28/03/2022

Le Canada confirme le choix du F-35 !

F-35-RCAF-special.jpeg

Ottawa, par la voix de sa ministre de la Défense, Anita Anand, le gouvernement Trudeau confirme avoir opté pour l’avion de combat Lockheed Martin F-35A « Lightning II ». La Canada prévoit une commande de 88 appareils. Le F-35 va remplacer les actuels Boeing CF-18 « Hornet » en service au sein de la RCAF. Le F-35 était opposé en finale face au Saab Gripen E, qui après sa seconde place exaquo avec le Super Hornet en Finlande et l’avion européen le plus surprenant du moment.

Le F-35 est utilisé par nos partenaires de l’Otan dans le monde entier. Il s’est avéré être un avion mature, adapté et interopérable, c’est pourquoi nous passons à la phase de finalisation​, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse évoquant la nouvelle réalité mondiale et le conflit en Ukraine.

Le gouvernement canadien espère finaliser le contrat dans les sept mois à venir pour une livraison des appareils dès 2025. Cela représente un investissement de 19 milliards de dollars canadiens.  

Nous devons nous assurer que les forces armées canadiennes disposent de l’équipement nécessaire pour assurer la sécurité des Canadiens​, a encore déclaré la ministre. Le Canada possède l’un des plus grands espaces aériens au monde et doit donc pouvoir répondre à un large éventail de menaces​. Cela représente le plus important investissement pour l’aviation canadienne depuis plus de 30 ans, a précisé le gouvernement.

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Le Premier ministre Justin Trudeau qui avait fait campagne pour son élection sur la promesse de ne jamais commander le F-35, s’est montré très discret à ce sujet aujourd’hui.

Cette décision n’est en soi pas une grande surprise, Ottawa fait partie du programme ACI pour le F-35, qui englobe la conception, la production et l'entretien d'un chasseur furtif polyvalent. Le programme d'ACI est le programme d'avions de combat le plus important au monde. Le Canada est l'un des huit pays partenaires du programme d'ACI, aux côtés des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Italie, des Pays-Bas, de la Norvège, du Danemark et de l'Australie. D'autres pays, comme le Japon, la Corée du Sud et Israël, achètent également l'avion par l'entremise du programme de vente de matériel militaire des États-Unis (É.-U.) à l'étranger (Foreign Military Sales). 

Le Canada participe au programme d'ACI depuis 1997. Cette participation affirmée très tôt dans le processus a permis à l'industrie canadienne de s'installer solidement dans la chaîne d'approvisionnement des ACI F-35. Avec le programme ACI, le Canada verra ses investissements en direction du programme F-35 récompensés. Soit une acquisition plus rapide et avec des coûts diminués. Question technologies, le F-35 n’a pas de concurrence en Occident et Ottawa là compris. Un choix en direction du F-35 est simplement naturel.

Lockheed-Martin F-35A/F4

Le F-35A/F4 est un avion de combat de la 5ème génération doté de capacités furtives. Avion monoplace ne nécessitant pas l’obligation d’une version biplace pour la transition, le F-35 a été conçu spécifiquement autour d’une architecture informatique très puissante pour permettre une totale fusion de l’ensemble des capteurs multispectraux. Il est le premier avion entièrement conçu pour fonctionner dans ce que l’on appelle la guerre en réseau (Network Centric Warfare). Le F-35A peut ainsi effectuer des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance et menés directement des opérations de guerre électronique, ainsi que la supériorité aérienne sans oublier l’attaque au sol. Doté d’un cockpit de nouvelle génération avec un écran géant central tactile couleurs qui ne nécessite plus le besoin de boutons de sélection. A noter que le traditionnel viseur tête haute (HUD) est supprimé, l’ensemble des informations sont ainsi partagées entre l’écran et le viseur de casque Rockwell Collins ESA Vision Systems LLC, « Helmet Mounted Display System ». Le pilote dispose de la liaison de données TADIL-J (Tactical Digital Information Link) soit une version améliorée de la Link16 de l’Otan. Le TADIL-J a été conçu comme une liaison de données améliorée utilisée pour échanger des informations en temps quasi-réel (NRT). Il s’agit d’un système de communication, de navigation et d’identification qui facilite l’échange d’informations entre les systèmes de commandement, de contrôle, de communication, d’informatique et de renseignement (C4I) tactiques. Le composant d’émission et de réception radio de TADIL-J est le système commun de distribution d’informations tactiques (JTIDS). L’avion est également le premier à disposer d’un système de mise à jour et de logistique en ligne qui répond ODIN (en remplacement d’ALIS). Le système intègre les fonctionnalités suivantes : la maintenance, les pronostics de pannes, la chaîne d’approvisionnement, les services d’assistance aux clients. Actionneurs électro-hydrostatique, le F-35 dispose pour la première fois des actionneurs électro-hydrostatiques (EHA) agissant en tant que commandes de vol principale, ce qui inclut le gouvernail, les empennages horizontaux et la surface de contrôle du flaperon. Les actionneurs des commandes de vol, bien qu’ils possèdent des systèmes hydrauliques internes à boucle fermée, sont contrôlés et alimentés par électricité et non de manière hydraulique, ce qui permet une capacité de survie accrue et un risque réduit. 

Radar AESA 

Le F-35A est équipé du radar à balayage électronique AESA conçu AN/APG-81conçu par Northrop-Grumman. Le système dispose des modes air-air et air-sol, suivi de terrain, cartographie à haute résolution, détection de véhicules terrestres, de l’écoute passive et des capacités de brouillage.

L’EOTS 

Le système de ciblage électro-optique de poursuite infrarouge (EOTS) AN/AAQ-40 produit par Lockheed Martin est un système de localisation et désignation de cible air-air et air-sol comprenant un FLIR, une caméra TV à haute définition et un système laser (télémétrie, désignation de cible). Le système est composé d’une fenêtre en saphir durable et est relié à l’ordinateur central intégré de l’avion via une interface à fibre optique à haute vitesse. Le système EOTS améliore la connaissance de la situation des pilotes de F-35 et permet aux équipages d’aéronefs d’identifier les zones d’intérêt, d’effectuer des reconnaissances et de livrer avec précision des armes à guidage laser et GPS. 

AN/ASQ-239 Barracuda 

Le système AN/ASQ-239 conçu par BAe Systems protège le F-35 grâce à une technologie avancée afin de contrer les menaces actuelles et émergentes. La suite offre une alerte radar entièrement intégrée, une aide au ciblage et une autoprotection, pour détecter et contrer les menaces aériennes et terrestres.

Le système fournit au pilote une connaissance maximale de la situation, aidant à identifier, surveiller, analyser et répondre aux menaces potentielles. Une avionique et des capteurs avancés fournissent une vue en temps réel et à 360 degrés de l’espace de combat, aidant à maximiser les distances de détection et offrant au pilote des options pour échapper, engager, contrer ou bloquer les menaces.

AN/AAQ-37 (DAS) 

Le système d’alerte missile de Northrop Grumman Electronic System DAS (Distributed Aperture System) AN/AAQ-37 comprend 6 détecteurs infrarouges répartis en différents points de façon à fournir une vision à 360° autour de l’avion. Le système est combiné à un brouilleur Sanders/ITT ALQ-214.

Radios & IFF   

Le F-35A est doté système de navigation et de combat Northrop Grumman AN/ASQ-242, qui inclut : le système de communication Harris Corporation Multifunction Advanced Data link (MADL) avec une radio SINCGARS, une radio cryptée HAVE QUICK et un interrogateur/ transpondeur IFF Mode5. 

Données techniques & armement du F-35A 

Un moteur Pratt & Whitney F135 de 125kN et 178kN avec postcombustion. Masse à vide 13’170kg, maximale 25’600kg. Vitesse Mach 1,6. Plafond pratique 18’500m. Vitesse ascensionnelle plus de 180 m/s. Rayon d’action 2’200km.

Armement 

10 points d’emport : 4 internes et 6 externes. 1 canon General Dynamics GAU-22 de 25mm. Air-air : AIM-9X Sidewinder, IRIS-T, ASRAAM, AIM-120 AMRAAM, METEOR, Raytheon Peregrine, LM AIM-620. Air-sol : AGM-AARGM, AGM-158 JASSM Brimstone, AGM-169 JCM. Antinavire : JSM, LRASM. Bombes : Mark 82, Mark 84, Small Diameter Bombe, JDAM, AGM-154 JSOW. 

