10/01/2022

Le HAL HJT-36 « Sitara » a réussi la vrille en piqué!

19422_2.jpg

Le jet école intermédiaire (IJT) de l’avionneur indien HAL HJT-36 « Sitara » a repris le chemin des airs après une longue absence. L’appareil destiné à la formation Stage II des pilotes de l'Indian Air Force (IAF) a démontré avec succès sa capacité à effectuer six virages en vrille en piqués. Rien d’exceptionnel me direz-vous, sauf que jusqu’ici l’avion était incapable d’effectuer cette manœuvre en toute sécurité.

Rappel 

Le HJT-36 avait commencé les essais en vol avec vrilles en piqués à Bengaluru en 2020, après avoir été cloué au sol pendant près de deux ans suite à l’apparition de nombreux problèmes. L’avionneur HAL avait redessiné l'avion en déplaçant la queue verticale vers l'arrière et en prolongeant la surface du gouvernail. Six virages en vrille en piqué est l’une des exigences imposées par l'Indian Air Force.

Déclarant que les essais en vol de vrille sont intrinsèquement une manœuvre à haut risque et progressent donc progressivement tour par tour, HAL avait déclaré qu'en raison de l'interaction complexe des forces aérodynamiques et d'inertie, le mouvement de l'avion en vrille était imprévisible et les essais en vol étaient le seul moyen d’évaluer l'acceptabilité ou non de ses caractéristiques

Le vol réussi de la semaine dernière va permettre de relancer les essais en vue de la certification de l’avion. Celle-ci comprend notamment la validation de l'enveloppe complète en termes de vitesse, d'altitude et de facteur de charge non atteinte pour l’instant.

L’avion était entré en production en série limitée en 2010, mais selon les représentants de l’armée de l’air indienne, il restait « inapte » au service en raison de problèmes technologiques graves. Le programme a été interrompu en 2016 après une sotie de vol contrôlé et les essais en vol ont repris en avril 2019.

De nombreuses modifications

Avant de reprendre les vols d’essais, l’avionneur HAL a travailler avec le consultant aéronautique Bihrle Applied Research Inc (BAR) après une modélisation et une simulation logicielles intensives, a suggéré de déplacer l'aileron arrière et l'empennage plus bas, ce qui a donné à l'avion une meilleure caractéristique de rotation pour pouvoir effectuer six rotations en vrille en piqué. Deux années de tests seront encore nécessaires à l’avion pour obtenir sa certification définitive. En effet, les modifications apportées à l’avion obligent à répétés et redémontrés tous les tests effectués précédemment.

Le  HAL HJT-36 Sitara :

Le HAL HJT-36 « Sitara » (Etoile) est un jet école intermédiaire destiné aux Forces aériennes indiennes. Le HJT-36 doit normalement venir remplacera le HAL HJT-16 « Kiran ». Doté d’ailes basses en flèche, un cockpit en tandem et de petites prises d’air pour le moteur de part et d’autre de son fuselage.

Le HJT-36 utilise des alliages légers et des composites. Il comporte un train d'atterrissage de type tricycle à rétraction hydraulique.  L'avion dispose d’un siège éjectable Zvezda K-26LT. Les commandes de vol sont conventionnelles et manuelles. L’avionique est numérique fournie par General Electric Systems. L'affichage tête haute et le répéteur sont produits par Elbit Systems. L’avion est motorisé par une turbine SNECMA Larzac. L'avion dispose de cinq points durs externes pour l'entraînement aux armes. 

IMG_8690.jpeg

Photos : HJT-36 « Sitara » modifiés @ HAL

Commentaires

Design plutot original pour ce petit jet d'entrainement. L'inde progresse, à leur rythme, avec egalement le Tejas. Mais ils ont encore beaucoup de travail devant eux. Les coup de mains occidentaux et autres vont certainement continuer à les faire évoluer notamment sur leur peogramme civil et de chasseur futur.

Écrit par : Ronfly | 10/01/2022

Je salue la pugnacité de nos amis indiens, 40 ans pour arriver au Tejas, un avion qui n’a rien d’exceptionnel et 20 ans pour le jet école mais qui n’est pas au encore au point et dont visiblement n’offre rien de très nouveau. Mais quelle volonté !

Écrit par : Jp | 10/01/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.