01/10/2021

L''Inde prépare l’arrivée de l’hélicoptère « Dhruv » MK III !

Coastal-security-ALH-LHS-view.jpg

Le Département de la Défense a approuvé la commande d’un premier lot de 32 hélicoptères ALH « Dhruv » Mark III de sécurité côtière en 2017. Mais des retards dû au COVID ont retardés les premières livraisons. Les premiers appareils Advanced Light Helicopter ALH « Dhruv » MKIII destinés à la sécurité côtière devrait être livré prochainement à la marine indienne (IN) et à la garde côtière indienne (ICG).

L'armée indienne et l'armée de l'air ont introduit des versions ultérieures de l'ALH Mk-I plus anciennes ave un cockpit conventionnel et une motorisation Turbomeca TM 333 2B2. Le standard MkIII comprend un cockpit entièrement doté d’écrans EFIS avec le système d'affichage d'architecture intégré (IADS) de HAL, des moteurs «Shakti» (Safran Ardiden 1H1) plus puissants et une multitude de nouveaux systèmes intégrés par le centre de recherche et de conception de l'aile rotative de HAL ( RWRDC).  Pour son rôle de sécurité côtière, l'hélicoptère dispose d'un radar de surveillance monté sur le nez avec une couverture de 270 degrés qui peut détecter, classer et suivre plusieurs cibles marines ; il dispose de fonctions de radar à ouverture synthétique, de radar à ouverture synthétique inverse et de classification d'indication de cible mobile, y compris le mode météo. Il existe également une nacelle électro-optique (EO) multispectrale pour la reconnaissance, la surveillance, l'acquisition d'objectifs et la télémétrie avec une poignée de commande escamotable côté copilote.

Les autres caractéristiques comprennent une unité de soins intensifs médicale amovible pour le rôle d'ambulance aérienne; projecteur haute intensité, porte-voix, mitrailleuse de 12,7 mm), un système d'alerte de trafic et anticollision, système de communication V/UHF avec modem de données, IFF Mk-XII avec transpondeur Mode S, automatique système d'identification, émetteur de localisation d'urgence déployable automatiquement, enregistreur vidéo numérique à semi-conducteurs, système de ravitaillement sous pression, un  treuil de sauvetage électrique avec panier de sauvetage pour double levage (250 kilogrammes/ 550 livres), poignée de commande (mini-manche winchman) dans la cabine pour le sauvetage air-mer, et mise à niveau de l'IADS et du logiciel du système de contrôle de vol automatique.

Un tel ensemble de systèmes n'était jusqu'à présent prévu que sur des hélicoptères polyvalents plus lourds de la marine indienne. Par ailleurs, six des 16 Mk-III ALH navals doivent être équipés d'un sonar d'immersion à basse fréquence (LFDS) indigène développé par le Naval Physical and Oceanographic Laboratory basé à Kochi. Les unités du sonar sont produites par la société d'État Bharat Electronics Limited avec une multitude de sous-fournisseurs en aval. Au début de cette décennie, la marine avait proposé un ALH naval Mk-I comme banc d'essai pour les essais de développement du LFDS.

Photo : ALH « Dhruv » MkIII @ HAL