10/11/2021

Entrée en service du J-16D !

E_zX03aUcAU1aiM 2.jpeg

Pékin, l'armée de l'air chinoise a débuté le déploiement du Shenyang J-16D. Les premiers J-16D doté de l’insigne de la PLAAF ont été diffusé sur la chaine de télévision CCTV, confirmant l’arrivée en service de la cette version de guerre-électronique.

Rappel  

Le J-16D a été dévoilé un plus tôt cette année lors du spectacle aérien de Zhuhai en Chine.  Le J-16D est la variante de guerre électronique développée localement par la Chine du J-16, qui a été amélioré en vue de l’engagement pour la guerre électronique. Avec cette variante, la Chine dispose d’un appareil assez équivalent au Boeing E/A-18G « Growler » et pourra ainsi, maintenir une forte pression dans divers différends dans la région, en particulier avec la stratégie indo-pacifique qui prend forme et les Chinois trouvant leur autorité dans la région contestée par l'Occident et ses alliés.

Conçu et fabriqué par Shenyang Aircraft Corporation, la version de guerre électronique J-16D est capable de neutraliser simultanément divers types de radars, les défenses aériennes ennemies (SEAD) et les systèmes de communication ennemis pour pénétrer en toute sécurité dans un espace aérien bien défendu.

En plus de ses capacités de brouillage radar, l'avion chinois est équipé de rails de missiles améliorés en bout d'aile avec des nacelles de guerre électronique et de deux missiles sous les pylônes centraux.

1632750254_j-16d-4.jpeg

En complément du J-20 furtif, le J-16D pourrait également être déployé avec d'autres avions de combat de l'APL pour fournir une assistance de guerre électronique dans une situation de combat réelle, doublant ainsi l'efficacité et offrant une attaque plus sophistiquée.  

Le facteur taïwanais

Selon des images satellite récentes, le J-16D  commencé à être déployé dans plusieurs exercices effectués par la Chine près de Taïwan. Cela suppose une importance géopolitique accrue compte tenu du fait qu'un nombre record d'avions de guerre de l'APL ont été envoyés dans la zone d'identification de défense aérienne de l'île autonome ces derniers mois.

Un rapport du South China Morning Post indique qu'une source militaire à Pékin a confirmé le déploiement du J-16D près de Taïwan. La source a expliqué que la montée en puissance de l'activité militaire près de l'île fait partie de la préparation au combat de la Chine.

gettyimages-1235547727-1024x610.jpg

Photos : J-16D @Full-Afterburner