08/01/2022

Le Pakistan se tourne vers le Z-10ME chinois !

z10me-3.jpg

Le Pakistan a annulé son projet d'achat d'hélicoptères d'attaque T129 auprès de la Turquie, optant cette fois pour le CAIG Z-10ME de construction chinoise. Avec la commande de l’avion de combat  Shenyang J-10C « Dragon Véloce » (avia news 30.12.21) Islamabad se tourne résolument en direction de Pékin. La nouvelle a été rapportée le 5 janvier dernier par le porte-parole de l'armée pakistanaise, le général de division Babar Iftikhar.

Rappel 

C’est en novembre 2017 que le Pakistan est entré en négociation en vue de l’achat d'hélicoptères d'attaques T129 ATAK de Turkish Aerospace Industries (TAI). Le Pakistan avait choisi l'hélicoptère T129 ATAK qui était en concurrence avec le Changhe Aircraft Industries Group (CAIG) 

(CAIC) Z-10 chinois. Les deux constructeurs d'hélicoptères étaient dans la course pour fournir à l'armée pakistanaise un hélicoptère d'attaque léger pour plus de 50 unités avec une négociation initiale impliquant 30 hélicoptères additionnels.

Ce qui a changé

Si rien n’est encore complètement signé, ce changement de direction du Pakistan est la conséquence du refus États-Unis d'accorder des licences d'exportation américaines pour les moteurs américain LHTEC CTS800-4A qui équipent les T129 turcs. De plus, les retards dans le développement d'un moteur turc indigène pour l'hélicoptère ont empêché les livraisons des hélicoptères de combat.

A l’époque du choix de l’hélicoptère turc, le Pakistan avait donné comme raison le fait que le Z-10 chinois avait de plus faibles performances moteur qui auraient empêchés le Z-10 de transporter sa charge utile maximale d'armes lors d'opérations militaires. En effet le turbomoteur chinois WZ-9 installé sur l’hélicoptère était considéré comme très insuffisant du point de vue de sa puissance.

Depuis, la Chine a travaillé sur un moteur plus puissant, le WZ-16, qui ne serait pas encore entré en production en série. Pour autant, ce nouveau moteur est proposé sur la nouvelle version Z-10ME réveillé en 2018 par l’hélicoptériste CAIG.

Le CAIG Z-10ME

Le nouveau moteur WZ-16 augmente la puissance maximale de 935 kilowatts à 1200 kilowatts, selon CAIG. Le Z-10ME dispose également d’une plus grande mobilité, d’une meilleure protection contre les tirs adverses et d’un armement plus puissant. La nouvelle version est également être dotée d’équipement lui permettant d’opérer dans le désert et depuis des bâtiments de surface. Pour l’hélicoptériste chinois, le Z10ME répond à de nombreuses demandes à travers le monde, tout en étant moins cher que l’Apache américain, mais avec une puissance de feu comparable. Les acheteurs potentiels incluent le Pakistan, la Thaïlande, la Malaisie, l'Iran.

Le CAIG WZ-10 : 

Dans le Z-10, le pilote et l'opérateur d’armes sont assis en tandem dans un cockpit renforcé. L'hélicoptère dispose d’un rotor principal à cinq pales. Il dispose d’un cockpit moderne avec affichage à écrans multifonctions (MFD). L'équipage de l'hélicoptère peut également être équipé d'un viseur de casque (HMS) pour l'affichage tête haute de l'information et de contrôle des armes. Le système de navigation inertielle (INS) embarqué est entièrement intégré au système de navigation par satellite BeiDou et des dispositions sont prises pour des mises à niveau futures pour inclure Galileo (navigation par satellite)/GPS/GLONASS lorsque les capacités étendues de ces systèmes seront disponibles. Pour les clients potentiels à l'exportation, il peut sélectionner les systèmes de navigation par satellite de son choix, bien que le GPS soit généralement la norme.

L'hélicoptère est équipé d'un canon de 25mm, monté sous le nez en tourelle. Une série de capteurs sont situés dans le nez de l'avion dont, probablement, une caméra optique et infrarouge (FLIR) et un télémètre laser. Il doit aussi probablement emporter un système de contre-mesures électroniques.

Les ailettes doivent possèdent deux points d'emport chacune où les missiles antichars probablement du type HJ-9 et peuvent être accrochés par groupe de quatre. Dernièrement, le Z-10 a été doté des nouveaux missiles HJ-10, qui améliorent de manière significative les possibilités de lutte antichars en matière air-air il emporte le missile TY-90.

z10me-5.jpg

Photos : Z-10ME @CAIG

 

 

Commentaires

Dommage pour les turcs. Ils ont raté une occase de developper concretement BITD. Les blocages US n'aident pas. La Chine commence a s'imposer sur certains marchés et notamment au pakistan. Le rouleau compresseur Chinois est lancé.

Écrit par : Ronfly | 09/01/2022

C'est sans doute hors sujet, mais on notera une certaine hypocrisie de la part du Pakistan: à la moindre blague contre les musulmans, les Pakistanais deviennent comme fous, et s'en prenant alors à des ressortissants d'où cela proviendrait, voire en lynchant des personnes du pays prétendument à l'origine de la blague ou remarque. Par contre, le Pakistan n'a aucun problème à faire des affaires avec la Chine qui persécute horriblement les musulmans Ouïghours.

Écrit par : Harry Spotter | 09/01/2022

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.