01/01/2022

La Thaïlande s’intéresse de près au F-35 !

 

IMG_8487.jpeg

La Thaïlande veut conserver son statut de première force aérienne en Asie du Sud-Est, mais pour ce faire, elle a besoin de nouveaux avions de combat. La Royal Thaï Air Force (RTAF) prépare activement le remplacement des derniers Northrop F-5 E/F « Tiger II » et un remplacement partiel de son parc de Lockheed Martin F-16 A/B « Fighting Falcon ».

Le F-35 plutôt que le Gripen E

Utilisatrice très satisfaite du Gripen C/D, le RTAF semblait jusqu’ici se diriger tout naturellement en direction du Gripen E du suédois SAAB. Mais une analyse des coûts effectuées dernièrement montre que le Saab Gripen E est au prix de 85 millions de dollars l'unité, alors que le Lockheed Martin F-35 est maintenant proposé à un peu plus de 70 millions de dollars. La baisse des coûts à l’heure de vol est également un argument retenu par la RTAF. 

8 à 12 appareils

Selon le commandant en chef de la RTAF Napadej Dhupatemiya, il est envisagé un premier achat de 8 Lockheed Martin F-35A « Lightning II », puis un second lot de 4 quatre appareils additionnels. D’autres pourraient suivre par la suite. Pour la RTAF, les avions de types F-5 et F-16 les plus vieillissants sont en service depuis plus de trois décennies et à mesure que les avions vieillissent, les coûts de maintenance et les risques pour la sécurité sont susceptibles d'augmenter. 

En parallèle, Napadej Dhupatemiya explique que le F-35A pourrait être acquis avec une petite flotte de drone Boeing Loyal Wingman. Le duo formerait un multiplicateur de puissance sans précédent dans la région.

Toujours selon de Cmdt de la RTAF, la planification budgétaire d'un projet d'acquisition de F-35 sera lancée au cours de l'exercice 2023 et que l'armée de l'air est prête à répondre à toutes les questions si elle choisit de poursuivre l'achat.  Une proposition sera soumise au Premier ministre Prayut Chan-o-cha pour examen, lorsqu'il sera finalisé par l'armée de l'air. Selon le plan initial les nouveaux avions de combat  F-35 seraient déployés à partir la base aérienne de Nakhon Ratchasima.

14 F-5 dans l’attente de mieux

En 2017, la Thaïlande a prolongé 14 avions de type Northrop F-5E « Tiger II » afin de soulager les Gripen C/D. Cette amélioration devait permettre à la RTAF de tenir en attendant mieux. D’une part ces 14 appareils ont remplacé 4 appareils qui sont hors service.  Le tout dans l’attente d’un nouvel appareil. 

F-16 améliorés

La flotte de 55 F-16 a été elle aussi modernisée et doit pouvoir tenir jusqu’en 2035 avec le radar APG-68(V) un nouvel interrogateur IFF AN/APX-113 de BAe Systems avec un nouveau Transpondeur. La protection des appareils n’a pas été oubliée, avec le distributeur de leurres AN/ALE-47, ainsi que du système de gestion de guerre électronique AN/ALQ-213 de Terma System. Sans oublier l’arrivée du missile Diehl BGT Défense IRIS-T.

Modernisation des Gripen C/D

En parallèle, le RTAF est engagée dans un plan de modernisation de ses 11 avions combat multirôles Saab JAS 39 Gripen C/D à la dernière norme MS20. Le contrat est estimé à 20,84 millions de dollars.

L'exigence de la mise à niveau au standard MS20 est désirée depuis 2018 afin de garder la flotte d’avion de combat Gripen C/D à un haut niveau opérationnel. Selon les informations disponibles, l’objectif de la RTAF est de doté les Gripen des dernières capacités disponibles pour l’avion. L’achat d’armement complémentaire comme le missile à longue portée MBDA Meteor et la mise à jour des AMRAAM et diverses bombes sera effectué plus tard avec un autre programme d’équipement.

La modernisation au standard MS20 du Gripen C/D englobe les systèmes suivants : une nouvelle architecture électronique pour faire face à l’évolution des menaces et de la guerre électronique à venir. L’arrivée du radar PS-05 Mk4 à antenne mécanique est le développement le plus récent du radar PS-05. Une nouvelle configuration et un nouveau « back-end » complètent et permettent de renforcer les performances en matière de plage de fonctionnement et de détection. Cette nouvelle version à antenne mécanique permet à la version actuelle du Gripen d’emporter le missile MBDA Meteor et la dernière version du Raytheon AIM-120C7 AMRAAM. 

Le Saab JAS-39 Gripen C/D MS20 comprend : 

Le missile MBDA Meteor.

La bombe SDB (Small Diameter Bombe) GBU-39 ainsi que les GBU-22, GBU-10.

Une nouvelle application radar.

Amélioration de l’autoprotection.

Le GCA Ground Collision Avoidance System.

Des nouveaux équipements de protection (CBRN) qui permettent un vol dans une zone contaminée.

Diverses sécurités en matière de cyberguerre.

Amélioration de liaison électronique Link16 (OTAN) et Link TAU (liaison Gripen).

Amélioration de la liaison au sol CAA/JTAC.

Fonctions de reconnaissance étendues.

2107220852.jpeg

Photos : 1 F-35 US & anglais @ LM 2 Gripen C @ RTAF