15/05/2022

Le B737 MAX très présent dans le ciel !

3043546287.jpg

Le grounding des flottes de Boeing B737 MAX semble faire défectivement partie du passé, un an et demi après la rectification de l’avion, ce dernier est à nouveau bien présent dans le ciel. La  FAA avait immobilisé le Boeing 737 MAX en mars 2019 à la suite de deux accident mortels.

Début il faudra attendre le mois de décembre 2020 pour qu’un premier vol commercial avec le « MAX » soit à nouveau autorisé. Petit à petit les régulateurs à travers le monde ont de leur côté autorisé la reprise des vols commerciaux. La remise en état de vol du B737 MAX s’est effectuée en étroite collaboration avec la Federal Aviation Administration (FAA) et Boeing, ainsi que les équipes de sécurité, pour recertifier la flotte de B737 MAX. Des vols non commerciaux ont été effectués avant de relancer le transport de passagers. 

Tous les pilotes de Boeing B737 ont été dû suivre une formation approuvée par la FAA, comprenant une formation assistée par ordinateur, des exposés en classe et une formation rigoureuse sur le simulateur de B737 MAX. Les équipes de maintenance ont travailler à remettre les avions en état de vol et installent de nouveaux logiciels. Des opérations de surveillance de l’état de santé des avions ont été effectué, comme le fonctionnement des moteurs et les groupes auxiliaires de puissance (APU), des commandes de vols, la vérification des pneus et des réservoirs de carburant.

Dans un premier temps la relance de la flotte de B-737 MAX a été assez lente et ceci également à cause du COVID qui est venu se greffer au problème du « MAX ». Mais ces dernier mois, le mise en service du « MAX » s’est accélérée suite à la forte demande passagers. Actuellement Boeing annonce que 581 B737 MAX sont en service à travers la planète et que 37 compagnies aériennes s’appuient sur l’avion.

L’avionneur américain précise que la variante est la plus répandue et représente les trois quarts des « MAX ». Le quart restant est réparti environ entre les B737-8 200 en service chez Ryannair et les 88 MAX-9. Pour l’instant les versions -7 et -10 ne sont pas encore certifiée et ne peuvent donc être en service.

Nouvelles commandes

Le retour en vol du « MAX » rime également avec de nouvelles commandes avec un peu d’une centaine de commande pour l’avion. Les livraisons s’accélèrent également, de quoi redonner le sourire à Boeing.

Le B737 MAX :

 Le B737 « MAX » est 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels, avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport aux versions plus anciennes. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées, figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

Par ailleurs, le B737 MAX profite des progrès accompli dans le domaine de la connectivité. Le B737 «MAX» offre à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel, pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 « MAX », le B737-800 « MAX » et le B737-900 «  MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG.

Photo : B737 MAX de TUI @ Boeing