FEPJhB9X0AAKOkM.jpeg

Photos : 1 F-35 aux couleurs du Canada @ The Avionist  2 F-35A @ LM

 

Commentaires

Au moins à l’époque du F16 il y’avait un peu de diversité étant donné que le F18 a quand même réussi à s’exporter un minimum ainsi que quelques F15. Maintenant le F35 deviens l’unique avion qui remplace le F16 et le F18. Je pense fortement que ça pourra poser problème à l’avenir.

Écrit par : Yo | 29/03/2022

Décidément, comme je l'ai déjà dit, c'est le F-35 qu'on aurait dû appeler "Raptor" !Il dévore tout et ne laisse rien derrière lui !
Sans compter qu'avec un tel carnet de commande, les frais de maintenance ne feront que baisser! On est dans un effet mécanique industriel de masse qui va considérablement réduite les couts d'opérationnalité ! Et toc pour les haters qui n'avaient plus que cet argument à brandir !Vivement la fin de la saga du F-35 Suisse pour passer à autre chose !
Et si... je dis bien si ....les french prenaient des F-35 en échange d'une promesse d'adaptation de l'avion en tant que vecteur nucléaire français ? Si les Israéliens ont obtenu le développement de leur propre version de l'avion, pourquoi pas les french ? Espérons que Macron se montrera pragmatique ....ce qui ne sembla pas exclu s'il rempile ! Ne riez pas… peut-être y pense-t-il déjà !

Écrit par : Dede | 29/03/2022

Petite analyse perso ;Le Royaume-uni, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie qui ont développé le Typhon ensemble peuvent se permettre de commander le F-35 en deuxième rang ! Ce qui est une aubaine puisque les couts rationalisés de l'Eurofighter l'ont rendu moins lourd à supporter financièrement par les pays producteurs. Par contre, je me demande combien de temps la France pourra encore assumer financièrement son particularisme ? Ils ont urgemment besoin d'un nouveau chasseur plus performant alors que le Rafale assumé seul par la France a déjà mis les budgets dans le rouge ! Les choix stratégiques qui s'imposent à eux sont bien moins favorables que les autres pays de l'OTAN !

Écrit par : Ciceron | 29/03/2022

A plus ou moins long terme pour Lockheed Martin, le volume industriel et le nombre de clients du F-35 devraient être similaires à ceux du F-16.

Écrit par : marcel | 29/03/2022

@Yo,
Comme les USA ont décidé de n'avoir qu'une plateforme avec ses variations en remplacement des F-16, F-18 C/D, Harrier... forcément, il n'y a qu'un appareil sur le marché.
Et l'Europe pour le moment ne propose rien face au F-35. Et si il emporte tous ces appels d'offre c'est bien parce qu'il est loin au-dessus des autres, et tous les essais le démontrent.
Intéressant de voir malgré tout que le Gripen semble être le plus avancé de 4e génération si on se fie aux résultats finlandais et canadiens !

Quand vous dites que la diversité est importante, il y a du vrai, mais cela ne fait pas tout. La diversité est importante pour utiliser les appareils là où ils sont meilleurs, donc par le passé avec des appareils ultra-spécialisés, il n'y avait pas d'autre choix.
Aujourd'hui, les choses ont changé, tous les avions modernes sont Swingrole, la diversité est donc moins importante. De plus, toutes les "grandes" armées européennes sont équipées d'appareils de 4e génération en complément, les USA aussi, et quand l'Europe mettra en service un avion de 6e génération, il y aura encore des avion de 4e génération en service pour 20 ans. Donc la diversité reste pour le moment assurée.

Mais maintenant, il faut se concentrer sur le plus important. La question de la diversité n'importe que dans le cas où on parle de conflit avec une grande puissance aérienne et anti-aérienne(Chine ou Russie, voir l'Inde et l'Egypte).
Et dans ce cas, on l'a constaté en Ukraine, la difficulté est d'être capable de travailler en commun, de gérer un espace aérien complexe, de gérer les couloirs pour missiles de croisière, gérer les aéroports ennemis, les défenses anti-aériennes, les escortes d'avions d'attaque, etc...
La Russie n'est pas compétente en la matière. Les avions swingrole ne sont pas utilisés comme tels, les avions sont envoyés par paire, et ils n'ont pas réussi à prendre le contrôle de l'espace aérien après plus d'un mois.
Pour l'occident, dans les conflits précédents, la maîtrise du ciel s'est faite rapidement. Et si vous regardez la vidéo suivante, vous verrez la complexité de la gestion de l'espace aérien, et le volume d'appareils utilisés, les missiles de croisière venant de la mer, l'artillerie, les hélicoptères, les assauts de parachutistes et forces spéciales, les bombardiers de tout types, etc... https://www.youtube.com/watch?v=zxRgfBXn6Mg
Pouvoir gérer un tel espace aérien est la clé d'un conflit de grande ampleur. La Russie n'a pas appris à le faire en Syrie, et n'a pas appris à le faire en Ukraine.
Pour la Chine, c'est pire puisqu'ils n'ont pas vraiment d'expérience de conflit.
Par contre, pour l'occident, il y a un avantage important. Pour commencer, il y a le volume combiné de renseignements qui est bien plus important que pour les autres puissances. Ils ont des systèmes de commandement plus important en nombre et en qualité. Les Awacs de l'OTAN sont bien plus nombreux que les autres grandes puissances aériennes. Pour les avions ravitailleurs, on n'en parle même pas.
Et contrairement à la Russie, les appareils utilisent l'ensemble de leurs capacités Swingrole. En Ukraine on constate que les Su-30, Su-35 ne sont utilisés que pour des missions air-air, et ne réalisent pas ou peu de missions air-sol.
Mais surtout, avec les expériences du passé, les retours faits, et les leçons tirées, il se trouve que des exercices majeurs ont lieu régulièrement, ou des nations collaborent et s'entraînent à attaquer et à défendre dans ces cas de figure avec un volume très important d'appareils, et même avec des pilotes de F-35 qui se joignent du monde entier depuis leur simulateur.
...
Le seul vrai risque du nombre de F-35, c'est le piratage. Mais encore ce n'est pas sûr que l'appareil est réellement à risque.

Écrit par : Fab | 29/03/2022

@Marcel,
Je pense que c'est à très très long terme. Pour le moment, LM arrive à la limite de clients potentiels. Les flottes sont quasiment toutes renouvelées ou ont sélectionné le successeur en Europe. Et les renouvellements à effectuer seront en relativement faible quantité.
Par contre, de tous les utilisateurs actuels du F-16, bcp n'auront pas la possibilité d'acheter le F-35, cette possibilité sera rejetée par les Américains pour protéger leur investissement dans cette plateforme.
Tous les utilisateurs de S400 sont d'office éliminés (Turquie + Inde). Toutes les nations trop proches de la Chine ou de la Russie sont éliminées (Pakistan, Venezuela, et bien d'autres).
Toutes les nations qui ne sont pas en paix ou qui ont des relations tendues avec les alliés sont éliminés. (Argentine pour le Royaume Uni, et toutes les monarchies du Golfe par absence de traité de paix avec Israël, excepté les EAU potentiellement)
Il y a aussi les nations avec lesquelles il est impensable pour le moment de vendre le S400 par risque que ce soit interprété comme une provocation (Taïwan, et probablement d'autres).
Bref, cela limite énormément les exportations potentielles sur les 20 prochaines années.
Ce qui peut changer, d'autant plus avec les tensions actuelles qui sont en train d'exploser, c'est le nb d'appareils commandés par les clients actuels. Et ce d'autant plus si LM démontre un appareil fiable, sans problèmes, etc...

Écrit par : Fab | 29/03/2022

On peut tout de suite dire à Ciceron et Dede qu'ils peuvent arrêter leurs rêves , la France ne va certainement pas saborder sa BITD florissante actuelle source d'export (3e rang mondial) largement tributaire de son industrie aéronautique (avions , électronique , systèmes d'armes) pour imiter ses voisins directs qui n'ont pas l'équivalent . Ceci expliquant cela . D'autre part ,disposant de manière indépendante de l'arme nucléaire ,ce serait un non-sens de faire dépendre sa dissuasion d'un vecteur étranger .C'est justement son particularisme qui lui permet d'exporter dans le monde entier , juste après les US en Occident. Cela semble susciter des jalousies mesquines chez de nombreux intervenants sur ce forum , peu au fait semble-t-il des spécificités qui régissent les relations internationales .

Écrit par : philbeau | 29/03/2022

@YO,
C'était le but ! le concept Joint Strike Fighter (JSF) visait à remplacer tous les modèles d'avions par un seul, voilà qui est fait !
Le but est de faire basser les couts par une standardisation sur un seul modèle !
Et vu la production pléthorique de l'avion, et l'abondance des pièces de rechange et des systèmes, il risque de couter.... encore moins cher à l'usage que des petites séries comme les Rafle et Typhon !
Eh oui, la redoutable machine de guerre économique US dans toute sa splendeur, l'Europe ne fait tout simplement pas le poid !

