30/06/2022

La Suède commande le GlobalEye !

globaleye-blue-sky.jpg

C’est fait, la Suède vient de passer commande pour 2 avions d'alerte précoce aéroportés de type GlobalEye pour remplacer les actuels Saab 340 Erieye. La Force arienne suédoise a exprimé son intérêt à déployer à l’avenir le GlobalEye basé sur Bombardier Global 6000 pour répondre à ses futurs besoins de surveillance aéroportée.

La FMV a signé un contrat avec Saab AB pour l'achat de 2 avions de d'alerte précoce qui porteront la désignation « S106 », aux sein des forces armées, est un développement ultérieur du GlobalEye de Saab, ce qui signifie qu'il est adapté aux tâches de défense suédoises et à la coopération internationale.

« Le S 106 implique une capacité de reconnaissance et de commandement considérablement renforcée dans les airs, sur mer et sur terre, ainsi qu'une autonomie et une portée plus longues par rapport à la capacité de jour, déclare Ingela Mathiasson, responsable de l'équipement aéronautique chez FMV. »

La valeur du contrat est d'environ 7,3 milliards et se déroulera sur la période 2022-2027. Le contrat comprend également des options qui donnent à FMV la possibilité de commander jusqu'à deux GlobalEye supplémentaires.

Saab S106 GlobalEye

Basé sur une cellule de jet d’affaires Bombardier Global 6000, le « GlobalEye » offre les plus récentes technologies, cet impressionnant biréacteur peut relier Paris à Tokyo sans escale avec huit passagers et de trois à quatre membres d’équipage (en mode jet privé). Il peut franchir 6’000 milles marins (11’100 km) à Mach 0,85 avec jusqu’à huit passagers. 

669824819.jpg

De son côté la Société de Défense et de la sécurité Saab a installé sa nouvelle version du système de radar Saab « Erieye ER » AEW&C de type AESA intègre la technologie GaN (nitrure de gallium), qui offre une détection supérieure à 600 kilomètres. Les caractéristiques du système comprennent, la production d'onde adaptative (y compris la compression numérique, codées en phase d'impulsion), le traitement du signal et de poursuite de cible (TWS) tout au long de la couverture angulaire du système à l’aide de fréquences basses et moyennes. Le système permet une capacité de détection avant et en arrière du cap de l'avion. Le système « Swing Role Surveillance System » (SRSS) est capable de détection simultanée et le suivi des cibles multiples dans les airs, sur terre et en mer.

En matière de détection maritime, le système est couplé avec le radar Leonardo 7500E AESA en bande I (8 à 12,5 GHz) ventral et d’une tourelle électro-optique. Le « GlobalEye » est capable de détecter des navires à environ 400 km et même des contacts plus petits, comme par exemple un jet ski et des bateaux gonflables (CPCR) et un périscope de sous-marin à très longue portée au-delà des 100 nautiques miles. L’ensemble du système est capable de fonctionner dans un environnement de guerre-électronique et de cyberguerre. L’identification de piste aérienne est facilitée par un IFF Mode 5 (ou norme nationale du client).

248746203.jpg

Photos : Global Eye @ Saab

 

 

29/06/2022

Le Gulftream G800 a réussi son vol inaugural !

all-new-gulfstream-g800-makes-first-flight.20220628.jpg

Le premier Gulfstream G800, immatriculé N800G, a effectué son vol inaugural avec ce matin avec un mélange de carburant d’aviation durable depuis les installations de Savannah/Hilton Head à 9h00 HAE et y a atterri deux heures plus tard, lançant officiellement le programme d’essais en vol du biréacteur. Le nouvel avion est fait pour repousser encore les limites en matière de rayon d’action et de confort.

Le Gulfstream G800 est doté des dernières technologies et du confort de l’habitacle de l’avionneur notamment des sièges ergonomiques fabriqués à la main, un système d’éclairage circadien haute définition. La cabine offre  un air recirculé pour un environnement d’air 100% frais, renouvelé toutes les deux à trois minutes et purifié par un système d’air pur à ionisation plasma. L’altitude de cabine est la plus basse de l’industrie et offres 16 des plus grandes fenêtres du marché. Conçu pour accueillir jusqu’à 19 passagers, le G800 offre jusqu’à quatre espaces de vie, ou trois espaces de vie avec un compartiment d’équipage.

