14/12/2021

Présentation du prototype du drone S-70 Okhotnik !

Russian-UCAV-S70-Hunter.jpg

Le démonstrateur du drone d’attaque S-70 Okhotnik (Hunter) de l’avionneur russe Sukhoi avait été dévoilé en 2019, suivi d’une série de vols. Cette fois c’est le premier prototype qui vient d’être dévoilé sur le site l'usine d'aviation de Chkalov à Novossibirsk. Selon les déclarations du vice-ministre de la Défense Alexey Krivoruchko, les préparatifs des essais et du premier vol sont en cours. Selon un communiqué de presse, un second prototype est actuellement en phase d’assemblage. 

5f4920cdcd2fec00296a4c86.jpeg

Le drone S-70 Okhotnik (Udarno-Razvedyvatelnyi Bespilotnyi Kompleks), ou « complexe de frappe sans reconnaissance » produit par l’avionneur Sukhoi dispose d’une signature basse, un schéma aérodynamique d’aile volante et une masse au décollage de 20 tonnes. Il est composé de matériaux composites et d'un revêtement absorbant les radars. Le drone dispose des équipements de reconnaissance des plus avancés. Les travaux de développement dates de 2011. Selon Sukhoi, l’Okhotnik est conçu pour frapper des cibles au sol comme les défenses antiaériennes et les centres névralgiques de l’ennemi.

Le gouvernement russe a signé un accord de développement avec le bureau de design Sukhoi en 2011, date à laquelle le drone était décrit comme un « aéronef de sixième génération ». L’Okhotnik aurait une vitesse maximale de 1'000 km à l’heure. Selon un porte-parole de Sukhoi, le drone  est prévu pour détruire les systèmes de défense aérienne, les communications, le commandement et le contrôle de l’ennemi. L’Okhotnik est un drone totalement autonome et peut également fonctionner comme ailiers avec un Sukhoi Su-57 « Felon ».  Dans sa fonction autonome, il pourra décoller, accomplir sa mission et atterrir sans ingérence humaine. L’utilisation d’armes nécessitera l’approbation de l’homme, en maintenant un « homme, un expert » capable d’analyser de manière critique une situation de combat et, si nécessaire, d’abandonner une attaque. L’Okhotnik sera le pionnier dans la mise au point d’un système d’intelligence artificielle de combat.

3443940875.png

Le drone est doté d’un réacteur Klimov RD-33MK sans postcombustion à buse plate. Il est produit par impression 3D et diminue la signature du drone pour les missiles à guidage thermique. De son côté le groupe Kronstadt développe un poste de contrôle spécial pour l'Okhotnik depuis le sol.

FGkpCHoXMAYVrd3.jpeg

Photos : 1 Le prototype du S-70 2 le démonstrateur avec un Su-57 3 Présentation du S-70 @UAC

Commentaires

Sacré appareil ce S-70 ... Il est dit dans le texte : "Le drone est doté d’un réacteur Klimov RD-33MK sans postcombustion à buse plate.", mais je vois sur toutes les photographies des tuyères classique. Seront-elles intégrées par la suite, ou est-ce que l'idée a été abandonnée?

Écrit par : Jo-ailes | 14/12/2021

@Jo-ailes
Les deux premières photos, ainsi que l'esquisse, représentent le premier prototype.
Clui-ci est équipé d'un réacteur avec une tuyère vectorielle à post-combustion, à priori pas très furtive.
Sukhoi vient de sortir un deuxième prototype (dernière photo)? avec un revêtement absorbeur d'ondes radar, et une tuyère à buse plate sans PC.
Malheureusement sur la photo choisie on ne voie pas l'arrière de l'appareil.
L'actualité, c'est le premier roulage du deuxième prototype.

Écrit par : François-01 | 15/12/2021

Les commentaires sont fermés.