avance avec un descriptif des sujets abordés. Aucun cadeau même un repas ne devait être offert. Une fois les dernières offres rendues, les forums étaient interdits. En cas de non respect, l'avionneur aurait été éliminé d'office.
Il y a donc une très forte différence avec ce que vous sous-entendez et ce que chaque avionneur à fait en toute légalité.

Écrit par : PK | 10/08/2022

@ Baz , étant l'un des principaux protagonistes ici de ces chamailleries , on comprends que vous vous sentiez visé . Pour autant donner votre vision des particularités françaises n'apporte rien ici au sujet dont il est question , et on vous souhaite n'être pas interrompu dans votre crise de fou rire par une mauvaise surprise ...

Écrit par : philbeau | 10/08/2022

@Champicus. Je ne vois pas en quoi j'essayerait de dédouaner les français et les Anti-F-35. C'est justement tout le contraire, et je ne suis pas français de plus...

Écrit par : Baz driver | 10/08/2022

@Philbeau. Je vous renvoie à votre cher OPEX360, vos propres chamailleries et celles de vos compatriotes.
Je ne me chamaille pas sur le choix avec certains, mais j'explique simplement les règles democratiques de ce pays, et les différents pouvoirs et procédures qui y existent.

Écrit par : Baz driver | 10/08/2022

C'est beau quand même tous ces débats pour équiper la force aérienne Suisse... 10 ans que ça dure et que l'on entend parler d'un hypothétique nouvel appareil. Il serait temps que les aviateurs Suisses puissent préparer le remplacement de leurs F18 rapidement. Il aurait été sympa de voir le Rafale F4S en Suisse mais ce sera le F35 et quoi qu'on en pense du choix et de la manière.

Écrit par : Foudre | 10/08/2022

@Foudre: oui mais cette fois c’est la bonne

Écrit par : Marco | 10/08/2022

@ Pk: je réagis surtout aux RECCURENTES accusations de certaines personnes sur votre blog, prétendant que mon pays et/ou Dassault sont responsables de cette initiative....

Oubliant, au passage, que cette (je me permets, vous comprenez sûrement) PLAIE de Gssa, alliée aux socialistes, n'a ABSOLUMENT PAS besoin d'être dirigée par une nation étrangère, surtout quand celle-ci, productrice d'armes, apprécierait de vous fournir, en qualité de client prestigieux.....


Que des politiques, journalistes, voire commentateurs ayant des interets, aient fait un foin pas possible pour dissuader de l'achat F35, c'est tout à fait possible.....
Pratique courante dans le domaine (et pas spécifiquement français)

Écrit par : Grosminet | 10/08/2022

@Grosminet: j’avais compris votre propos rassurez-vous.

Écrit par : Pk | 10/08/2022

@Grosminet, vous avez entièrement raison, la Suisse a la gauche la plus bête du monde et n’a pas besoin d’aide dans sa bêtise!
Cela étant, même si les F-35 sont signés avant la votation, il faut impérativement gagner car il se pourrait dans le futur qu’il soit nécessaire d’acheter quelques Lightning supplémentaires pour une raison ou une autre.

Écrit par : Harry Spotter | 12/08/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.