Écrit par : Ciceron | 29/03/2022

Bonjour Dédé. Il n'y a absolument aucune chance pour que la France considère le F-35. D'une part parce que même s'il fait passer un saut qualitatif par rapport au Rafale je ne suis pas convaincu que ce saut soit si énorme pour justifier un investissement si important (si les USA proposaient le NGAD pourquoi pas). Ensuite parce que imaginons qu'une fois le F-35 acheté, que faites vous de tout le tissu industriel qui est aujourd'hui impliqué autour du Rafale. Ce n'est pas seulement Dassault, c'est Thalès, c'est Safran, et ce sont des milliers d'autres de fournisseurs. Qu'est ce qui va coûter plus cher l'achat du F-35 et donc l'abandon de tout ce tissu industriel et de tout le savoir faire et la technologie qui va avec ou le développement d'un nouvel avion (peut être moins performant que ce que peuvent produire les USA et alors?) qui ne l'oubliez pas pourra certainement s'exporter ?

Écrit par : Bruno | 29/03/2022

Bonjour à toutes et tous,
Très très bonne nouvelle.
Ainsi donc au Groenland, le Canada et le Danemark pourront faire " QRA commune " à budgets contenus.
Toutefois pour mieux la réussir, ne faudrait-il pas des JATO installées ?
De bonnes réflexions.
D.J

Écrit par : JOUGLET | 30/03/2022

Et c'est qui le prochain ? Parceque c'est pas encore fini ....

Écrit par : Touchit | 30/03/2022

@Ciceron : sur quels arguments basez-vous votre réflexion pour affirmer que la France doit urgemment se doter d'un nouveau chasseur ? Les missiles Scalp, Meteor, Mica & Exocet sont "has been" ? Sans parler de l'ASMPA qui a une portée de 500 km là où un F-35 doit larguer sa bombe atomique gravitationnelle au-dessus de sa cible... Les pays qui ont commandé le Rafale l'ont certainement fait uniquement pour entretenir de bonnes relations avec la France et non par besoin opérationnel... En Afghanistan, en Syrie, en Afrique il ne me semble pas que le Rafale est fait montre de carences opérationnelles...

Écrit par : Aston78 | 30/03/2022

Chose intéressante sur les coûts du programme F35, en 2011 le gouvernement canadien avait déclaré que l'achat de 65 F35 coûterait environ 30 milliards de dollars, et plus de 10 ans plus tard, Ottawa estime le coût de 19 milliards de dollars pour 88 F35" des recherches supplémentaires montrent facilement la diminution importante des couts de production au fil du temps ...

Écrit par : Martin | 30/03/2022

@ Martin : où avez vous trouvé 30 milliards ? on avait parlé de 8,6 milliards , en 2010 , ce qui fut l'objet de controverses sur sa sous-évaluation ...
http://www.opex360.com/2022/03/29/le-canada-va-acquerir-88-chasseurs-bombardiers-f-35a/

Écrit par : philbeau | 30/03/2022

@Philbeau et Martin: les chiffres de Martin sont justes mais concernent le coûts totaux soit avions et pièces détachées simulateurs en tenant compte des rabais et avantages de la particiation au programme ACI. Les 8 millairds de CAD ne concernait que l'avion "nu".

On parlait bien de 65 appareils à l'époque et de 88 aujourd'hui... on pourrait entendre parler d'une augmentation à 124 mais celà dépendra du futur budget en hausse de Défense. Les chiffres sont en dollars canadien !!

Écrit par : PK | 30/03/2022

@Philbeau et Bruno,
Le Rafale au-delà de toutes ses qualités certaines est un avion dépassé aujourd'hui. Il serait judicieux pour la France de coupler à la flotte existante une trentaine de F-35 comme l'ont fait les Allemands, Italiens, Espagnols et Anglais ! L'urgence fait loi !Un vecteur nucléaire français basé sur le F-35 n'est pas un tabou absolu ! Pas pour les Américains en tout cas ! Sans compter que la France pourrait négocier pour obtenir une partie du pactole de la dinde en or, ce qui ferait beaucoup de bien au tissu industriel aéronautique national. Surtout en ce moment ! Cela permettrait d'éviter une perte de qualitatif de la chasse française.Attendre 15-20 ans dans le meilleur des cas, pour voir voler un successeur du Rafale me semble la pire des options ! La France, pays dans le peloton de tête en matière d'aéronautique militaire, risque de perdre son avantage historique pour ne jamais le retrouver ! Les Anglais l'ont bien compris et ont commandées F-35 tout en lançant leur Tempest !Comprenez ici que cet argumentaire est le plus logique et celui qui assure le moins de perte de souveraineté pour la France !Encore une fois, vous niez les évidences, on en reparlera dans moins de 5 ans...vous verrez !

Écrit par : Dede | 31/03/2022

@Ciceron | 29/03/2022 >> techniquement la France n'a pas un besoin urgent de remplacer Rafale, car son évolution technique continue et il se montre largement efficace dans les missions qui lui sont allouées. L'absence actuelle de système de communication sécurisé avec le F-35 ne demandera qu'une adaptation électronique et logicielle accessible, et la coopération avec drones est validée. Pour la suite, Dassault Aviation travaille déjà au remplacement depuis plusieurs années, sur fonds propres. Aucune inquiétude budgétaire à avoir pour la France dans ce domaine, sauf si le cabinet McKinsey en décidait autrement.

Écrit par : Mike | 31/03/2022

@Philbeau,
Mon pôvre ami, toujours dans l'émotionnel ! Non, personne ne pense rein de mal ou de bien du Rafale; et personne ne lui souhaite ni mal, ni bien ! On échange sur des avis factuels qui ne se nourrissent pas du ressenti de madame Jaqueline ni de monsieur pipi ! On a depuis longtemps soutenu que le F-35 était supérieur à tout le reste et finalement l'histoire nous donne raison !Pour ce qui est du Rafale, il a couté très cher à la France, et finalement il est dépassé 20 ans plus tôt que prévu !
@Aston 78,
Encore faudrait-il qu'il soit encore en vol pour lancer les Scalp, Meteor, Mica & Exocet ! Ce qui est hautement improbable à l'ère du furtif qui le plombe par deux fois ! Non seulement on le verrait arriver de loin avec ses gros sabots, mais en plus il ne verrait même pas arriver ni l'avion ni les missiles qui l'enverraient au sol ! C'est fini l'aviation de papa !

Écrit par : Crustamer | 31/03/2022

Une analyse venant d'Australie , qui pointe les difficultés à venir , et à prendre en compte , pour les canadiens , ou les suisses . Mais je doute qu'elle soit publiée...
https://theconversation.com/australia-spent-billions-on-jet-fighters-off-the-plan-now-were-having-trouble-even-flying-them-177156

Écrit par : philbeau | 01/04/2022

Dire qu'a coté l'USAF se sépare de ses 33 premiers F22.

Avec ces nouveaux avions il ne fait pas bon s'équiper des standards initiaux, le RU ferraille aussi ses Typhoon tranche 1.

Au moins le Canada évitera cet éceuil.

Écrit par : P4 | 02/04/2022

@Philbeau : Ce l'article n'explique pas: La baisse d'heures de vol en Australie est dûe au fait que les premiers appareils ont les réacteurs avec le problème de rev^tement. Il faut donc changer les compresseurs progressivement. Afin de réaliser ceci la RAAF étalonne les heures vol en fonction de l'approche de première révision afin de disposer de suffisement d'avion. Un fois le compresseur changé le F-35 reprend ses heures normale. Cette baisse spécifique et temporaire, connue notammenr aux USA. rien avoir avec les autres clients qui n'auront pas ce problème.

Écrit par : Pk | 05/04/2022

Il y a des infos peu détaillées qui semblent indiquer que les F-35 déployés autour de l’Ukraine auraient remplis des missions de renseignement… est ce qu’on a quelque part des choses tangibles à ce propos ?

