21/09/2021

Le programme B-21 plus avancé qu’il n’y parait !

1597831442_08-b-21.jpg

Jusqu’à présent, on pensait que Northrop Grumman travaillait sur l’assemblage de deux nouveaux bombardiers furtifs B-21 « Raider », or il n’en est rien. L’avionneur travaille au contraire sur cinq exemplaires du bombardier B-21 a déclaré hier un haut responsable. Ces appareils se trouvent à divers stades de la production.

"Au moment où je vous parle, il y a maintenant cinq avions d'essai en cours de fabrication sur la ligne de production des B-21 à l'usine Air Force 42 de Palmdale, en Californie", a-t-il déclaré.

Auparavant, l'US Air Force n'avait reconnu que deux avions d'essai B-21 en production. Cette situation semble confirmer que le programme se porte bien et s’est même accélérer. Ces derniers mois. Aucune information n’a été donnée en ce qui concerne l’état des travaux. On peut simplement penser qu’un premier pourrait intervenir l’année prochaine, mais sans aucune assurance.

Que savons-nous de l’état du projet ?

Hormis cette intéressante confirmation, au début de l’année Randall Walden, Directeur du Rapid Capability Office de l'US Air Force qui gère le programme B-21, avait déclaré que le premier B-21 commençait à ressembler à un bombardier. Le second appareil devrait être utiliser pour valider le domaine aérien avec des essais de capacités structurelles au sol afin de valider la conception. On sait également qu’en début d’année l’avionneur à travailler à l’agrandissement de sa halle d’assemblage.

100 B-21 « Raider » Long Range Strike- Bomber

L'US Air Force prévoit d'acheter au moins 100 B-21. Une telle commande aurait pour résultat de réduire le coût unitaire, en amortissant le développement sur un grand nombre d'unités. En effet, actuellement le coût unitaire du B-21 est estimé à quelques 564 millions de dollars, soit un total de 80 milliards de dollars pour 100 bombardiers B-21.

A cela, il faut encore ajouter les coûts d'intégration de la nouvelle bombe à guidage nucléaire B61-12 et du nouveau missile de croisière nucléaire (LRSO) sur le B-21.

Le programme LRS-B prévoit de mettre au point une nouvelle génération de bombardier stratégique furtif capable d’emporter des armes conventionnelles et nucléaires. Il doit venir compléter le nouveau dispositif de l’USAF qui comprend le F-35 et plus tard le NGAD, des nouveaux ravitailleurs KC-46A et la modernisation des F-15. Le programme LRS-B a été officiellement lancé en 2012. Le projet LRS-B est considéré, comme prioritaire, pour la future stratégie militaire américaine dans le Pacifique Occidental et le Moyen-Orient.

EvABLK1XMAUXtQU.jpeg

Photos : 1 Image  d’artiste du possible B-21 2 Comparaisons entre le B-2 et B-21 @ NG

 

Commentaires

Merci, Pascal, pour ces croustillantes infos sur le B21.

Il semblerait que le nouveau B21 soit plus petit que son grand frère le B2 ?

Serait-il, une nouvelle stratégie des USA, un compromis entre le B2 et le B1, un avion légèrement plus rapide que son grand-frère et une vitesse similaire au B1 voire mieux.

Écrit par : jean1 | 22/09/2021

Merci pour la news, c’est vrai que ce B21 est plus petit ?
Pour le vendre moins cher peut être que le gros B2 et avoir enfin 100 nouveau Bombardier dans l’Us Air Force ?
Mais qui dis plus petit dis des pattes moins longue pour le théâtre Indo-Pacifique qui fais tant parler en ce moment ?
Je comprend pas ou alors les moteurs du B21 sont révolutionnaire qui lui permettront d’aller très loin sans ravitailler à tout vas ?

Aplushhhss /Laurent

Écrit par : Lolof1 | 23/09/2021

@Lolof1. Certes il es plus petit, mais on reste dans le bombardier. Il est destiné à emporter environ la moitié de la charge militaire du B-2, et certainement aussi loin. Voyez, lorsque l'on compare des appareils de même catégorie, un des points majeurs en conception aéronautique concernant le rayon d'action est la " fuel fraction", fraction carburant en français. Et de basse elle se calcule ainsi : masse de carburant interne / (masse à vide de l'avion plus le carburant interne). Donc le B-21 s'il a la même fraction carburant, il y aura au moins aussi loin que le B-2, voir plus loin encore. Meilleure finesse, moteurs et qui sait carburant plus efficient en plus. A voir. Maintenant pour mieux illustrée l'importance de cette fraction carburant je vais prendre un exemple concret.

Le F-15A et le F-15C. La fraction carburant du premier est de 0,310 pour le premier et de 0,325 pour le 2ème. Des peanuts diront certains. Et bien ces peanuts, c'est 914kg de carburant, soit 14% de plus que pour le F-15A, et un gain de 12% en rayon d'action sur le F-15A. Pourquoi 12 et pas 14 ? Et bien parce que le F- 15C à un masse à vide supérieure au F-15A et additionné à ce carburant supplémentaire, cela a évidemment un petit prix. Mais gardez ceci à l'esprit, 1,5 point de plus en fraction carburant, mais 12% en autonomie.

Écrit par : Baz driver | 24/09/2021

@Baz Driver

Votre calcul tiens pour 2 avions identique mais pas pour un Gros B2 et un petit B21 en masse/emport de carburant, plus on a un grand avion et plus on peux emporter du kérosène #CqFd .
La seule chose qui pourrais allonger les pattes du B21 serais un moteur de nouvelle génération par rapport à ceux du B2, bien meilleur que les moteurs à double flux , moins de consommation pour allez aussi loin, tout en étant plus léger !
Une sorte de super réacteur hyper économique !

Aplushhs

Écrit par : Lolof1 | 25/09/2021

@Lolof1. Non cela vaut pour des avions de même catégorie, qui plus est quand leur caractéristiques générales sont très proches. Le B21 un peu moins grand. Et conçu pour emporter une charge d'armes nettement moindre qu'un B-2, mais sur une distance équivalente. Le B-2 ne prend l'avantage que s'il transporte une charge équivalente au B21.. Car dans ce cas, comme il s'allege, sa fraction carburant augmente...c'est aussi valable pour des chasseurs.

Autre remarque cette fraction carburant est une obsession chez les concepteurs. Et avec des avions de combats comme des chasseurs bombardiers, elles deviendra bien plus grande que celle des avions de 4ème génération d'aujourd'hui. Avec bien entendu des avions plus grands et plus massifs, et ce pour pouvoir emporter une charge militaire qui ait du sens en terme de persistance au combat, de même que le carburant interne...

Écrit par : Baz driver | 29/09/2021

Furtif, le F-117 pretendait l'être en ex-Yougoslavie comme il était aussi censé être à la retraite depuus quelques années...
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2021/09/26/le-f-117-%C2%A0nighthawk%C2%A0-reprend-du-service%C2%A0-871771.html

Écrit par : Charognard | 29/09/2021

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.