21/10/2021

Séoul commande le MH-60R !

MH-60R-couverture_LM.jpg

Sikorsky/Lockheed Martin a obtenu un contrat de 447,2 millions de dollars pour la production de 12 hélicoptères navals multirôles MH-60R « Seahawk » pour la marine de la République de Corée (RoKN). L'administration du programme d'acquisition de la défense du pays (DAPA) avait annoncé en décembre que le MH-60R avait été choisi par rapport au Leonardo AW159 « Wildcat » au NH90 de NHIndustries (NFH). 

Le département américain de la Défense (DoD) a annoncé que le travail sur le contrat de ventes militaires étrangères (FMS), qui comprend la livraison de l’hélicoptère capable de lutte anti-sous-marine (ASW), sera effectué à Owego, New York ( 52 %); Stratford, Connecticut (40 %) ; et Troy, Alabama (8 %), et devrait être achevé d'ici décembre 2024.

Cette annonce intervient après que le comité de promotion du projet de défense de la Corée du Sud a sélectionné le MH-60R Seahawk en décembre 2020 pour répondre à une exigence de la RoKN pour 12 MH-60R antisurface et ASW. La République de Corée utilisera la capacité améliorée du MH-60R comme moyen de dissuasion contre les menaces régionales et pour renforcer sa défense intérieure.

La Corée deviendra le septième pays à acquérir l'hélicoptère naval en rejoignant les États-Unis, l'Australie, le Danemark, l'Arabie saoudite, l'Inde et la Grèce pour obtenir ces hélicoptères. La production et la livraison des 12 avions MH-60R devraient être achevées en décembre 2024.

La version MH-60R et le dernier développement du SH-60 «Sea-Hawk», destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH-60B et SH-60F. Conçu par Sikorsky, il est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements durant les nombreuses opérations de ces dernières années.

Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes. Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH-60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC) ainsi que le relais des communications.

800px-MH-60R_Seahawk_and_Hellfire.jpg

Photos : MH-60R de  l’US Navy @ US Navy / LM