Écrit par : Dany40 | 06/04/2022

Bonjour Dédé, vous avez raison de dire que dans 20 ans le Rafale sera peut être un peu juste. Mais je vous le répète jamais la France ne considérera le F-35 surtout pour une flotte ausdi restreinte que vous suggérez. D'ailleurs une si petite flotte est un non sens pour la France. Ce que vous dites pour le porteur d'un vecteur nucléaire n'est pas possible, le F-35 n'a, il me semble, pas été étudié pour cela. L'ASMPA utilisé par la France fait plus de 5 mètres de longueur, donc pas logeable dans la soute du F-35. Et si vous le mettez en extérieur alors vous perdez la furtivité qui fait l'éventuel attrait de l'avion. Et ne me parlez pas de la B-61 cette bombe n'a aucun intérêt. Même les missiles Scalp ne logeraient pas en soute. Donc non le F-35 n'a pas d'intérêt pour la dissuasion aéroportée française. Et encore plus si l'on se dirige vers un missile hypersonique pour le successeur du Asmpa

Écrit par : Bruno | 06/04/2022

@Dede, Bruno, Dire que le Rafale sera "Rafale sera peut être un peu juste dasn 20 ans" est un euphémisme, sachant qu'il l'est déjà de nos jours aux vues des piètres résultats obtenus dans les deux dernières évaluations en Europe. Mais bon, il ne faut visiblement pour certains pas trop en parler. Lorsque les choses dérangent, il vaut mieux faire du "BashingF35" !

Non, la France n'achètera pas de F-35, c'est une évidence et l'on se dirige vers une perte de compétences d'ici à l'arrivée du futur avion issus du programme SCaf soit par avant 2045 (Dixit Eric Trappier de Dassault Aviation). Sachant qu'il faudra encore 7 à 8 ans pour diposer d'un appareil pleinement opérationnel nous ne serons par loin de 2060, soit la date de remplacement des F-35.

Le fait que l'Armée de l'air française ne dispose pas d'un avion de 5 ème génération comme leF-35 est un véritable soucis, évoqué notamment par le général Stephane Mille. Nous avons un gros problème, mais certains semblent l'ignorer.

Écrit par : Yves | 07/04/2022

Bonjour Dédé, je n'ai absolument pas fait de F-35 bashing si vous m'avez bien lu, j'ai essayé d'être le plus factuel possible. Le F-35 est certainement un très bon avion. D'ailleurs si vous avez un lien vers les résultats d'évaluation détaillés des évaluations Suisses et Finlandaises, je suis preneur (je ne trouve pas pour le moment). Ainsi que l'interview du Général Mille dont vous parlez. Après c'est vrai que je me méfie des évaluations, elles peuvent être tellement sujettes au jeu de la diplomatie surtout quand il s'agit d'un achat aussi important qu'un avion de chasse.

Écrit par : Bruno | 07/04/2022

@Dany40. Les capacités ISR du F-35 sont reconnues, mais peu connues... Le général Abba en a parlé en avril 2021 après le deploiement de 18 mois au Levant. L'appareil, selon ses propres termes, voyaient, detectaient des cibles que les autres plateformes n'avaient pas vu. Pour le detail, il a dit aux membres du HASC que s'ils désiraient plus de details, il les donneraient dans une audience classifiée.. Pour l'Ukraine, idem. Ne nous faisons pas d'illusions sur des révélations d'ordre opérationnel et confidentiel....

Écrit par : Baz driver | 07/04/2022

@Yves,
Le Rafale est un avion multi rôle qui ne remplacera JAMAIS un vrai chasseur ! Un bombardier multi rôle n'est pas conçû pour se battre dans de la haute intensité ! Comme on dit; bon en tout mais excellent en rien !
Comment voulez-vous qu'un avion qui transporte l'équivalent de son propre poids de bombes soit un bon chasseur ? C'est techniquement impossible, les choix structurels rendent impossible une telle prouesse ! Et que dire de l'avionique complètement obsolete ? Le standarf F4 et même F-5 ne règlera pas le retard de cet avion ! Certains lui ont même trouvé une certaine furtivité ???
On dit qu'il "aurait" même gagné un combat contre le F-22" ! Décidément, le ridicule a atteint des sommets inégalés concernant cet avion que certains positionnaient comme.... meilleur que le F-35 !
On est dans les fables de La Fontaine là ; la grenouille et le boeuf !
Attendons encore 5 ans que les F-35 européens volent et on verra enfin clairement ou se situe le potentiel de chacun ! Certes, les compétitions exotiques sont toujours remportabless avec une petite enveloppe comme en Inde! Mais dans les procédures occidentales, il est constament relégué en bas de classement ..tiens, tiens !

Écrit par : Alain | 08/04/2022

@Crustamer : furtif ne veut pas dire invisible. Et en mode furtif le F-35 comme tous les autres aéronefs dit "furtif" doit être en configuration lisse avec l'armement en interne donc avec les "jambes courtes". De plus, les missiles ne sont pas "furtifs", décalables par les radars et dévoilent de fait le position de l'avion furtif.
Pour empêcher l'adversaire de décoller, cela signifie d'avoir en permanence des aéronefs déjà en vol qui se relayent et de couvrir tout le territoire hostile... Pour ce faire il faut des dizaines et des dizaines d'aéronefs avec une logistique importante et en dehors des USA personne ne peut sans doute le réaliser.
Avion de papa la génération 4.5 ??? Ca n'a aucun sens opérationnel... Un avion de furtif de 5ème génération demande une logistique importante du fait de son revêtement et de sa technologie. Cela implique des installations modernes, là ou un Mig-29 peut-être mis en œuvre par des équipes réduites, dans des installations plus sommaires ou partiellement détruites. Et pour des missions de CAS, un avion de grand-père comme le A-10 sera infiniment plus efficace, disponible et moins onéreux que le F-35 ou même le Rafale...

Écrit par : Aston78 | 08/04/2022

@Dede. Il faut arrêter de fantasmer sur les Israeliens qui auraient obtenus toutes les clefs pour faire leur propre version.... Nous avons obtenus certains accès et privilèges, mais il faut savoir raison garder. Aujourd'hui nous opérons des F-35A basiquement, avec pour seule modification la soute interne pour utiliser certaines munitions indigènes. Le but n'est pas de remplacer les systèmes US,, mais d'en adjoindre d'autres. Le vrai travail sur le standard ADIR, ne fait que commencer avec la livraison récente d'un appareil de test dédié. Ce standard ne devrait arriver qu'en 2028... De plus, et contrairement à ce qui est constamment mis en avant, non nous n'avons pas tous les accès au cœur du système, mais des accès limités et négociés avec les partenaires US. D'ailleurs les responsables israeliens se sont récemment rendus au US pour négocier des accès supplémentaires... De plus il va sans dire que tout cela est à double sens et pas gratuit. Et les retours opérationnels israeliens sont très largement partagés avec nos partenaires US. C'est un arrangement win-win, n'en doutez pas une seule seconde. A bon entendeur.

Écrit par : Baz driver | 09/04/2022

@PK,
Avez-vous des informations sur les prochaines marchés potentiels du F-35 ?
Le marché canadien et allemand étant à présent des réalités, qu'en est il de la poursuite du déploiement du F-35 ?

Écrit par : Foufi | 10/04/2022

Donc le F-35 est le meilleur chasseur de l'histoire. Il se vend partout comme des petits pains. Le Rafale, l'eurofighter, le Gripen sont obsolètes, d'ailleurs, ils ne se vendent que pour des pays sans intérêts... Il a le meilleur taux de dispo, les meilleurs performances dynamiques et les technologies les plus avancées...

PS: bravo au GIE Rafale pour le succès de la dernière expérimentation avec le duo Rafale F4/Neuron qui a réussi la validation des capacités de détection du RBE2 AESA NG/ spectra NG GaN sur cible hautement furtive. Encore une belle réussite de la technologie Française.

Écrit par : Foudre | 11/04/2022

@ Baz Driver : je vérifie et reviens vers vous !

Écrit par : Pk | 11/04/2022

@Foudre: Arrogance quant tu nous tiens ! Non, le F-35 n'est pas le meilleur chasseur de l'histoire, d'ailleurs celà ne veut rien dire on ne compare pas un P-51 D Mustang avec un F-35. Pardonnez-moi ils sont tous deux US !

Deux choses: le Rafale F4 a été évaluer pour ces capapcités et systèmes par la Suisse la Finlande, il est de loin largement dépassé. Dans le cas contraire il aurait emporté les deux évaluations ce qui n'est de loin pas le cas, il finit avant dernier dans les deux compétitions.

Et de deux, l'exercice qui vient d'avoir lieu au Pays-Bas entre des Rafale et des F-35 à la largement montré la supérité du F-35, les pilotes français sont rentrés et c'est la soupe à la grimace !

Écrit par : Greg | 11/04/2022

@Foufi: En Europe, la Grèce négocie en ce moment un lot de F-35, la Tchéquie et l'Espagne s'intéresse à l'avion et la Thaïlande discute d'un achat potentiel. La Belgique travail à l'achat d'un lot supplémentaire. Le Portugal et l'Autriche pourraient d'ici 2025 faire une demande d'information.