Le G800 est équipé du poste de pilotage Symmetry de nouvelle génération de Gulfstream et de deux affichages tête haute dotés du nouveau système de vision combinée, qui comprend un système de vision de vol amélioré et des images de système de vision synthétique, améliorant encore la sécurité et la connaissance de la situation du pilote. Les deux affichages tête haute sont dotés du nouveau système de vision combinée (CVS) de Gulfstream qui unit le système de vision de vol améliorée (EFVS) et le système de vision synthétique (SVS) en une seule image, augmentant ainsi la connaissance de la situation des pilotes et l’accès à un plus grand nombre d’aéroports.

v_g700_flightdeck_mkt_002_Desktop.jpg

Propulsé par une paire de moteurs Rolls-Royce Pearl 700, il peu voler sur une distance mondiale de 8’000 nm / 14’816 km1 à Mach 0,85. Le G800 relie sans escale à plus de destinations dans le monde que tout autre avion d’affaires. L’avantage de l’autonomie à grande vitesse de Gulfstream permet de faire économiser jusqu’à 1,5 heure sur les vols de plus de 6 500 nm/12 038 km. 

Cabin_R11__S1_Doubles-Looking-Aft_Desktop.jpg

Photos : 1 Vol inaugural du G800 2 Cockpit 3 Intérieur @ Gufstream

 

 

28/06/2022

Des A350F pour Silk Way !

silk-way-west-airlines-signs-order-for-two-a350f.jpeg

Silk Way West Airlines, basée à Bakou en Azerbaïdjan, a signé une commande ferme pour deux A350F. Il s'agit de la première commande de la région caspienne pour ce type d'appareil Airbus. Ces avions cargos sont destinés à moderniser et à accroître la flotte existante de Silk Way West Airlines avec les avions cargos les plus efficaces et durables disponibles sur le marché.  Faisant partie de la famille long-courrier la plus moderne au monde, l'A350F aura un niveau élevé de points communs avec les versions passagers de l'A350. Avec une capacité de charge utile de 109 tonnes, l'A350F desservira tous les marchés du fret. L'avion dispose d'une grande porte cargo sur le pont principal, avec sa longueur de fuselage et sa capacité optimisées autour des palettes et conteneurs standard de l'industrie. Plus de 70 % de la cellule est constituée de matériaux de pointe, ce qui entraînera une masse au décollage plus légère de 30 tonnes et une réduction de la consommation de carburant et des émissions d'au moins 20 % par rapport à son concurrent le plus proche actuel. L'A350F satisfera pleinement aux normes renforcées d'émissions de CO de l'OACI qui entreront en vigueur en 2027. Basé sur le tout nouvel A350 le plus vendu, l'A350F apporte une efficacité et un choix de dernière génération au marché des gros cargos. Avec une efficacité imbattable en termes de consommation de carburant, d'émissions de CO2 et d'économie, l'A350F est le seul cargo capable de répondre aux dernières exigences de l'OACI.

Singapore Airlines est déjà un gros client de l’A350. Le transporteur opère 56 appareils au sin de son réseau. L'accord avec Singapore Airlines est le troisième engagement reçu pour le nouvel A350F au cours du mois dernier.

 Un concurrent sérieux

L'A350F offre plus de charge utile, plus d'autonomie et plus de volume que son concurrent actuel le B777F. Les fonctionnalités et services de nouvelle génération, combinés à une économie commerciale robuste, sont réunis dans l'A350F pour devenir l'avion le plus efficace et le plus durable sur le marché des cargos aujourd'hui. Airbus était en retard sur le marché du fret, l’avionneur travaille à combler cette lacune. Avec une progression annuelle de près de 5 % du fret aérien d’ici à 2040, le constructeur européen ne peut pas rater ce marché. Lancé en 2021, l'A350F a enregistré à ce jour 31 commandes et engagements d’achats de la part de six clients.

 Photo : A350F aux couleurs de Silk Way West Airlines @ Airbus

 

27/06/2022

Des hélicoptères lourds pour la Belgique !

31004466.jpeg

La Belgique n’est pas satisfaite de ses hélicoptères NH90 et prévoit de renforcer sa capacité de transport à l’horizon 2030. A travers son plan de modernisation « STAR » se sont plus de 10 milliards d’euros d'investissements qui seront octroyés pour la défense.

Des hélicoptères plus gros

Le transport lourd héliporté est à la mode, après l’Allemagne qui vient de choisie le Boeing CH-47F « Chinook », Bruxelles prévoit de se doter de capacités héliportées sans équivalent dans son histoire. Le plan prévoit l’achat de 15 hélicoptères utilitaires légers pour un budget de 250 millions, et 8 à 10 x hélicoptères lourds pour 612 millions d’euros ainsi que de 4 hélicoptères de recherche et de sauvetage pour 181 millions d’euros.

Il est ainsi prévu de venir remplacer les Agusta A109 ainsi que les 4 NH90 de transport tactique (TTH), dont la disponibilité est insuffisante.

