15/03/2022

Visite du Général Charles Q.Brown commandant de l’USAF à Payerne !

DSC_8115.jpeg

Du 13 au 15 mars 2022, le Général Charles Q. Brown Jr, commandant en chef de l’US Air Force a rendu visite à son homologue suisse, le Divisionnaire Peter Merz, commandant des Forces aériennes suisses. D’entrée, les deux Officiers ont mis en avant l’excellente collaboration entre nos deux Forces aériennes depuis 50 ans "Collaborer et renforcer les partenariats sont essentiels pour la sécurité. Nous ne pouvons pas attendre que les crises se produisent", a déclaré le Général Charles Brown.

Cette visite de travail a permis de faire le point sur la situation sécuritaire en Europe. Dans le cadre du choix de la Suisse pour le nouvel avion de combat Lockheed Martin F-35, le Divisionnaire Peter Merz, a pu expliquer la situation de notre pays en ce qui concerne les travaux préparatoires et ceci malgré la votation possible sur le sujet. Le Général Brown a pu notamment prodiguer des conseils et faire partager ses expériences sur le dossier F-35. Il a également été fait mention de l’importance du futur partenariat entre la Suisse, les USA et l’ensemble des utilisateurs du F-35 qui pourront, selon leurs désirs échanger des informations et des expériences tout au long de l’utilisation de ce nouvel avion. Le F-35 offrant ainsi une interopérabilité sans commune mesure à ce qui se fait actuellement. L’arrivée du système Raytheon Patriot a été également abordée.

Le Général américain a également confirmé que le F-35 était appelé à devenir le fer de lance de la flotte américaine pour les décennies à venir.

Les deux Commandants ont ensuite répondu aux diverses questions de la presse, très présente sur l’aérodrome de Payerne pour cet évènement exceptionnel.

Général Charles Q.Brown

DSC_8110.jpeg

Charles Q. Brown Jr. Est né en 1962. Le 2 mars 2020, il est sélectionné par le président des États-Unis Donald Trump au poste de chef d'état-major de l'US Air Force et devient ainsi le premier afro-américain à ce poste. Charles Brown a été commissionné à l'USAF en 1984 en tant que diplômé du programme de formation des officiers de réserve à la Texas Tech University. Pilote de Lockheed-Martin F-16A/B, il compte plus de 2’900 heures de vol, dont 130 heures de combat. À la tête de l'USAF, il dirige également l’US Space Force récemment créée.

Le Général Charles Brown est l’auteur des publications suivantes :
"Developing Doctrine for the Future Joint Force : Creating Synergy and Minimizing Seams," Air University Press, September 2005
No Longer the Outlier: Updating the Air Component Structure” Air University Press, Spring 2016

Photos : 1 Daniel Reist porte-parole du DDPS, Gén, C. Brown, Div. Peter Merz 2 Gén, Charles Q. Brown @ P.Kümmerling

 

 

Commentaires

Hormis la schizophrénie déconnectée de nos amis français persuadés de faire la course à armes égales avec les USA, il faut bien noter qu'un faisceau concordant renforce chaque jour l'idée que le F-35 est bien un avion exceptionnel !
Certes, la mise au point fut longue et incertaine, mais les indices objectifs tendent tous vers une seule conclusion ; cet avion va marquer les 30 prochaines années comme le F-16 l'a fait avant lui ! À son époque, aussi (début du F-16), il y eut les mêmes cris d'orfraie des french, se plaignant de la même menace ; que le F-16 menaçait la survie de l'industrie européenne (pourtant, ils sont toujours là.).
Comme quoi, il faut raison garder et ne pas tomber dans l'émotionnel ; tout le monde s'en tire très bien au final, y compris nos amis Caliméros de l'hexagone.
A mon avis, ils ont besoin de se sentir traités injustement pour mobiliser toutes leurs ressources ! Un peu le syndrôme de l'ancien joueur de tennis Mac Enroe !
Allez, pour le plaisir ; https://www.youtube.com/watch?v=IvXvn8K857c

Écrit par : Fred | 16/03/2022

C'est probablement une bonne chose que le commandant en chef de l’USAF soit venu faire cette visite en Suisse et qu'il y ait eu un peu de médiatisation sur le sujet. Je pense que ça ne peut qu'être positif pour l'état d'esprit en général, en vue des probables futures votations.

Écrit par : Jo-ailes | 16/03/2022

@Jo-Ailes, pas si sûr, le groupe pour une Suisse sans armée va sûrement hurler à une « inacceptable ingérence » comme il l’avait fait pour la visite de la ministre de la défense finlandaise lors de la votation sur les F-18 en 1993.

Écrit par : Harry Spotter | 17/03/2022

En y regardant de plus près, le choix de Merz avant la désignation du F-35 indiquait déjà la direction qu'allait prendre la Suisse !
Je rigole en lisant les propos de ceux qui attendent que le projet se casse la figure. Ils vont encore se prendre un bus dans la g... (cela devient une habitude chez eux) !

Écrit par : Ciceron | 19/03/2022

Pour information, et selon la confirmation du Général Charles Q. Brown lors de sa visite à Payerne, la diminution de commande de F-35 prévue est dûe au fait que l'USAF veut d'un côté combler certains vides avec le F-15EX d'une part (petit nombre pour du court termes) et de l'autre relancer les commandes de F-35 une fois le Block4 disponible. Le Général a également confirmé que le F-35 sera l'épine dorsale de l'USAF avec le futur NGAD.

Écrit par : Pk | 25/03/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.