Écrit par : PK | 11/04/2022

@Greg: allons, ce n'était pas de l'arrogance. un peu d'humour. Bizarrement, le message n'a pas été censuré, sûrement un loupé après 21 tentatives!!!... Soyons honnêtes. Les faits sont là. Le F35 a pris une longueur d'avance. On le sait. C'est capacités technologiques sont au dessus du lot. Il est le plus récent des chasseurs. C'est plutôt logique vu les moyens collosaux mis en oeuvre. Il a malgré tout quelques points faible plus ou moins résolus ou résolvables. Sa discrétion, son hyper-connectivité couplée à des surper-calculateurs et détecteurs multi-spectraux, en font un système de combat redoutable. Mais la concurrence s'affine aussi: EF2000 T4, Gripen ms21, Su-57/75... Ils ont de quoi tenir encore un moment la comparaison. D'ailleurs ils continuent de trouver des contrats. C'est une course technologique.

Écrit par : Foudre | 12/04/2022

@Foudre,
Le Rafale souffre de deux magistrales erreurs du passé!
D'abord, l'erreur la plus grave ; avoir développé seul, sur fond propre, le développement complet de l'avion qui a consommé toute les ressources qui semblent singulièrement manquer aujourd'hui pour lancer un sucesseur ! Sans doute un péché d'orgueil lié à la volonté de montrer à tous ce que la France peut produire de mieux ! Malheureusement pour eux, les USA aussi ont voulu montrer ce qu'ils font de mieux. Et à ce ce jeux là, le Américains ont vu plus loin que les français qui n'ont fait qu'améliorer ce qu'ils faisaient de mieux; la deuxième erreur de Dassault !Le Rafale n'est pas un mauvais avion, sa carrière est juste écourtée car le F-35 qui marque la rupture, le renvoie en obsolescence 20 ans trop tôt sur son planning prévisionnel !

Écrit par : Cuistax | 12/04/2022

Et dire que certains l'appellent encore le fail 35 ou la dinde !
Le réveil doit être bien douleureux pour certains !
Et que diront ils dans 10 ans à peine, quand le système de mapage US associé aux F-35 recouvrira toute l'Europe, du nord au sud et d'est en ouest ? En fait les ricains sont en train de développer un système équivalent au SCAF/NGF 30 ans avant les Franco-espagnols ! ....

Écrit par : Foufi | 12/04/2022

@Greg. La fin de votre dernier commentaire est inutile et ridicule. Vous ne semblez même pas capable de nommer cet exercice. "Frisian Flag" c'est son nom, et, je l'ai déjà dit et répété, ces exercices, et je continuerai à le dire, ne sont pas des compétitions, mais des exercices conjoints dont le seul but est d'accroître l'interopérabilité des différentes forces. On n'est pas là pour savoir qui est le plus fort, mais pour mettre en oeuvre de la meilleure manière possibles des plateformes, des doctrines différentes en maximisant l'apport de chacun. Mais pour comprendre cela il faut y avoir participé....

Écrit par : Baz driver | 12/04/2022

@Foudre.
"PS: bravo au GIE Rafale pour le succès de la dernière expérimentation avec le duo Rafale F4/Neuron qui a réussi la validation des capacités de détection du RBE2 AESA NG/ spectra NG GaN sur cible hautement furtive"

Et?? Vous pensez que c'est une spécificité française ???

Écrit par : Baz driver | 12/04/2022

@Baz Driver : Mon propos assez radical est destiné à certains de mes compatriotes qui ne veullent toujours pas comprendre que nous aloons avoir un gros problème en France, L'arrogace de certains est la résultance d'une "suffisance bien française" comme de décrire le Rafale "comme le meilleur avion du monde ". Une ineptie bien de chez nous. oui, vous avez raison il nes'agissait que d'un exercice dont nous ne surons pas grand chose. Sauf, qu'au sein de l'Armée de l'air certaines choses ont filtré et confirme ce qui s'est passé en Suisse et en Finlande.

Écrit par : Greg | 12/04/2022

@Foufi: Non ce n'est pas exacte, le F-35 est de 5 èeme génération, le SCAF/ Tempest de 6ème. les USA travaille également à la 6ème génération. Le problème c'est qu'il n'y pas de d'avion de 5 ème génération en Europe et il est trop tard ppur en développe un. Celà veut dire qu'avec une entrée en service à partir de 2045 (Eric Trappier) et une pleine capacité à partir de 2055, le SCAF/Tempest remplaceront les F-35. A condition d'être meilleur que la famille NGAD US.

Écrit par : Martin | 12/04/2022

@Cuistax : "Le Rafale souffre de deux magistrales erreurs du passé!
D'abord, l'erreur la plus grave ; avoir développé seul, sur fond propre, le développement complet de l'avion qui a consommé toute les ressources qui semblent singulièrement manquer aujourd'hui pour lancer un sucesseur ! Sans doute un péché d'orgueil lié à la volonté de montrer à tous ce que la France peut produire de mieux ! "
Je pensais que le développement des Rafale et Eurofighter étaient connus de tous les passionnés d'aviation militaire moderne... Pour information, la France faisait partie d'un programme européen commun avec l'Allemagne et le Royaume-Uni, mais à la différence de ces derniers qui désiraient un intercepteur lourd pour remplacer leurs F-4 Phantom II, la France avait besoin d'un avion multirôle capable d'être embarqué. Elle avait donc le choix d'acheter des avions américains ou de partir seule. Ce dernier choix n'était pas, à mon avis, un pêché d'orgueil, mais plutôt du courage. Vous pensez que c'est une erreur, mais ça lui a au moins permis de garder son savoir-faire et de rester en grande partie indépendante, ce que nous, en Suisse, avons perdu avec le P-16. Et je leur tire mon chapeau, car même seules, ces entreprises françaises ont atteint leur objectif !

Écrit par : Jo-ailes | 12/04/2022

@Martin,
Vous n'avez pas saisi mon propos. Je dis qu’avec le F-35, les USA vont imposer "le" nouveau standard concernant la guerre en réseau. Les ressources matérielles et hardware seront mises en places sous le F-35, et les standards OTAN pour les 30 prochaines années définis à ce moment-là ! Et quand le SCAF/NGF pointera son nez, la place sera déjà occupée et les standards déjà établis depuis longtemps. On ne parle pas ici que de l'avion, mais de tout le système en mappage qui l'accompagne. Les ricains vont imposer le leur avec le F-35. Et quand il arrivera en fin de vie, le standard restera en place. Et "Oh" cruelle surprise, il sera surtout compatible avec le NGAD mais beaucoup moins avec le SCAF/NGF! On aura droit à une remarque du scénario de la bombe B-61 et des compatibilités qui l'accompagnent, une chanson déjà connue !
Dans l'histoire de l'aviation militaire, c'est toujours celui qui est devant qui donne le « là » aux autres. Et dans ce domaine de plus en plus cher et complexe, les USA ont pris une avance qui sera difficilement rattrapable avec un NGF de 6 ème génération ! L'innovation technologique va tellement vite, que les ricains ont dû lancer leur avion tout en continuant à le faire évoluer, tout en remettant à niveau les appareils déjà construits ! Voilà la réalité actuelle et le prix à payer pour un avion performant !
Pensez-vous que les Européens qui mettent entre 25-30 ans pour faire un avion qui sort exactement conforme au modèle établi trente ans plus tôt sauront suivre ? Je ne le pense pas ! Et pour la simple raison que les appareils développés par plusieurs pays/partenaires sont des cauchemars logistiques et techniques générateurs de belles catastrophes comme le NH-90 ! Reste à voir si le budget suivra également ? Sans les deutschemarks Allemands, oubliez vos rêves, l’Espagne ne sera jamais assez solide ! Quant à la France, elle est déjà sur la paille après le lancement du Rafale sur fond propres uniques !

