09/04/2022

L’aéroport de Bern-Belp doté d’une borne électrique pour avion !

210911_053a-768x1152.jpg

La demande en faveur d’une électrification de l’aviation de tourisme se fait de plus en plus forte. Le Groupe EATON propose désormais une borne mobile gratuite jusqu’à la fin de l’année en vue d’une recharge des aéronefs électriques.

La SKYCHARGE Mobile du groupe Eaton qui a été développée en partenariat avec Pipistrel Aircraft est la première borne de recharge d’avions électriques au monde conforme aux normes EASA (European Union Aviation Safety Agency), et fait partie de la gamme de borne SKYCHARGE. Elle a été conçue à partir de la technologie exclusive RANGEXT de Eaton, permettant la plus rapide et performante recharge au monde, en octroyant une rentabilité de plus de 96 %. SKYCHARGE Mobile se trouvant sur un chariot, elle peut être déplacée facilement n’importe où, sans les coûts des installations, d’autres arguments qui ont convaincu l’Aéroport de Berne-Belp. 

Destinée essentiellement aux avions d’écolage, la borne est mise gratuitement au service des pilotes jusqu’à fin 2022.

 Le vol électrique ouvre une nouvelle dimension à l'aviation, qui offre des opportunités pour la mobilité durable de demain. Avec sa station de recharge électrique SKYCHARGE Mobile powered by Eaton et Pipistrel, l'aéroport de Berne SA a posé la première pierre de l'aviation électrique et franchit déjà d'autres étapes. Afin d'alimenter la station de recharge en électricité verte, une première installation photovoltaïque sera mise en place cette année sur le terminal.

A propos d’Electrifly-In

L'aéroport de Berne-Belp accueillera pour la première fois les septembre 2022 le « Electrifly-In ». Cet événement n'est pas seulement une plateforme pour les pionniers, les exposants et les équipes de développement de toute l'Europe, mais aussi pour le grand public. Des conférences transmettront des connaissances spécialisées et offriront des spectacles aériens. Des vols de passagers permettront de découvrir le vol électrifié. Pour compléter cette stratégie, l'aéroport de Berne invite tout pilote d’avion électrique à découvrir sans bourse délier la nouvelle installation.

L’avion est considéré comme le principal problème de la catastrophe climatique et toute personne qui réserve un vol doit avoir mauvaise conscience et est étiquetée comme un pécheur climatique. La pression sociale et politique en faveur de l’abandon progressif des technologies de combustion ne cesse de croître dans le monde entier. La question n’est donc plus de savoir si, mais quand les avions à propulsion électrique deviendront la norme.

L’aviation est consciente des émissions qu’elle provoque et ne reste pas inactive. Des centaines d’équipes de développement dans le monde entier travaillent à rendre les vols moins polluants à l’avenir. La Suisse joue un rôle important dans ce domaine. Le premier fly-in pour les avions électriques a eu lieu à Granges en 2017. Des pionniers de toute l’Europe sont venus en avion (ou en voiture) pour partager leurs expériences. Après 5 événements à Granges, l’événement a grandi et s’est établi dans la scène. L’Electrifly-In pour les avions à propulsion hybride et électrique est unique en Europe et fait partie intégrante du calendrier des événements aéronautiques.

A travers Electrify-In, il est question de présenter les nouvelles technologies et les développements, les rendre tangibles pour le public et l’éduquer (vols passagers).

unnamed.jpg

Photos : avion électrique Pipistrel en recharge grâce à SKYCHARGE @ EATON

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.