La grande nouveauté concerne donc l’achat d’un hélicoptère lourd tactique. Seuil deux modèle sont disponibles aujourd’hui sur le marché avec le Sikorsky CH-53K « King Stallion » et le Boeing CH-47F « Chinook » tout deux d’origines américaines. Les autres modèles d’hélicoptères devraient en principe être acquis auprès des hélicoptéristes européens. Mais il n’est pas encore connu qui seront les prétendants contrairement aux hélicoptères gros porteurs.

Sikorsky CH-53K «King Stallion » 

2737274333.2.jpg

Bien que conçu de la même taille que les CH-53E « Super Stallion », qu’il doit remplacer à partir de 2021, le CH-53K permettra de tripler la capacité de transport de charge externe à plus de 27’000 lb sur une distance de plus de 110 miles nautiques. Doté d’une nouvelle motorisation General-Electric GE38-1B offrant un meilleur couple surmonté d’un rotor de quatrième génération en composite. La cellule est également nouvelle, car entièrement en matériaux composites. Encore plus puissante (ses 3 turbines délivrent environ 7'500ch chacune), ravitaillable en vol, équipé de systèmes de communications de dernière génération, le CH-53K est optimisé pour le transport par temps chaud en opérant à partir de terrains peu préparés et devient la référence de sa catégorie. En matière de transport, le CH-53K peut par exemple emporter en interne une Jeep « Humvee ».

Boeing CH-47F «Chinook»

2127935287.jpg

Les nouveaux CH-47F disposent de caractéristiques améliorées en vue de la survie, avec notamment un système directionnel de contre-mesures électronique à infrarouges, une meilleure protection balistique et un carénage résistant à l'écrasement. L’équipage dispose de sièges blindés. Le CH-47F possède une cellule et une avionique modernisée, ainsi qu'un poste de pilotage automatique et numérique.

Photos : CH-53K « King Stallion » @ Sikorsky/LM  CH-47F « Chinook » @ Boeing

26/06/2022

Des H145M pour la Garde nationale chypriote !

unnamed.png

Le gouvernement chypriote a signé un contrat avec Airbus Helicopters pour l'achat de 6 hélicoptères H145M avec une option pour six autres appareils. Les hélicoptères seront exploités par la Garde nationale chypriote.

Le H145 a été développé comme modèle civil pour les opérations de jour comme de nuit et dans les conditions les plus défavorables. L'hélicoptère est équipé de la suite avionique numérique Helionix et offre ainsi non seulement une gestion innovante des données de vol mais aussi un puissant pilote automatique 4 axes, ce qui réduit considérablement la charge de travail des pilotes dans leurs missions. Ses émissions sonores particulièrement faibles font du H145 l'hélicoptère le plus silencieux de sa catégorie.
Avec une masse maximum au décollage en augmentation (3 700 kilos), il peut être équipé d'équipements de mission, notamment d'un canon latéral monté sur pivot, il peut transporter des armes sur des mâts multifonctions ; des capteurs électro-optiques/infrarouges avec moyen de repérage d'objectifs ; ainsi que des solutions d'avionique militaire pour les communications, la navigation et la gestion de vol.

Équipé d'un dispositif de descente sur corde pour les opérations spéciales, le H145M bénéficie d'une capacité de survie améliorée par la protection balistique de l'équipage, des réservoirs de carburant auto-obturant et un système de guerre électronique d'autoprotection contre les menaces de missiles.

Bénéficiant de la robustesse, des faibles coûts d'exploitation et de la disponibilité élevée des hélicoptères éprouvés de la famille EC145/H145 d'Airbus Helicopters, le nouveau H145M est doté de moteurs Turbomeca Arriel-2E, un système numérique de régulation des moteurs à pleine autorité (FADEC) sur deux canaux, un rotor de queue caréné Fenestron®, ainsi que des boîtes de transmission modernisées pour les rotors principal et de queue. La masse maximum au décollage de cet hélicoptère modernisé est augmentée de 50 kg, tandis que ses performances en vol stationnaire - même avec une seule turbine opérationnelle - sont cruciales pour la sécurité en vol et le succès des missions, en particulier dans le cadre d'opérations spéciales ou de recherche et de sauvetage au combat.

Équipé du système d'armes Airbus HForce, le H145M peut être utilisé comme hélicoptère d'attaque léger. La gamme d'armes comprend des canons, des roquettes et des missiles sont en cours d'intégration. Combiné avec des capacités d'équipe Manned-Unmanned et l'intégration dans le combat en réseau, sa bande passante en fait l'hélicoptère le plus performant de sa catégorie.
 
Le H145M est déjà en service en Hongrie (20), en Allemagne (15), en Serbie (9), en Thaïlande (5) et au Luxembourg (2). L'armée américaine exploite une flotte de plus de 460 hélicoptères civils construits localement de la famille H145 sous le nom d'UH-72 Lakota.

Photo : H145M @ Airbus Helicopters/Cara Irina Wagner