Écrit par : Foufi | 13/04/2022

@Jo-ailes,
Encore une fois, vous êtes dans une posture justifiante sans comprendre les arguments que je pose.
Votre argumentaire souffre également de grosses contradictions ; je vois mal les Anglais s'asseoir avec les Espagnols et les Italiens pour concevoir un avion commun sans avoir au préalable défini les attentes de chacun ! Est-ce que vous voulez nous faire croire qu'ils ont commencé à travailler ensemble sans savoir que la France avait besoin d'un avion navalisé ? Vraiment ? Constatez aussi qu'au final, les avions produits de part et d'autre ont des caractéristiques tellement proches que la parentée est plus qu'évidente ! On est loin de votre théorie du chasseur lourd ! Conclusion, cet argumentaire souvent répété est absurde et ne tient pas la règle du bon sens !
Je dirai plutôt que Dassault a décidé de lancer le Rafale parce qu'elle était sûre de faire coup double. D'une part lancer son propre avion national et ensuite le vendre à l'international ! Mais voilà, le F-35 a balayé toutes ces belles prévisions ! Conclusion, aujourd'hui, la charge financière du Rafale est trop importante et grève toute possibilité de plan B ! Tout porte à le croire avec l'insuffisance de sa dotation dans l'AAE ! Les modèles existants manquent de pièces de rechange et beaucoup d'entre eux restent au sol ! Et que dire du choix catastrophique de céder une partie de ses propres avions en dotation à la Grèce et à la Croatie ? Quant à votre savoir-faire ... il est très discutable, les Américains faisant visiblement meilleur, mieux et moins cher avec leur F-35 !
En vous lisant, on voit bien qu'en France, il y a une forme d'aveuglement et de suffisance qui vous empêche de réaliser que vous êtes vraiment très mal !
On attend toujours le plan B annoncé par Dassault et qui se fait de plus en plus attendre ! L'absence d'annonce ferme à ce sujet renforçant la théorie des caisses sont abyssalement vides à Paris ! Et rejeter la faute sur l'incertitude du SCAF avec l'Allemande ne fera plus illusion bien longtemps !

Écrit par : Cuistax | 13/04/2022

@Greg
Si votre merveille est-elle supérieure aux autre avions, parle-moi de son rayon d’action qui est tout de même inférieur aux rafale, puisque le F-35 n’importe pas de réservoir supplémentaires, un comble pour un avion de cette génération, surtout si il doivent faire du vol TBA et GV, le F-35 n’est pas conçue pour cela alors que c’est important et pour l’avionique, il suffit de mettre des capteurs équivalents sur rafale et ont verras le résultat en sachant que le rafale possède des qualités de vol meilleur que le F-35.

Et d’ailleurs sur le travail en réseau donc le F-35 se flatte d’être le meilleur, vous n’êtes pas posée la question si tout cela un jour si cet élément serait vulnérable aux piratages et brouillage?

Et pour finir sur les pilotes français qui font la grimace, vous devriez vous abstenir, c’est pathétique votre commentaire.

Écrit par : Adrien74 | 14/04/2022

@Adrien74: Il existe deux au moins deux type de français, vous et moi. Vous dites " il suffit de mettre des capteurs équivalents sur rafale et ont verras le résultat" ! Expression plaine de bêtises, car non seulent il faudrait revoir toute l'architecture du Rafale et de l'autre on ne proudit pas encore d'équivalence en France ni en Europe.
Question Cyber, justement le F-35 et le SEUL avion a être conçu dès le départ pour une protection Cyber et pour évoluer dans ce type de menace. Ce qui n'est pas le cas des avions de 4ème génération. Bref, le jour ou le F-35 est vulnérable au brouillage et Cyber, les autres aéronefs seront eux totalement largués depuis longtemps.

Des réservoirs sur le F-35 ? Israël en développe de son côté, c'est possible mais pas compatible avec la furtivité. De plus, l'idée est de positionner suffisamment de F-35 et de NGAD (pour les USA) pour ne pas avoir besoins de résevoirs additionnels. C'est le concept qui change.

Donc, non seulement vous n'avaz rien compris, ni sur le F-35, ni sur nos problèmes en France, et visiblement auncune conscience des réalités vécues par nos pilotes. Un jour, il vous faudra ouvrir les yeux.

Écrit par : Greg | 15/04/2022

@Adrien74. Il faut "gorgé" le Rafale de réservoirs larguables pour avoir une autonomie légèrement supérieure au F-35. Que reste t'il de charge militaire dans ce cas??? Vous parlez de TBA. Cela s'impose parfois, mais cela n'est de loin pas l'usage au sein de l'OTAN depuis 1991....j'ai fait un long post il y a quelque temps. Dans celui-ci j'expliquais la consommation phénoménale de carburant d'un F-15E armé de 6 missiles air-air et de deux missiles de croisière plus un réservoir central. 9 tonnes de carburant à l'heure (!) Dans une pénétration à basse altitude ... Le Rafale n'échappe pas à ce problème. Le F-35 est justement conçu pour pénétrer en altitude, minimisant sa consommation de carburant, et optimisant la portée de ses armes.

Écrit par : Baz driver | 15/04/2022

@Martin. Le F-35, que vous qualifier de 5ème génération, c'est le plan du JSF il y a plusieurs décennies. Le Block4 (qui contrairement à ce que certains disent, va largement au-delà des capacités initiales définies dans le projet),c'est déjà entrer dans la 6ème génération, cloud de combat, drones, hyperconnectivite,cyber, AI etc....

Écrit par : Baz driver | 15/04/2022

Moi je me dis que ça doit être un calvaire de voler sur Rafale et faire face aux autres grands chasseurs comme les Su57, F22, F35, J20 ... Quel malheur pour ces pauvres pilotes Français, Égyptiens, Indiens, Qataris, Grecs et bientôt Émiratis , Indonésiens, Croates, Serbes... Dur de voler sur un appareil qui break max à 11,5g, qui a un taux de roulis de +270°/s, qui met 20s pour passer de 200 à 600 noeuds, qui fait un 360° en 14s, qui dispose une signature discrète, qui possède un système de fusion de donnée temps réelle optimisée couplant l'ensemble des capteurs internes/déportés (AESA, spectra, L16, SATCOM IDM...), qui a un système spectra de GE qui regroupe 300kg d'électronique, d'antennes multi-spectral, de calculateurs..., qui emporte près de 10T de charge dont le meteor,mica,scalp,aasm,exocet... Non franchement, ça doit être déprimant!!!. Je les laissent à leur désespoir...

Écrit par : Foudre | 17/04/2022

@Greg,
Vous oubliez le MQ-28 qui assurera le renflouage en chemin ! C'est pas pour rien qu'il s'agisse également d'un furtif !
Faut pas en vouloir à Adrien, il gagne sa croute comme il peut ! Ça ne veut pas dire qu'il soit d'accord avec tout ce qu'il écrit ! Il n'a pas vraiment le choix ! Et vu les inepties permanentes sur le net depuis quelques temps, il doivent être fort nombreux !

Écrit par : Kimjung-pong | 17/04/2022

@Greg,
Content d'apprenre qu'il y a bien encore des français sur le blog !
On croyait n'avoir plus que des supposés ....nationaux anti-F35 :-))

Écrit par : Diderot | 18/04/2022

@Cuistax : Là, je ne peux que m’incliner. Je pensais vous expliquer simplement pourquoi la France n’avait pas vraiment eu le choix de faire cavalier seul après l’abandon du programme ECA et vous me démontrez de façon catégorique que ce qui est écrit dans les historiographies aéronautiques que j'ai lues est erroné et que, de plus, l’Espagne participait au programme.

Je prends note et m’arrêterai donc là dans cet échange dont la stérilité ne sera pas à la hauteur de cet excellent blog. Mais juste avant je dois vous remercier, car votre phrase : "En vous lisant, on voit bien qu'en France, il y a une forme d'aveuglement et de suffisance qui vous empêche de réaliser que vous êtes vraiment très mal !" m’a appris que mon passeport rouge à croix blanche était en réalité français. À moins que, hypothèse ô combien improbable, vous n’ayez pas entièrement lu ou compris mon texte

Écrit par : Jo-ailes | 18/04/2022

@Foudre. " Quel malheur pour ces pauvres pilotes Français, Égyptiens, Indiens, Qataris, Grecs et bientôt Émiratis , Indonésiens, Croates, Serbes... Dur de voler sur un appareil qui break max à 11,5g, qui a un taux de roulis de +270°/s, qui met 20s pour passer de 200 à 600 noeuds, qui fait un 360° en 14s, qui dispose une signature discrète, qui possède un système de fusion de donnée temps réelle optimisée couplant l'ensemble des capteurs internes/déportés (AESA, spectra, L16, SATCOM IDM...), qui a un système spectra de GE qui regroupe 300kg d'électronique, d'antennes multi-spectral, de calculateurs..., qui emporte près de 10T de charge dont le meteor,mica,scalp,aasm,exocet..."

J'ai envie de vout remettre un "Et c'est une specifi...." comme plus haut. Qui a dit que le Rafale est un mauvais appareil???? Personne et pas moi sûrement. Et quand vous en venez aux " métriques ", roulis , facteur de charge etc... vous me faites rire. Rien d'extraordinaire et de supérieur...Moi qui vient d'un avion qui a volé pour la première fois il y a presque 50 ans ( le F-15, vous connaissez?), ces chiffres ne m'impressionnent pas...ils sont très bons, rien de plus... Et surtout ces chiffres dans la guerre moderne, et je parle pas seulement actuelle, mais il y a déjà 40 ans avec l'avènement du F-15 MSIP, sont de moins en moins pertinents. Lorsque vous découvrirez le " monstrueux" NGAD, vous comprendrez mieux...

