27/09/2021

L’US Navy réceptionne son premier Super Hornet Block III !

BlockIIIDelivery#1_EXTERNAL_hires.jpg



L’avionneur Boeing a livré le premier des 78 F/A-18 « Super Hornet » au standard Block III sous contrat à l'US Navy. Le Block III permet à la Marine le F/A-18 de disposer du « Super Hornet » le plus en réseau et le plus résistant, construit avec un plan d'insertion technologique qui dépassera les menaces futures.

"La flotte a besoin de capacités pour garder son avantage", a déclaré le capitaine Jason "Stuf" Denney, responsable des programmes F/A-18 et EA-18G de l'US Navy. « Mettre entre nos mains le premier bloc opérationnel III est un grand pas en avant pour soutenir nos objectifs de capacité et de préparation. »

Le nouveau processeur auxiliaire du Block III se traduit par un avion qui fera plus de travail et en beaucoup moins de temps, augmentant la conscience de la situation du pilote. Le jet est prêt à recevoir des solutions basées sur des applications qui permettront des mises à niveau de l'avion tout au long de sa durée de vie.

Jusqu’en 2030

Boeing continuera à fournir des capacités Block III à la Marine jusqu'au milieu des années 2030 à partir de trois lignes. Une nouvelle production de construction et deux lignes de modification de la durée de vie prolongeant la durée de vie et mettant éventuellement à niveau les Super Hornet du Bloc II en Bloc III. Le premier avion livré achèvera le programme d'essais en vol de l'US Navy avant d'être déployé dans un escadron.

Il était initialement prévu que le Super Hornet puisse être soutenu au-delà de 2040, mais la Navy a revu ses plans en matière d’équipement au profit du F-35 et de la mise en chantier de nouveaux bâtiments de surface et sous-marins afin de contrer la montée en puissance de la marine de guerre chinoise.

Les pilotes du premier escadron opérationnel à recevoir des Super Hornet Block III se rendront à St. Louis, Missouri, cet automne pour commencer à travailler avec les nouveaux systèmes dans les simulateurs des installations de Boeing sur place.

Le F/A-18 E/F Block III « Super Hornet »

2866895599.jpg

Le standard BlockIII dispose d’une amélioration en ce qui concerne la furtivité des revêtements et de la signature radar de l'avion. Une autre amélioration est l'aérodynamique Digital Flight Control System, qui améliore la fiabilité de l'avion et réduit le poids de la  cellule. L’adoption d’une peinture absorbante sur l’ensemble de la cellule contribue également à la diminution de la signature radar.

Un nouveau système de guerre électronique Digital Electronic Warfare System (DEWS) qui travaille de concert avec le radar Raytheon Electronic Scanning Array (AESA) permet une optimisation des différents capteurs et senseurs. L’avionique comprend un écran géant couleur d’Elbit Systems qui intègre l'intelligence artificielle et les aides à la décision. L’avion est doté d’un capteur IRST longue portée en interne sous le nez de l'avion.  La communication est maintenant dotée du système TTNT, DTP-N et par satellite.

Des améliorations permettent de contrôler et à diriger des aéronefs sans pilote. La durée de vie cellule passe à 10’000 heures de vol.

Par contre, l’avionneur Boeing suspend le développement des réservoirs de carburant additionnels Conformed Fuel Tank (CFT), des problèmes de structures et de puissance seraient à l’origine de cet abandon. 

Le Super Hornet Block III est encore en concours pour la Finlande et le Canada, il a échoué en Suisse.

BlockIIIDelivery#3_EXTERNAL_hires.jpg

Photos : 1 & 3 Le premier Super Hornet BlockIII 2 Cockpit du simulateur @ Boeing