Écrit par : Baz driver | 19/04/2022

Bonjour.Je suis vraiment fatigué de toutes des discussions hargneuses entre le F-35 et le Rafale.De par ma connaissance, Le Rafale a été conçu pour remplacer plusieurs appareils, le Mirage F-1,le Mirage IV, le Jaguar, le F-8Crusader, le Super Etendard, le Mirage.A l'exception du Mirage 2000, tous les autres avions on bien été remplacés.Pour le F-35, il doit remplacer le F-16, le AV-8,le A10,voire le F/A-18.Le seul remplacé aux USA,en GB, est le AV-8.
Il remplace les F-16 et le F-18 puisque ce sont les seuls avions américains en Europe,et il y aura les Tornados, mais ça ne fait pas une large gamme d'avions de combat comme en France.
Oui, le Rafale est obsolète, tout comme le B-52,le KC-135, le C130,le C-5,le F-15,le F/A-18.Néanmoins ces avions sont toujours utilisés , malgré des nouveaux programmes tels que le B-2, le B-21, le F-22,le KC-46,KC-X et autres Speed Agile.
Combien de pays en 2022 peuvent construire encore un avion 100% national(avionique, équipements,cellule,moteurs)?
Les USA,la France, la Russie.
Depuis quand la G-B, l'Italie, l'Allemagne,la Suède,la Chine, la Hollande, l'Espagne,le Danemark,la Finlande, la Norvège,le Japon,l'Inde,la Pologne, laNorvège, la Belgique, Israêl, la Turquie, la Corée du Sud ont-ils produits des avions de combat 100% nationaux sans collaboration étrangère?.
Oui, le Rafale a pris du retard, notamment parce que les différents gouvernements successifs ont repoussé l'entrée en service,par manque de financement(?),retard d'au moins 10ans.
Il est logique que les différents pays de l'OTAN qui avaient des F-104,puis des F-16, achètent des F-35, pour pouvoir toujours utiliser les bombes américaines.
L'avion de combat est la vitrine technologique d'une armée de l'air, le char de combat ,celui de l'armée de terre, et pour la marine, ce sont les sous-marins.

oui le F-35 coûte moins cher que le Rafale, puisque le dollar est inférieur à l'Euro.Dès le départ, le F-35 devait être produit à près de 3000 exemplaires rien que pour les USA.Oui,les E-U sont une grande puissance industrielle contre lequel il est difficile de lutter,un budget de défense de $600-700 milliards/an,
un budget de recherche & développement/test&évaluation(de $50 milliards à une époque, soit plus que le budget de défense d'une centaine de pays je pense) et en 20 ans de guerre contre la Terreur, de $2000 à 3000 milliards dépensés, est-ce que cela leur a permis de gagner la Guerre de Corée, la guerre du Vietnam, la 2 ème guerre d'Irak, ou la guerre en Afghanistan en apportant la démocratie?On dirait que non.Le Rafale F4 pourrait être considéré comme un avion 4G+.Le F-35 est un avion 5G
Pour être méchant,on pourrait dire que c'est un chalumeau à écran tactile, mais ça c'est pour moi.
La différence,c'est que le F-35 est le premier chasseur furtif à servir dans l'OTAN et que les armées qui l'ont acheter vont devoir apprendre à manager avec le revêtement furtif,les peintures et autres matériaux composites probablement plus présents que sur les 4G, ce qui demandera des efforts particuliers pour l'entretien, la réparation,l'achat, le transport, voire la re-fabrication de certains éléments,ainsi que l'utilisation dans des milieux autres que ceux européens de ces appareils.
Il ne faut pas oublier que les F-35, voire certainement le SCAF,le Tempest et autres avions 6G font/feront appel à plus d'électronique embarquée, et qu'en cas de panne(certains accidents/incidents de F-35), il se peut que le pilote ne puisse vraiment rien faire pour sauver son avion, et que sa seule option sera l'éjection, le temps nous le dira.
N'oublions pas, que beaucoup de micro processeurs viennent de Chine, qu'un ingénieur d'origine chinoise avait transmis des informations sur le F-35 aux chinois.
Les J20et J31 sont chinois, mais les moteurs sont encore des copies de moteurs russes il me semble.
Qu'en est-il du chasseur coréen KF-X? Est-ce que les moteurs sont américains ou coréens?.Et le futur chasseur japonais?
N'oublions pas que les chinois et les russes ont d'excellents hackers.Et ruser face à l'ennemi ou son ami peut-être utilisé pour servir son bien.
Je suis triste pour le Rafale, puisque je savais que Dassault n'avait pas de projet de remplaçant depuis des années, et le SCAF est plus une initiative d'Airbus.
La Suisse a fait son choix pour un avion moderne qui sera disponible pendant 30 ans, qui sera amélioré, dont le coût va probablement diminuer, dû à une grande production.Espérons qu'il n'y aura pas d'accidents graves à l'avenir.
Je me dis aussi ,qu'il vaut mieux ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, avoir tous les pays européens avec que des F-35,en cas d'avarie majeure, on peut clouer au sol des centaines d'avions,nos adversaires peuvent trouver des failles des tactiques, pour contrer le F-35, on verra.
N'oublions pas que le Rafale a fait son 1er vol en mars 1991,il y a 31 ans.Autrefois, on sortait des nouveaux avions tous les 10 ans, 30 ans c'était la durée de vie d'un avion de combat.
On en est arrivé à ça, pour réduire les côuts, les budgets de défense.Ce n'est pas parce que les ricains nous sortent des chasseurs tous les 10 ans, des bombardiers tous les 20, que nous sommes obligés de les suivre , cela a provoqué la chute de l'URSS par exemple.
Nous devons continuer à voir quelle est notre vision du futur, quels pourront être les prochains théâtres d'opérations et faire évoluer le matériel en fonction.Le Neuron est un chouette drone, copié sur les américains, mais il ne me semble pas qu'il soit entré en production.
Est-ce qu'un drone furtif aurait été utile au Sahel?Est-ce qu'il serait plus intéressant pour nous d'avoir un appareil de type OV-10 Bronco?Nos futures interventions nous le diront.
Merci pour la publication et la lecture.

Écrit par : herve | 20/04/2022

@Martin"@Foufi: Non ce n'est pas exacte, le F-35 est de 5 èeme génération, le SCAF/ Tempest de 6ème. les USA travaille également à la 6ème génération. Le problème c'est qu'il n'y pas de d'avion de 5 ème génération en Europe et il est trop tard ppur en développe un. Celà veut dire qu'avec une entrée en service à partir de 2045 (Eric Trappier) et une pleine capacité à partir de 2055, le SCAF/Tempest remplaceront les F-35. A condition d'être meilleur que la famille NGAD US."

Le F-35, dans sa version Block 4 et les blocks suivants,rentre déjà d'une certaine manière dans la 6ème génération.... est-ce que le NGF ou Tempest remplaceront le F-35 en Europe, pas sûr. Les US travailleront sur le remplaçant du F-35 bien avant 2050!!!! Le NGAD. Cet appareil "monstrueux" et très coûteux est développé pour le grand Pacifique.. pas sûr qu'aucun état européen n'en est l'utilité. Par contre, Canada, Australie, oui.

Écrit par : Baz driver | 21/04/2022

@Baz driver: Tant mieux si je vous fais rire. C'est bon pour le moral et la santé. Mais vous aussi vous me faites rire aussi avec le "monstrueux" NGAD. ca donne pas envie de le voir ;). Surtout qu'actuellement on a aucune caractéristiques, capacités, performances, descriptions précises, emport carb/armes... Nous verrons ce qu'il vaudra quant il sera deployé en escadron en mission ops en 203....!?. A ce moment la seulement, nous verrons.
Quant au Rafale vs F15, ils n'ont rien en communs dans leurs caractéristiques, capacités et performances. Le F15 est une superbe machine, imposante, puissante, massive mais son architecture structurelle date de 1960 sans prise en compte des besoins en discrétion, structure légère avec le composite, conduit d'air moteur droit et de grande surface ...
Le Rafale possède par contre plusieurs avantages sur le F-15EX, il est notamment bien plus furtif que ce dernier. En effet, le F-15EX détient une surface équivalente radar environ 100 fois supérieure à celle du Rafale, ce qui implique qu'un F-15EX est détectable à une distance quatre fois supérieure à celle du Rafale face à un radar ennemi. Le standard F4 devrait par ailleurs permettre d'améliorer encore la furtivité des Rafale, leur permettant de disposer d'une surface équivalent radar encore inférieure aux 0,1 m² jusqu'ici observée. Le Rafale dispose d'une combinaison de formes adaptées, peinture/revêtement anti-SER avec dents de scie, 70% de composite avec masse différentielle commandée sur le revêtement structure/emport charge externe, conduit d'alimentation moteur en S....). Le Rafale possède également le missile air-air Meteor (et bientot mica ng avec double impulsions propulsion) de MBDA disposant d'une plus longue portée que ses équivalents américains et surtout sa NEZ triplé par rapport à l'amraam. Son coût d'exploitation est bien plus faible, autour de 15 000€ par heure de vol contre un objectif de 27 000 $/hdv pour le F-15 EX.
Le F-15EX en configuration équivalente armes/autonomie consomme 2 fois plus.
Donc, non ils ne pas équivalents et on 2 philosophies de conception et de capacités différentes.

Écrit par : Foudre | 21/04/2022

@Foudre, je ne me lancerai pas dans une bataille de chiffres sur qui peut voir, mais surtout identifier l'autre en premier. Il y a trop de facteurs en jeu pour le déterminer. Idem sur la pseudo- supériorité absolu du Meteor face à l'AIM-120D, qui n'est pas un C7....Sans compter les nouveaux missiles qui vont apparaître aux US. Donc prudence.

Concernant le NGAD. C'est vrai on ne dispose pas du cahier des charges de l'appareil. Cependant plusieurs éléments donnent déjà des pistes. L'appareil, contrairement à tous ces prédécesseurs est destiné au Grand Pacifique. Et le talon d'Achille du F-22 dans ce contexte, admis par L'Us Air Force, est avant tout son autonomie, et sa capacité en armes internes et l'US Air Force insiste sur ces deux éléments . Ensuite les moteurs. Les moteurs en cours de développement ont une poussée de 45000 à 50000lbs (20,4 à 22,7 tonnes). Donc pour un appareil emportant une très lourde charge interne en carburant et en armes,et donc un appareil massif.

Écrit par : Baz driver | 23/04/2022

@Foudre

Je suis d'accord avec vous sur certains points (comparaison F-15 et Rafale en particulier... même si cela manque de mise en contexte), mais par contre vous ne pouvez pas utiliser le terme "Furtif" en parlant du Rafale.

Le Rafale n'est PAS et ne sera JAMAIS furtif. La furtivité est un concept de design complet comportant des éléments spécifiques (revêtement absorbant, emport d'armes et de carburant uniquement en interne).

Le Rafale est un avion "discret", c'est à dire avec une SER faible par rapport aux autres avions de sa génération (F-15, F-16 etc...), mais sa SER est largement supérieure à celle des avions furtifs comme le F-35. Elément majeur, le Rafale est extrêmement discret en full lisse ... mais dès qu'il est chargé en bidons et armements sous le ventre et les ailes sa SER augmente en flèche.

C'est bien pour çà que Dassault travaille au sprint sur le successeur du Rafale, qui sera donc un avion furtif ressemblant bien plus au F-35 qu'à son prédécesseur.

Je précise, cela signifie bel et bien que le Rafale est bien plus discret en full charge qu'un F-15 étant en full charge lui aussi, par contre même entièrement lisse le Rafale est massivement moins discret qu'un F-35 (qui lui est en plus full opérationnel mission en lisse).

Mais ce que vous dites sur le F-15EX est très juste et devrait servir de rappel à ceux voulant penser que cet appareil est un signe de déception vis à vis du F-35 : Le F-15 EX n'existe que parce que le F-35 existe. Ce F-15 est conçu pour être un incroyable chariot à bombe ... le porteur de munition qui suivra à distance les F-35 pour attaquer à distance les cibles désignées par les furtifs.
Bien sûr les USA pourront aussi utiliser les F-15EX en autonomie sur les théâtres d'opération peu contestés ... mais les conflits en Syrie et aujourd'hui en Ukraine font la démonstration de la grande difficulté de mener des actions avec des avions non furtifs face à des équipements anti aériens un minimum modernes

Écrit par : Dany40 | 24/04/2022

@Baz driver: Effectivement l'écart avec les ultimes versions des AIM120 est plus réduit. Mais le concept du meteor est novateur et ouvre de nouvelles capacités que n'ont pas les autres. Quant au NGAD, j'en conviens qu'il sera un chasseur impressionnant, puissant, lourd, novateurs... D'ailleurs pour un passionné, c'est l'impatience qui prédomine. Mais attendons de voir les premières sorties officielles. Cela étant, comme vous le dites, ce sera un appareil massif demandant beaucoup de carburant optimisé pour des engagements à longues distances dans de grands espaces. C'est un appareil surmesure pour le combat US/Chine. Mais il n'est pas forcement adapté à d'autres besoins et situations.
@Dany40: Effectivement, le Rafale n'a pas une furtivité passive équivalente au F35/F22 et autres... mais comme vous le savez parfaitement bien, c'est un appareil novateur qui justement combine un travail de discretion passive avec une capacité de deception active avec un systeme de GE hautement intégré conçut des l'origine pour combler les lacunes de la partie passive. Une vision alternative, ultra-polyvalent, compact, et hautement évolutive permettant une adaptation continue au developpement des changements de conflictualité. Il est un défenseur adapté a son temps et préparant l'avenir avec des futurs standards ou l'innovation et l'atypisme lui permettra de rester au top.

Écrit par : Foudre | 24/04/2022

@BAz...
Vous n'avez retenu qu'une partie du concept du NGAD ! Celle qui conforte votre propos d'un appareil lourd ! Ceci vous confortant dans l'idée qu'il n'aura pas de répondant en Europe ! Cependant, je vous rapelle que celui-ci sera modulable comme le démonntre l'infographie qui l'accompagne ! Je n'accoderai donc pas trop de crédit à vos propos ! Si le train d'aterrissage est présenté comme modulable, le poids aussi le sera aussi sans doute ! Et puis, les ricains ont de plus 30 ans pour pondre un successeur au F-35, soyez sûr, les conaissant qu'il y aura bien un appareil US face au Tempest et au SCAF si il voit le jour, un jour ! Cela doit se décider en ce moment même vu le timing !
https://www.aero-mag.com/secret-new-fighter-jet-16042021/

Écrit par : Sisteron | 25/04/2022

@Sisteron. Vous devriez lire tout ce que je dis avant de prendre votre ton professoral. Concernant le successeur du F-35 c'est ce que j'écris un peu plus haut (21.04). Pour ce qui est du NGAD, je parle de la version habité, qui contrairement à ce que certains ont pensé, n'aura qu'une seule et même plate-forme, ce qui a été confirmé par le Gen.Brown, le Gen.Nahom et le secrétaire à l'air Force Mr.Kendall. Par contre son drone d'accompagnement, lui effectivement pourrait être plus léger, plus simple, moins cher, tout en offrant des performances similaires. Par contre le prix unitaire avancé par Mr.Kendall pour la version habité est d'environ 200millions de dollars (100 millions pour le drone) le rend peu abordable pour la plupart des européens.

Écrit par : Baz driver | 27/04/2022

@Sisteron. Je vais corriger une chose. Hier lors de l'audience devant le HASC que j'ai regardé, Mr.Kendall n'a plus avancé de chiffres concernant la version habitée du NGAD, mais a bien mentionné un prix unitaire de "plusieurs centaines de millions de dollars", ce qui me laisse toujours aussi negatif sur le fait qu'un pays européen en fasse l'aquisition...

Écrit par : Baz driver | 28/04/2022

@Baz,
Vous ne savez rien du NGAD, afin de vous aider, je vous recommande cet article ! C'est en Anglais, mais l'avantage des blog US c'est qu'ils disent tout sur le NGAD !
Vous y trouverez quantité d'informations qui mettent singulièrement en doute votre théorie de l'avion cher !
Je vous invite à traduire le texte avec une appli si vous ne comprenez pas l'anglais !
https://www.airforcemag.com/article/piecing-together-the-ngad-puzzle/

Écrit par : Sisteron | 03/05/2022

@Sisteron
Je vous invite à regarder et ecouter l'audience du 27.04.2022 du HASC, avec monsieur Kendall, le général Brown, qui en savent bien plus que vous et moi ainsi que le lien que vous mettez.... Si vous n'avez pas l'oreille le anglophone, vous pourrez toujours utiliser les sous-titres!!!!

Écrit par : Baz driver | 05/05/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.